Gu Family Book – The Face of Rosemary’s Baby (Premières Impressions)

Capture d’écran 2013-04-11 à 20.53.50

Je suis une fanatique de contes, de légendes et de mythologies. Quand j’étais petite, je ne lisais pratiquement que ça : contes d’Andersen, de Grimm, de Perrault, légendes des 4 coins du monde, mythologie antique…Je jouais même aux dieux grecs (ou égyptiens, lorsque j’ai eu ma phase Égypte et Pharaons) avec mes amis et me déguisais avec des draps ou des serviettes de bain – on s’amuse comme on peut, hein! Malgré mon biais pour ce genre d’histoire, j’avoue qu’il m’en aurait fallu plus pour adhérer à ce que Gu Family Book nous propose.

Mina : Je fantasmais une histoire d’amour Jupiter-esque avec transformation d’un animal sauvage en éphèbe et prend-moi-violemment-sous-la-pluie-et-courons-tous-nus-dans-la-forêt à la Lady Chatterley…ouais. Bah c’est pas trop ça. 

D’abord, le pilote nous plonge dans le drama comme si on était déjà au courant des modalités de ce monde où réel et merveilleux cohabitent, ce que le gumiho peut et ne peut pas faire, etc (d’ailleurs, Mr Gumiho dans ce drama a l’air tellement…humain). Sans demander une notice explicative lourde du genre « Comment fonctionne le monde de Gu Family Book », ça aurait été bien d’avoir un peu plus d’informations sur les différents personnages et leurs statuts. C’est dans les détails que l’on voit lorsqu’un drama est bon ou pas. Or, des détails, Gu Family Book en manque cruellement et au lieu de ça, nous pond une histoire simpliste au possible.

De quoi ça parle (SPOILERS À GOGO): Demoiselle en détresse (Lee Yeon Hee) est une jeune fille dont la famille vient de tomber en disgrâce. Après avoir assisté au meurtre de son père, elle est vendue dans une maison de gisaeng par Super Méchant. Refusant son sort, elle s’enfuit avec son petit frère, aidée par une servante. Alors qu’elle est poursuivie par les hommes de Super Méchant et manque d’être rattrapée, elle est secourue par Mr Gumiho (Choi Hin Jyuk), qu’elle prend évidemment pour un individu lambda.

Capture d’écran 2013-04-11 à 20.24.29  Capture d’écran 2013-04-11 à 20.54.31 

Il l’emmène à sa place, tombe amoureux d’elle, alors que le petit frère est rattrapé et pendu. La jeune servante qui les a aidé à s’enfuir se pend de désespoir, après avoir été violée par Super Méchant et avoir assisté à la pendaison de son ancien jeune maître. Mr Gumiho, pour ne pas attrister plus qu’elle ne l’est déjà, ment à Demoiselle en détresse sur le sort de sa famille en lui disant que les deux sont bien portants. Rassurée, la demoiselle peut vivre son idylle et se marier, la conscience tranquille tandis que Mr Gumiho complote dans son coin pour devenir humain.

Capture d’écran 2013-04-11 à 21.31.36 Capture d’écran 2013-04-11 à 21.32.22 

Mais, un jour qu’elle s’en va cueillir des herbes dans la forêt, quelqu’un la repère. Son mythologique de mari vole à sa rescousse mais malheureusement, il n’a pas le droit de montrer sa forme réelle devant des humains, sinon, il sera voué à devenir une grosse bête maléfique. Il se laisse donc capturer, mais lorsqu’il voit Demoiselle en détresse entraînée loin de lui, il devient berserk et bascule dans le côté obscur de la force. Demoiselle en détresse est choquée, en mode : « Oups, j’ai épousé un monstre » et s’évanouit.

