Haeundae Lovers – Épisode 10 : Tes Mains de Magicienne

YAY! La guerre froide ne dure pas longtemps entre l’OTP! Cet épisode n’avance pas mais est tellement bourré de scènes ultra-mignonnes, entre Tae Sung qui est totalement gaga de sa femme et So Ra qui est aussi tendre qu’un marshmallow, que je ne peux pas lui en tenir rigueur. C’est comme un moment de répit où la guerre des gangs ne prend plus le premier plan et où on s’attache uniquement à montrer le naturel et la tendresse mutuelle dont le couple fait preuve. Double Yay!

RÉCAP’

On ouvre sur une So Ra encore toute ensommeillée, enfouie sous une couette, essayant d’oublier son mal de crâne. En ouvrant les yeux, elle se rend compte qu’elle n’est pas chez elle. Elle reste un instant surprise, jusqu’à ce que les souvenirs lui reviennent tout à coup : la piscine – Tae Sung – la main tendue – le baiser – et….l’alcool qu’elle a bu après pour se « désinfecter » la bouche. Elle se relève d’un bond, toute embarrassée.

Elle se lève, et s’émerveille en découvrant le luxueux appartement…Tae Sung apparaît en peignoir en train de boire un café. Elle commence à chercher une bouilloire (« Pourquoi le Maître de la buverie serait en train de chercher une bouilloire? » lui demande-t-il, haha) mais Tae Sung lui dit que le café est déjà fait. Mais peut être qu’elle préfèrerait un verre de soju? Haha. Il la prévient qu’il a commandé les petits déjeuners parce qu’il a horreur de l’odeur de la cuisine.

 

Il va s’asseoir et tapote la place à côté de lui pour faire signe à So Ra de venir, ce qu’elle fait. Il lui demande si elle se souvient de ce qu’ils ont fait hier soir et promptement So Ra rétorque qu’un baiser ivre ne compte pas. Tae Sung s’esclaffe : « peut être que nos parents nous ont conçu saoûls, est-ce que ça veut dire qu’on ne compte pas? », il poursuit en lui disant que leur contrat vient de commencer : leur mariage tient encore pour les deux prochains mois et tous deux parviendront à récupérer l’hôtel des mains des Yang.

Elle n’a plus qu’à convaincre ses oncles à présent. So Ra précise tout de même qu’ils ne seront mariés qu’en public : ce qui veut dire, pas de chambre commune! Oh, ça tue le fun ça So Ra! Tae Sung lui fait savoir quand même que lui n’était pas saoûl hier. Par conséquent, le baiser n’était pas une erreur de sa part.

 

On coupe à Joong Sik qui a été admis à la maternelle. Tout content, il s’embarque dans le bus, et les trois oncles font leur recommandation à la maîtresse, quoi dire et quoi faire lorsqu’il fait le difficile (en l’occurrence, lui donner sa peluche de Pikachu, parce que celle de Pororo ne marche plus). Haha.

Une fois Joong Sik parti, les hommes du clan Yang font leur apparition pour venir chercher les oncles ; et ils ont un très bon argument : les bottes en caoutchouc de So Ra. Haha. À cette vue, les trois compères flippent, prêts à cogner, demandant avec colère ce qu’on a fait de leur précieuse nièce. Ils arrivent avec fracas à l’hôtel, pour trouver So Ra, confortablement assise autour d’une table en train de manger son petit déjeuner avec Tae Sung.

 

Les trois hommes sont tous : WTF?! Avant que tout ce beau monde se frappe dessus, So Ra intervient et prend ses oncles à part pour leur proposer le plan. À l’issue d’un intense débat, les trois hommes acceptent le marché. Soon Shin va trouver Tae Sung pour régler un dernier problème : il ne s’est rien passé la veille, n’est-ce pas? Ce dernier répond que pour lui, il s’est passé quelque chose, mais elle insiste que non, donc pour l’instant, il a été décidé que rien ne s’est vraiment passé. Heh.

