Haeundae Lovers – Épisode 11 : Robinsonade

Quelques révélations dans cet épisode, et surtout, beaucoup (mais vraiment beaucoup) de scènes mignonnes entre l’OTP. Notre couple explore une île déserte et découvre les bonheurs d’être des rescapés d’un naufrage (bon d’accord, ce n’est pas exactement un naufrage, mais on se comprend) tandis que Joon Hyuk devient dangereux dans la mesure où 1) il n’est plus du côté de So Ra, et 2) il commence à en savoir beaucoup trop par rapport aux autres personnages. *frissonne*

RÉCAP’

Tae Sung est témoin de l’échange entre Joon Hyuk et So Ra durant lequel le Vice-Président rappelle à son amour à sens unique qu’il est celui qui pourra lui rendre l’hôtel. Il voit également So Ra se débattre de l’emprise de Joon Hyuk, mais Tae Sung ne bouge pas d’un pouce pour autant. Lorsque les deux se retournent, ayant vu ou senti sa présence, il se contente de les regarder longuement, avant de tourner les talons. So Ra lui court après pour se justifier et lui dire que ce n’est qu’un malentendu mais Tae Sung ne lui en laisse pas l’occasion dans la mesure où il sait qu’elle était attirée par Joon Hyuk avant.

 

Il lui rappelle qu’il ne reste que deux mois avant que le mariage ne prenne pas, d’ici là, il ne peut pas lui pardonner car il a beau avoir perdu la mémoire, il n’a pas pour autant perdu sa fierté. Par contre, il a du devenir sourd entre temps car elle a beau lui répéter que ce n’est pas ce qu’il croit, il n’en démord pas. Il lui dit qu’il détester le fait que Joon Hyuk s’implique constamment dans cette histoire : est-ce que le Vice-Président est son assurance? A-t-elle si peu confiance en lui?

Les deux se tournent le dos, remués par ce qui vient de se passer. Tout à coup, le bateau fait un virage brusque et So Ra passe dessus bord! En entendant son cri, Tae Sung se retourne, alarmé : Go So Ra! Il lance une bouée de sauvetage à la mer puis s’élance dans l’eau à son tour tandis que le bateau s’éloigne. Étonnamment, So Ra ne parvient pas à nager, et coule. Tae Sung nage vers elle pour la secourir, tandis que Joon Hyuk de son côté cherche aux quatre coins du yacht à la recherche de Nam Hae et de So Ra.

 

Il essaie de l’appeler, sur les conseils de Se Na, mais le téléphone est dans la pochette que So Ra a laissée dans l’entrée. Il monte sur le pont supérieur, rejoint par Se Na. Celle-ci voit la veste de Tae Sung flottant au-dessus de l’eau et les deux s’imaginent le pire. Joon Hyuk appelle immédiatement les secours pour signaler la disparition de So Ra et de Nam Hae. Au poste, les trois oncles et Joon Hyuk entendent avec frustration que l’équipe de secours ne pourra recommencer leur recherche que le lendemain, lorsqu’il fera jour. L’agent tente d’être optimiste, après tout, avec l’absence de la bouée de sauvetage, on peut espérer que les deux disparus sont toujours en vie. Oui, je suis sûre que ce détail rassure tout le monde…

Tam Hee, qui décidément ne peut pas être supprimée d’une seule scène, rajoute son grain de sel, affirmant que les deux doivent déjà être morts. Ouaip, tu as perdu une belle occasion de te taire Tam Hee. Évidemment, cela fait exploser la colère des trois oncles qui se précipitent sur elle, prêts à la frapper, s’ils n’étaient pas stoppés par les agents de sécurité. Joon Hyuk quant à lui reste silencieux, profondément inquiet et choqué par les évènements.

 

À ce même moment, les deux portés disparus s’échouent sur la place. Tae Sung est alarmé par les yeux désespérément clos de So Ra : « Ouvre tes yeux. Ouvre tes yeux So Ra! So Ra! Qui t’a dit que tu pouvais garder les yeux fermés comme ça, hein? Tu veux vraiment te faire gronder? Go So Ra! Tête de linotte! (il l’appelle « rock head » et je ne voyais pas comment traduire ce terme autrement) Ouvre tes yeux! » Il se met à sangloter sur la poitrine de So Ra avant de se ressaisir et appliquer les gestes de premiers secours : bouche à bouche et massage cardiaque…qui ne doivent pas être très performants car Tae Sung est complètement sous le choc dans l’idée de perdre So Ra qu’il s’arrête toutes les deux secondes pour pleurer.

