Pilotathon de Printemps 2013 : Ginga Kikoutai Majestic Prince (Grimaces)

Avant de poursuivre, une petite pause pour voir où j’en suis et ce qu’il me reste. Je ne regarderai pas tout ce qui est purement tourné vers le fanservice, les suites pour lesquelles je n’ai aucun intérêt (Oreimo 2, Hayate, Azazel-san…) et bien sûr les shows pour enfants comme Pretty Rythm. J’ai vu les pilotes de Yahari, Suisei no Gargantia, Shingeki No Kyojin, et il me reste en plus de ces derniers à voir et écrire sur : Aku No Hana, Arata Kangatari, Valvrave, Muromi-san, Aiura, Yuyushiki et the Hentai Prince & the Stony Cat. Ça veut dire que je suis presque arrivée à la moitié ! Couraaaage. 

J’admet avoir été impressionnée par les séquences d’action de cet anime au début, c’était bien chorégraphié et très prenant comme intro. Par contre, Majestic Prince a un groupe de personnages principaux assez bizarre. Ils sont très caricaturaux et souvent l’anime se contente de les faire parler les uns après les autres toujours le même genre de répliques vides, tout en faisant des grimaces. Leur character design est très particulier mais plaisant, et en faisant un peu de recherche j’ai appris qu’il est conçu par un artiste et animateur reconnu qui a notamment travaillé sur les Gundam (Hisashi Hirai). C’est simplifié, old school et rafraîchissant (comprenez : ça ne se veut pas à tout prix le comble du kawai). Le principal problème que j’ai eu avec ce pilote : 0% de subtilité. Les méchants aliens sont méchants (et verts). Les gentils civils sont pris au piège sur la base qu’il faut évacuer. La troupe de loosers décide quand même de combattre pour les sauver parce que leur leader veut être un héros. Pitiéééé ! Et nous avons l’une des plus grosses incohérence de scénario qu’on peut voir dans une histoire d' »underdogs » : on va envoyer les pires élèves de l’école des pilotes dans une mission ultra dangereuse en leur confiant les mechas les plus perfectionnés. *Soupir*. 

Verdict : Bad Sushi + Jolis combats, intéressants designs, mais un scénario atterrant de simplisme et des personnages caricaturés à l’extrême. S’ils veulent faire une parodie pourquoi pas, mais dans ce cas-là ça s’adresse surtout aux fans de mecha (ce que je ne suis pas). 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s