Haeundae Lovers – Épisode 9 : Anyone Else But You

Après un épisode 8 un peu inégal entre la comédie et le drame, surtout en ce qui concerne la deuxième partie, l’épisode 9 rétablit quelque peu l’équilibre, à mon grand soulagement : Tae Sung commence à prendre conscience de son (très) grand attachement à So Ra et à sa famille, tandis que cette dernière broie du noir, déchirée entre ses sentiments et sa loyauté à sa famille. 

RÉCAP’

Joon Hyuk, So Ra, Tam Hee et Tae Sung sont autour d’une table. Tam Hee demande à So Ra de divorcer de Tae Sung. Celle-ci, après un court silence, lui demande de combien sera sa pension alimentaire. Tae Sung bondit de surprise et d’indignation tandis que cela arrache un rire méprisant de Tam Hee, disant que ça lui ressemble bien et, dans sa grande magnanimité, demande à So Ra d’inscrire le chiffre qu’elle désire.

So Ra s’apprête à écrire lorsque Tae Sung lui prend brusquement la feuille : « Qui a dit qu’on divorcerait? » Celui-ci n’est certainement pas prêt à se séparer de So Ra et explique à une Tam Hee éberluée que se baser uniquement sur une cicatrice sur la fesse pour déterminer l’identité du fils perdu est un peu mince.

 

Joon Hyuk explique que dans deux mois, le demi-frère de Nam Hae – non, de Yang Tae Sung-, devrait revenir en Corée, et qu’à ce moment-là, on pourra mener les vérifications nécessaires. Tae Sung met les points sur les i, insistant que son nom est toujours Nam Hae. Il poursuit : s’il divorce et que le test d’ADN révèle qu’il n’est pas le fils de Yang Man Ho, qu’est-ce qu’il se passerait? Il perdrait tout : sa femme et son hôtel. Donc : pas moyen pour qu’il divorce! Très sérieusement, So Ra prend la parole : « Que  ce soit dans deux mois ou maintenant nous divorcerons. Je n’ai pas besoin de pension alimentaire Nam Hae. Tu es le fils de cet hôtel! Félicitation pour obtenir la famille que tu désirais. ». Tae Sung (et Kaa) entend ce discours avec un choc non dissimulé.

Sur ce, elle quitte la pièce. Nam Hae tente de la rattraper mais c’est peine perdue. Il est rejoint par Tam Hee et la grand-mère qui veut absolument l’amener voir feu son père. C’est perdu dans ses pensées qu’il monte donc dans la voiture. Pour sa part, Se Na est dans le café de l’hôtel en train de travailler, lorsque le secrétaire de son père vient la chercher. Elle s’étonne de sa présence, le fait qu’elle soit ici étant censé être un secret, mais se rend rapidement compte que c’est Joo Hee qui l’a trahie. Celle-ci s’excuse de manière faussement sincère en lui disant que l’état de santé de sa mère l’a inquiétée.

Elle lui rappelle de retirer son anneau de mariage lorsqu’elle arrivera à l’hôpital, pour montrer qu’elle essaie d’oublier son défunt mari. Se Na monte dans la voiture en remerciant Joo Hee pour tout ce qu’elle a fait pour elle. En la regardant s’éloigner, Joo Hee commente de manière sarcastique qu’elle n’a pas besoin de la remercier ; c’est plutôt à elle de remercier Se Na de lui avoir donné l’opportunité de rencontrer Tae Sung. Grrr.

 

Tae Sung et la grand-mère se trouvent devant les cendres de Yang Man Ho. Grand-mère s’adresse au défunt, lui annonçant la présence de son fils disparu qu’il a quitté lorsqu’il n’était qu’un tout petit et qui lui revient à présent adulte. Puis Grand-mère traîne Tam Hee dehors pour laisser un peu d’intimité à Tae Sung.

