Hello, I’m Lizzie Bennet, and This is My Life

LBD

Apparemment j’avais besoin d’une nouvelle addiction pendant mes révisions pour les oraux, et j’ai marathoné cette minisérie en…deux soirée ? (hum). Ça fait un petit moment que ce projet fait son buzz sur la toile (j’ai soudain de images d’abeille vrombissant autour d’un tableau…) et je n’ai pas résisté à l’appel de la tag-line : « an online adaptation of Jane Austen’s Pride & Prejudice ». Le concept n’est pas tellement nouveau, nous avons vu plusieurs fois les romans de Jane Austen réactualisés (Clueless, Bride and Prejudice pour citer les plus pertinents) mais je dois dire que The Lizzie Bennet Diaries emporte mon vote pour meilleure adaptation moderne de Pride & Prejudice (même s’il me reste à voir Lost in Austen). L’idée est simple mais diablement efficace : Lizzie Bennet et ses sœurs Lydia et Jane habitent une petite banlieue paisible et cossue aux US. La mère des filles devient hystérique lorsqu’une propriété voisine est achetée par un jeune célibataire riche (et futur médecin), Bing Lee. C’est le moment que choisit Lizzie pour commencer à vlogger sur sa vie via des petites vidéos tournées et postées deux fois par semaine avec l’aide de sa meilleure amie Charlotte.

 

Depuis avril nous suivons donc en temps réel la vie de Lizzie, de ses sœurs et de tous les personnages (Bing, George, Charlotte, Ricky Collins, Caroline, et d’autres qui sont introduits plus tardivement comme Gigi et Fitz, et bien sûr notre cher Darcy-Bot) à travers les petites vidéos de notre héroïne. L’humour vient principalement des interprétations de Lizzie (jouée par Ashley Clements) de sa mère, de Darcy, de ses sœurs (quand Lizzie imite Jane ça vaut son pesant de cacahuètes), de l’intelligence des dialogues (comme c’est très court tout tient dans quelques répliques piquantes) et du talent des différents acteurs. Surtout des actrices en fait les hommes ont des rôles mineurs et sont plus présents par les discussions des filles que physiquement, exception faite de Ricky Collins. Cette série de vidéos (entièrement scriptées et jouées par des comédiens aux divers backgrounds) a l’intérêt non négligeable de nous faire revivre Pride & Prejudice « en temps réel » et de donner une impression assez frappante d’actualité via les réseaux sociaux (tous les personnages sont sur twitter, Jane a un blog mode vintage, ils ont créé un site Collins et Collins, etc). La série en est à son 80ème épisode et nous arrivons bientôt à la fin du livre. L’équipe parle déjà de nouveaux projets, et j’espère vite en entendre parler parce que la fin de Lizzie Bennet Diaries va laisser un gros vide. 

La principale critique que j’ai à faire concerne la qualité de l’ensemble : tous les épisodes ne se valent pas et certains sont moins bons que d’autre, même si je pense que c’est une impression inévitable que l’on a en regardant une comédie épisodique d’un seul trait sans la suivre semaine après semaine. Et c’est très Américain. Il y a beaucoup de huuug, de déclarations « Best Friends Forever » et de traditions qui laissent un peu perplexes comme les « care boxes » (qui fait ça à 20 ans passés ?), et parfois le ton acide de l’auteur plus en accord avec notre sensibilité Européenne me manque un peu. Jane en particulier subit une transformation assez radicale et je ne pense pas qu’une version Anglaise ou Française en ferait quelqu’un d’aussi…enthousiaste ? Positif ? C’est sa personnalité initiale mais j’ai l’impression de plus en plus nette que la sensibilité Nord-Américaine et la mesure ne font pas très bon ménage. D’un autre côté exagérer les personnalités permet de rendre les choses très drôles lors des différentes confrontations et convient bien au format choisit. Je vous conseille de foncer (pour ceux qui sont à l’aise avec la langue aussi bien que pour ceux qui le sont moins : on peut activer des sous-titres sur Youtube), c’est drôle, c’est inventif, c’est gratuit, c’est interactif, et ça permet de redécouvrir ce roman chéri (même des gens qui n’étaient pas fans de P&P ont confié avoir complètement changé d’avis après l’avoir vue réactualisée). What are you waiting for ?