Tae Sung leur a trouvé un emploi dans l’hôtel pour permettre leur infiltration mais Young Do est fermement opposé à cet arrangement avec Tae Sung. Il quitte la pièce, indigné. Cela fait de la peine à So Ra mais Soon Shin l’assure qu’il reviendra lorsqu’il se sera calmé. Tae Sung arrive et leur fait part de leur emploi du temps : ils se retrouvent toutes les 3 heures au parc de l’hôtel pour s’échanger les informations. Et un pour tous, tous pour un! Aja, Aja Hwaiting!

La première chose que fait Tae Sung est d’aller farfouiller du côté du bureau de Joon Hyuk qui, bien sûr n’est pas dans son bureau mais à sa réunion. Il en profite pour fouiller dans les tiroirs à la recherche de la fameuse liste et tombe sur la photo de famille du Vice-Président avec sa mère avant de mettre la main sur le papier désiré. Il prend rapidement une photo avec son téléphone, et le tour est joué! Pendant ce temps, les oncles se fondent dans le décor. Tae Sung annonce sa victoire au lieu et à l’heure du rendez-vous fixé…pour ne trouver personne. Où sont-ils passés? Il passe immédiatement un appel à So Ra pendant que Soon Shin et Dong Baek le rejoignent. Tae Sung leur apprend la bonne nouvelle, mais So Ra ne se décide pas à décrocher…car son téléphone est resté dans sa voiture alors qu’elle laisse un mot de fermeture sur la vitre de sa boutique.

 

Joon Hyuk arrive à ce moment-là et lui propose de parler. Il lui demande pourquoi la poissonnerie ferme et elle l’informe qu’elle vit à présent à l’hôtel avec Nam Hae. Elle l’assure que son mariage avec ce dernier est réel et non pas faux comme Joon Hyuk a l’air de le penser. Il constate alors avec une pointe d’amertume que c’est la raison pour laquelle elle lui a posé un lapin la veille.

S’en suit un loooong moment où Joon Hyuk fixe So Ra sans rien dire. Il explique au bout d’un moment : « je suis certain que Tae Sung t’a fait une offre que tu ne peux pas refuser ». Elle change de sujet en demandant la raison pour laquelle il voulait la voir la veille. Il répond qu’il voulait lui confesser quelque chose mais apparemment, Tae Sung a été plus rapide…Le téléphone de So Ra sonne. C’est Nam Hae, choqué d’apprendre qu’elle est en ce moment avec Joon Hyuk : « Pourquoi es-tu avec ce tas de protéines (en parlant de Joon Hyuk, lol)? Go So Ra, tu es une femme mariée! MA-RIÉE! ». Heh. Elle lui raccroche au nez. Bwahaha.

 

De retour à ses moutons, elle demande à son interlocuteur ce qu’il voulait lui confesser : le fait qu’il soit là pour acquérir l’hôtel Haeundae et le transformer en 35ème hôtel Prestige, ligne qui n’appartient à nul autre qu’à son propre père. Bien, ça a le mérite d’être direct. Un peu trop apparemment car So Ra ne peut articuler un seul mot. Il poursuit qu’il l’aidera à récupérer son hôtel car ce n’est pas une chose que peut faire Nam Hae puisque c’est lui qui va prendre l’hôtel : « n’est-ce pas une proposition difficile pour toi à refuser? ». Argh. Joon Hyuk. So Ra retrouve enfin la parole, commençant par dire qu’elle a fait une promesse avec Nam Hae et elle ne peut pas prendre ça à la légère, peu importe ce qu’il se passera dans deux mois. Elle s’en va, lui disant qu’elle fera semblant de ne pas avoir entendu cette conversation. En sortant, elle se rend compte que Nam Hae a essayé de la joindre…26 fois. Heh.