Une fois seul, il prend la parole : « Je suppose que je devrais être vraiment très content en ce moment, non? Si tu es mon père, ça voudrait dire que j’ai gagné le gros lot. Pourquoi personne ne me recherchait, qui j’étais, je me posais beaucoup de questions. Je devrais être heureux que tu m’aies recherché et que tu saches qui je suis. Mais je n’arrive pas à sourire. Pourquoi, je me le demande. Si tu es vraiment mon père, alors Go So Ra et moi…deviendront vraiment ennemis? Pourquoi as-tu fais ça à Go Joong Sik?  (il soupire) Je me sens plus perdu maintenant que lorsque j’ai perdu la mémoire ».

So Ra de son côté range tristement les affaires de Tae Sung et en tombant sur le plateau-repas, des souvenirs de lui la submergent. En rentrant dans la chambre, Young Do lui demande si elle compte vraiment lui redonner son plateau-repas Dooly? Hahaha.

Lorsque Dong Baek lui demande s’il compte le recupérer, Young Do s’indigne en disant que bien sûr que non. Heh. Dong Baek poursuit et dit à So Ra qu’il a eu une vraiment bonne idée : puisqu’ils ne peuvent manifestement pas acheter Haeundae Hotel avec de l’argent, il suffit de tirer bénéfice de son mariage avec Nam Hae.

Young Do tente de le faire taire mais Dong Baek ne comprend pas la subtilité et poursuit : So Ra peut vivre en tant que femme du propriétaire d’Haeundae Hotel, et lorsque le temps sera venu, ils pourront se débarrasser de Nam Hae. Qu’est-ce qu’ils en pensent? So Ra renifle et en guise de réponse elle déclare qu’elle va au restaurant. Une fois partie, Young Do (le plus sensible des trois heh) dispute Dong Baek pour son manque de tact, ayant certainement compris les sentiments de So Ra envers Nam Hae (son regard est PRICE.LESS, même le pauvre Dong Baek comprend qu’il va s’en prendre une haha).

« Ne me dites pas que cet idiot a dit ce que je pense qu’il vient de dire? »

« Uh Oh. Euh…La boulette? »

 Au restaurant, So Ra rêve et ne peut s’empêcher de voir Tae Sung devant elle, en train de l’aider. Ce dernier est actuellement en train d’enfiler un costume car, lui dit Joon Hyuk, il doit rencontrer le personnel de l’hôtel. C’est ce qu’il fait…sous forme d’interrogation policière, en bon procureur qu’il est. « – Nom. – Choi Min Shik! – Numéro de sécurité social. – etc ». Haha. Joon Hyuk assiste à la scène vaguement amusé : « est-ce que tu es en train de jouer au procureur? » Tae Sung laisse échapper un petit rire mais il se dit que ce qu’il est en train de faire lui semble très familier. Oh oui, très.

Tam Hee écoute à la porte du bureau et peste qu’elle ne peut rien entendre. À ce moment-là, Joon Hyuk sort et elle se cogne contre sa poitrine, laissant une belle trace de rouge à lèvres sur sa chemise. Elle se plaint de la manière dont il installe Tae Sung alors que dans deux mois il va devoir repartir. La certitude de Tam Hee à propos du fait que Tae Sung ne soit pas le fils de Man Ho commence à rendre curieux Joon Hyuk et, gênée, Tam Hee change de sujet : « Heureusement que vous n’êtes pas marié, la tâche de rouge à lèvres ici pourrait être une cause de suspicion ». Il rectifie : les petites amies n’aiment pas ça non plus. Hah.

 

À l’intérieur du bureau Tae Sung demande à tout le monde de retourner travailler puisqu’il a retenu tous leurs noms. Choi Min Shik le regarde avec surprise : retenu tous les noms? Pour le prouver, Tae Sung commence à énumérer les noms un à un, au choc général, puis s’arrête : « est-il nécessaire que je continue? » Non, bien sûr que non. Les employés s’en vont, seuls restent Choi Min Shik et ses deux associés qui ont deux mots à dire à Tae Sung…qui se retrouve la minute d’après en face de la fille du chef de gang Byung Hyung, toute de cuir vêtue, car ils ne peuvent pas accepter son union avec Go So Ra.