Le site officiel

Le tumblr avec tous les délires, fanarts, etc

Le premier épisode : 

18 réflexions sur “Hello, I’m Lizzie Bennet, and This is My Life

  1. Wow, je suis une grande fan de P&P et je ne connaissais pas cette série. J’ai commencé à regarder après voir lu ton post et là j’en suis à la vidéo 27. Faut que je sorte de chez moi mais j’arrive pas à décoller de l’écran d’ordi. C’est sacrément addictif.

    Je télécharge chaque vidéo qu fur et à mesure comme ça je pourrai me refaire la série quand je veux sur ma TV.

    Merci pour ce post!

    • Waaah je suis contente d’avoir contaminé quelqu’un *_*

      C’est vraiment facile d’accès comme format, super méga addictif et après avoir bien rigolé des délires on se surprend à vraiment s’attacher aux personnages, à leurs grands émois et tristesses et à penser à eux comme de vraies personnes. Là où j’en suis il y a beaucoup d’épisodes chargés en émotions. Les auteurs sont de grands fans du livre, le connaissent sur le bout des doigts et ont fait un impressionnant travail d’adaptation.

      J’ai ratrappé mon retard hier en regardant la toute fraîche vidéo n°81 et maintenant je résiste à l’envie de tout me refaire depuis le début. MUST RESIST.

      • J’ai presque rattrapé mon retard (j’en suis à l’épisode 71).^^

        Bon, le seul petit regret que j’ai c’est qu’il n’y ait pas des petites scènes « d’action » par moment. Le format 100% Vlog statique fait perdre un peu d’énergie à l’histoire je trouve. Je pense qu’il aurait été possible de mettre en scène 2 ou 3 trucs sans forcément avoir de grands moyens.

        Perso, je pense que la meilleure adaptation moderne du roman c’est le pas mal décrié (et pas très connu en fait) « Pride & Prejudice: a Latter-day Comedy fait par des étudiants en cinéma de l’Utah. L’aspect un peu rose-bonbon est trompeur. Ils s’y sont vraiment pas mal pris pour transposer l’histoire dans le monde moderne. Je me souviendrai toujours de Bingley en fan de la mode des années 90 et en créateur de musique thérapeutique pour chiens. Qu’est-ce que j’ai pu rigoler!

        Juste au cas où tu ne connaisses pas, voilà le trailer:

        • Par rapport à ça justement j’ai lu ce qu’une des auteurs écrit sur la série et apparemment ils sont super super short au niveau du budget, à tel point que parfois ils renoncent à acheter de simples accessoires tout bêtes et préfèrent travailler la vidéo directement avec leur logiciel. Je ne sais pas du tout s’ils profitent de ce projet financièrement (à mon avis c’est plutôt le contraire). De mon côté je trouverai ça un peu bizarre de sortir du vlog, ça casserait la crédibilité (puisque le principe de base c’est quand même que ce soit entièrement tourné par Lizzie et pas mis en scène à l’extérieur comme dans un film). Mais je comprend ce que tu veux dire.

          Je n’avais jamais entendu parler de cette adaptation, ça à l’air fun !

          • J’imagine bien que ça coince niveau budget. Par contre, je ne sais pas comment ils font pour les vêtements. C’est rare de voir les personnages porter 2 fois la même tenue. Peut-être qu’on leur prête? Au début je pensais que c’était peut-être leurs propres vêtements mais ça ferait une garde-robe plus que conséquente pour chacun.