Capture d’écran 2013-04-11 à 21.47.01 Capture d’écran 2013-04-11 à 21.45.45

Après avoir tué la moitié des soldats, Mr Gumiho rapatrie sa femme dans son antre, mais lorsque celle-ci s’éveille, elle se recroqueville, apeurée. Elle profite de l’état lamentable de son mari pour s’enfuir. Elle va voir Super Méchant et apprend de sa bouche la mort de son petit frère et de la servante. Dégoûtée et trahie, elle accepte d’emmener les soldats  à la demeure du monstre pour qu’il se fasse tuer (Ah, c’est beau l’amour!). Mr Gumiho regarde Demoiselle en détresse, genre : « Tu quoque mi fili? ». Demoiselle en détresse regarde Mr Gumiho, l’air de dire : « Où est le mari sexy que vous m’aviez promis? REMBOURSEZ! »

Capture d’écran 2013-04-11 à 22.00.21 Capture d’écran 2013-04-11 à 21.56.55

Finalement, Mr Gumiho se fait transpercer le ventre par une épée et éclate en millions de petites lucioles bleues. Peu après, Demoiselle en détresse a des nausées…ce qui ne veut dire qu’une chose : elle est enceinte. Elle se fait épargner la vie par le commandant des soldats et est hébergée dans la maison de gisaengs. Elle attente plusieurs fois à la vie de son bébé, y compris une fois celui-ci né.

Capture d’écran 2013-04-11 à 22.01.58 Capture d’écran 2013-04-11 à 22.11.57 

Ce n’est que lorsqu’elle voit que Rosemary’s Baby a finalement une tête normale que Demoiselle en détresse soupire de soulagement et laisse la vie à Bébé Gumiho (futur Lee Seung Ki). Mais l’abandonne quand même. Celui-ci, tel Moïse dans sa nacelle en osier, est confié à la rivière, où Homme Riche le retrouve, et le recueille.

Capture d’écran 2013-04-11 à 22.55.44 Capture d’écran 2013-04-11 à 22.55.43

Ce que j’en pense : Argh. Je pense que ça va pas être possible.

Réalisation : B-. Il y a un peu de talent ici. Parce que ce point est franchement le dernier souci de la série. On a même droit à de vraies jolies scènes et prises de vue, même si celles-ci tendaient à devenir répétitives, comme si le PD, une fois sa bonne idée trouvée, n’arrivait plus à la lâcher. La lumière est particulièrement claire, et j’aime en général beaucoup, parce que ça permet de créer une atmosphère féérique. Ce qui plombe un peu tous les efforts investis, c’est l’utilisation des images de synthèse, qui auraient pu être passables si d’une part elles n’étaient pas si tape-à-l’oeil et d’autre part, si le réalisateur n’en avait pas eu recours à outrance. 

Oui, ils ont quand même bien explosé le quota lucioles. Personnellement papa-gumiho me fait plus penser à la princesse des fées dans cette ambiance qu’à le dark lord de la forêt. L’abus de lucioles est mauvais pour la sensualité. 

Capture d’écran 2013-04-11 à 21.06.03 1 Capture d’écran 2013-04-11 à 20.57.09 Capture d’écran 2013-04-11 à 21.07.28 Capture d’écran 2013-04-11 à 21.18.07 1

Mais honnêtement, visuellement parlant, ça se tient et c’est du travail très honorable. Cependant, en passant, PD-nim, je sais que se lâcher c’est bien mais…c’est quoi…euh…ça :

Capture d’écran 2013-04-11 à 21.47.27 ? O_O

щ(゚Д゚щ) why ?

La musique est correcte, tant qu’elle reste exclusivement musicale. Parce que la réalisation ne connaît pas exactement la finesse, donc elle a tendance à mettre l’emphase sur tout, et à réutiliser tout le temps les mêmes thèmes musicaux. Ça va lorsque ce ne sont pas des voix qui chantent. Mais lorsque c’est le cas, ça casse tout, tout, tout. On ne répètera sans doute jamais assez à quel point la bande sonore est importante pour la création d’une atmosphère ou d’une émotion. Au lieu de venir comme appui à la trame narrative, les chants viennent distraire et nous coupent plus de la scène qu’autre chose, pile au moment où il y aurait pu avoir un déclic émotif. Pourtant, cela n’est rien à côté du désastre du scénario qui rame et cherche à s’attirer (sans y parvenir) la sympathie des spectateurs.