« Même si tu ris et parle avec Choi Joon Hyuk, je ne me mettrais plus en colère. Alors Go So Ra, s’il te plaît, ouvre juste les yeux. Hein? So Ra…Je ne me moquerais plus de toi ni ne t’appellerais « tête de linotte ». Je serai heureux avec la manière dont tu es. Go So Ra…Tête de linotte, ouvre tes yeux! » 

Il continue à sangloter et elle continue à rester inconsciente, lorsque tout à coup sa tête se met à bouger et ses paupières se soulèvent…Youpi, elle est en vie! Il rit de soulagement et la prend immédiatement dans ses bras gémissant qu’il était terrifié à l’idée de l’avoir perdue (awww). Il la remercie d’être encore en vie. So Ra : « Qui êtes-vous? » BWAHAHA, elle devient amnésique aussi, c’est quoi ce bordel? Tae Sung : O_O.

Il la regarde, éberlué tandis qu’elle le regarde, les yeux vides : « c’est la première fois que je ressens ça ». LOL. Tae Sung panique puis essaie de la rassurer en lui disant que tout va bien, il a déjà fait ce genre d’expérience donc il peut le dire : l’amnésie, ce n’est rien du tout! Il lui dit de ne pas s’inquiéter parce qu’il est là. Aww.

 

Il la reprend dans ses bras, et continue de sangloter. So Ra : « Ok, Nam Hae ». Bwahahaha, elle l’a totalement eu! Elle se lève et lui tend la main pour l’aider à se relever mais il repousse sa main, exaspéré et s’éloigne. So Ra : « où vas-tu? », Tae Sung : « n’importe où pourvu que tu n’y sois pas! » Heh. De son côté, Soon Shin refuse de rester inactif à simplement attendre et s’apprête à prendre son petit bateau de fortune pour aller à la recherche de sa précieuse nièce. Young Do tente de l’en empêcher : c’est bien trop dangereux de partir à cette heure et avec cette houle!

Les deux rescapés sont en route pour trouver un abri et Tae Sung hurle et sursaute à chaque feuille ou branche qui se trouve sur son chemin. Haha, quel trouillard! So Ra se moque de lui : « quel genre d’homme a peur de tout comme ça? ». Tae Sung glisse sur une lampe de poche par terre et se fait mal au pied. Il en profite pour squatter l’épaule de So Ra, tout content de l’avoir à proximité qui s’inquiète pour lui. Finalement il se redresse pour marcher normalement, parce que la position était trop inconfortable, So Ra étant trop petite. Hah. Ils trouvent finalement une crevasse à l’abri du vent et So Ra se demande si Joon Hyuk et Se Na se sont rendus compte de leur disparition en mer.

À la seule évocation de Joon Hyuk, Tae Sung se raidit et il grogne qu’il se demandait quand est-ce que celui-ci allait arriver pour se mettre entre eux. Mais il fait trop froid pour se disputer et So Ra grelotte. Tae Sung déboutonne sa chemise (aww) et tandis que So Ra glousse en lui disant que ce n’est pas la peine, la chemise est rendue par terre : il voulait simplement quelque chose pour mettre sous ses fesses. Haha. Elle s’assied, la mine boudeuse tandis que Tae Sung s’esclaffe en silence et lui met sa chemise sur les épaules lorsqu’elle ne regarde pas. So Ra se dit que ses oncles doivent être morts d’inquiétude et elle même s’inquiète de savoir si on va la chercher ou non.

 

Cela fait sourire Tae Sung qui lui dit de ne pas s’inquiéter : il a vu plein de films auparavant donc elle ne mourra pas de faim. Hah. So Ra lui demande avec qui il est allé les voir, mais il secoue la tête : il ne s’en souvient pas. Il commente que l’endroit où ils sont est plutôt sympathique, si seulement ils avaient un feu, un lit et de la nourriture. Tu m’étonnes. Il soupire puis demande à So Ra si elle ne vivrait pas avec lui ici, ce qui implique l’idée de laisser tomber tout ce qui est hôtel, son père, ses oncles, la guerre des gangs et tout ça. Mais So Ra n’est pas vraiment de cet avis : son père et ses oncles comptent bien trop pour elle ; ce sont sa famille, des gens sur qui elle peut compter et qu’elle doit également protéger.

