Haeundae Lovers – Épisode 12 : Le Voile Tombe !

J’ai eu un mal fou à écrire cette récap’. Ça m’a bien pris une semaine je pense. Pas que l’épisode n’était pas bien – en fait l’épisode était très bon – mais je n’ai pas eu beaucoup de temps et donc pas beaucoup de motivation (parce quoi, chez moi, ça va plutôt de paire) pour m’y mettre. Tout ça pour dire que cet épisode avance d’un bon rythme et fait un bond dans l’intrigue, ce qui est toujours un plus étant donné que ces derniers épisodes, aussi adorables qu’ils puissent être, n’apportaient pas beaucoup de matières scénaristiques. Avec l’épisode 12, Joon Hyuk passe à la vitesse supérieure, et nos deux héros n’ont malheureusement pas suffisamment de poids et d’informations dans les mains pour pouvoir faire quoique ce soit.

RÉCAP’

L’épisode commence avec un Tae Sung en train de préparer le petit déjeuner, des pancakes en l’occurrence. *soupir * Ah, Tae Sung, quel parfait mari tu fais…So Ra arrive dans la cuisine en baillant et sourit à la vue de son homme en train de cuisiner. Elle se moque, lui disant qu’on ne peut pas vraiment dire que les pancakes soient de la « cuisine » et Tae Sung se vexe, lui rappelant que c’était ce qu’elle voulait manger lorsqu’ils étaient sur l’île déserte (aww).

Il se brûle ensuite le doigt, seulement So Ra refuse de jouer le jeu, sachant très bien qu’il fait semblant. Haha. Quel enfant! Il remarque avec un sourire qu’elle est devenue plus intelligente, tandis que So Ra sent l’odeur de brûlé : c’est le sirop! So Ra file sous la douche et Tae Sung a l’air vraiment navré de cet incident. Il se dit que la tête de linotte de So Ra a déteint sur lui : « je suis devenu bête ». Haha.

 

Quelques minutes plus tard, le petit déjeuner est prêt et a l’air absolument délicieux. So Ra lui rappelle le jour qu’il est et Tae Sung lui dit simplement qu’ils pourront angoisser plus tard, après avoir mangé. So Ra acquiesce en souriant et mord à pleines dents dans le pancake, sans aucune délicatesse. Hah. Tae Sung la regarde, estomaqué : « Je pensais que la plupart des filles coupaient leur nourriture en tout petits morceaux et mangeaient lentement, à petites bouchées? ».

Hé bien, tes convictions peuvent bien s’écrouler Tae Sung…Heh. Mais il n’en prend pas ombrage outre mesure car c’est sans doute aussi pour ça qu’il la trouve aussi jolie. Il lui essuie la crème qu’elle a sur le coin de la bouche avec amour et tendresse et les deux s’échangent des regards et des sourires affectueux.

 

Leur petit déjeuner en amoureux est cependant interrompu par l’arrivée de Tam Hee, venue pour leur rappeler qu’aujourd’hui est le jour où elle va occuper la Présidence de l’hôtel. Elle lance sur la table des enveloppes contenant des suggestions d’hôpitaux psychiatriques pour le père de So Ra « puisque c’est le moins qu’elle puisse faire ». Tae Sung commence à élever la voix pour dire que c’est lui qui s’occupera de son beau-père, ce qui lui vaut un rire moqueur de la part de Tam Hee et un sourire de remerciement de la part de So Ra.

Lorsqu’elle s’en va, l’atmosphère romantique du brunch est totalement brisée. So Ra a l’air inquiète et Tae Sung adopte un ton serein et calme pour la rassurer : elle va aller voir une dernière fois le Président Son, et lui va aller rencontrer les autres actionnaires. Avant de se quitter, il lui pince les joues pour qu’elle sourie, hehe.