Scénario : C+. Non mais sérieux. On veut vraiment nous faire avaler çaTout part dans tous les sens. Aucun des personnages n’est élaboré, si ce n’est en noir et blanc.  Les personnages secondaires sont jetés ici et là, au besoin – mais leur donner un peu plus de consistance (ou même se donner la peine de les présenter, dans le cas de l’ami de Mr Gumiho), quelle idée! Et on grossit le trait, histoire qu’on comprenne bien qui on doit soutenir et qui on doit détester, au cas où on aurait du mal à suivre (Super Méchant est Vraiment Méchant ; Demoiselle en Détresse est Vraiment en Détresse).

Le Super Méchant est tellement méchant que ça devient incohérent avec le scénario. Pourquoi le père de Seol Hwa était ami avec ce type ? Il était gentil avant, il a convoité la fille de son ami et s’est transformé du jour au lendemain en immonde crapule ? Les hormones transforment les gens en psychopathes ? Ah et au cas où nous n’aurions pas compris qu’il était méchant il font rire l’acteur d’un rire bien sadique…non parce que sinon ça aurait pu prêter à confusion hein !

Capture d’écran 2013-04-11 à 20.19.13

On donne toujours au pilote le bénéfice du doute ; après tout, ça peut être un moyen comme un autre de rentrer dans le vif du sujet et mener à bien sa période d’introduction. Mais, d’un point de vue narratif, ces deux épisodes sont bâclés. Les dynamiques pourraient être intéressantes si seulement elles n’étaient pas sans cesse court-circuitées par une écriture incohérentes, des dialogues tellement stupides que ça en devenait risible, des développements/coups de théâtre absurdes et des personnages dont la profondeur psychologique avoisine les 0. 

Capture d’écran 2013-04-11 à 21.18.06 Capture d’écran 2013-04-11 à 21.18.04

Que le scénario ait voulu mettre en place une magnifique histoire d’amour tragique, pourquoi pas. Le problème, c’est qu’on ne s’attache à aucun des personnages ; sauf peut être au pauvre bébé qui n’a rien demandé à personne et qui se fait abandonner. Tragique, oui, l’histoire d’amour l’est. Par contre, magnifique? Avec une héroïne aussi cruche et inutile et un héros aussi plat? Aucune chance. Et c’est là où l’importance d’avoir une finesse et une subtilité dans l’écriture fait toute la différence : si les personnages ne nous sont pas immédiatement sympathiques, faire en sorte d’avoir un scénario suffisamment complexe pour faire accepter à ses téléspectateurs des actions qu’ils ne comprennent pas/avec lesquels ils ne sont pas d’accord. Or, c’est tout le contraire qu’il se passe pour Gu Family Book.

Capture d’écran 2013-04-11 à 21.50.19 Capture d’écran 2013-04-11 à 22.00.24

Je veux dire : se sentir trahie parce que l’homme en qui elle a placé toute sa confiance lui a menti pour ne pas lui faire de mal (ce qui était un mauvais calcul du-dit mari, mais ça c’est un autre histoire) c’est une chose, faire en sorte qu’il se fasse tuer en est une autre. Comme s’il n’y avait pas eu assez de morts autour d’elle. Ce n’est pas comme si le drama  ne pouvait pas justifier le comportement de Demoiselle en détresse, ses actes, bien que répréhensibles, auraient pu avoir l’air logique avec suffisamment de contexte. Mais non. On se contente juste de la présenter comme une femme trahie dans son amour propre et vindicative. On se doute que la demoiselle n’a pas inventé le fil à couper le beurre, et se trouve être extrêmement jeune, mais un peu bon sens n’aurait pas fait de mal. 

