Cheer Up Mr Kim! – Papa à la rescousse! (Premières Impressions)

Capture d’écran 2012-12-29 à 14.45.53

Quoi de mieux lorsqu’on a envie de changement qu’un format différent, un daily/sitcom par exemple? Cheer Up Mr Kim! me faisait de l’oeil depuis sa sortie, ses posters et ses teasers annonçant une comédie familiale pleine de tendresse, colorée et dynamique. 

Je ne sais pas vraiment pourquoi mais je me suis surprise à avoir vraiment envie ces derniers temps de me plonger dans un bon drama familial mais soit ceux qui m’intéressent ne sont pas traduits (Childless Comfort) soit ceux que j’ai essayé tendaient trop souvent vers le pathos inutile et le makjang frustrant (Smile Dong Hae, My Daughter Seo Young). Cheer Up Mr Kim semble être un  bon entre-deux dans la mesure où ce dernier est un charmant petit drama avec une tonne de moments adorables (rien que l’OP est trop mignon), une bonne dose de comédie et, surtout, beaucoup de coeur. Ce n’est que le début bien sûr donc on ne sait pas où tout ça va nous mener – les dramas coréens ayant un don pour renverser la comédie en tragédie en deux temps trois mouvements – mais je peux avancer que jusqu’à maintenant, c’est une vraie bonne surprise : ce n’est pas trop larmoyant, pas trop cucul la praline et pas makjangesque, presque du jamais vu pour un home drama!

Capture d’écran 2012-12-29 à 14.51.08  Capture d’écran 2012-12-29 à 14.51.11

Je dois dire que les histoires de famille « fabriquée » m’attendrissent toujours plus que les autres parce qu’elles véhiculent une idée qui m’est très chère : la famille n’est pas (et ne devrait pas être) une affaire de sang mais une affaire de coeur. Pour faire une entorse à une très célèbre citation que tout le monde reconnaîtra : « on ne naît pas famille, on le devient ». La famille, comme l’amour, comme l’amitié, comme le reste, ça se construit, pierre par pierre. Mr Kim avait ma sympathie dès le début lorsque j’ai su qu’il avait « adopté », recueilli, trois enfants qui ne sont pas les siens mais desquels il s’occupe comme s’il était leur père biologique. Je trouve le thème traité avec retenu et respect,  plutôt bien approfondi grâce aux personnages bien définis et bien écrits. Avoir un grand nombre de personnages qui gravitent autour de cette famille nous permet d’avoir un aperçu plus large et varié de la manière dont l’adoption est perçue à droite et à gauche : il y a ceux qui trouvent cette capacité à aimer l’enfant d’autrui comme le sien bizarre et hors-norme, ceux chez qui cela éveillent chez certains de la pitié, et ceux ne voient pas particulièrement où est le problème.

Capture d’écran 2012-12-29 à 15.08.12

Il y a beaucoup d’amour qui nous est transmis dans les silences, les regards, les contacts physiques, et les habitudes quotidiennes : Tae Pyung aime ses enfants plus que tout, et ses enfants, à leurs manières, le lui rendent bien. Oui, je pense que je suis tombée amoureuse de cette famille : Chul Ryong, Hee Rae et Song Ah sont adorables et ont une personnalité bien distincte qui s’oppose et se complète. Et puis Tae Pyung est juste un papa poule trop drôle mais j’y reviendrais plus tard. Je trouve intéressant que les enfants soient déjà « grands » au sens où ça nous évite un peu le « awww trognon » et les parler de bébé à la Wish Upon a Star. Je précise que j’ai beaucoup aimé ce-dit drama mais que Cheer Up Mr Kim nous donne l’opportunité, en prenant des enfants plus âgés, de nous montrer que l’adoption n’est pas juste une affaire d’adulte et qu’il y a des crises identitaires chez ces enfants aussi : ils ont tous leurs propres problèmes par rapport à leur situation familiale un peu particulière et des façons tout aussi différentes de trouver des solutions.