 

Tam Hee de son côté est totalement extatique, sûre de sa victoire et commence déjà à s’installer dans le bureau du Président. Ga Joon est avec elle et lui demande quand est-ce qu’il va rencontrer son demi-frère Tae Sung et sa femme So Ra – ce que je trouve…hilarant et adorable. Haha, il l’a déjà adopté en frère! Tam Hee par contre trouve ça moins mignon et laisse échapper : « ce n’est pas comme si vous avez déjà habité ensemble ou partagé le même sang ». On frappe à la porte, et l’invité de Tam Hee fait son entrée : hé oui, il s’agit de ce boulet d’ex-fiancé Min Goo.

Alors qu’elle essaie d’avoir une discussion à haute teneur professionnelle, Ga Joon la distrait avec son jeu vidéo. Même Min Goo embarque dans le jeu, lui donnant des conseils sur ce qu’il devrait faire. Haha. En croisant le regard désapprobateur de Tam Hee, il redevient sérieux et les affaires recommencent. Tam Hee commence par lui faire savoir qu’elle sait que Min Goo a escroqué So Ra pour son mariage et lui lance une lourde enveloppe d’argent tout en commentant qu’on ne peut rien faire dans ce monde sans argent.

 

Tae Sung collecte les signatures des trois actionnaires et, ces derniers partis, Joon Hyuk fait son apparition, lui disant de ne pas trop espérer parce qu’il va perdre à la fin de toute manière. Tae Sung en fait pas attention à ces piques et Joon Hyuk poursuit sur sa lancée : « Est-ce que le prénom « Tae Sung » ne te conviendrait pas plus que celui de « Nam Hae »? Ou est-ce parce que tu ne se souviens pas du temps où il était Tae Sung, après tout, il existe une telle chose que l’amnésie… » Tae Sung lui rit en pleine face, lui demandant s’il est fan de dramas. Dans ces cas-là, il lui présentera à Young Do pour qui les dramas hebdomadaires n’ont aucun secret. Pfft.

Le visage de Joon Hyuk reste cependant stoïque et il demande de but en blanc s’il se souvient de son école primaire, de son collège ou de son lycée, dans quelle classe il était et qui étaient ses amis les plus proches. « Il y a-t-il une seule question à laquelle tu as une réponse? » Tae Sung est un instant pris de court mais il se rattrape instantanément : « est-ce que tu es à un rendez-vous arrangé? Pourquoi pas me demander aussi mes spécialités et mes loisirs? Tu ne veux pas savoir quelle est ma couleur préférée ou mon film favori?…Ah, ou savoir quand a été mon premier baiser avec Go So Ra? »

Aucune réaction de la part de Joon Hyuk dont le visage résolument stoïque commence à être un peu inquiétant. Il répond qu’il est curieux…de savoir quelle sera son expression après la rencontre des actionnaires. Hiiii.

 

En sortant, Tae Sung s’inquiète, se demandant si Joon Hyuk est au courant de son amnésie. Mais il met cette idée de côté tandis que Young Do l’appelle pour savoir si So Ra est avec lui, elle ne répond pas au téléphone. Tae Sung l’avertit qu’elle est à l’hôpital pour rencontrer le Président Son, pourquoi? Young Do lui dit que c’est le 60ème anniversaire de Joong Shik et ce dernier a attendu So Ra toute la matinée. L’oncle n’est cela dit pas particulièrement choqué, aux vues des circonstances, il comprend. Tae Sung rit et lui demande à quoi sert les gendres? Il promet de s’en charger et d’aller chercher Joong Shik à la maternelle plus tard. Dès qu’il a raccroché, il appelle Joo Hee.

De son côté, Joon Shik attend joyeusement sa fille, sans qui il ne peut pas souffler les bougies. Soon Shin lui dit d’une petite voix que cette année il va devoir les souffler tout seul, So Ra étant trop occupée. Joong Shik refuse, et Dong Baek, sans prévenir, et sans émotions, souffle les bougies. Joon Shik : é_è ; Soon Shin et Young Do : O_o. Young Do le tire à part pour lui parler pendant trois minutes et Dong Baek crie qu’il ne veut pas (tu m’étonnes!) et appelle Soon Shin au secours. Ce dernier se contente de rappeler à Young Do qu’il faut qu’ils soient à l’hôtel à l’heure, et donc de faire ça vite et bien. Hah.

