Ad Genius Lee Tae Baek : Une histoire de bagnole à l’envers et de jeux vidéos (Premières Impressions)

vlcsnap-2013-02-09-19h44m04s25

Je crois que nous avons un gagnant ! Oui, un grand gagnant, qui a dépassé tous ses concurrents pour le titre de la plus grosse daube de l’hiver ! Applaudissez, chers lecteurs, Ad Genius Lee Tae Baek ! 

Le scénario, rapidement : Pauvre Jeune Héros Ambitieux (Jin Goo) part du bas de l’échelle sociale et croise en accrochant une affiche publicitaire géante Sous-Fifre (Park Ha Sun) qui est la boniche frustrée de Barbie (Han Chae Young), chef de projet dans une agence de renom. Ken (Jo Hyun Jae) rentre en Corée et prend en main le dernier contrat de la boîte au grand damn de Barbie. Héros et Sous-Fifre se revoient plusieurs fois et découvrent qu’ensemble ils parviennent à concevoir une belle idée de pub pour la voiture que Riche Sale Con leur supérieur veut voir promue. Ils proposent leur idée à Barbie qui la rejette mais elle tombe dans les mains de Ken, et le pilote se termine quand Héros et Sous-Fifre voient leur idée présentée à Riche Sale Con qui en est très satisfait sans qu’aucun crédit leur soit accordé. 

Ça donne envie hein ?

vlcsnap-2013-02-09-18h02m00s222

Mes Impressions, la version courte : ARGH ! Toute la première partie/aventure repose sur le sens d’une affiche, et non pas son sens profond ou caché ou subliminal, non, mais le fait qu’elle soit accrochée verticalement ou horizontalement ! Parce que c’est une « nouvelle révolution » cette voiture…alors on tourne l’affiche…révolution…tourner l’affiche…vous avez compris ? *Facepalm*

La version longue : 

vlcsnap-2013-02-09-18h27m30s160vlcsnap-2013-02-09-18h28m17s117

Nous avons droit à tellement de clichés…le plus exaspérant étant sans doute le Riche Sale Con (fourrure et chapeau de vilain compris dans le package) qui crache dans la soupe et humilie son interlocutrice (je souhaitais secrètement que Barbie Publicitaire se transforme en Barbie Dominatrix et le fouette avec sa baguette). La chaîne de pouvoir dans cette boite est éminemment frustrante comme d’habitude puisqu’elle conduit les responsables à se défouler de leur pression sur le plus proche sous-fifre, c’est quelque chose qu’on peut expérimenter au quotidien dans sa vie professionnelle mais là c’est présenté de manière tellement bateau qu’on a du mal à s’identifier avec qui que ce soit. Je me disais que ce serait intéressant d’avoir pour une fois un authentique Sale Con qui provoque des envies de castration pas chimique à coups de club de golf, mais apparemment les scénaristes refusent obstinément de le présenter autrement que comme le standard de l’autorité, qui bien sûr va être content quand les petits jeunes vont prendre l’initiative de renverser l’affiche, et on est sensé le trouver tout à coup très sympathique. ARGH !!!

 vlcsnap-2013-02-09-17h45m58s75

Et était-il nécessaire de présenter le héros d’emblée comme un rustre opportuniste et surtout de lui faire commettre une erreur professionnelle éléphantesque ? Pitié, il y a d’autres moyens de faire remarquer son originalité, et ce n’est pas en accrochant dans le mauvais sens une affiche publicitaire qu’on va prouver quoi que ce soit ! Ok pourquoi pas se dire que comme ça les gens vont regarder une publicité à laquelle ils ne prêteraient pas forcément attention en temps normal, mais ça fait surtout passer l’agence et la marque pour une bande d’imbéciles, ce n’est pas une idée de génie. Les autres ne ratrappent rien du tout entre Barbie qui appelle la femme du boss à la rescousse quand son projet est à recommencer et Ken qui se compare à Christophe Colomb pour son idée (qui rejoint celle de Héros) de renverser l’affiche. C’est à ce moment précis que j’ai lâché l’affaire. Je veux bien qu’on soit un noob comme scénariste mais là c’est juste de l’incompétence. 20 minutes d’épisode. 20 MINUTES sur cette fichue affiche retournée !!! ARGH !!!