 

Elle lit le message qu’il lui a envoyé concernant la liste des actionnaires et elle le rappelle immédiatement avec un sourire jusqu’aux oreilles. Tae Sung est actuellement en train de vider quelqu’un du casino de l’hôtel, avec l’aide des gros bras que sont Soon Shin et Dong Baek. Comme quoi, ça peut servir les gangsters hein? L’homme qu’ils ont vidé se révèle être le fils de l’actionnaire qui avait perdu sa montre dans l’épisode précédent. L’actionnaire, abasourdi de voir son fils devant lui, demande à Nam Hae pourquoi il fait tout ça pour lui.

So Ra arrive à ce moment-là, pile à l’heure pour répondre à la question : « Nous voulons nous débarrasser du casino. Vous savez comment mon père est devenu comme il est aujourd’hui…Même si le casino rapporte de l’argent à l’hôtel, il y a des personnes comme vous qui en ont perdu leur famille. Mon père voulait supprimer le casino et construire un hôtel dans lequel les familles pourront se reposer et fabriquer de bons souvenirs. C’est la raison pour laquelle la guerre a commencé. S’il vous plaît, aidez-nous. Soutenez-nous à la prochaine réunion des actionnaires afin que nous puissions gérer l’hôtel encore une fois. »

 

On retrouve ensuite Joon Hyuk dans sa voiture…qui voit sur le trottoir Se Na, qui semble coincé. Et pour cause, son talon est coincé dans le grillage du parterre. Il décide de prendre les choses en mains…et évidemment, en tirant sur la chaussure, il casse le-dit talon. Dans la voiture, ils causent chaussures et Joon Hyuk joue au « dis-mois quelles chaussures tu portes, et je te dirais qui tu es ». Se Na est impressionnée par sa clairvoyance pendant que Joon Hyuk lui conseille de porter des chaussures plates.

Cela fait sourire Se Na qui lui demande s’il est en train de lui dire quelle chaussure porter…à elle qui est designer de chaussures, chose devant laquelle il est mis devant le fait accompli lorsqu’il la dépose à son magasin. Hah. Ça t’apprendra à jouer au « je-sais-tout »! Il sourit d’embarras et s’apprête à partir. Se Na lui demande de lui faire savoir s’il désire un jour faire cadeau d’une paire de chaussures à sa petite amie, elle lui fera un prix. Il fait allusion à une femme qui ne porte que des bottes en caoutchouc mais qui, un jour, aura très certainement besoin d’une autre paire de chaussures…

Pendant ce temps, Tae Sung, So Ra et ses deux oncles reviennent à l’hôtel, où ils tombent nez à nez avec Tam Hee, qui évidemment pique une crise lorsqu’elle les voit. La bande s’éloigne, non sans s’être moqué au préalable de Tam Hee, qui les regarde, frustrée. Min Shik, venant à son secours, lui dit que ce n’est qu’une question de temps. Elle n’aura plus à les voir lorsque Nam Hae aura été reconnu comme le fils de Man Ho et ce jour-là, Nam Hae viendra ramper à leurs pieds. Tam Hee : « Min Shik…De quel côté es-tu? » Hah. Tam Hee reçoit un appel d’un des actionnaires qui lui fait savoir que So Ra et Nam Hae l’ont contacté, ce qui la rend suspicieuse : qu’est-ce que So Ra et Nam Hae complotent?

Tae Sung se vante de sa voiture à So Ra qui est bonne joueuse en reconnaissant qu’elle est bien mieux et plus silencieuse que sa camionnette. Il en profite pour lui dire que malgré le fait qu’elle devienne de plus en plus laide chaque jour, la plus belle chose dans sa laideur, ce sont ses mains, car elle a des mains qui peuvent endormir les maquereaux, son père, et lui, qui te tiennent afin que tu ne ressentes pas de douleur lors d’une piqûre, qui te tiennent très fort même lorsque tu erres. Haha je ne sais pas si je dois dire « aww » ou insulter Tae Sung pour tout le temps dire à So Ra qu’elle est laide et bête.