 

Tae Sung : « et moi alors? ». So Ra joue encore les rabat-joies, lui rappelant qu’il devra partir de tout manière lorsque sa mémoire lui reviendra, qu’il soit Nam Hae ou Yang Tae Sung. Cela affecte Tae Sung qui commente amèrement que pour elle, il devra partir, qu’il soit l’un ou l’autre? Face à son absence de réponse, il soupire et se lève pour marcher un peu. Ohh, So Ra, give that man a HUG, NOW! Elle le suit et s’approche de lui sans faire de bruit. Elle essaie de lui parler mais il ne répond pas. Deux étoiles filantes passent et So Ra lui demande s’il a fait un vœu. Il lui répond que oui et elle réplique qu’il devrait retrouver la mémoire bientôt. Mais il lui dit que non, puisque ça fait longtemps que c’est ce qu’il souhaite.

 

Il lui demande ce qu’elle a fait comme vœu, elle lui demande en retour s’il est curieux. Il lui répond que oui, mais qu’il ne le lui demandera pas parce qu’il a peur de sa réponse. Elle sourit et lui fait savoir qu’elle lui donnera une réponse même s’il ne pose pas de question. Elle monte sur le petit rocher à côté de Tae Sung pour être à la même hauteur que lui et lui dit : « ne sois pas trop reconnaissant pour ça parce que tu vas probablement te mettre en colère contre moi bientôt. Mais, une fois que j’ai vérifié ce que je voulais, tu pourras te fâcher si tu veux. » Et avec ça, elle rapproche son visage pour déposer un baiser tendre sur les lèvres de Tae Sung. Les bras de Tae Sung enserrent la taille de So Ra et il lui rend son baiser. YAY, YAY, YAY, YAY!

Le lendemain matin, So Ra se réveille seule, son mari étant parti… à la pêche, en mode Lost. Haha et aww, tu es totalement devenu un pêcheur toi aussi Tae Sung! La vue la fait sourire et elle le rejoint en courant. Il lui met une fleur dans les cheveux et lui présente fièrement son petit déjeuner (il s’est même pêché des coquillages vu qu’il est allergique aux crustacés, trop mignon!). 

Poste de police, prise 2. Joon Hyuk, les yeux fatigués, vient pour s’assurer que les secouristes sont partis à la recherche de Nam Hae et de So Ra. Il est rejoint par la famille de So Ra, frustrée de ne pouvoir rien faire d’autre qu’attendre. Joong Sik profite de l’inattention générale pour filer, mais est arrêté par Se Na, qui entre à ce moment-là au poste de police.

 

Joong Sik s’enfuit quand même et Dong Baek est envoyé à sa poursuite : « Hyungnim, si je t’attrape tu es mort…euh, je veux dire, tu vas avoir des problèmes! » haha. Se Na ne comprend pas très bien ce qu’il se passe mais elle va tout de même voir Joon Hyuk et les oncles pour leur donner à boire et à manger. Soon Shin cependant est bien trop préoccupé pour voir la gentille attention de Se Na et lui parle avec brusquerie et impatience. Immédiatement elle s’excuse et s’éloigne avant que d’autre foudre ne tombe sur elle. Joon Hyuk lui emboîte le pas pour s’asseoir à côté d’elle. Se Na remarque les cernes qu’il a sous les yeux et elle fait de son mieux pour le rassurer.

 

Elle finit par dire qu’elle ferait mieux de s’en aller parce qu’elle a l’impression de gêner mais Joon Hyuk la retient pour lui demander une tasse du café qu’elle a fait. Il mange avec appétit les sandwichs qu’elle a emporté, ce qui touche Se Na. Un moment plus tard, Joong Sik est rattrapé et Soon Shin prévient Joon Hyuk qu’ils s’en vont pour prendre leur bateau à la recherche de So Ra malgré l’insistance de Joong Sik pour aller à son école. Joon Hyuk se propose pour le déposer à la maternelle pour permettre à Soon Shin et Song Baek de lever l’ancre pendant que Young Do reste au commissariat pour leur donner des nouvelles. Soon Shin accepte avec gratitude. Il se tourne ensuite vers Se Na pour s’excuser de son comportement plus tôt. Aw.