Capture d’écran 2013-04-11 à 22.10.12 Capture d’écran 2013-04-11 à 22.11.52

Je n’ai jamais senti l’amour de toute manière de son côté à elle (et même de son côté à lui, à bien y réfléchir, même si c’était plus évident qu’il la chérissait). La romance a été précipitée, amenée de manière brusque et pauvrement développée, que ce soit en terme de rebondissements que d’émotion (étions-nous sérieusement censés pleurer toutes les larmes de notre corps lorsque Demoiselle en détresse se rend compte que son monstre de mari et de bébé ne sont finalement pas si monstrueux que ça? Parce que notre demoiselle n’avait même pas l’air si peinée que ça). Je ne pense pas que Mr Gumiho soit mort, il a simplement troqué son destin de Petite Sirène pour celui de Belle au Bois Dormant. En fait, avec juste deux épisodes à consacrer à ce qui aurait dû être une magnifique et tragique histoire d’amour, la simplicité aurait été un meilleur allié.

Capture d’écran 2013-04-11 à 21.43.14

Casting : C+. Drama. Pourquoi engager un acteur qui SAIT embrasser pour ne pas en tirer avantage après? *sigh* La note est aussi faible parce que l’ensemble manque de crédibilité. Lee Yeon Hee est toujours aussi raide, elle récite ses lignes avec toujours autant de conviction (quoique pour sa défense, cette fois, on voit qu’elle essaie vraiment) et ses yeux sont toujours aussi inexpressifs, même si le teaser nous avait donné un peu d’espoir. Pire, son manque flagrant de finesse dans son jeu aplatissait des scènes qui auraient dû nous toucher plus, voire détruisait complètement l’effet voulu : lorsqu’elle se fait attachée à l’arbre, elle a juste l’air d’une gamine qui a été punie au petit coin, et lorsqu’elle confronte Mr Gumiho sur ses mensonges, elle a juste l’air d’une petite gosse de riche capricieuse qui, frustrée de ne pas être allée à Disneyland alors qu’on avait promis de l’y emmener, s’emploie à se venger mesquinement. Ehm.

Elle n’est pas si belle que ça en plus. Et ce n’est pas comme si papa-gumiho n’avait pas déjà pu voir de son arbre passer des charrettes entières de jeunes femmes vendues au bordel, en détresse absolue et sans doute très jolies. Pourquoi elle ? Il s’est dit un jour « tient celle-là c’est plus mon genre, je vais me mettre dans une situations extrêmement dangereuse pour la sauver ! » Pas cohérent. 

Capture d’écran 2013-04-11 à 21.17.46 Capture d’écran 2013-04-11 à 20.27.33

De son côté, Choi Jin Hyuk avec sa couette et mignon comme tout, mais ça aurait été bien si on ne présentait pas le personnage comme Winnie le Gumiho de la Forêt Magique. Entendez-moi bien, Choi Jin Hyuk est bon à jouer un nounours (cf I Need Romance et Panda and Hedgehog), le problème n’est pas là. Le problème, c’est qu’on le dirige exactement comme s’il jouait dans une comédie romantique moderne où il jouerait le Second Lead énamouré, joueur et adorable comme il a l’habitude de le faire. Et…lui aussi n’a que deux expressions dans ce drama : je suis content = je sourie, je suis choqué = j’écarquille les yeux et essaie (il essaie vraiment) d’infuser un peu de faire passer une émotion. Un miscasting d’autant plus malheureux que ces deux premiers épisodes font tout reposer sur leurs épaules puisque le reste des acteurs secondaires n’ont pas de support sur lequel travailler, puisque leurs personnages n’ont aucune consistance.

Et son interprétation à la Prince de Lu de ce personnage casse complètement le mythe habituel des dieux qui se mêlent aux humaines qui sont souvent facétieux, séducteurs et un peu sournois. 