 

Joo Hee prépare la salle d’anniversaire dans le restaurant de l’hôtel, jusqu’à ce que Joon Hyuk l’appelle dans son bureau. Elle l’y retrouve, en mode Homme de Glace, au cas où on n’avait pas compris qu’il était passé dans le côté obscur de la Force. Il demande à Joo Hee si elle a effectivement assisté au mariage de Se Na à Séoul et cette dernière confirme, avec un sourire qui ne tarde pas à s’évanouir lorsque Joon Hyuk lui fait savoir qu’une erreur est une erreur seulement lorsqu’on fait quelque chose sans le réaliser vraiment, en revanche ne pas essayer de faire quoique ce soit lorsqu’on sait quelque chose ne s’appelle pas une erreur mais un mensonge délibéré, ou intentionnel. Joo Hee manque de s’étouffer et demande des explications. Joon Hyuk lui dit simplement que c’est au cas où elle essaierait d’utiliser « l’erreur » comme excuse. Silence.

Il poursuit : « combien de temps comptiez-vous cacher le fait que Nam Hae est Lee Tae Sung? Et pourquoi? Un homme qui devient amnésique et qui se marie avec deux de vos amies était peut être un choc trop grand pour vous? » Silence et balbutiements. Joon Hyul lui demande de garder ce secret jusqu’au bout, aussi bien de Go So Ra que de Yoon Se Na. Puis il la congédie. Elle sort fébrilement du bureau, les jambes tremblantes. Elle s’assoit dans les escaliers, sous le choc.

 

Joon Hyuk appelle son père pour lui faire son compte rendu de la situation : il va devenir un peu plus agressif aujourd’hui pour le bien de Prestige. Lorsqu’il lui demande sur Yook Tam He, il répond que le Clan Yang ne va pas continuer à la soutenir pendant longtemps, et le fils qu’ils viennent juste de retrouver ne sera pas une source de problème. Ah, comme j’aimerais te voir ravaler ces mots Joon Hyuk.

De son côté, So Ra se faufile dans la chambre du Président Son alors que la fille est dehors en train de passer un coup de fil, attendant visiblement la mort prochaine de son père. Le Président Son est actuellement en train de tomber de son lit en voulant attraper quelque chose et So Ra se précipite à lui. Tae Sung arrive à ce moment-là pour lui donner un coup de main. So Ra lui donne à boire et l’homme semble être absolument déshydraté vu la manière dont il voit avidement.

 

La fille arrive à ce moment-là et ôte le verre d’eau de la bouche de son père, arguant que s’il boit tout ça il va encore se faire pipi dessus. So Ra s’insurge et la fille la regarde de haut, lui disant qu’elle ne va certainement pas signer sa pétition. Mais de sa signature, So Ra n’en veut pas. Elle s’absente pour aller chercher un autre verre d’eau et Tae Sung en profite pour tirer deux-trois choses au clair : ce qu’elle vient de faire – priver un homme de boire – est une tentative de meurtre, rien de moins. Selon le code pénal, ça peut lui valoir au moins 7 ans de prison. Sur ce, il quitte la pièce pour prendre l’appel de Dong Baek (en disant à la fille de profiter de son abesnce pour réfléchir sur ce qu’elle vient de faire). Yeah pour les héros procureurs! Haha.

Dong Baek eut savoir comment s’est passé la rencontre avec le Président Son mais stoppe net lorsqu’il voit la belle éplorée dans les escaliers. Il raccroche pour essayer de remonter le moral de Joo Hee. Il lui met son casque sur les oreilles, lui disant que lorsqu’il ne se sent pas bien, écouter de la musique qui bouge l’aide. Dong Baek est tout content de lui, jusqu’à ce qu’il croise le regard suspicieux de Young Do. Hah, ce n’est pas sa journée faut croire! Young Do est tellement en colère qu’il ne parvient pas à faire de phrases complètes, et Dong Baek est obligé de les compléter. Ce qui est hilarant. Au final, on comprend qu’il lui propose de faire une compétition honnête pour le cœur de la belle Joo Hee.