 

So Ra demande un peu tard s’il peut vraiment conduire, ils auront des problèmes s’ils se font contrôler. Tae Sung lui lance son permis et ses papiers d’identité sur les genoux et elle remarque que la photo a été bien prise. Il se marre et dit que parfois il tombe amoureux de lui-même lorsqu’il regarde sa photo. Pffttt. Mais au fait, où est Young Do, et que fait-il? Dans un salon de coiffure, en train de soumettre sa candidature, tout sourire. Haha. La coiffeuse le regarde d’un air sceptique, et il n’a pas d’autre choix que de montrer ses capacités sur une des clientes. Hah, j’avoue que j’étais pas très rassurée, ne sachant pas trop à quoi m’attendre. Mais c’est mieux que prévu, la cliente est ravie, les autres coiffeuses et clientes impressionnées et Young Do embauché!

Le téléphone de So Ra sonne et Tae Sung est prompt à demander s’il s’agit de Joon Hyuk. Elle l’assure que non et commente qu’il n’a pas l’air de l’aimer beaucoup : « est-ce que quelqu’un qui passe son temps à appeler une femme mariée te semble normal? ». Hah, j’adore le fait qu’il ramène toujours le fait qu’elle soit mariée, et qu’elle soit sa femme, à LUI. Et en l’occurrence, c’est en effet sa femme à lui qui appelle. Se Na demande à So Ra de lui présenter son mari parce qu’elle n’a pas eu l’occasion de le voir à son mariage. Ne t’inquiète pas très chère, vous avez le même de toute manière…

So Ra propose d’aller la rejoindre au bar (sans savoir que Joon Hyuk est là) et Tae Sung joue au mari rabat-joie en lui interdisant d’y aller. Chéri, je trouve ça mignon que tu sois jaloux et possessif, mais doucement, quand même. Il lui demande pourquoi elle s’occupe de Se Na et So Ra raconte la tragique histoire de cette pauvre femme qui a épousé un procureur, mort à Haeundae alors qu’il travaillait. Il en conclut que Se Na doit être affreuse, pour que son mari s’enfuie le jour du mariage sans même amener sa femme en lune de miel. So Ra lui dit que c’est le contraire et Tae Sung plaisante que l’homme n’accèdera pas facilement au paradis.

 

Se Na reçoit un appel de son travail et s’absente un instant aux toilettes. Et bien sûr, ce qui devait arriver, arriva : au moment où elle rentre aux toilettes, So Ra et Tae Sung arrivent. Lorsqu’il voit Joon Hyuk au comptoir, il ricane puis soupire, exaspéré de le voir tout le temps. So Ra va s’asseoir à côté de lui mais Tae Sung s’interpose tout de suite entre en eux en prenant la place du milieu. Joon Hyuk verse un shot de tequila aux deux nouveaux arrivés. Tae Sung demande beaucoup de glace pour la dame et Joon Hyuk demande immédiatement à Christian de faire un cocktail sans alcool. Il fait savoir à So Ra qu’il y aura une fête sur son yacht ce week end et Tae Sung en profite pour écraser le sel en plus petit grain en bon maniaque qu’il est.

Tae Sung s’absente un moment, ayant reçu un appel de Soon Shin. So Ra décline l’offre parce qu’elle a peur de créer des problèmes à la fête à cause de la présence du gang Yang mais Joon Hyuk lui dit qu’elle devrait venir : un bon nombre d’actionnaires seront sur place. Tae Sung revient vers eux une fois son appel fini. Il doit partir mais avant ça, il fait savoir à Joon Hyuk qu’ils vont venir à la fête. Il précise également qu’il a une interdiction formelle de toucher à Go So Ra une fois qu’il aura le dos tourné. En s’adressant à So Ra, il lui défend de boire. En même temps qu’il sort du bar, Se Na sort des toilettes. Évidemment. Elle regarde avec curiosité le dos de l’homme qu’elle voit sortir, dos qui lui semble vaguement familier.