 Capture d’écran 2013-04-11 à 21.17.44 1 Capture d’écran 2013-04-11 à 20.18.24

Verdict : Badaboum Kimchi ++. Gu Family Book, ou La Chute Non Contrôlée. Les « + » sont tout de même là pour souligner l’effort mis à l’oeuvre dans le pilote, et la réalisation – de laquelle il ne faut pas tout jeter. Mais le reste, ce sera sans moi. La note et les commentaires laisseraient penser que j’ai haï de toutes mes forces ces deux premiers épisodes. Ce n’est pas vraiment le cas – j’ai même trouvé le pilote divertissant, voire intéressant parfois -, seulement je n’ai pas trouvé ces épisodes engageants pour autant, tant du point de vue du casting que de l’écriture. Une bonne réalisation toute seule ne peut pas sauver un drama. En revanche, un scénario + un casting brinquebalants, ça ne pardonne pas, malheureusement.

Je sais bien que j’avais dit la même chose pour Faith et que ce dernier s’est révélé être un coup de coeur plus tard ; mais Kang Eun Kyung n’est pas Song Ji Na. Et c’est pas comme si j’avais d’immenses espoirs quant à une amélioration certaine avec l’arrivée de Lee Seung Ki et de Suzy. Mais enfin, il me reste encore à voir Sung Joon en mode Mane of Glory, Dark et Badass ; après ça, j’en aurais vraiment fini avec toi, Gu Family Book.

Le dernier drama de Kang Eun Gyeong (Glory Jane) était au moins fun, mais là nous sommes à Pathos-Ville jusqu’aux coudes ! Non merci. 

Advertisements

20 réflexions sur “Gu Family Book – The Face of Rosemary’s Baby (Premières Impressions)

  1. Petite digression de ma part, moi qui n’ai même pas cherché à regarder le pilote (trop de mauvais acteurs réunis avec une très mauvaise scénariste me semblait être une dissuasion assez efficace…), mais les « pitites et joulies lumière bleues » m’ont plongé en pleine nostalgie et un instant j’ai pensé aux Êtres de Lumière de la série Charmed.

    Sinon, Choi Jin Hyuk est monté d’un cran dans le fugly pour ce drama. Qu’on gâche son potentiel d’acteur, soit. Son potentiel steamy hot kiss, ça passe moins bien. Mais qu’en plus on l’enlaidisse!? Je crie au scandale. Lee Yeon Hee est toujours aussi transparente et je me demande bien pourquoi on ne lui colle pas un variety show pour qu’elle arrête de polluer mon écran. Je préfère ne même pas attendre de voir apparaître son homologue Suzy. De toute manière, côté dramas le fuseau horaire Lundi-Mardi a déjà vu apparaître des productions plus enthousiasmantes. Jang Ok Jung et son troisième épisode me tardent déjà.

    Merci pour l’article et merci Mina pour les pilotes d’animes, j’avais depuis longtemps oublié cette partie là de mon affection pour l’Asie, et grâce à toi je vais m’y remettre un peu :)

  2. Je ne savais pas que seules les très belles femmes avaient droit à l’Amour…
    Dommage donc pour celles qui ne sont pas si belles…

    • En tout cas c’est clairement le truc qui le fait tilter lui…à aucun moment elle ne brille vraiment par autre chose…donc pourquoi pas une autre ? Et c’est clairement comme ça que ça fonctionne dans le mythe : le Dieu va aller voir la plus belle des humaines. Lee Yeon Hee ? naaaaaaan.

