Bilan de septembre

Nous avons eu toutes les deux une rentrée assez mouvementée, et en même temps beaucoup de bons dramas ont été diffusé en septembre ! Finalement il y a eu peu de déceptions, les dramas dont on attendait beaucoup se sont révélés à la hauteur et même ceux dont on n’attendait pas grand chose nous ont surpris. Une bonne cuvée, donc. 

Vampire Prosecutor 2

J’adoooooore ce drama. Un solide troisième épisode qui joue avec habileté entre les différents « tiroirs » du scénario. Cette seconde saison tourne principalement autour du Dr. Jo et le scénario a déjà fait du bon travail pour consolider ses liens avec proc’ Min et l’intrigue principale.

Kaa : Très bon début de saison qui parvient à mélanger avec parcimonie l’ancien et le nouveau, permettant ainsi de garder nos marques de repères tout en ajoutant de nouveaux éléments de mystères. Hâte de voir la suite!

To The Beautiful You

12/16

Au fun des épisodes d’excursion et de jalousies croisées ont succédé des semaines plus tristes dans le petit monde de TTBY. Cette fois c’est au tour d’Eun Gyul et de Ha Na de voir leurs rêves et amours compromis, et chacun traverse des passages difficiles. J’ai senti l’inévitable flottement de mi-parcours passer, mais le drama reprends son rythme de croisière dès que Ha Na et Eun Gyul décide de jouer les choses Fair Play. To You est sérieusement en train de de devenir ma nouvelle référence en matière de shojo-live. Non pas que la concurrence soit extraordinairement difficile à challenger, mais tout de même. 

Arang and the Magistrate

14/20

Ah, la dernière ligne droite se profile ! J’ai pensé que les derniers épisodes manquaient un peu de force émotionnelle, et j’espère que les suivants seront plus riches de ce point de vue. Arang n’est pas prêt de venir défier les grandes tragédies classiques mais en tant que fusion sageuk et réécriture de fables et contes multiples, c’est du très bon travail. Cette année a été très pauvre en bons sageuks « courts » (je ne compte pas QIHM ni Rooftop Prince dans les sageuks, ils sont à 80% des trendies contemporains) mais je trouve qu’Arang et Faith se sont tous deux révélé de solides divertissements.

09/20

Je dois le mettre en pause, à cause du manque de temps flagrant, mais Arang est un excellent divertissement qui sait jongler avec les genres telles que la mythologie, le conte, la comédie, la romance et parfois même l’horreur (avec plein de guillemets bien sûr). Shin Min Ah est typecastée mais ce genre de rôle lui va à la perfection, donc on ne peut pas vraiment s’en plaindre, tandis que Lee Jun Ki est charismatique à souhait. Ce ne sera pas le drama de l’année pour moi, mais il a beaucoup de charme.

Nice Guy

6/20

Les épisodes 5 et 6 m’ont laissé très, très mitigée. Je ne comprends pas bien pourquoi du jour au lendemain Eun Gi s’entiche à ce point de Ma Ru, les motivations de ce dernier me paraissent de plus en plus vaseuses et ne parlons même pas de Jae Hee qui tient le rôle de l’inévitable boulet de service typique des dramas de LKH, ni de son mari dont l’attitude me plonge dans la perplexité la plus totale (sa réaction à l’affaire Aomori était juste un WTF géant, et sa crédibilité en tant que big boss chaebol en prends un coup). Et je suis sur le point de shipper Eun Gi et son secrétaire M. Park. Le drama ne peut pas être un affrontement Eun Gi vs Jae Hee aux côtés de leurs secrétaires respectifs pour gagner Taesan ? Je commence à vraiment me désintéresser du jeu de ping pong entre le faux bad boy Ma Ru (comme pour So Ji Sub, Rain et Go Soo, on n’y croit pas une seconde) et Noona déchue. Bref, pour résumer plus j’avance dans Nice Guy et moins je me sens investie par le scénario (en particulier par Ma Ru). C’est direct dans la corbeille si les choses ne bougent pas un peu.