 

C’est avec une curiosité encore plus grande qu’elle voit le sel écrasé par Tae Sung lorsqu’elle revient parmi Joon Hyuk et So Ra : celui lui rappelle la manière dont son mari buvait. Puis les verres se lèvent, trinquent et les filles sont saoûlent en deux temps trois mouvements. Pendant ce temps, Tae Sung, Dong Baek et Soon Shin sont en mode espions. Un homme sort de l’hôtel avec une femme au bras et se trouve assailli par une horde de femmes déchaînées avant que nos trois compères parviennent à lui. Ils interviennent ensuite, sauvant l’homme des griffes de ces femmes. Au bar, une Se Na ivre ressasse son histoire avec son mari, ce qui donne l’occasion à So Ra de faire le parallèle avec son propre mari.

 

Joo Hee vient et récupère Se Na, tandis que Joon Hyuk prend en charge So Ra, totalement saoûle. Lorsque Tae Sung revient chercher sa femme, il ne trouve personne…car So Ra chante et danse dans la rue pendant que Joon Hyuk la tient par les épaules pour ne pas qu’elle tombe. Il lui avoue qu’il l’a rencontrée avant, alors qu’elle n’était encore qu’au lycée. Elle était venue chercher sa mère. Il lui dit qu’il se sent mal, même s’il n’est pas celui qui l’a abandonnée. À ce moment-là, Tae Sung débarque, pour récupérer sa femme.

L’air devient un peu plus chargé tandis que les deux hommes se fixent silencieusement. Joon Hyuk lui demande de deviner pourquoi il n’a rien dit pour leur mariage blanc : parce que dans deux mois, même s’il est vraiment le fils de Man Ho, lui et So Ra se sépareront. Et même s’il n’est pas vraiment le fils, il finira par se séparer d’elle. Il lui conseille alors d’en finir par lui-même, pour ne pas faire plus de mal à So Ra. Tae Sung le regarde d’un air agacé, oscillant entre le « mais de quoi j’me mêle » et «  c’est bon, tu as fini? ». Il choisit de sourire, avant de regarder autour de lui : où est passée So Ra?

Elle est en train de parler à une espèce de grand pot en pierre : « Pourquoi est-ce que vous me suivez? Est-ce la première fois que vous ressentez ça aussi? (elle s’assoit) Vous ne pouvez pas tomber amoureux de moi! Je suis un peu….pitoyable. Vous ne pouvez pas devenir pitoyable vous aussi. (Tae Sung se marre) J’ai vu ma mère pour la première fois à mes 17 ans. La plupart des gens voit le visage de leur mère dès leur naissance. »

 

Tae Sung s’approche d’elle sans faire de bruit, et se cache derrière le pot en pierre et d’une grosse voix de pot en pierre, il demande « Pourquoi dans ces cas-là tu n’as vu ta mère que pour la première fois à ce moment? ». Elle répond d’une voix boudeuse qu’elle n’en sait rien et avec une colère teintée de tristesse, elle explique que sa mère lui a dit qu’elle n’était pas sa fille. Les yeux de So Ra commencent à se remplir de larmes et elle demande : « alors quoi? Est-ce que je suis tombée du ciel? Ou suis-je sortie d’un œuf? » Elle se frotte les yeux et se ressaisit pour redevenir So Ra pleine d’entrain et Tae Sung sourit avec amusement et tendresse.

 

Elle lance ses chaussures une à une (haha) et dit qu’elle a été humiliée tout à l’heure. Elle regarde ses mains et commente qu’elles ressemblent à celles d’un homme, même de son point de vue alors que les mains de Joo Hee sont si jolies, et celles de So Ra si blanches. Et elle s’endort et avant qu’elle ne bascule en arrière, Tae Sung la rattrape. Sa tête tombe sur son épaule, et il n’aurait pas plus être plus heureux. Aww. Il la prend sur son dos pour la ramener à la maison mais ne retrouve pas la deuxième chaussure.