Capture d’écran 2012-12-29 à 14.52.07  Capture d’écran 2012-12-29 à 15.08.22

Par exemple Hae Ri est la plus fougueuse des trois : responsable, mature avant l’heure, elle trouve fatiguant de devoir raconter sa situation familiale compliquée, donc elle préfère mentir à son professeur pour ne pas avoir à s’expliquer. C’est moins par froideur sentimentale que par pragmatisme, et peut être envie secrète d’avoir une famille « normale », car Hae Ri a beau avoir tendance à dire ce qu’elle ne pense qu’à moitié ou pas du tout, elle a néanmoins beaucoup d’affection pour son oncle et les deux autres enfants qui partagent sa vie. On s’attache à cette famille en particulier car elle est curieusement fonctionnelle malgré les circonstances : entre le grand frère qui vient tout droit de la Corée du Nord, la cadette orpheline qui est la nièce de Tae Pyung et enfin la benjamine qui est confiée à ce dernier pour une durée indéterminée. Il y a une véritable chaleur qui émane de leurs interactions, une chaleur qui est exacerbée par l’attitude souvent méprisante de l’entourage, surtout à l’égard du grand frère, qui semble être une sorte de vilain petit canard. La question de la différence est également traitée et si parfois elle manque un peu de subtilité, j’apprécie qu’elle soit à l’ordre du jour. C’est à cela aussi que ça sert, les familles recomposées, à apprendre à un très jeune âge la tolérance et accepter la différence non pas comme un boulet autour de la cheville, mais comme enrichissement.

Capture d’écran 2012-12-29 à 15.07.09 Capture d’écran 2012-12-29 à 14.58.46 Capture d’écran 2012-12-29 à 14.58.08 Capture d’écran 2012-12-29 à 14.53.10

J’apprécie beaucoup le personnage de Tae Pyung et je regarde avec un petit sourire amusé ses tendances maternisantes et sa fiabilité dans les différentes tâches ménagères, d’habitude réservées aux femmes dans le monde des K-dramas. C’est un changement tout de même sympathique à voir, même si j’aurais aimé que ce soit un peu moins stéréotypé. Tae Pyung est le prototype de l’héroïne de dramas, positive, courageuse,  pleine de bonne volonté et qui ne se laisse jamais abattre. Le genre d’héroïne qui se dit à chaque malchance : »aja aja fighting! » On le met juste au masculin et ça donnerait (presque) l’impression que le personnage est original. Mais Tae Pyung, je l’aime bien, malgré son optimisme un peu trop forcé parfois, c’est un brave type et on ne peut nier que sa générosité a de quoi séduire. J’adore sa relation avec ses enfants qui sont tour à tour exaspérés, rassurés, embarrassés, amusés par son attitude – comme n’importe quel enfant avec ses parents, non?-. Sa relation avec Ji Young ne sort pas des sentiers battus et on sent naître la romance assez rapidement, bien que l’on se doute qu’au final, l’âme soeur de Tae Pyung n’est pas Ji Young mais Woo Kyung, parce que ça m’étonnerait très fortement qu’il n’y ait pas de chassé-croisé amoureux entre Tae Pyung, Ji Young, Woo Kyung et Gun Wook….

 Capture d’écran 2012-12-29 à 15.09.16 1 Capture d’écran 2012-12-29 à 21.19.54 1

La famille de Tae Pyung, et par extension celle de Ji Young, est vraiment ce qui me donne envie de poursuivre la série. En effet, je ne suis pas intéressée par toutes les intrigues mises en scène pour le moment : je me sens tout particulièrement indifférente à l’histoire de la famille de Gun Wook, du père jusqu’au fils en passant par la mère. Je trouve qu’elle rompt un peu l’harmonie du drama dans la mesure où dans les deux autres familles, celle de Woo Kyung et de Ji Young, on sent qu’il y a de l’amour malgré les différends et les récriminations (c’est d’ailleurs seulement parce que je sais que la grand mère de Woo Kyung et la mère de Ji Young ne sont pas fondamentalement de mauvaises personnes que je les supporte à l’écran). Mais la famille de Gun Wook manque cette petite étincelle de tendresse et de chaleur : la rivalité et l’ambition de Hae Sook me font dresser les poils des avant-bras, tandis que Gun Wook me donne juste envie de dormir tellement il manque de charisme et de présence.

Je ne suis pas non plus super excitée par l’apparente volonté de la scénariste de vouloir donner aux orphelins leurs parents biologiques ; aussi je ne me trouve pas vraiment investie dans la quête de Chul Ryong à la recherche de son frère – et éventuellement du reste de sa famille? – et n’ai pas spécialement envie de voir Tae Pyung retrouver ses parents non plus. Mais bon, nous sommes dans un K-drama, donc il va falloir que je me fasse un raison. On espère juste qu’on se tiendra à une distance des larmoiements à n’en plus finir.