Et les dialogues…ah les dialogues ! Ils vont de plats à insultants. Extrait, quand ils font de la grimpette pour tourner la fameuse affiche :

Héros : « Ce n’est pas attractif pour une femme de prétendre d’être courageuse »

Sous-Fifre : « Ce n’est pas attractif, un homme qui dit que les femmes devraient faire ci ou être comme ça »

Héros : « Vous ne devriez pas travailler dans ce business alors mais devenir fonctionnaire et protéger le pays »

Mina : Har Har Har

Il s’avère que le sexisme est à la mode dans ce drama et on assiste de manière assez régulière à la dévalorisation des personnages féminins qui sont constamment remises à leur place avant que leurs partenaires masculins ne viennent leur sauver la mise. Et la petite sœur du héros est présentée avec une scène de harcèlement sexuel, et bien sûr le grand amour du héros n’est autre que Barbie qui l’a largué et laissé sans nouvelles après son départ aux US…sans blague. Je n’ai rien contre le fait de montrer que le milieu est sexiste (par exemple je trouve que les cop shows Coréens présentent bien en général cet aspect) mais là l’écriture elle-même du show est sexiste, nuance.

vlcsnap-2013-02-09-19h54m33s173

Et pour ceux qui espéraient obtenir un peu de fun de l’exploration des fameux concepts publicitaires, le premier contrat consiste à « trouver l’essence de la voiture… » (sans mauvais jeu de mot). Sentez la bagnole, sentez la poésie, la personnalité de la bagnole ! Capturez les 1000 expressions de la bagnole* ! (Wait, what ?) Quand on sait que les pubs pour les voitures sont parmi les plus répétitives et les plus ennuyeuses qui soient, on pleure. Bon et puis j’énumère le reste : c’est désespérément prévisible, à aucun moment nous n’avons le sentiment d’assister de l’intérieur à la conception d’une publicité et le tout se transforme rapidement en successions de placements produits parasitaires. Qu’ est-ce que vous voulez que je vous dise, quand on a un show sur la publicité qui se contente lui-même de faire de la pub sans prononcer aucun discours dessus autre que « regardez cette belle nouvelle technologie et les zolies voitures ! », il n’y a plus qu’à zapper. Je crois que le fond du fond est atteint quand ils installent papy sur le siège vibrant (nouvelle idée des cinémas aux US, à ce qu’il paraît très désagréable) et qu’il écarquille les yeux devant une simulation de voitures de course lambda. C’était le seul moment drôle du drama alors que c’était supposé être pris au sérieux. Laughing. Out. Loud. 

*Le pire c’est qu’à un mot près c’est ça qu’ils disent. 

vlcsnap-2013-02-09-17h53m54s226vlcsnap-2013-02-09-17h53m40s84

Réalisation : C – La caméra d’Ad Genius n’est pas flatteuse. Han Chae Young n’a jamais fait aussi poupée de plastoc, le pauvre Jo Hyun Jae est tout huileux, Park Ha Sun a l’air épuisée et Jin Gu…est le seul à être épargné. Le réalisateur veux lorgner sur King of Dramas pour les effets de suspense et la musique (qui lui-même lorgnait sur Giant avec un succès moyen) et le résultat est ennuyeux. Au moins, on peut se dire qu’ils n’ont pas sorti l’Ave Maria pour l’affiche retournée ? Le reste s’enfonce entre la gestion désastreuse du son (salles qui résonnent bizarrement, bruits parasites), les décors qui font toujours trop studio pour être crédibles et les costumes moches entre l’héroïne encore une fois en oripeaux négligés et sa supérieure en mégère avec une espèce d’ensemble carotte/rose pâle qui viole à peu près toutes les règles du bon goût vestimentaire.

