Pilotathon de Printemps 2013 : Arata Kangatari (Gary-Stu Power)

vlcsnap-2013-04-10-00h01m48s164

Nai, tu as un challenger !

vlcsnap-2013-04-09-22h29m19s234vlcsnap-2013-04-09-22h36m34s215

Celui-là figurait dans la liste des nouveaux animes que j’attendais le plus, et c’est  ma première vraie déception. Voilà un bon résumé de l’intrigue de base un peu compliquée que je ne me sens pas de reprendre depuis le début. Visuellement d’abord l’anime est assez…moche. Le character design est celui de Yuu Watase et il est réussi, mais pour un anime de Fantasy ce n’est pas à la hauteur de l’ampleur du scénario. La production est de toute évidence basée sur un budget restreint. Lorsqu’ils nous font des close-ups sur les têtes des héros ça va encore, mais dès qu’on s’éloigne pour un plan général, ça fait mal. Qui plus est l’animation est cheap (notamment au niveau des mouvements : regardez la bouche des personnages qui parlent et Arata-terrien qui court au début) et ça a du mal à passer quand on sort des shows produits par KyoAni ou Production I.G. Satelight (Macross Frontier, AKB0048, Aquarion Evol) m’avait habituée à mieux mais là c’est franchement médiocre. Pourtant le staff est compétent, et de nombreux animateurs ont prouvé qu’on pouvait faire des merveilles avec un petit budget ! Je ne vois pas d’où est venue la faille. 

vlcsnap-2013-04-09-22h05m44s159vlcsnap-2013-04-09-22h28m06s245

Mon second problème : les personnaaaaages. Grrrr. Tant que nous sommes dans ce monde parallèle bizarre et magique on est pas trop mal servis, mais à Tokyo on rejoint  Arata-terrien en pleine crise d’ado torturé-emo, que tout le monde déteste pour une raison obscure et qui va se retrouver transporté à la place d’Arata-fantasy world pour devenir le héros de cette autre dimension. C’est le Gary-Stu de base. Nai conserve son titre de pire personnage principal de printemps 2013 mais dans son genre Arata-terrien-Gary-Stu n’est pas mal non plus. Mais je ne peux pas répéter ce que j’ai dis pour les personnages secondaires de Karneval, ici ils sont désespérément uni-dimensionnels et plats. Kotoha est la sidekick de base gentille ET mignonne Et énergique, son ami d’enfance Arata-fantasy world est plus intéressant que son alter-ego emo mais c’est loin d’être une flèche. Et tous les guerriers qui mènent la rébellion n’ont pour l’instant rien de spécial. Je sais que l’objectif du scénario est justement de développer tout ce petit monde, mais j’ai besoin tout de même de m’attacher un minimum aux personnages au début pour avoir envie de les suivre. 

vlcsnap-2013-04-09-22h04m03s171vlcsnap-2013-04-09-22h39m20s75

Enfin j’ai eu le même problème qu’avec Mushibugyo : mise en scène extrêmement classique, 20 minutes qui s’étirent et ne paraissent jamais se terminer alors que pourtant ils ont concentré plusieurs chapitres d’intros du manga dans le seul pilote. Je n’ai pas lu grand chose de ce manga d’ailleurs mais il m’avait laissé l’impression d’être beaucoup mieux développé et soigné que cette adaptation, qui manque le ton dramatique voire horrifique qui faisait tout l’intérêt des animes tirés de Fushigi Yugi et Ayashi No Ceres. Les choses se pimentent un peu à la fin de l’épisode lorsque la rébellion se concrétise, mais comme diraient nos amis Anglo-Saxons c’est trop peu, trop tard. 

Verdict : Okay Sushi – Je sais que ce n’était qu’un épisode d’exposition de l’intrigue, mais ça aurait pu être tellement mieux fait ! Les avis étaient plutôt positifs sur la blogosphère mais pour moi ça n’a pas fonctionné du tout. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s