      • S’il ne la choisit pas, elle, il n’y a pas d’histoire… Le problème, c’est que le conflit est « over the top » et que la greluche est une égoïste écervelée, pas qu’elle ne soit pas la plusse belle des plusse belles…

        • Mon problème n’est pas vraiment qu’elle ne soit pas la plus belle femme du monde dans l’absolu, mon problème c’est qu’il y a un soucis de logique interne : pourquoi elle ??? il y a coup de foudre pour le combo beauté + détresse…1000 ans et pas une plus belle et plus en détresse qui passe devant lui ? D’autant qu’il a visiblement autant de résistance devant la souffrance d’une femme apparemment innocente que Winnie l’Ourson devant un pot de miel…1000 ans vraiment ?? Si l’actrice était exceptionnellement sublime ok, mais là Lee Yeon Hee + jeu amorphe = risible.

  3. Me voilà rassuré. Quand j’ai écrit ma critique sur les deux premiers épisodes, j’avais l’impression en me relisant de forcer le trait, et pourtant c’était bien un démarrage catastrophique. Et vu les critiques élogieuses sur Dramabeans, je me suis dit que j’étais passé à côté du truc.
    Et oui, pour rejoindre le commentaire ci-dessus, Jang Ok Jung Living in love vaut davantage le coup (même si j’ai quelques réserves).
    Enfin pour l’instant je sais pas si c’est moi, mais j’ai de plus en plus de mal à m’enthousiasmer pour les dramas coréens de ce début d’année. Quand je pense à toutes les perles de l’année dernière, ça me fait un peu peur.

    • Je pense que c’est une tendance plus générale, en ce moment, d’avoir du mal à rentrer dans les nouveaux dramas. En tout cas, c’est ce que je vis aussi en ce moment, et c’est plutôt blasant. Des fois, je me dis que j’ai sans doute levé d’un cran mes attentes quant aux dramas, ce qui explique ma déception (presque) à chaque fois. Mais je suis quand même contente d’être tombée sur Incarnation of Money, et j’ai espoir que la deuxième partie de l’année soit meilleure…!

      Et pour revenir à Gu Family, je suis moi aussi surprise de la plutôt bonne réception de ce drama de part et d’autre…

  4. XD. J’étais morte de rire en lisant =D. Je n’ai vu que le pilote pour le moment avec une pote, et on n’arrêtait pas de ricaner pendant tout l’épisode (tellement tout paraît illogique et foireux XD)… Je n’ose pas lancer l’épisode 2 maintenant … Surtout sachant ce qui m’attend… Je ne comprends pas moi non plus les critiques élogieuses de dramabeans: qd j’ai lu leur comment sur le pilote, j’ai vraiment eu l’impression qu’on avait pas regardé le même drama….Et les personnages sont vraiment hyper caricaturaux (avec des actions complètement foireuses….) et perso, ma pote et moi, on trouvait carrément que le « Papa »Gumiho était super moche et avait l’air vachement con assis dans son arbre à regarder la fille attachée à l’autre arbre oO….Bref, je dois être un peu maso mais je vais continuer car je veux voir Lee Seug Ki ! (Mais j’espère franchement que le scénario va s’améliorer … : je ne demande pas grand chose, juste que les actions des personnages soit crédibles et qu’il y ait un peu de sentiment….)

    • Tant mieux au moins si ça te fait rire =)

      Moi, j’attends juste de voir Sung Joon. Sur le poster, il a l’air sexy. (Mais je me prépare à une possible déception, parce que sur le-dit poster, Choi Jin Hyuk avait aussi l’air sexy.)

      Merci d’être passée! =)

  5. Oooh je n’avais pas lu cet article!!!!!! Je viens de boucler l’épisode 1 et j’ai déjà envie de casser mon écran et du coup, j’ai écrit pour évacuer. J’étais en train de me lamenter d’être seule dans une foule de gens qui adorent le drama et on m’a dirigée ici! Passée la honte d’avoir loupé cet article -T.T-, je suis quand même drôlement soulagée parce que dans ce premier épisode, tout ce que j’ai trouvé à me mettre sous la dent sont quelques jolies scènes et Choi Jin Hyuk -oui moi je le trouve mignon avec ce look^^- mais j’ai détesté le reste. Et après avoir lu plein de critiques positives et l’avalanche de commentaires enthousiastes sur Dramabeans, je me posais des questions sur moi-même, d’autant que je suis généralement quelqu’un de facile. Bref, je me sens moins seule , tout de suite. Merci Mina & Kaa!