 

So Ra allume une bougie parfumée à la menthe poivrée, supposée être bonne pour soigner la fatigue et améliorer la circulation du sang. Elle demande à son mari s’il a eu toutes les signatures qu’il pouvait et ce dernier soupire qu’il leur faudrait celle du Président Son pour que ça ait un peu de poids. So Ra refuse cependant de faire sa demande au pauvre homme malade et mourant, pensant à ce qu’elle aurait ressenti si des étrangers avaient demandé à son propre père des faveurs lorsque celui-ci était alité.

Tae Sung lui rappelle qu’aujourd’hui, c’est l’anniversaire de son père et So Ra est choquée de constater que c’est la première fois de sa vie qu’elle l’oublie. Elle se lève, s’excuse au vieil homme de l’avoir importuné et s’apprête à partir. Alors que le couple s’éloigne, Président Son commence à gémir et à tendre la main. Est-ce qu’il veut de l’eau?

 

Se Na et Joon Hyuk partagent encore une fois un repas, et celle-ci remarque bien que quelque chose ne tourne pas rond chez ce dernier. Elle tente de faire une plaisanterie, mais l’homme ne quitte pas son air stoïque, au point de faire sentir mal la fragile Se Na. Il lui dit qu’il ne sait pas s’il doit l’inviter à sa fête ou non, fête qui aura lieu dans son bureau, à 17h30. Elle réfléchit un instant et décide qu’elle viendra voir : si c’est amusant, elle restera, sinon elle se contentera de partir…

Joon Hyuk reprend sa fourchette mais Se Na lui propose autre chose. Selon elle, il y a deux manières de palier au stress : manger, ou faire du shopping. Et maintenant qu’ils ont mangé, ils n’ont plus qu’à aller faire les magasins. Pretty Woman!

Peu avant la grande réunion des actionnaires, Joon Hyuk fixe l’écran de son ordinateur, sur lequel est affichée la photo de Lee Tae Sung, ses informations personnelles, ainsi que la photo de son père adoptif, Lee Sae Jo. Joon Hyuk appelle ce dernier, à qui il a demandé d’être l’avocat de l’hôtel, une fois que Prestige l’aura repris des mains du clan Yang et qui doit arriver incessamment sous peu le rencontrer.

Joong Shik est en train de s’amuser dans la cour de l’école avec ses camarades lorsque Tae Sung, comme il l’avait promis, vient le chercher avec So Ra et des bougies feu d’artifice. So Ra s’excuse de son absence dans la matinée et Joong Shik se plaint qu’à cause d’elle, il n’a pas pu souffler ses bougies. Tae Sung lui propose de rattraper cet anniversaire manqué avec une grande fête et tout le monde – y compris lui-même haha – saute de joie. On met tout ce petit monde dans le mini-bus et So Ra demande à l’institutrice si son père ne cause pas trop de souci. Avec un grand sourire, celle-ci lui dit que les enfants l’adorent : il les portent sur ses épaules, leur apprend de vieux jeux et leur raconte même des histoires pendant le temps de sieste.

 

Tout à coup, un enfant manque à l’appel ; il est allé chercher son ballon échappé, sans prendre garde à la route et à la moto qui débarque. Tae Sung s’élance pour saisir l’enfant au passage et tous deux roulent par terre. La tête de Tae Sung se cogne sur le goudron et ses yeux s’écarquillent. So Ra et la maîtresse accourent, paniquées. L’enfant n’a rien, mais Nam Hae reste à terre. Joong Shik se lamente sur le sort de son pauvre gendre tandis que So Ra s’apprête à appeler les urgences.