Pendant ce temps sur l’île, So Ra trace sur le sable un immense SOS afin qu’il puisse être vu d’un hélicoptère. Tae Sung pour sa part est paresseusement allongé sur le sable, regardant sa femme se démener, courir et crier au secours aux bateaux qui passent non loin de la côte. Il lui demande pourquoi elle veut tant partir d’ici : cette île est sympathique, ils pourraient vivre de pêche et d’eau fraîche, avec un endroit pour dormir ensemble, qu’est-ce qu’il leur faut de plus? Haha, et aww. Elle lui répond  qu’elle est inquiète pour sa famille et Tae Sung lui demande en retour si elle ne voudrait pas encore rester un jour encore, rien que tous les deux? Est-ce qu’elle déteste tant que ça d’être avec lui? Qu’elle est cruelle! Pourquoi l’a-t-elle embrassé la nuit dernière dans ces cas-là? Heh.

 

Joon Hyuk et Joong Sik viennent d’arriver à la maison pour récupérer le cartable de ce dernier. Joong Sik commence à éparpiller des papiers un peu partout par terre. Joon Hyuk en ramasse un, qui se trouve être la déclaration d’obéissance envers Joong Sik que Man Ho avait signé de son sang. Il n’a pas trop le temps de réfléchir là-dessus car le vieil homme lui crie qu’il est en train de marcher sur Tae Pyung Yang, l’amoureux de Bok Ja, et le père de Ga Joon. Ding dong deng! Joon Hyuk comprend alors pourquoi Tam Hee ne s’est jamais sentie menacée par l’arrivée de Nam Hae puisqu’il n’y a aucune chance pour que l’ADN de Ga Joon et de ce dernier prouve qu’ils soient frères.

Ga Joon vient d’atterrir et mère et fils se retrouvent avec une effusion de joie. Tam Hee a même l’air mignonne avec le chapeau que son fils lui a rapporté (même son garde du corps sourit haha). Pendant que le fils raconte à maman son séjour, Joon Hyuk fait son apparition à la surprise de Tam Hee pour proposer de discuter autour d’une tasse de café. Tam Hee pense que Joon Hyuk vire de bord maintenant que Nam Hae a disparu et rit comme une bécasse. Elle lui propose de faire la paix et d’oublier tous les mauvais moments qu’ils ont connu afin de rendre l’hôtel encore plus prestigieux qu’il ne l’est aujourd’hui. Ils se serrent la main.

 

Ga Joon part aux toilettes, et Tan Hee ne perd pas son temps. Elle va s’asseoir aux côtés de Joon Hyuk, qui ne fait pas de bond en arrière simplement parce qu’il est bien élevé. Elle lui dit qu’il est le genre d’homme qui lui plaît et lui demande s’il n’est pas intéressé par elle, après tout, elle a l’argent, le physique, la personnalité et…elle est célibataire. Lol. Elle prend son silence pour de la nervosité et de la timidité et elle se lève (de manière hilarante Joon Hyuk bouge imperceptiblement, comme s’il avait peur qu’elle vienne plus près et l’agresse hahaha) pour partir, ne manquant pas de lui frôler la jambe. Hah.

 

Une fois les deux partis, Joon Hyuk met le verre dans lequel Ga Joon a bu dans un sac plastique. Puis il se dirige dans la chambre de Nam Hae et soudoie la femme de ménage pour qu’elle le laisse entrer et faire ce que bon lui semble. Elle lui glisse que Nam Hae et So Ra font chambre et salle de bain à part mais tout ce qui intéresse notre bonhomme pour le moment, c’est de prendre la brosse à dent et le rasoir de Nam Hae. Sur leur petit bateau de fortune, les trois oncles hurlent le nom de Nam Hae et de So Ra, qui restent encore totalement introuvables. Joon Hyuk rencontre un ami avocat à qui il demande de mener un test ADN.

So Ra sur son île ne se laisse pas abattre et est parvenu à construire un radeau avec les moyens du bord sous les regards d’intense frustration de son mari qui n’a décidément aucune envie de retourner sur le continent. Finalement So Ra éclate : « Mais j’ai trop faim! » et Tae Sung : « Tu préfères le riz et les ramens à moi?! » Haha. Oui, l’estomac d’abord Tae Sung, l’estomac d’abord! Ils lancent le radeau en mer mais rapidement celui-ci se renverse. So Ra pleure de frustration et Tae Sung lui en veut de lui avoir donné encore plus faim en évoquant de la nourriture. Hah. Heureusement, un hélicoptère vole en ce moment au-dessus de leur tête : ils sont sauvés!

