The Virus – Attention, Virus Méchant! (Premières Impressions)

Capture d’écran 2013-03-20 à 11.03.47

*Mode fangirl on* Awwwww, Eom Ki Joon is back, les gens! *Mode fangirl off*

Dommage que ce ne soit pas dans un meilleur projet, toutefois…

D’abord, je pense qu’il faut annoncer d’emblée de jeu que Virus n’est pas exactement le genre de drama qui m’excite à la base. Les épidémies pouvant résulter la fin de l’humanité n’ont jamais été un thème qui me parle particulièrement ; je rentre difficilement dans l’histoire, suspend jamais tout à fait mon incrédulité, et Virus n’a pas failli à la règle. S’il n’est pas nécessairement un drama de qualité, Virus n’est pas, en revanche, un si mauvais divertissement en soi. Mais j’espérais plus, c’est vrai. Parce que c’est OCN, parce que c’est Eom Ki Joon en tête d’affiche. C’est toujours comme ça lorsque tu as de vraies attentes pour un drama, la plupart du temps tu finis déçu.

Capture d’écran 2013-03-20 à 11.04.28 Capture d’écran 2013-03-20 à 11.08.27

De quoi ça parle, en quelques lignes : la série commence avec un homme se faisant pourchasser par des militaires. L’homme est acculé sur le toit d’un bâtiment lorsque tout à coup, du sans jaillit de ses yeux. Il s’écroule. Cet homme, c’est Lee Myung Hyun, un enquêteur dirigeant l’équipe en charge de gérer les cas d’épidémies spéciales. Retour dans le passé, au moment où se déclare un phénomène pour le moins inquiétant : des dizaines de personnes sont atteintes d’une maladie inconnue, par saignement des oreilles et des yeux. Probabilité de survie? 0%. La situation est grave, il faut agir vite. La première piste : mettre la main sur le jeune garçon porteur du virus qui aurait peut être les anti-corps nécessaires pour mettre au point un vaccin. 

Capture d’écran 2013-03-20 à 11.03.35

Honnêtement, mettre en scène un seul homme en mode sauveur de l’humanité, c’est un peu dépassé, et difficilement crédible. Mais passons. Le premier « vrai » problème, c’est le manque d’identité flagrant de la série. On croirait se trouver en face de n’importe quel scénario catastrophe américain ; extrême et urgent (le virus peut tuer tout le monde), et le ton résolument froid et clinique peut facilement déstabiliser. Par ailleurs, choisir d’exposer la fin comme scène d’ouverture est un procédé classique pour les thrillers, mais une fois sur deux, il est mal exploité. Il faut avoir une vraie maîtrise de sa narration pour pouvoir le faire avec brio (Yawang était un Epic Fail, tandis que La Dolce Vita était absolument fascinant), et pour un scénariste comme Lee Myung Sook, c’était sans doute un peu trop ambitieux. Je pense qu’il aurait été beaucoup plus efficace pour ce genre de drama de commencer de manière plus douce et d’aller en amplifiant les enjeux et l’atmosphère catastrophe, plutôt que de partir directement de la catastrophe à son explication.

Et puis, les deux premiers épisodes sont un peu répétitifs. Je sais bien qu’un drama a besoin de plusieurs épisodes pour établir un socle solide, mais j’avoue que je ne comprends pas pourquoi ils ont autant de mal à mettre la main sur In Chul, le porteur du virus de la mort qui tue. Le deuxième épisode est juste une succession de courses poursuites frustrantes, tandis que le virus se diffuse. Je ne comprends pas non plus l’attitude d’In Chul qui consiste à aller dans les endroits les plus fréquentés et tousser sur tout le monde. Je ne pense pas qu’il soit au courant de son virus, par contre, il doit probablement savoir qu’il est malade, non?

Capture d’écran 2013-03-20 à 11.08.06 Capture d’écran 2013-03-20 à 11.08.02 Capture d’écran 2013-03-20 à 11.04.48 1 Capture d’écran 2013-03-20 à 11.03.49 1

La narration manque de maîtrise donc, et les personnages manquent cruellement…de personnalité. Peut être que ça va venir dans les prochains épisodes, mais jusqu’à maintenant ils incarnent tous un rôle plus ou moins stéréotypé qu’on retrouverait dans n’importe quelle série policière : le jeune enthousiaste qui se fait tout le temps critiquer, la jeune boudeuse amoureuse de son boss, le bon copain toujours là pour l’aider, la nouvelle recrue plus intelligente que ce qu’on croit, le médecin flegmatique, et le boss au passé évidemment traumatisant (duquel j’aurais amplement pu me passer pour le coup) comme cerise sur le gâteau. Pas de quoi fouetter un chat, autrement dit. On remarquera également le manque de sentiments de camaraderie dans les échanges entre ces cinq personnages ; bien que je ne sois pas particulièrement avide de bromance, j’aime lorsqu’on me montre une équipe unie, ou en voie de l’être.

Réalisation : B-. Inégale, presque bipolaire parfois. Au mieux, intéressante bien que conventionnelle – avec des airs de Vampire Prosecutor dans ce qui a trait aux couleurs -, au pire, brouillonne. Je ne suis pas fan de la musique non plus, et les plans qui bougent dans tous les sens ont de quoi me donner mal à la tête. Il y a des bonnes idées dans la réalisation, des cadrages originaux et j’adore l’utilisation que le réalisateur a fait des couleurs, mais le tout reste trop ambitieux pour ce que c’est.