 

Celle-ci est ramassée par Joon Hyuk qui a été témoin sans doute de toute la scène. Tae Sung balance So Ra sur le lit maugréant que si jamais elle recommence à boire avec ce tas de protéine…(son ton s’adoucit) il suppose que qu’il aura juste à la reporter sur son dos. AWWWW. Il lui prend la main, et entreprend de lui vernir les ongles. Tae Sung, tu me tues! Il lui répète pendant qu’elle dort que ses mains ne sont pas laides puisqu’elles ont la capacité à endormir son père et lui. Et il souffle sur les ongles pour que le vernis sèche.

 

Joon Hyuk apporte la chaussure à Se Na pour qu’elle fasse faire les chaussures et en reconnaissant le soulier de So Ra, Se Na adopte un air désapprobateur. Mais Joon Hyuk refuse de donner des explications. Tam Hee mène son enquête et elle apprend de la femme de ménage que So Ra et Tae Sung font chambre à part. Elle a un nouvel emploi pour les deux époux : enlever tout le sable au scotch. So Ra s’exécute et Tae Sung grogne qu’elle va s’abîmer les mains encore plus. Elle sourit d’un air convenu et dit qu’il aura juste à lui remettre du vernis. Et les deux gloussent comme les deux nouveaux mariés qu’ils sont. Aw, vous deux!

Joo Hee arrive et avec son air toujours aussi hypocrite lui demande si elle va bien malgré tout l’alcool qu’elle a bu. Elle lui dit qu’elle la vue dans les bras de Joon Hyuk et lui conseille de mieux se tenir maintenant qu’elle est mariée. Lorsqu’ils sont seuls, Tae Sung s’insurge : est-ce que Joon Hyuk l’a vraiment prise dans ses bras? So Ra, levant les yeux pour éviter le regard de Tae Sung : « euhm…si je ne m’en rappelle pas, ça veut dire que non » (haha, oui mais ça ne se passe pas vraiment comme ça!). Il la prend par le poignet pour l’amener dans un magasin : c’est l’heure du relooking!

 

Ils se dirigent ensuite vers le salon de coiffure pour retrouver Young Do. Tae Sung en profite pour lui glisser deux mots sur l’avancement de leur plan et se désole de l’absence de Young Do. Il sort un instant pour prendre une photo du pont illuminé que So Ra aime tant. Puis il va retrouver sa femme, qui a été coiffée et habillée. Évidemment, les bras lui en tombent devant tant de beauté et TAe Sung arbore un sourire aussi ridicule que satisfaisant. Haha. Avant de sortir de la voiture, il lui transfert la photo du pont et lui dit : « regarde bien, c’est le collier qui éclaire le plus gros et le plus beau cœur du monde ». Awww, beau parleur va!

 

Yacht party! Et Joon Hyuk n’a d’yeux que pour So Ra. Il part à la recherche de la réunion des actionnaires et So Ra lui dit qu’elle va le rejoindre dans quelques minutes, après avoir mangé. Une fois seule avec Joon Hyuk, elle s’excuse pour la veille. Se Na arrive avec les chaussures de So Ra et les lui offre en faisant semblant que c’est de sa part. So Ra est ravie et les met immédiatement. Tae Sung a trouvé l’endroit où sont tous regroupés les actionnaires, et on reconnaît deux visages : celui qui avait perdu sa montre, et celui que Tae Sung et ses deux acolytes avaient sauvé des mains des femmes.