Tae Sung l’arrête d’un geste de la main et lui dit : « Bien fait pour toi Go So Ra. Est-ce que c’était drôle de me faire une blague lorsqu’on était sur l’île déserte? ». Hah. Et Go So Ra…le frappe. Hahaha. Juste au moment où je pensais « dire ça va tellement te valoir une baffe », heh. Il plaisantait certes, mais une fois So Ra partie, le mal de crâne est réel et Tae Sung grimace de douleur. Uh Ho. Tae Sung passe chercher le collier qu’il a commandé pour So Ra, en forme de pont. Aw. Il passe ensuite un appel à un restaurant pour faire une réservation pour deux et envoie un texto à So Ra pour lui donner l’heure et le lieu de rendez-vous. Double Aw.

 

Puis, place à la fête…où les oncles sont déguisés en énormes peluches. Bwahaha. Lorsque Tam Hee tombe sur la fête, elle est bien sûr scandalisée, mais sa tentative d’y mettre fin est totalement contrecarrée par l’attitude rebelle des enfants et celle-ci est obligée de quitter les lieux, excédée mais fondamentalement impuissante. So Ra prend la main de Tae Sung et le remercie pour la fête. Ils s’échangent de mignonnes petites répliques d’amoureux fraîchement mariés, lorsque tout à coup les maux de tête de Tae Sung lui reprennent.

So Ra s’inquiète et Tae Sung trouve la force de faire comme s’il plaisantait encore une fois. Elle suggère d’aller à l’hôpital juste après la réunion, afin de vérifier que tout va bien mais Tae Sung lui rappelle qu’ils ont rendez-vous au restaurant et que pour lui, ce rendez-vous est bien plus important qu’une visite à l’hôpital. Il lui prend la tête entre ses deux mains et lui dit qu’elle ne doit jamais, jamais, jamais, jamais oublier le rendez-vous de ce soir. Heh, Tae Sung est adorable. Il a beau l’air enjoué, Tae Sung a néanmoins réellement mal à la tête.

Sur le toit de l’hôtel, père et fille partagent un moment privilégié. Elle lui dit ce qu’il va se passer dans peu de temps, ce qu’ils attendaient depuis si longtemps est enfin à portée de main et elle ne se sent pas nerveuse car elle a fait tout ce qu’elle a pu. En la regardant dans les yeux, Joong Shik la remercie. So Ra lui confie à quel point elle aurait aimé que ce soit lui qui y aille à sa place, faire face aux actionnaires encore une fois, comme le vigoureux et imposant père qu’il a été dans le passé.

Mais c’est sûrement un rêve, n’est-ce pas? Joong Shik répond que le rêve existe pour rêver que cela devienne réalité. Il dit à sa fille qu’elle est belle, et qu’il est fier d’elle. Elle le prend dans ses bras et l’instant d’après, Joong Shik est redevenu aussi enfantin que cinq minutes plus tôt, réclamant d’aller auprès des enfants.

Et la réunion des actionnaires commence enfin, Min Shik assurant la présidence avec une sobriété et une solennité hilarantes. Tam Hee est la première à parler. Elle commence à remercier les actionnaires de leur présence et de leur soutien, puis leur demande de voter pour sa nomination de présidente. Elle est applaudit vigoureusement, lorsqu’une des actionnaires qui a signé la pétition de Tae Sung prend la parole pour critiquer la politique de Yang Man Ho du temps de son vivant ainsi que la réunion secrète que Tam Hee a tenu avec les actionnaires après la mort de ce dernier.

Cela crée immédiatement des protestations de l’autre bord tandis qu’elle continue en proposant que Go So Ra et Nam Hae prennent le relais à partir de maintenant. Tam Hee n’en croit pas ses oreilles et commence à élever la voix lorsque Tae Sung annonce qu’une pétition a été signée par un certain nombre d’actionnaires pour soutenir la position de So Ra. Murmures dans la salle et dédain de la part de Tam Hee qui ne voit vraiment pas en quoi ce si peu grand nombre de signatures devraient la menacer, après tout, sans les parts du Président Son, ils ne peuvent pas la battre. Min Shik de manière hilarante l’interrompt pour lui demander de respecter l’ordre de parole et de ne parler que lorsque c’est son tour.