Capture d’écran 2012-12-29 à 14.55.16  Capture d’écran 2012-12-29 à 14.55.19 Capture d’écran 2012-12-29 à 15.09.59 1  Capture d’écran 2012-12-29 à 15.10.01

Casting : B+C’est maladroit, souvent. Mais il y a quelque chose d’attachant dans cette maladresse malgré tout. C’est un rare cas de K-dramas où on n’en veut pas à mort à un acteur parce qu’il ne sait pas jouer. Au mieux on est amusé, au pire on est indifférent. Je ne sais pas si les fêtes de fin d’année m’ont fait faire un lavage de cerveau ou si je suis devenue plus laxiste mais je trouve que tous ces acteurs – ou en tout cas la majorité – ont du charme à revendre. Kim Dong Wan n’est pas un comédien de génie et on n’a pas besoin d’être spécialiste pour le voir immédiatement. Mais là où il manque de talent, il se compense avec son charisme à toute épreuve. La série pourrait avoir un effet émasculateur du fait de son intrigue mais Kim Dong Wan parvient à se rendre crédible, et à rendre le personnage crédible, même en tablier à froufrous.

Capture d’écran 2012-12-29 à 15.03.57 Capture d’écran 2012-12-29 à 14.59.56

Capture d’écran 2012-12-29 à 15.03.55 Capture d’écran 2012-12-29 à 15.09.21

Wang Ji Hye est pour sa part charmante et, même si elle manque de justesse de jeu aussi parfois, c’est un plaisir de la voir dans un autre rôle que la meilleure ennemie de Gae In dans Personal Taste ou la rivale déjantée dans Protect the Boss. Ici, elle est un tantinet garçon manqué, prof à la main de fer mais au coeur gros comme l’univers, elle a une alchimie sympathique avec les autres acteurs, mais zéro avec Yang Jin Woo. En même temps, ce serait difficile pour n’importe quel acteur/actrice d’avoir de l’alchimie avec un poteau en fer, parce que je trouve Yang Jin Woo mauvais pour le moment. S’il mettait autant d’effort dans sa justesse de jeu que dans son souci de paraître cool et beau, le résultat serait déjà meilleur. Quant à Choi Jung Yoon, elle est comme d’habitude super mignonne en jeune divorcée qui en pince pour ce papa célibataire. Je ne ressens pas d’alchimie craquante entre les deux sauf de la camaraderie et de l’attention familiale donc j’espère que la romance entre les deux n’ira pas trop loin…

Capture d’écran 2012-12-29 à 14.54.18  Capture d’écran 2012-12-29 à 15.01.22

Par contre, j’adore le casting enfant! Seo Ji Hee dans le rôle de Hee Rae et Yeon Jun Seok dans celui de Chul Ryong sont bluffants de charisme, et même de justesse, en pré-ado maladroite et je-sais-tout et en jeune adulte timide et renfermé.

Scénario : A-. C’est du drama classique dans toute sa splendeur. Un daily classique, mais pour l’instant, sans mélo. La force du drama réside dans sa capacité à amener des personnages chaleureux et attachants. Certes, parfois les rires complices sonnent suffisamment faux pour que nous grimacions nous-même de malaise, mais globalement, tous ces personnages, grands et petits nous laissent avec de larges sourires satisfaits et attendris. Le rythme est parfait : avec seulement 40 minutes lorsqu’on est habitué à plus, ça nous fait enchaîner les épisodes les uns après les autres, jusqu’à ce qu’on se maudisse d’être allé trop vite parce que les sous-titres arrivent au compte-goutte. Le scénario se développe à un rythme très satisfaisant, prenant le temps parfois de mettre entre parenthèse l’action pour se centrer sur des scènes familiales plus intimes et quotidiennes. Et j’aime beaucoup ce parti-pris.