Joo Hee appelle So Ra, prétextant qu’elle a quelque chose à lui dire. Tae Sung est également en train d’essayer de la joindre mais elle refuse l’appel pour se diriger vers l’endroit où il est en ce moment. En le voyant avec une autre jeune femme, tout sourire, elle se fige. Tae Sung est en fait bien plus agacé que ravi par ce rendez-vous et finit par appeler Choi Min Shik (qui est seulement à quelques mètres haha) : « La prochaine fois, donne-moi un rendez-vous avec une fille avec les bons chromosomes ». Il raccroche et lui tend la main, en signe de cordialité d’homme à homme. Hm.

En se dirigeant vers la sortie, il tombe nez-à-nez avec So Ra et c’est adorable à quel point il a l’air sincèrement heureux de la voir. Il la taquine un peu en lui pinçant les joues. Elle se dégage et lui dit qu’ils ne sont pas dans une relation qui lui permette de plaisanter ainsi. «Mais pourquoi? On est mariés! » hah.

Joo Hee arrive une fois que Tae Sung a quitté la salle. Elle lui sert un discours tout mielleux jusqu’à ce qu’elle aborde le cœur du problème en « conseillant » So Ra de quitter Tae Sung la première et de demander une grosse pension alimentaire afin de pouvoir préserver sa fierté. Le pire dans tout ça, c’est que Joo Hee a réellement l’air sympathique. Joon Hyuk de son côté se dit, en regardant une photo de sa mère, qu’il comptait vraiment garder un œil sur So Ra. Sauf que cela ne semble pas très bien marcher, que devrait-il faire?

 

À ce moment là, son téléphone sonne. C’est son père. Joon Hyuk lui dit que bientôt, Haeundae Hotel deviendra le 35ème hôtel de Prestige. La bataille entre Yook Tam Hee et le président Yang est un avantage pour eux. Uh Oh. Homme parfait pas si parfait?

On retrouve Tae Sung plus tard en train de manger des mets raffinés. Seulement, tout ce à quoi il peut penser, c’est qu’il aimerait que So Ra soit avec lui. Sur ce, il l’appelle pour qu’elle vienne le rejoindre, mais elle refuse son appel. Ça le met en colère et il peste, se demandant ce qu’il a fait pour mériter un tel traitement de sa part. Haha. Il appelle Min Shik et lui demande s’il a déjà mangé des ramens trop cuits et pourtant délicieux avec du calmar fraîchement pêché après avoir eu le mal de mer sur un bateau. Aw. Min Shik lui répond qu’il n’en a jamais mangé et Tae Sung conclut que c’est ce qu’il va faire.

 

À la poissonnerie, Soon Shin et Young Do sont étendus sur le goudron, sourds aux récriminations de Tam Hee leur rappelant qu’elle leur avait laissé une semaine pour évacuer le magasin. Les deux ne bougent toujours pas et Young Do se met dans la pelle de la pelleteuse que Tam Hee a amené avec elle…ce qui n’était pas la meilleure idée du siècle car il suffit de faire marcher la machine pour secouer un peu Young Do.

Pendant ce temps, Joong Sik vient saluer « Bok Ja » en lui demandant si son petit ami Tae Pyoung Yang chante dans une boîte de nuit en ce moment. Les yeux de Bok Ja s’écarquillent lorsqu’elle voit le tract qu’il a dans ses mains. Joong Sik poursuite que le père de Ga Joon, Tae Pyoung Yang, est vraiment un bon chanteur. OOOOOH. Bok Ja/Tam Hee se jette sur lui pour le faire taire. Young Do pour sa part appelle So Ra pour la prévenir de ce qu’il se passe. La pelleteuse s’approche dangereusement de la boutique et s’apprête à commencer la destruction mais à ce moment-là Joon Hyuk arrive : « qu’est-ce que vous faites? »

 

Tam Hee le regarde d’un air blasé, tellement habituée à ce qu’il vienne tout le temps contredire ses plans. Haha. Il vient l’avertir qu’il compte lui intenter un procès pour détournement de fonds. Bien qu’elle ait l’air un instant sidérée, Tam Hee le met au défi de la poursuivre : un procès prend beaucoup de temps! Évidemment, l’équipe ne serait pas au complet si Tae Sung ne venait pas mettre son petit grain de sel, et le voilà qui débarque.