 

La nouvelle est relayée à Joon Hyuk et aux trois oncles et tous poussent un énorme soupir de soulagement, seule Tam Hee maudit Nam Hae d’être toujours en vie. Dans l’ambulance, les deux rescapés se réchauffent doucement et So Ra demande à l’ambulancier s’il a prévenu ses oncles et son père. Tae Sung lui lance un regard énamouré et d’une petite voix il dit : « Je suis en vie. Je t’ai contacté. » et explique ensuite que si elle a des personnes qui s’inquiètent pour elle, lui n’a que So Ra. Elle sourit et en lui prenant la main, elle lui dit doucement : « Merci d’être en vie. », ce qui fait rougir Tae Sung de plaisir, ce qui est à la fois attendrissant et hilarant. Même l’ambulancier est dégoûté par toute l’aura d’amour qui se dégage de ce couple. Haha.

 

À l’hôpital, on lui rappelle de prendre les médicaments pour qu’il puisse retrouver la mémoire rapidement. Tae Sung dit oui avec un sourire, mais une fois dans les toilettes, il jette les médicaments qu’on vient de lui donner. Aw, il ne veut pas retrouver la mémoire…Joon Hyuk est témoin de son geste et Tae Sung se contente juste de se moquer. En voyant son regard insistant, il demande s’il attend quelque chose, du genre des remerciements.

Joon Hyuk lui répond que c’est lui qui devrait le remercier, pour avoir ramené So Ra en vie. Ah, lâche l’affaire garçon! Avec un sourire en coin, Tae Sung commente que les amours à sens unique doivent être vraiment difficilement vécus, d’autant plus que So Ra ne semble au courant de rien.

 

Il finit par dire que si ça devient trop dur, il lui paiera un verre de consolation. Joon Hyuk ne répond rien à ça, il a autre chose à lui faire savoir : le retour de Ga Joon et le test d’ADN qu’il doit faire. Tae Sung se retourne pour faire face à son interlocuteur et lui dit clairement qu’il ne fera le test que lorsqu’il le jugera nécessaire.

Joon Hyuk lui demande alors pourquoi il a commencé cette affaire alors qu’il ne veut même pas être le fils de Man Ho. Il lui conseille d’arrêter de s’occuper de So Ra, puisqu’il n’est même pas capable de le faire pour lui-même. Aouch. Tae Sung : « Choi Joon Hyuk, est-ce que tu peux contrôler ton cœur comme tu veux? ». Et le silence de ce dernier en dit long.

On retrouve So Ra en train de chantonner dans son bain (trop mignonne) plus tard. Tae Sung ouvre la porte, espérant pouvoir entrer, en essayant de la soudoyer avec un verre de vin ou une rose. Hahahaha. Puisqu’il ne peut pas partager son bain avec son épouse chérie, il n’a plus qu’à se rabattre sur un verre avec sa belle-famille qui, pour une fois, le reconnaît entièrement comme étant l’un des leurs (bien qu’ils le fassent tous en étant complètement bourrés, ce qui atténue disons le sérieux de la chose, mais c’est tout de même une grande avancée, Youhou!). Les oncles et le père de So Ra sont tellement saoûls qu’ils ne tardent pas à tomber comme des mouches les uns après les autres, au grand dam de Tae Sung qui aurait certainement voulu passer la nuit seul avec So Ra.

Celle-ci sort enfin de son bain et son regard s’attendrit à la vue de sa famille mise complètement K.O par l’alcool. Elle couvre tout ce petit monde avec une couverture, aidée par Tae Sung. Lorsqu’elle apprend que Young Do est en train de dormir dans sa chambre, elle demande à Tae Sung si elle peut dormir dans la sienne. « Ensemble? » lui demande-t-il, les yeux brillants d’espoir. Mais il faut croire qu’elle a décidé de le frustrer jusqu’au bout et Tae Sung n’a pas d’autre choix que de la laisser dormir, seule, dans son lit, pendant que lui dort sur le tapis, aux côtés de Dong Baek et  de Soon Shin. Il. Est. Adorable.