Capture d’écran 2012-12-29 à 15.00.56

Dans ce monde où tout doit aller vite et où beaucoup de personnes n’ont plus la patience pour « ce qui ne sert à rien », Cheer Up Mr Kim privilégie ces petits moments anodins pour établir sa narration et donner de l’espace à la construction de ses personnages au lieu des feux d’artifices à tire larigot. Pas de grandes scènes, seulement des petites, pour un plaisir plus discret mais pas forcément plus petit. On est parfois dans le cliché et le stéréotype le plus total mais la maladresse des personnages ne dégage pas moins de chaleur. J’apprécie également les touches de nuances dans les familles de Ji Young et de Woo Kyung. Dans l’une, la mère semble pingre et pas franchement sympathique, mais elle se révèle néanmoins beaucoup plus attentionnée que ce à quoi on pouvait s’attendre, malgré ses défauts persistants. Dans l’autre, la grand-mère a mis du temps avant de se frayer une place dans mon coeur vu la manière dont elle traitait sa soeur et sa petite fille. Mais pour son crédit, lorsqu’elle s’excuse, elle le fait sincèrement, et malgré son entêtement et son aveuglement frustrant, elle a un côté plus sympathique parfois à nous montrer.

Capture d’écran 2012-12-29 à 14.54.56 1 Capture d’écran 2012-12-29 à 21.20.16 1

Réalisation : B+. Vraiment pas mal du tout. Moins esthétisant que certains dramas sans doute mais la qualité de la réalisation est néanmoins supérieure à la moyenne. La mise en scène ne cherche pas la contemplation mais une atmosphère réaliste, quotidienne et plus terre-à-terre que celle de Kimchi Family par exemple. Les scènes sont bien éditées et bien coupées et j’aime beaucoup que la caméra soit la plupart du temps à la hauteur des enfants. La mise en scène est simple, mais efficace et c’est avec soulagement que je constate que la musique n’est pas omniprésente ou sur-utilisée : le sitcom n’a pas peur de laisser le silence s’installer, et lorsqu’il veut combler un vide, il préfère la musique discrète à la musique trop bruyante. Cela nous donne une réalisation à la fois sobre et gaie.

Capture d’écran 2012-12-29 à 15.08.34 1

Verdict : Good Kimchi. Cheer Up Mr Kim n’est en aucun cas un drama original. Entre les secrets de naissance, les rivalités familiales, le futur carré amoureux et tout le tintouin nous ne sommes pas vraiment désorientés. On voit les prochaines épreuves et les prochaines étapes grosses comme des maisons mais la série sait se rendre attachante et plus subtile qu’elle en a l’air donc ça passe comme une lettre à la poste. Comme quoi, on a vraiment rien contre le classique, lorsque c’est bien fait. En tout et pour tout le daily est une comédie charmante, réconfortante, pleine de tendresse et de chaleur à offrir.

6 réflexions sur “Cheer Up Mr Kim! – Papa à la rescousse! (Premières Impressions)

  1. Super article !!!! comme d’habitude ….Merci encore à toi Kaa …tes premières impressions concernant ce drama m’ont plus que convaincus …ce drama ne m’avait pas attiré au premier abord mais en te lisant …je n’avais qu’une envie c’est de courir le commencer …..
    Mais avant cela ….je tenais encore à saluer ton excellent style d’écriture et d’analyse ….c’est toujours un réel plaisir de vous lire toi et Minalapinou …vos articles sont une références pour moi …pour le choix des futurs dramas …car je partage souvent vos ressentis sur l’analyse de certains dramas ….
    donc vraiment Kamsahamnida ! et au plaisir de vous relire …

    • Hello FantaFlorida!
      Merci pour tes gentils commentaires, ça fait chaud au coeur!
      J’espère que ce daily te plaira : il ne faut pas chercher le génie, seulement la chaleur qu’il te communique. C’est un long investissement mais comme c’est un format plus court, je pense que c’est faisable.
      Encore merci, et je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année!

    • Salut!

      Désolée, je ne regarde des dramas qu’avec les équipes de traduction anglaises car c’est celles qui se trouvent le plus donc je ne suis pas du tout au courant des endroits où tu pourrais le voir avec des sous-titres français…Si l’anglais ne te gêne pas trop, tu peux trouver les liens de téléchargement en fouillant sur soompi.com.

      Bonne recherche et bonne année! =)

  2. allez zou emballé c’est pesé, cet excellent article m’a convaincu de voir ce drama :) et j’en profite pour vous remercier pour vos articles toujours très bien construits et argumentés. En 2012 votre site a eu une visite quasi quotidienne de ma part pour mon plus grand plaisir. Bonne année !

    • Bonjour petitange!
      Reviens plus tard me dire ce que tu en penses, j’espère que le drama saura te charmer!
      Merci pour ton passage et bonne année à toi aussi! =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s