  6. Hello!
    Voilà 3-4 mois que je ne regarde plus un drama.. J’ai essayé, hein. Mais impossible de trouver quelque chose qui corresponde à mon (non)-envie du moment. Je me suis rabattu sur mes livres bit-lit (j’ai lu environ 40 tomes depuis le début de cette année, soit une moyenne de 12 000 pages, pour combler le vide laissé par drama-land… -_- »… Dois-je m’en vanter ?…) Seulement voilà, je veux un BON drama, avec de la romance, de l’action et pourquoi pas un peu de magie et d’humour… Est-ce vraiment trop demandé ?
    Retourner vers mes premières amours que sont les animes japonais semble effectivement la meilleure des solutions en attendant… Merci pour vos premières impressions, votre constance dans l’effort et votre sens de l’humour ! A défaut de voir arriver ce BON drama, lire vos articles est très réjouissant et me permet de ne pas perdre espoir. Fighting les filles !

  7. Aie. C’est justement un Drama qui me faisait de l’oeil. J’ai essayé d’éviter tes Spoilers, mais ça me semble quand même bien moins intéressant que ce que ça me laisser présager. D’autant que c’est le genre d’univers que j’apprécie beaucoup. Bon, en espérant que ça se relève un peu plus.

    • Si tu aimes ce genre d’univers, et si tu ne l’as pas déjà vu, je te dirigerai plus vers Arang and The Magistrate. Après, Gu Family Book fait des adeptes, donc peut être que ça te plaira plus qu’à nous!
      Merci pour ton commentaire =)

  8. Aaah je vais me sentir un peu seule mais moi j’ai bien aimé le début. J’ai un peu décroché des dramas ces derniers temps et celui-ci m’a paru idéal pour reprendre. Puis, j’ai vu vos commentaires et j’ai sérieusement hésité. Et c’est alors que je me suis souvenue de The King 2 Hearts et de nos avis complètement opposés et je me suis lancée.
    Au final, je n’ai pas vraiment vu ces deux épisodes de la même manière que vous. Je ne sais pas mais, je trouve que pour raconter une histoire pareille en 2h uniquement, il faut forcément prendre des raccourcis. Je suis d’accord sur le fait que le casting était limité mais je suis pas vraiment d’accord pour le reste. Car justement, je pense qu’avec le même scénario et de meilleurs acteurs, tout nous aurait semblé différent. J’ai trouvé le tout correct, les images plutôt jolies (niveau effets spéciaux, j’ai trouvé ça bien joli que ce qui nous était proposé dans Faith par exemple lol) et l’histoire cohérente même si précipitée. Le retournement final par rapport au perso de Lee Yeon Hee est peut-être l’un des seuls éléments où je vous rejoins tout à fait (Non mais elle se marie quand même avec lui et elle est prête à le faire tuer JUSTE parce qu’il a menti pour ne pas lui faire de peine… et le faire tuer par le grand méchant qui lui a fait bien plus de mal!! Rien que par esprit de contradiction, elle aurait dû le soutenir jusqu’au bout lol). Mais bon, à part ça, j’ai trouvé que l’entrée en matière du drama était tout à fait satisfaisante et j’ai très envie de voir la suite. Mais j’avoue que j’adore Lee Seung Gi, que, comme Lee Min Ho, c’est un des acteurs qui me parle le plus rien qu’avec le regard et que pour ça, je le suivrais au bout du monde, même avec Suzy! lol

    Bref, tout ça pour dire que cela reste une introduction et que je pense qu’il faut attendre la véritable histoire pour se faire une idée plus juste de ce que vaut ce drama ^^ (et franchement, je pense qu’il est tout à fait possible de commencer ce drama à l’épisode 3 XD)

    • Hello Miyako!