 

Se Na et Joon Hyuk partagent un dîner en tête à tête (oh hooo!). Celui-ci avoue que c’est la première fois qu’il aime quelqu’un et que cela ne marche pas comme il l’avait planifié. Se Na fait part de son expérience de son amour à sens-unique pour Tae Sung mais elle est vite interrompue (ouf) par l’ami avocat de Joon Hyuk qui passe par-là. Il lui fait savoir que les résultats du test sont prêts et, voyant qu’il est accompagné, juge qu’il est de meilleur ton de lui parler plus tard. Seulement, Joon Hyuk, bien trop pressé de connaître les réponses à ses questions abandonne Se Na à sa table pour le rattraper. Pauvre Se Na, toujours abandonnée par les hommes…Dong Baek fait la rencontre furtive de Joo Hee, de qui il tombe immédiatement amoureux.

Lorsque cette dernière sort de l’ascenseur, elle tombe sur Young Do, entretenant également une grande attirance pour cette dernière qu’il avait croisée au salon de massage avant le mariage de So Ra. Comme une reine, Joo Hee marche avec assurance, consciente de l’effet qu’elle fait aux hommes, Young Do nettoyant le sol avant que ses pieds ne le foulent. Mais Joo Hee glisse par inadvertance et elle est rattrapée in extremis par Dong Baek qui marchait non loin d’elle. Ils en profitent pour faire connaissance, sous le regard plein d’incompréhension de Young Do. So Ra et Tae Sung mangent avec les actionnaires qu’ils ont réussi à mettre de leur côté mais l’un d’eux les prévient que leurs parts ne sont pas assez importantes pour avoir un réel impact. On leur conseille alors d’aller voir  un certain Son Young Dae, actuellement hospitalisé.

 

On le retrouve effectivement alité et passablement végétatif pendant que son fils (?) promet de donner ses parts à la ligne Prestige du père de Joon Hyuk. Lorsque ce dernier sort de la chambre, il croise les deux tourtereaux à son plus grand déplaisir. Il demande alors à So Ra de lui accorder une entrevue (GRR, bas les pattes j’ai dit!) et Tae Sung grince des dents en l’entendant accepter. Une fois seuls, So Ra lui demande s’il ne lui fait pas confiance. À elle si, mais à Joon Hyuk, non. Sage. 

Joon Hyuk demande à So Ra d’abandonner : même si elle rencontre les actionnaires, elle ne parviendra pas à son but. Grr, c’est la logique de « si tu n’es pas avec moi, alors tu es contre moi? ». So Ra l’interrompt, lui disant avec fermeté qu’elle n’a aucunement l’intention de baisser les bras, peu importe le résultat et elle s’en excuse.

Joon Hyuk est blessé par ses excuses car il a l’impression d’être pathétique (si ça peut t’aider à te sentir mieux, ce n’est pas juste une impression). Il déclare qu’il ne s’excusera jamais à So Ra même s’il le devrait et si elle pleure, il ne la consolera pas. Urgh. Tae Sung attend sagement le retour de So Ra, et son visage s’illumine à la minute où il la voit arriver. Heh. Elle s’accroche à son bras et le joyeux (et amoureux) couple se dirige vers la chambre du président Son…qui vient de se faire dessus. L’odeur est répugnante, tellement que celle qui s’en occupe déclare en avoir finit avec et s’en va. Personne ne fait cas de So Ra et de Tae Sung si bien que rapidement, ils se retrouvent seuls dans la pièce.

 

So Ra relève ses manches et prend l’initiative de laver et de changer le pauvre homme dont tout le monde se détourne. Elle explique à Tae Sung qu’elle a l’habitude, puisqu’elle faisait la même chose avec son père lorsqu’il était encore un légume. Elle rappelle qu’il est important de respecter les patients, même lorsqu’on pense qu’ils ne comprennent pas ce qu’il se passe, car en fait, ils savent très bien lorsqu’on est en train de les mépriser.

Une fois propre, So Ra se présente comme la fille de Go Joong Sik et commence à formuler sa demande, mais s’arrête en plein milieu, honteuse de venir voir un homme pour lui demander une chose si triviale lorsqu’il est dans cet état-là. À la place, elle lui transmet des paroles de réconfort, lui disant que son père aussi était comme lui avant, et que maintenant, il est beaucoup mieux.