8/20

J’ai beaucoup aimé les premiers épisodes, même s’il y avait déjà des problèmes de fond. Depuis quelques épisodes, mon intérêt suivant les épisodes monte et descend, comme les montagnes russes. J’ai aimé l’épisode 5, été sceptique à l’épisode 6, revenue dans le feu de l’action avec l’épisode 7, questionnée avec l’épisode 8. J’aime la manière dont l’histoire est racontée, avec les reprises de scènes que l’on pense avoir déjà vues mais qui en fait nous donnent toujours à voir un autre volet ou aspect de la scène qui n’avait pas été mis de l’avant la première fois ; mais le scénario me laisse parfois un peu dubitative. D’abord, c’est extrêmement lent, et ensuite, j’ai énormément de mal à apprécier le personnage de Maru. C’est certainement intentionnel, mais cela rend parfois le visionnement pénible. Maru est typiquement le gars passif, qui à la limite réagit. Mais il n’agit pas de son propre chef. Même lorsqu’il prend des décisions, c’est toujours en fonction de quelque chose ou de quelqu’un (en l’occurrence Jae Hee). Cela rend le personnage frustrant car mou et sans volonté propre.

Il contraste alors beaucoup avec le personnage de Eun Gi, à la fois fragile et forte, blessée et blessante, qui a le mérite d’être déterminée, active et agissante. Elle est de loin mon personnage favori, malgré ses inconsistances, car il est vrai que j’ai un peu de mal à saisir son passage de la fille froide à la fille accro à Maru. J’aurais aimé qu’elle soit moins dépendante de lui mais ce sont aussi ces défauts qui la rendent si humaine. Je trouve son ambivalence bien amenée et plus intéressante peut être que celle de Ma Ru, bien que l’ambigüité des sentiments de ce dernier envers Eun Gi était traitée avec subtilité et efficacité : on sentait tout de même que derrière sa manipulation, il y avait des sentiments qui quelque part étaient sincères. Je ne pense pas que c’était de l’amour, ni même de l’attraction, mais plutôt une sorte de solidarité entre personnes écorchées par la vie ; une compréhension brut et une reconnaissance de la même peine. Cependant, son obsession pour Jae Hee me lasse vraiment ; ainsi que son incapacité et de se venger et de la mettre derrière lui.

En parlant de Jae Hee : She Must Die. Je la hais. Mais je la hais. Et je ne pense pas qu’il soit utile que je vous dise explicitement pourquoi. Juste, je la hais. Sinon, je suis à fond pour le couple Eun Gi/Joon Ha parce que ce dernier est le seul qui semble à peu près équilibré – ou du moins qui est le moins déglingué de toute cette bande – et parce qu’il est absolument adorable. Nice Guy n’est en rien un drama parfait, le développement est très lent, l’atmosphère est pesante (malgré les tentatives avortées de comique avec les scènes entre Choco et Jae Gil). Ce qui me retient vraiment, c’est le casting – un sans-faute -, et la réalisation – vraiment magnifique-. On espère que la suite ira dans la bonne direction car j’ai vraiment envie d’aimer ce drama, malgré ses personnages plus destroy les uns que les autres et les relations totalement dysfonctionnelles qu’ils tissent entre eux. Il faudrait juste que les choses bougent ; et que Maru devienne agissant.

Je souscrit : Jae Hee Must Die

Faith

14/24

…Eh oui, j’entre tardivement dans la communauté, mais tout est pardonné ? En tout cas on ne peut pas me blâmer d’avoir renâclé après la déception cruelle qu’étaient les deux premiers épisodes par rapport à ce que l’on nous avait promis. Une fois que j’ai accepté que c’était autre chose que la grande saga Héroico-Fantastique que j’attendais, c’est passé comme une lettre à la poste. Comme je suis arrivée au point où je dois attendre la sortie des nouveaux épisodes pour voir la suite ça me manque de ne pas avoir « mon épisode de Faith du soir » à regarder en rentrant.