 

Mais So Ra et Tae Sung ont plus d’un tour dans leur sac car, en l’occurrence, la signature du Président Son, ils l’ont, tremblotant et faible peut être, mais belle et bien présente! Ha Ha, c’est le « in your face » moment. Tam Hee se lève, intercepte le papier, ce qui n’est censé être faisable dans une assemblée démocratique (et, fidèle au poste, Min Shik le lui rappelle, toujours aussi solennellement haha). Elle remet en question la possibilité d’une telle signature, le vieil homme étant faible et sénile.

Puis elle passe à la vitesse supérieure et s’ingénie à prouver « scientifiquement » que Tae Sung n’est pas le fils de Man Ho. Sur l’écran est donc diffusé le résultat de l’analyse ADN de ce dernier, en comparaison avec celui de Ga Joon. Bien évidemment les deux ne concordent pas, ce qui discrédite totalement Tae Sung en tant que fils perdu. Ce dernier n’est pas plus touché par cette démonstration et glisse, tout content, à l’oreille de So Ra : « Tu vois bien que je ne suis pas son fils! Heureusement qu’on a pas divorcé! » Aww.

 

Mais le reste des actionnaires est bien moins content de cette nouvelle, et Tam Hee assène son dernier coup : Nam Hae et So Ra ont fait un mariage blanc. La preuve? Une vidéo de Min Goo qui témoigne qu’il était le fiancé initial de So Ra et que, suite à sa disparition, So Ra a dû se marier avec Tae Sung pour garder la face. Ah mais quel c******! L’agitation est à son comble dans la salle jusqu’à ce que Joon Hyuk, silencieux jusqu’à maintenant, prenne la parole. D’abord, il a quelques questions pour Yook Tam Hee : comment explique-t-elle la ressemblance physique et génétique flagrante entre Yang Ga Joon et Yae Pyung Yang? L’inconfort de Tam Hee ne peut que jouer en sa défaveur et Joon Hyuk n’est pas homme à être impressionné par ses crises d’hystérie.

C’est avec une autorité glaciale qu’il lui rappelle de se tenir tranquille et de baisser d’un ton. Tam Hee n’a aucune explication à donner et les actionnaires sont outrés de son mensonge, y compris ceux qui étaient de son bord comme Min Shik par exemple. Encore une fois, Joon Hyuk fait preuve d’autorité exemplaire afin de rétablir le silence dans la salle : il n’a pas terminé ce qu’il avait à dire. Il poursuit alors, et cette fois, c’est du fils réel de Yang Man Ho dont il voudrait parler. Tam Hee hurle qu’il ne peut pas le savoir puisque le corps de Man Ho a été brûlé et que par conséquent, il était impossible de faire une analyse ADN.

 

Stoïquement, Joon Hyuk poursuit son discours et montre à l’écran la déclaration d’obéissance que Man Ho a signée…de son sang. Et grâce à l’analyse sanguine, on a pu définir l’ADN de Man Ho, et par conséquent retrouver son fils, qui n’est personne d’autre que…Nam Hae. Choc généralisé. Tae Sung se lève mais ses maux de tête le reprennent violemment. Le fils du Président Son en profite pour lui aussi prendre la parole à la place de son père. Il ne veut pas que l’hôtel reste dans les mains du clang Yang, mais il ne veut pas non plus qu’il retourne sous la direction de la famille de Go So Ra, par conséquent, il a proposition à soumettre : fusionner l’hôtel Haeundae avec la chaîne Prestige de laquelle Joon Hyuk est un représentant. Et bon…c’est le bordel.

Tam Hee finit par s’évanouir, hébétée par la tournure des évènements tandis que tout ce beau monde s’excite. Joon Hyuk quitte la salle tranquillement, ce dont est témoin Tae Sung qui se met à le suivre. Argh, pourquoi ai-je le pressentiment que c’est une très mauvaise idée de faire ça? À ce moment-là, le père adoptif de Lee Tae Sung arrive à l’hôtel et attend Joon Hyuk dans son bureau.