            Pour l’action, j’imaginais un peu Lizzie, caméra (apn numérique?) en main, et nous montrant un peu plus de son univers: un tour au parc du coin, au supermarché etc…

            P&P version Utah est très fun ^^ Je l’ai en 2 exemplaires dvd à la maison et j’ai aussi une version digitale au cas où.

  2. Bon,moi qui ne regarde que des dramas coréens en ce moment,je sens que je vais devoir ajouter une série à ma liste. Ton article me tente beaucoup,et ayant apprécie le film (avec Keira K.) et le livre (bien que j’ai une préférence pour celui-ci),je me demande ce que ce genre d’adaptation peut donner. Pour que j’ai la réponse,il faut donc que je regarde cette série. Je repasserais donc à l’occasion donner mon avis et te remercier si cette série me plait autant qu’à toi.

    • La récente adaptation avec Keira « Moue » Knightley ne m’a pas emballée, je reste fidèle à celle de 1995. Je ne suis pas sûre qu’on puisse faire mieux. J’espère que cette version te plaira =)

        • It was visually gorgeous, but it left me cold. I may have spent a good part of the showing staring at Mathhew MacFadyen. He was incredibly sexy in those scenes under the rain, even if no one can ever top The Lake Scene.

      • Personnellement j’ai adoré Lost in austen, après c’est sûr que c’est trèèèès loin d’une adaptation fidèle et que si tu y vas dans cette optique tu vas être fort décue, mais pour un regard original, j’ai beaucoup apprécié! donc je dirais, fais toi ton opinion ! (et puis c’est bien plus court qu’un Kdrama^^)

        Sinon pour the lizzie bennett diaries, j’avais regardé une trentaine de vidéos il y a quelques temps, et arrêté car les sous titres suivants n’étaient pas encore dispo, je devrais m’y remettre car j’appréciais beaucoup^^ Merci pour l’article !

      • J’ai été super déçue par LiA moi aussi. Je n’ai vraiment pas aimé.

        Mais d’après ce que j’ai pu voir, soit on adore, soit on déteste. Tu as une chance sur deux de tomber dans le camp des afficionados^^

      • Yes. Lost in Austen was awful! I am a purist by nature but if the reimagining is good, I can’t deny it. And some of the best films I’ve seen are an interpretation on a existing work. However, LIA was not intelligent, well thought tgrough or even acted well. It was idiotic and left my mind numb. I wanted to like it. I watched it with high hopes especially given the performers because they are actors I greatly enjoy but nope, horrible.
        But I will say, that if you like Lizzie Diaries as much as you say, you may sincerely like LIA. I saw a few episodes and found the YouTube venture adorable. I like the modernized version of events and characters. (Though I have o admit, I dislike Elizabeth more now than I ever have.) Overall, it’s definitely fun and easy to watch.

  3. J’ai regardé les 6 premiers épisodes et je n’arrive toujours pas à me faire un avis. J’aime le côté cynique et amer de Lizzie,cependant il faut l’avouer,on est beaucoup dans le sur-jeu,que ce soit avec elle ou bien sa soeur Lydia. Ce qui me fait le plus peur c’est que l’espace confiné où se déroule l’action commence à me lasser. En effet,je ne sais pas combien il y a d’épisodes exactement,mais je sais qu’il me sera à mon avis très dur de supporter une cinquante d’épisode en plus ayant lieu dans la chambre de l’héroïne. J’hésite donc à continuer. Sais-tu si tous les épisodes se dérouleront dans la même pièce ?

    • Hello =) Je ne sais pas si c’est du surjeu, en fait c’est vraiment inspiré des vlogs des youtubbers qui font du « costume theater » comme Happy Slip ou Chonny et du coup ça implique deux choses : ce type de jeu exacerbé, et une unité de lieu. Il y a quelques variances mais si tu es déjà lassée au sixième épisode, je ne suis pas sûre que ça puisse te plaire. A toi de voir =)

  4. D’accord merci. De toute façon,comme les épisodes sont courts,je n’ai rien à perdre à regarder un épisode de temps en temps^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s