Tam Hee poursuit sa conversation avec Joon Hyuk : il peut bien la poursuivre en justice, elle n’a pas peur car elle connaît très bien les juges. Tae Sung conseille alors Joon Hyuk de déplacer l’affaire à Séoul afin de se libérer de l’influence de Tam Hee. Cette dernière bout de frustration lorsqu’il ajoute que l’affaire risque de beaucoup intéresser les journalistes en quête de ragots. Il lui propose alors un deal : dans deux mois, si on lui dit qu’il n’est pas le fils de Yang Man Ho, il partira de lui-même, sans un mot. D’ici là, elle ne devra pas toucher à la Poissonnerie, ni à Go So Ra ; en échange, Joon Hyuk repoussera l’attaque en justice. Tam Hee accepte, tout comme Joon Hyuk qui, une fois la harpie partie, demande à Tae Sung s’il est vraiment un culturiste.

Froidement ce dernier répond qu’on lui a dit qu’il était culturiste parce qu’il était culturiste (haha, en l’occurrence, c’est l’inverse : tu es culturiste parce qu’on t’a dit que tu en étais un). Sur ce, arrive So Ra, alarmée suite à l’appel de Young Do. Tae Sung est toujours aussi sincèrement heureux de la voir, mais elle passe à côté de lui en l’ignorant toujours aussi superbement pour aller directement parler à Joon Hyuk. Elle le remercie pour son aide. Je suppose qu’il compte sur le moment redonner à César ce qui lui appartient, mais il se dégonfle et décide de s’approprier tout le mérite, sous les yeux outrés de Tae Sung. Haha. Joon Hyuk prend ces mots comme un enterrement de hache de guerre de la part de So Ra.

Bien que son regard soucieux dise le contraire, elle ne dément pas. Il lui demande alors s’il peut rester manger et elle répond froidement que oui. Tae Sung essaie de les suivre aussi mais il est immédiatement arrêté par Young Do et Soon Shin : « Va t’en. On ne peut pas accepter de respirer le même air que la famille Yang ». Il proteste qu’il n’est pas un membre du Gang des Yang. Young Do lui réplique qu’être le fils de Yang Man Ho fait de lui un membre du gang et que c’est précisément parce qu’il fait partie de ce gang que ces hommes (il pointe les deux hommes qui viennent d’arriver derrière Tae Sung et qui sont toujours dans les parages auxquels je finirais presque par m’attacher. Si, si, je vous jure) te suivent et te protègent ». Tae Sung se retourne et dit d’un air agacé : « pourquoi vous me suivez?? » Haha.

 

Finalement, les oncles le laissent passer, bien malgré eux et Soon Shin dit à Young Do d’aller chercher les affaires de Tae Sung. So Ra sert le plat de palourdes demandé par Joon Hyuk mais ce dernier est déçu de voir qu’il ne s’agit que d’une seule portion car il pensait partager le plat avec elle. Mais il a une raison plus sérieuse d’être là. Il lui tend la liste des actionnaires d’Haeundae Hotel en commentant qu’il a eu du mal à se la procurer étant donné qu’il s’agit d’une entreprise privée. So Ra reste sur ses gardes et rejette l’aide de Joon Hyuk.

Celui-ci, blessé, lui dit qu’il sait pourquoi elle est froide à son égard mais lui demande de ne pas trop le repousser. Il poursuit qu’il aimerait qu’elle le regarde comme une personne à part entière, en mettant de côté le fait que la mère de So Ra soit sa belle-mère. Il termine en disant qu’il n’a rien dit pour son mariage blanc. Ce dernier élément lui vaut des regards surpris, aussi bien de la part de Tae Sung que de la part de So Ra. Il s’en va après lui avoir dit qu’il aime beaucoup le bruit qu’elle fait avec ses chausures en caoutchouc : skouik, skouik. Haha.