 

Dehors, Tae Sung commente qu’elle a vraiment dû haïr Yang Man Ho pour ce qu’il a fait à son père. So Ra s’arrête : « Tu crois que ce n’était ue de la haine? Je voulais lui rendre la pareille. » En entendant ça, il remarque que ça risque un gros problème s’il s’avère qu’il est réellement le fils de Man Ho (ne tente pas le diable Tae Sung…) et So Ra affirme avec énergie que si c’est le cas, leur relation s’arrêtera immédiatement et irrémédiablement. Il y a tellement de spontanéité dans sa réponse que Tae Sung devine qu’elle ne dit ça que parce qu’elle est persuadée qu’il n’est pas le vrai fils de Man Oh…ce qui est vrai. Ha.

So Ra confie à Tae Sung que lorsque Yang Man Ho était dans le lit à côté de lui à l’hôpital, elle a pensé à beaucoup de choses. D’une certaine manière, elle était triste pour lui mais d’une autre, quelque chose en elle lui disait qu’il n’avait eu que le sort qu’il méritait. « Voir le Président Son m’a rappelée le passé. J’avais exactement 17 ans à ce moment-là. D’une manière ou d’une autre, je récupèrerai l’hôtel, et je m’assurerai de me venger de Yang Man Ho. » Et Tae Sung grelotte : « Ugh, elle est effrayante ». Hah.

 

Dans la voiture, il lui prend délicatement la main avec un clin d’œil en supplément et les deux se sourient, les yeux dans les yeux. EEEEH, regarde la rouuuute! Se Na est en train de dessiner dans sa boutique lorsque Joon Hyuk vient la voir pour lui proposer de sortir. Se Na fait sembler de se fâcher (ou non?) mais accepte, par altruisme, parce que Joon Hyuk a vraiment mauvaise mine.

Pendant qu’il mange, Se Na lui demande cyniquement de vérifier qu’il n’y a pas un autre avocat qu’il connaisse, être laissée derrière une fois au milieu d’un repas est bien suffisant. Elle remarque que Joon Hyuk ressemble à Tae Sung, ce qui manifestement ne fait pas plaisir à l’homme. Mais Se Na replonge dans le passé et raconte que Tae Sung était un homme fondamentalement triste (pour ne pas sourire le jour de son mariage, je pense que tout le monde l’avait deviné…).

Elle explique qu’elle a utilisé ce facteur, se rendant aussi malheureuse et pitoyable que possible à cause de lui, sachant qu’ainsi, il ne pourra jamais l’abandonner . Pour la défaire de ses souvenirs, Joon Hyuk plaisante : « Tae Sung, Tae Sung, toutes les femmes que je connais tombe follement amoureuse pour un Tae Sung, je ne sais plus quoi faire. Dois-je changer mon prénom et m’appeler Choi Tae Sung? » Pfft, ok, c’était drôle Joon Hyuk.

Se Na pointe que ce n’est pas parce qu’on change de nom qu’on change de personnalité (ouais, va demander à Tae Sung/Nam Hae ce qu’il en pense…). Elle propose de lui montrer une photo de son défun mari. Omo, omo! Et la mâchoire de Joon Hyuk manque de se décrocher lorsqu’il pose les yeux sur le-dit Lee Tae Sung. Voyant ses yeux ahuris, Se Na demande : « est-ce qu’il est si beau que ça? » Excusez-moi mais : LOL. C’est quoi cette réplique?

 

COMMENTAIRES

En tout et pour tout, ce fut un épisode très divertissant. Depuis les derniers épisodes, il était dommage d’enregistrer un certaine baisse d’énergie et une certaine stagnation de l’intrigue. Mais la fin de l’épisode 11 laisse envisager un retour de l’action et des retournements de situations: le temps de répit est terminé, place aux choses sérieuses! – en espérant toutefois que cela ne devienne pas trop sérieux-. Cerise sur le gâteau, le couple partage toujours autant de moments trop mignons ensemble. Et ça, c’est trop cool. Parce que bon, ça y est, c’est explicitement réciproque! Enfin! Youhou! Vive eux!