 

Pendant ce temps So Ra tourne autour de la nourriture (haha, copine!) et Joon Hyuk commente qu’elle a bon appétit. Mais elle se justifie, disant que c’est pour Nam Hae qui n’a pas eu l’occasion de manger beaucoup de viande chez elle. Joon Hyuk laisse éclater sa jalousie : « Nam Hae, Nam Hae, Nam Hae,  tu n’as que ce nom à la bouche. »

Elle commence : « Vice-Président… », il la coupe : « mon nom n’est pas Vice-Président mais Choi Joon Hyuk. » Aouch. Elle baisse les yeux et s’enfuit. Il la suit. Il lui dit qu’il n’a aucunement l’intention de briser son faux mariage mais son cœur s’obstine à aller vers elle. Le ton de sa voix se hausse tandis qu’il lui demande pourquoi elle le repousse à cause de ce faux mariage (hey, dude, elle aurait pas été ton amoureuse même sans le mariage hein!).

 

Alors qu’elle essaye de partir, il la saisit par les épaules et la pousse dans un coin. « Regarde moi à la place de Nam Hae, moi qui suis derrière et à côté de toi, est-ce que tu ne me vois pas? Tu ne me peux pas me voir tourner en rond autour de toi à cause de ce fichu hôtel? Ma proposition était d’une très grande importance, pourquoi agis-tu si idiotement? » Pendant ce temps le mari discute avec les actionnaires mais se demande où est passée sa femme…

Elle n’est pas loin, en train de se faire harcelée par Joon Hyuk qui lui déclare qu’elle a fait son entrée dans ses bottes de pluie et aujourd’hui, elle piétine son cœur avec ses talons (tu ne peux t’en prendre qu’à toi, tu lui a offerts les talons avec lesquels elle piétine ton cœur). So Ra ne répond rien, choquée de l’entendre déblatérer ses bêtises en haussant le ton et en s’approchant dangereusement d’elle.

 

Il s’approche, s’approche pendant qu’elle se débat, sous les yeux témoins de Tae Sung. Soudain, le regard de So Ra croise celui de son mari, et Joon Hyuk se retourne.

 

COMMENTAIRES

Argh, j’ai juste envie de frapper Joon Hyuk. Genre, violemment. Je déteste les personnages masculins qui utilisent la force sur les personnages féminins. C’est juste inadmissible, et ça me donne des envies de meurtres. Alors bas les pattes Joon Hyuk! Que le mariage de So Ra soit blanc ou pas, cela reste un mariage! Ah mais! J’espère que Tae Sung va le remettre à sa place bien comme il faut. En même temps, j’aimerais bien que So Ra lui dise clairement ce qu’elle pense de son attitude et de ses sentiments. Ce serait bien qu’elle soit capable de se défendre toute seule sans que Tae Sung ait systématiquement à intervenir.

Sinon, l’épisode n’offrait pas vraiment de développement concret de l’intrigue. Je suis un peu fatiguée de voir les mêmes fausses rencontres entre Se Na et Tae Sung, c’est juste inutile de le faire autant de fois. À part ça, je ne pense pas que Tae Sung et So Ra puissent être plus adorables qu’ils ne le sont dans cet épisode. Ils sont juste…rhaaa!

So Ra redevient chaleureuse et normale maintenant que Tae Sung n’est plus son ennemi, et ça fait du bien à voir. Leurs échanges sont toujours aussi tendres et drôles, et les voir agir comme un couple tout juste marié est tout bonnement délicieux. Et l’alchimie entre Jo Yeo Jung et Kim Kang Woo est juste…épique. Mes moments préférés étaient lorsqu’il l’écoute alors qu’elle est ivre parler au pot en pierre puis qu’il la porte dans sa chambre et se met à lui mettre du vernis sur les ongles parce qu’elle n’aime pas ses mains. C’était juste adorable. J’aime beaucoup le rappel des mains de So Ra, qui sont suffisamment douces pour endormir quelqu’un, suffisamment fortes pour te permettre de ne pas ressentir de douleur, suffisamment fiables que tu puisses les saisir aveuglément, tout en sachant que tu es entre de bonnes mains – c’est le cas de le dire, et suffisamment pleines d’amour pour te réconforter.

Et Yay pour l’union entre la famille de So Ra et Tae Sung!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s