10/24

Pas grand chose à rajouter de plus que dans le bilan à mi-parcours : Faith est une addiction inattendue ; et c’est peut être aussi pour ça qu’elle est aussi douce. Oui le drama a plein de défauts, que ce soit dans le scénario ou dans la réalisation mais sa force réside dans la construction des relations entre les personnages. Ce n’est pas épique comme on aurait voulu que ce soit – parfois, ça frôle même le ridicule – mais c’est étonnamment comique, intriguant et prenant.

Haeundae Lovers

11/16

Eh bien ça a été spectaculaire, aussitôt que j’ai repris un visionnage sans faire de récap le plaisir est immédiatement revenu. Je suis un peu triste de voir que ce drama ne fonctionne pas pour moi en mode « récap », mais c’est comme ça. L’épisode 9 m’a réconcilié avec So Ra. Et j’avais raison pour Joon Hyuk et leur mère ! Je ne m’attendais pas par contre à ce qu’il soit en plus un infiltré de la boîte de son père, mais ça explique pourquoi il propose à la jeune femme de lui apporter son hôtel sur un plateau. Et bien sûr Ga Joon n’est pas le fils de Man Ok (« Dreams Come True » ? Pwahahaha). Il y avait de bonnes idées comiques comme les rencontres arrangées à la sauce gangster, la scène hilarante où Tae Sung gère ses employés comme si il était encore procureur, son hypersensibilité à tout ce qui lui rappelle sa situation au jimjilbang, etc. Je suis de nouveau à fond dans ce drama, prête pour la suite et fin des aventures de nos héros.

12/16

J’aime la manière légère dont ils traitent les tensions. Haeundae Lovers est une pilule de bonne humeur qui, même lorsqu’elle met en scène des moments un peu plus dramatiques, ne plombe pas tout le reste de l’atmosphère pour autant. On a des scènes mignonnes à chaque épisode, de vrais éclats de rire aussi, et s’il est vrai que le drama a eu une petite période de « creux » entre l’épisode 8-9 voire 10, le Fun avec un grand F est à présent de retour. 

The Thousandth Man

Très amusant et divertissant, bien que je reconnaisse qu’il ne soit pas indispensable. Le fond est un peu répétitif et l’épisode 5 m’a un peu agacée, mais en tout et pour tout The Thousandth Man est un drama honnête : casting, réalisation et écriture à défaut d’être originaux et transcendants sont solides.

Deux sageuks longs commencent en octobre : The Horse Doctor et The Great Seer. Ils renouent avec la tradition du sageuk type « ascension sociale » avec deux héros qui mettront leurs dons extraordinaires au service des plus grands. Pas de répartition, nous décideront de qui écrira quoi une fois les pilote vus.

Du côté des trendies deux nouveautés nous ont tapé dans l’œil : Olahlah Couple, une comédie romantique extravagante sur un couple blasé qui subissent un échange de corps, l’occasion de découvrir pour chacun les avantages et les inconvénients qu’il y a à être à la place du mari ou de l’épouse, et I Miss You, un nouveau mélodrame qui confirme la remontée en puissance de ce genre qu’on croyait mort.

Pour ma part c’est The Great Seer que j’attends le plus. Je ne suis pas très sûre de qui est supposé être le héros de l’histoire vu que la promotion donne à chaque personnage une place à peu près égale à celle des autres, même si Ji Sung semble être le catalyseur principal du scénario. Bref. Il y a Ji Jin Hee, il y a Kim So Yeon, j’en suis. Le fait que le drama ne fasse que 36 épisode me paraît être une base raisonnable même si aucun drama de ce format ne m’a jamais vraiment conquise sur le long terme. The Horse Doctor sonne comme un festival de la ronflette. Ce sera probablement joli à regarder, les acteurs seront d’une fadeur sans nom et le scénario sera ennuyeux et conventionnel à l’extrême. Je jetterai un œil au pilote pour l’eye-candy des décors mais ne m’éterniserai probablement pas.