Dans la voiture, Dong Baek et Young Do sont encore assommés par la nouvelle, mais ne peuvent pas l’être plus que So Ra. Ils s’apprêtent à retourner à la maison lorsque tout à coup elle se rappelle qu’elle doit être ailleurs à ce moment précis puisque Tae Sung lui avait donné rendez-vous au restaurant. Lorsqu’elle s’y rend, elle trouve une adorable et romantique table dressée dans un cadre idyllique et champêtre. Cependant, il n’y a personne. Elle s’assoit quand même, prête à l’attendre.

Tae Sung se rue dans le bureau de Joon Hyuk, qui manifestement l’attendait car il a quelqu’un à lui présenter. Sae Jo se fige à la vue de son fils prétendu mort tandis que Tae Sung dit : « Père, deux minutes, je dois parler à cet homme… » WHAAAAAAT?? Au même moment où il prononce cette phrase, il réalise ce qu’il vient de dire et tourne la tête vers Sae Jo : « Tae Sung, c’est toi? Tu es en vie? Tae Sung! ». AAAAAAH!!!

Et tout à coup, tous les derniers évènements – son mariage, sa mission à Busan, sa rencontre avec So Ra lorsqu’il pensait qu’elle était la petite amie du vendeur de drogue, son accident, son amnésie – lui reviennent en tête. Et pour couronner le tout, Se Na débarque comme prévu et tombe alors nez à nez avec Tae Sung. OMFG.

 

Tae Sung : « Yoon Se Na? »

AAAAAAH!!!

 

COMMENTAIRES

Et les vérités éclatent! Toutes en même temps, en l’espace de seulement vingt minutes! Ce n’est une montée d’adrénaline que pour nos personnages car rien que nous ne savions déjà ne nous a été révélé en soi. C’est cependant une très grande avancée dans l’intrigue et elle est vraiment bienvenue car je commençais à me lasser vraiment de voir Se Na et Tae Sung jouer au soleil a rendez vous avec la lune. Se Na constate enfin que son mari est en vie et bien que j’en avais déjà parlé dans la récap’ précédente, je ne peux pas m’empêcher de souligner une nouvelle fois la mauvaise prestation de Nam Gyu Ri : je n’arrivais pas à déterminer selon l’expression de son visage si elle était surprise, choquée ou si elle regardait tout simplement Tae Sung. C’est pendant des scènes comme ça, qui sont censées porter une tension dramatique, qu’il est indispensable d’avoir un acteur ou une actrice avec une bonne expressivité. Du coup le cliffhanger tombe un peu à plat.

Sinon, Joo Hee est décidément inutile (et Dong Baek tout comme Young Do méritent vraiment mieux qu’elle!) et Tam Hee arbore la plus laide coiffure depuis le début du drama. Sa chute m’a quand même satisfaite au sens où ce n’était pas une descente violente ou trop cruelle. Elle était proportionnelle au personnage : Tam Hee était pénible, agaçante à souhait, mais elle était plus bête que « méchante ». Donc je ne lui souhaitais pas les mille morts que je souhaite par exemple à Jae Hee dans Nice Guy.

À part ça, j’ai été vraiment contente que So Ra choisisse de ne pas repousser Tae Sung, même en sachant qu’il est le fils de son ennemi juré. En tout cas, elle ne choisit pas de fuir – on ne sait pas ce qu’elle compte lui dire, c’est vrai – ce qui montre une vraie évolution du personnage. La So Ra du début serait juste partie avec ses oncles au lieu de laisse place à un échange et à une communication. J’étais vraiment fière d’elle lorsqu’elle a décidé de se rendre au lieu de rendez-vous, bien que je doute que Tae Sung vienne l’y rejoindre.

En tout et pour tout j’ai trouvé le ton de cet épisode juste au niveau de la tension : ce n’est pas traité de manière exagérée ou trop mélo. Au contraire, c’est posé, bien dosé entre le registre comique et dramatique, et suffisamment bien amené pour qu’on puisse sentir la difficulté et l’angoisse graduelle dans lesquelles se trouve notre pauvre Tae Sung après toutes ces révélations qu’il se prend en pleine gueule. J’espère que la suite sera de cet ordre là et qu’on ne basculera pas dans le pathos!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s