Capture d’écran 2013-03-20 à 11.06.03 Capture d’écran 2013-03-20 à 11.02.45

Casting : B-. Ben, Eom Ki Joon quoi. Je suis tellement contente qu’il ait encore une fois le premier rôle, et je suis d’autant plus contente que l’homme sait se faire versatile. Après avoir incarné l’enquêteur (très) loufoque dans Life Special Investigation Team, le docteur gauche et adorable dans Scent of a Woman, le réalisateur pas spécialement finaud dans Worlds Within ou encore le froid et calculateur assassin dans Ghost, il revient avec le on ne peut plus sérieux rôle d’un enquêteur de maladies contagieuses. J’ai toujours beaucoup aimé ses performances, et même si pour le moment il ne m’impressionne pas autant qu’il le devrait (pourquoi sur-jouer lorsqu’on s’appelle Eom Ki Joon??), je retrouve avec plaisir sa bouille, son charisme et son investissement. Maintenant que ma déclaration d’amour est faite, nous pouvons passer au reste du casting, parce que bon, ils existent aussi.

Capture d’écran 2013-03-20 à 11.09.34

L’équipe de Lee Myung Hyun est en gros constituée d’actrices et d’acteurs que je ne connais pas comme Kim Yoo Bin, Lee So Jung, ou que je connais, et que j’apprécie, comme Jo Hee Bong (yeah!!), Park Min Woo (Crazy Chicken!), Hyun Woo (vu dans Pasta) et Lee Ki Woo (aka My Crush n°…euh, j’ai perdu le compte). La bonne nouvelle, c’est qu’il y a Jo Hee Bong. La mauvaise, c’est que le reste de ces acteurs sont raides comme des manches à balai – mou dans le cas de Lee Ki Woo, inexpressive dans le cas de Lee So Jung – et semblent miscastés ; à part peut être Hyun Woo, mais en même temps, à part tousser et avoir l’air paniqué, on ne lui demande pas grand chose. Ce n’est pas totalement leur faute, j’en conviens, étant donné que le scénario échoue à leur construire des personnages fouillés et intéressants.

Capture d’écran 2013-03-20 à 11.05.11 Capture d’écran 2013-03-20 à 11.06.29

Scénario : C+. Ce qui pêche le plus, malheureusement. Les dialogues sont un peu écrits avec les pieds, la trame de l’intrigue est ultra-conventionnelle et prévisible, la psychologie des personnages est creuse, voire inexistante, les enjeux politiques sont nébuleux, et le tout est bien trop brinquebalant pour que le grand sérieux de la série soit justifiable. Je comprends qu’on traite d’épidémie, de morts et tout ça, mais un peu d’humour pour détendre l’atmosphère ne ferait pas de mal à Virus. On ne ressent pas spécialement d’émotions pour les personnages, ni pour notre héros qui cumule les tragédies familiales, ni pour In Chul qui est une arme à destruction massive à lui tout seul, ni d’ailleurs – et c’est véritablement triste – pour cette humanité qui risque de disparaître en seulement quelques jours si le virus ne parvient pas à être maîtrisé, alors que tous les ingrédients sont présents et auraient dû fonctionner.

Capture d’écran 2013-03-20 à 11.09.10 Capture d’écran 2013-03-20 à 11.08.49

Verdict : Okay Kimchi. Peu concluant. Passable, au mieux. S’il continue sur sa lancée, The Virus est un drama qui risque de ne pas prendre la tête. Il fera passer le temps lorsqu’il n’y a rien d’autre à regarder, on ne réfléchira pas trop, on se laissera porter par le cours des évènements, et il ira finalement rejoindre le coin des dramas oubliés sitôt regardés. Ce que je préférerais qu’il arrive, c’est qu’il ait un réveil en sursaut et se révèle être le genre de drama qui part sur un pied inégal mais qui finit par surprendre au bout du compte. Mais bon…

Advertisements

3 réflexions sur “The Virus – Attention, Virus Méchant! (Premières Impressions)

  1. Bon deuxième avis que je lis dessus et deuxième avis qui me refroidit ^^ Moi qui étais triste de ne pas l’avoir trouvé en VF, je le suis beaucoup moins maintenant.

    • Oui, je pense en effet que tu ne perds pas grand chose à ne pas voir Virus. C’est pas une daube finie, mais c’est pas une pêche miraculeuse non plus.
      Je suis quand même vraiment déçue ; pour une fois qu’Eom Ki Joon avait le rôle principal…! T_T
      Mais bon, je me console en me disant qu’il faut faire de toute façon de la place pour les dramas printaniers. ^_^ »

      Merci de ton commentaire! =)

  2. Nos avis concordent. C’est pas bien folichon tout ça.
    Juste une remarque : « Je ne comprends pas non plus l’attitude d’In Chul qui consiste à aller dans les endroits les plus fréquentés et tousser sur tout le monde. Je ne pense pas qu’il soit au courant de son virus, par contre, il doit probablement savoir qu’il est malade, non? »
    Ben disons que c’est ça le problème des épidémies : les gens malades (mais pas au point d’être cloués) ne restent pas chez eux. On a eu la plus longue épidémie de grippe en France, parce que les gens vont quand même au boulot. C’est la crise, et l’absentéisme est mal vu. Moi j’aimerai bien que les français mettent des masques comme les japonais, histoire de pas faire profiter tout le monde de ses bactéries et de ses virus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s