vlcsnap-2013-02-09-19h14m10s10

Mes yeux saignent 

Scénario : D Je me retiens de ne rien écrire de trop grossier, mais c’est difficile alors je laisse la note parler d’elle-même. 

vlcsnap-2013-02-09-18h16m30s198vlcsnap-2013-02-09-19h41m10s83vlcsnap-2013-02-09-18h19m20s117 vlcsnap-2013-02-09-18h02m07s23

Casting : C Barbie et Ken sont aussi crédibles en agents publicitaires que moi en Pape. Ils ont de toute évidence la tête de l’emploi pour être sur l’affiche avec une bouteille de suju dans les mains et un sourire colgate, pas pour être dans le magma de sa conception. Le fond du fond est atteint pour Barbie qui semble régresser de drama en drama et qui délivre ses lignes de dialogue comme un robot sur lequel on aurait appuyé « play ». Pire, elle a gardé ses expressions de débutante à la moue près. Jin Gu et Par Ha Sun  sont des acteurs beaucoup plus caméléons et sont déjà plus crédibles, mais avec de tel personnages il n’y a pas grand-chose à faire. Le pire c’est que ces deux-là pourraient former le plus adorable des OTP, mais en dehors d’eux le reste est tellement pourri que ça ne justifie même pas un visionnage partiel.

Verdict : Smelly Kimchi Par comparaison Level 7 Civil Servant paraît moins nul ? Je ne sais pas, au moins j’avais tenu plus longtemps, ce n’était pas insultant et je souriais de temps en temps. Là c’est le néant, voire irritant. Mon conseil : allez revoir un peu le drama Triple avec Lee Jung Jae, qui présentait un trio d’amis concepteurs de pubs avec des idées et des projets dix fois plus intéressants que ceux présentés dans ce drama avec une excellente mise en scène en bonus (et le job des trois amis n’était qu’un point secondaire du scénario, c’est dire). Ad Genius Lee Tae Baek a vraiment pour l’instant la palme de la daube de 2013, maintenant c’est à qui osera faire pire…

vlcsnap-2013-02-09-20h51m02s250

Ah bah oui tout de suite, ça change tout…quel génie ce Lee Tae Baek !

Publicités

4 réflexions sur “Ad Genius Lee Tae Baek : Une histoire de bagnole à l’envers et de jeux vidéos (Premières Impressions)

  1. Oh mon Dieu …. -____-…. C’est désespérant tout ça…. Il n’y a vraiment rien de rien à regarder coté drama pour le moment … J’en pleure … Au sortir des examens, ce serait bien que de bons dramas sortent mais non… Je n’ai pas envie d’essayer Lee Tae Baek machin chose après cet article … Le coup de l’affiche de la voiture m’a fait pleurer de rire XD. Mes prof de marketing se retourneraient dans leurs tombes (si ils étaient décédés :P). Le drama de Joo Won a aussi l’air d’être une fameuse daube TT … Pas encore essayé non plus … mais je pense m’abstenir … Mais si vu que Joo Won est présent, je ferais peut-être une exception qd il sera sorti entièrement pour ne regarder que les passages avec Joo Won XD… Bref, c’est désolant cette saison hivernale TT… Je me suis même consolée avec un anime (ce qui ne m’étais plus arrivée depuis des années): Chihayafuru =D. . Au moins, ça m’a réconfortée ;)

    Merci pour l’article Mina ^^

    • On n’est pas dans Mad Men, ça c’est sûr !

      Moi aussi je me suis tournée vers les animes pour calmer ma frustration. J’attendais vraiment de bons dramas pour m’accueillir à la fin de mes partiels mais ce n’a pas été le cas.

      Merci pour ton commentaire ^^)/

  2. Ayant vu « Triple »,n’ayant pas du tout apprécié,et émettant déjà des doutes sur ce drama,je pense que je vais me passer de regarder Ad Genius….Merci,pour cet article,je pense qu’il m’évitera une perte de temps considérable ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s