Ce couple est peut être le plus nunuche des couples de la fournée d’Août mais il n’en reste pas moins attachant. Il est étrange comme des scènes qui se passent dans un drama me rend toute molle comme un marshmallow mais dès que je les vois dans la vraie vie, je passe mon chemin avec un air franchement dégoûté. Mais que voulez-vous, So Ra et Tae Sung sont adorables, y compris parce qu’ils sont ringards. Parce que ça fait du bien de voir un peu d’amour dans ce monde de brute, et surtout, ça fait du bien de voir un couple qui donne de l’amour, montre leur amour, et trouve un autre mode d’existence que la bataille et les prises de tête continuelles. Et aussi classique, peut être clichée aussi, que soit leur histoire d’amour, ce côté-là reste rafraîchissant.

 

Et parce que Tae Sung est décidément craquant et irrésistiblement immature (trop dur de choisir l’image d’en-tête!) : « jan, jan, jaan! »

Le scénario a clairement des lacunes, comme par exemple certaines répliques qui sortent de nulle part et qui te laissent genre « WTF? » comme la phrase à la fin de Se Na, ou encore une exploitation très limitée des seconds rôles. Les oncles sont extrêmement attachants et je continue à aimer leurs scènes, mais ils bénéficient d’une écriture tellement superficielle qu’on finit par les prendre comme un tout, par manque de traits individuels distinctifs. C’est un peu l’arrière-plan comique si j’ose dire. Ce n’est pas trop grave parce que cette superficialité d’écriture était presque annoncée dès le début et je ne m’attendais pas vraiment à un développement quelconque. Là où c’est un peu plus embêtant, c’est lorsque ça touche les seconds rôles principaux, ici Joon Hyuk et Se Na. Qu’on soit d’accord, le drama n’a jamais revendiqué l’originalité : l’intrigue est basique et les personnages sont stéréotypés – ce qui ne veut pas dire que le scénario soit inintéressant. Seulement, rien ne « justifie » la présence de Joon Hyuk et de Se Na dans l’action.

On a l’impression qu’ils servent juste de catalyseurs de tensions supplémentaires. Pourquoi Joon Hyuk est envoyé par son père pour s’approprier l’hôtel Haeundae? On ne le sait pas. Peut être qu’il y a une raison, mais peu importe sa nature, à ce stade là, elle semblera peu crédible. Je trouve étonnant le choix des scénaristes de le rendre à présent quasiment omniscient, dans la mesure où il a réuni toutes les pièces manquantes du puzzle : les origines de Ga Joon et le mystère Nam Hae. Et c’est un peu effrayant pour la suite car Joon Hyuk semble être beaucoup plus sombre et dur que ce qu’il a laissé paraître jusqu’à maintenant. Il a bien trop de pouvoir, et bien trop de jalousie, pour faire partie des vents favorables. Ah, Joon Hyuk, comme j’aimerais que tu sois un gentil garçon (mais les gentils garçon n’existent pas, n’est-ce pas Kang Ma Ru?)!

La présence de Se Na est encore moins justifiable (et ne parlons même pas de celle de Joo Hee): elle ne rencontre jamais son mari soit-disant mort – c’est Joon Hyuk qui découvre tout lorsqu’elle lui montre sa photo – et concrètement, toutes les scènes où on la voit, c’est pour qu’elle se morfonde sur son mari. Certes son histoire est tragique (et j’avais un peu de peine pour elle lorsque Joon Hyuk la laisse tomber en plein milieu du repas), mais si on ne compte rien tirer du personnage au bout de 11 épisodes, c’est que sa présence n’est pas nécessaire. Et puis…Nam Gyu Ri quoi. La manière dont elle délivre ses répliques manque tellement de force et d’énergie que dès qu’elle ouvre la bouche, le sommeil me vient. C’est toujours le même rythme, la même atonie et le même ennui, peu importe ce qu’elle dit. C’est certain que cela n’aide pas à trouver le personnage intéressant.

Par ailleurs, j’ai été étonnée de constater que Ga Joon a plutôt l’air d’un bon gars. Il est gentil avec sa mère mais il ne rentre pas du tout dans ses manigances. Lorsqu’elle se plaint à lui de la manière dont Young Do lui parle, il ne prend pas son parti mais celui de Young Do. Peut être alors qu’il finira au milieu de ses pingouins, laissant l’hôtel Haeundae à So Ra et Tae Sung? Et peut être que Tae Sung n’est vraiment pas le fils de Man Ho? Ok, là par contre, je pense que je rêve xD.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s