Pas de grande hystérie pour ce mois d’octobre. Les formats des sageuks sont bien trop longs à mon goût et des castings pas forcément attractifs non plus. The Great Seer semble être le divertissement le plus prometteur aux vues de ses acteurs (mais Ji Sung est loin, très loin d’être un favori) bien que le scénario ne m’engage pas des masses. Je jetterai aussi un coup d’oeil à Oh la la Spouses malgré mon aversion pour Kim Jung Eun, le scénario apparemment éculé, et l’ambiance très OTT qui s’en dégage. Ça peut être drôle comme ça peut être affligeant. Et enfin, malgré le fait que je ne sois pas trop « mélo », il va bien falloir que je regarde au moins le pilote de I Miss You mais sans enthousiasme forcément débordant. Peut être qu’Octobre sera l’occasion de terminer les dramas non-finis de l’année, de regarder ceux qu’on a pas eu le temps de voir ou encore de se replonger dans des vieux dramas?

7 réflexions sur “Bilan de septembre

  1. « The Horse Doctor sonne comme un festival de la ronflette. »
    –> mdr. Et moi je serai plus méchante. Je ne pense même pas qu’il sera joli à regarder. A mon avis ça risque de donner un truc théâtral plat au possible du style de Dong Yi (et j’ai un peu peur que The Great Seer bénéficie de la même réalisation en fait).

    Il n’y a que 2 dramas que j’attends vraiment:

    *Cheongdongdam Alice qui va arriver en Décembre.

    *Le nouveau drama de Joo Won début 2013. Mais je pense que le choix de la leading lady sera important. Je suis déjà soulagée que KTH (dont le nom était attaché au projet pendant un temps) ait signé pour autre chose. je ne voyais vraiment pas une bonne alchimie entre elle et Joo Won.

    En attendant, je continue avec Arang (plus que 4 épisodes. *snif*), Faith (comme vous dites, de plus en plus addictif) et 5 Fingers (ça devient vraiment pas mal du tout). Et j’ai Downton Abbey, Haven et Homeland pour me tenir occupée côté occidental.

    Et faudrait peut-être que je me bouge et que je me mette à Vampire Prosecutor. Je n’ai même pas vu la première saison. C’est si bien que ça?

  2. Pour ma part, retrouver Yoochun et Yoon Eun Hye dans I Miss You pour enchaîner derrière Arang me parait parfait. Il faut donc juste que je trouve le drama « rigolo » pour remplacer The Thousandth Man. A moins que je commence Prosecutor Vampire saison 1 comme je me le suis promis.

  3. J’ai testé Oohlala spouses et j’en suis revenu. Quand ça se veut drôle, ça se prolonge indéfiniment et ça devient très lourd. Et c’est bien moins humoristique que prévu.
    Pour ma part j’attends aussi I miss you avec ce casting plus qu’alléchant. (Ça va commencer à se voir que je suis fan d’Yoon Eun Hye, non ?)

    • Ah oui I Miss You ça a l’air super mignon ce drama, avec deux acteurs mignons, une scénariste qui écrit des dramas adorables et un réalisateur qui me plaît bien. Je pense que ça peux être très sympa.

  4. Après avoir lu vos commentaire, je me suis remise à Faith, et heu… j’ai passé ma journée de congé devant, en passant de l’épisode 5 au 13 en quelques jours. Donc c’est sur c’est pas THE drama, mais bon il est quand même pas mal, en fait ya quelque chose qui m’accroche à ce drama!

    J’attends aussi I Miss You, j’avais eu peur en voyant le nom de Chun Jung Myung en co star et heureusement qu’il ne fait pas partie du projet car j’ai un problème avec cet acteur, j’arrive pas à voir un seul de ses dramas!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s