 

Young Do arrive avec le sac de Tae Sung : « prends-le et va-t’en ». Tae Sung demande à So Ra si c’est vraiment ça qu’elle veut, qu’il s’en aille. So Ra lui dit qu’il peut aller à autant de rendez-vous arrangés qu’il le souhaite car il n’y a aucune raison pour qu’ils se revoient un jour. Tae Sung lui dit que le problème ne sont pas les rendez-vous arrangés. Il lui a déjà dit que c’était parce qu’il avait peur qu’on continue à leur créer des ennuis.

Il soupire : « il semblerait que je me sois inquiété pour rien ». Il lui dit qu’il pense que c’est injuste : parce qu’il avait perdu la mémoire, il a voulu rester à ses côtés. Le mariage? Pour être honnête, il voulait prendre soin de son père et de ses oncles et maintenant elle lui demande de dégager? Elle reste silencieuse. Et il reprend la parole : « Je sais que tu vas me prendre pour un fou mais…je tremblais le jour du mariage« . Awww. So Ra, give the man a HUG! Il lui dit tristement qu’il ne peut rien faire d’autre que prendre la responsabilité d’être le fils de Yang Man Ho : « Go So Ra, je m’en vais. Merci pour tout ». ARGH. Rattrape-le espèce de gourde!

En rentrant à l’hôtel, Tae Sung est frustré de constater que jusqu’au bout, elle ne l’appellera pas. À la place, c’est Min Shik qui l’appelle. Il se retrouve la minute d’après en bleu de travail avec des gants et des outils : « Plus que tout le reste, Président Yang insistait sur l’importance de l’expérience de travail ». Et voici Tae Sung en train de faire du travail manuel à nettoyer la tuyauterie, ce qu’il réussit avec succès.

Après avoir fini, il pense soudainement à quelque chose et rattrape Tam Hee et Joon Hyuk pour leur dire qu’il y a beaucoup de failles dans le testament: acquérir de l’expérience, c’est bien, mais qu’on lui demande de faire tout le dur travail pour ensuite lui dire deux mois après de partir ne semble pas très logique. Joon Hyuk y convient. Tae Sung lui dit alors qu’il accepte cette demande d’ « expérience de travail » mais qu’en échange, il faudra le traiter comme un fils de Président se respecte. De plus, lorsque Min Shik lui a lu le testament, il n’y avait strictement rien concernant sa vie conjugale ou personnelle donc ils ne peuvent pas le forcer à divorcer. Et toc.

 

Après l’effort physique, Tae Sung se prélasse dans son bain mousseux avec extase. Puis il pense soudainement à So Ra qui n’a même pas pu avoir sa lune de miel (ça semble être ta spécialité Lee Tae Sung!), avoir un bain dans un hôtel comme celui-ci…Il chasse immédiatement ces pensées pour cette ingrate. Il se sert ensuite un verre de vin tout en se demandant s’il avait l’habitude de mener ce genre de vie (« oui, sûrement, si je faisais des tournées à l’international » Lol). En regardant pas la fenêtre, il voit le pont éclairé et se rappelle à quel point Go So Ra l’aimait. Il se frappe les lèvres en se rendant compte qu’il ne semble avoir que ce prénom à la bouche (ah, l’amour!). Puis : « Je suis sûre que So Ra adorerait cette vue ». Haha.

Il se demande ensuite si c’est parce qu’elle est vexée par ce qu’il lui a dit qu’elle ne l’appelle pas. Il commence à appeler So Ra mais raccroche immédiatement. Il se fait la leçon tout seul en lui disant que ce n’est pas difficile, il a juste à s’excuser et accepter les excuses qu’elle lui doit. Sur ce, il appelle. Il appelle. Il appelle. Et il appelle. Et évidemment, les grimaces de Kim Kang Woo parviennent à rendre le tout hilarant. So Ra ne répond pas. Ou plutôt, ne peut pas répondre, étant trop occupée au restaurant. Elle se rend compte que Nam Hae a essayé de la joindre toute la nuit mais elle ne retourne pas son appel, alors qu’il attend encore.