      Ravie d’avoir tes impressions sur Gu Family Book. =)
      Ah bha moi c’était le contraire : en postant cet article, je me sentais un peu seule, vu que les avis que j’avais lues étaient relativement positifs. Et puis, finalement, je me suis rendue compte que je n’étais pas si seule que ça xD.
      Le truc, c’est que je pense avoir vu le meilleur de ce drama avec ces deux épisode, en ce qui me concerne bien évidemment. Si on adore Lee Seung Ki comme toi, la suite ne devrait pas poser problème. Moi je l’aime bien, mais pas au point de supporter Suzy en héroïne ni un scénario si décousu. ^_^
      Mais je compte regarder l’épisode 3 quand même, parce que, je le répète, je veux voir Sung Joon (même si sur les screencaps que j’ai vues, il a pas l’air si sexy que ça T_T).

  9. Non tu n’es pas seule Miyako. J’adore ce drama depuis le début, malgré ses défauts (qui ne sont pas ceux cités ici pour moi) et je me régale d’épisode en épisode.
    @Kaa : sans vouloir paraître prétentieuse, je peux t’affirmer que tu n’as pas vu le meilleur de ce drama avec les deux premiers épisodes. C’est le héros Kang Chi qui en vaut la peine!

    Ce qui m’amuse c’est de voir les réactions contrastées provoquées par les dramas. On en regarde beaucoup et on a des attentes ou non : on est donc agréablement surpris ou au contraire déçu, mais souvent de manière franche. Les jugements sont très péremptoires dans ce que je lis en général.
    En ce qui me concerne il m’est déjà arrivé (et j’adore ça, mais alors vraiment) de changer d’avis du tout au tout au sujet d’un même drama, comme si je basculais d’un autre côté en cours de route par la seule force de la série. Ce fut le cas par exemple avec My Girlfriend is a Gumiho, dont je trouvais les premiers épisodes ennuyeux à mourir malgré la recommandation d’une amie. Je pestais tout haut, soupirais devant tout ce que je voyais à l’écran. Et puis soudain, alors que je m’apprêtais à laisser tomber (chose rare de ma part, donc c’est dire), les dernières minutes de l’épisode 3 m’ont touchée, m’ont émue de façon complètement insoupçonnée. J’ai continué, du coup. Et j’ai complètement été conquise par ce drama ensuite. Aujourd’hui, je serais prête à le revoir avec grand enthousiasme (ça arrivera sûrement prochainement). J’en garde un souvenir émerveillé. C’est ça la magie du drama. ;)

    • Bonjour Caroline,

      Sans vouloir paraître bornée, je peux affirmer que les épisodes suivants de Gu Family Book n’ont toujours rien éveillé en moi. Je suis allée jusqu’à l’épisode 5 et lu les récaps jusqu’au 9, et, rien à faire, y’a pas de déclic. GFB n’est certainement pas le navet de l’année mais cela n’empêche pas que je ne me suis jamais sentie investie dans l’histoire.
      Pourtant, comme toi – et comme d’autres -, il m’arrive fréquemment d’avoir des revirements d’avis à 180°, et c’est en effet toujours des expériences très agréables. Ça a été le cas pour Baby-Faced Beauty, Faith ou encore, récemment, Incarnation of Money que j’ai bien failli abandonner. Il faut évidemment prendre tous les articles « Premières Impressions » avec du recul. Critiquer seulement sur deux épisodes (d’introduction qui plus est) a ses limites et paraît certes rapide et forcément incomplet, mais ça fait partie du jeu. Parfois nos mauvaises ou bonnes premières impressions persistent, d’autres fois pas, c’est ce qui fait toute la richesse des dramas et des blogs. =)

      Merci d’être passée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s