 

Les oncles de So Ra sont tout excités de savoir qu’ils peuvent récupérer l’hôtel en convaincant les actionnaires au point de faire fi du PEUT-ÊTRE que So Ra leur indique depuis le début. Mais comme elle a refusé de prendre la liste des noms des actionnaires que lui tendait plus tôt Joon Hyuk, elle ne sait pas comment faire pour les retrouver. Soon Shin suggère d’aller voir Grand mère Shim.

Tae Sung travaille cette fois dans un sauna et voit un enfant partir en oubliant son jouet derrière. Sauf qu’il ne l’a pas exactement « oublié », seulement laissé exprès, car il en a un nouveau à présent. Cela choque Tae Sung qui le dispute pour ne pas avoir de loyauté : « est-ce que tu as pensé aux sentiments d’abandon de ce jouet? » Haha, identification Tae Sung?

Plus tard, il entend un esclandre de la part d’un client qui a perdu la montre qu’il portait depuis 20 ans. Un emplyé tente de lui dire qu’ils ont cherché partout, en vain. Cela ne fait que frustrer un peu plus le client qui lui réplique qu’il a l’impression d’avoir perdu une part de lui-même. Cela fait immédiatement écho dans la sensibilité de Tae Sung qui doit trouver cette montre coûte que coûte : « Je suis sûre que la montre se débat contre la peur et traîne toute seule, quelque part ». Bwahaha. Et voilà Tae Sung la tête dans le linge, à la recherche de la montre perdue.

Pendant ce temps, Soon Shin et So Ra vont voir Grand-mère Shim, qui reconnaît tout de suite la gentille demoiselle qui l’a aidée et amenée à l’hôtel la dernière fois. Soon Shin lui demande si elle connaît quelques actionnaires de qui Yang Man Ho était proche. Elle se souvient d’un homme qui vend des plats au marché et qui, selon les rumeurs, en serait devenir riche au point de posséder tout un marché à présent.

 

Tae Sung et l’homme sont toujours en train de chercher et le premier demande au second pourquoi il chérissait autant cette montre. L’homme explique alors qu’il a un fils. C’est lui qui lui a offert cette montre avec l’argent qu’il s’est fait en livrant les journaux. Il était très fier de son fils, avant. Il espérait qu’il deviendrait quelqu’un lorsqu’il grandirait : il l’a donc envoyé aux Etats-Unis afin qu’il puisse étudier et mener une vie plus facile que la sienne. Seulement, il a commencé à fréquenter les casinos et il est à présent accro au jeu. Il explique avec émotion que son fils n’est plus le même mais qu’il ne peut pas l’abandonner pour autant, il faut qu’il le protège.

Tout à coup, So Ra arrive, avec Soon Shin car l’homme dont parlait Gand-mère Shim n’est autre que celui qui est avec Tae Sung. Comme d’habitude elle fait peu de cas de ce dernier et s’adresse directement au principal intéressé en se présentant comme Go So Ra, la fille de l’ex-président de l’hôtel Haeundae, Go Joong Sik. L’homme n’a pas l’air spécialement ravi de faire leur connaissance et nie avec véhémence le fait d’être actionnaire. So Ra s’apprête à insister mais elle est arrêtée par Tae Sung qui lui fait part du contexte : le client est à la recherche de sa montre et il est épuisé. Il fait comme si So Ra avait proposé son aide et s’exclame que le client lui en serait très reconnaissant. Il fait un clin d’œil à So Ra, qui comprend.

 

Sur ce, Tae Sung et l’homme quittent la salle, laissant la jeune fille et Soon Shin seuls. Il se rafraichit au bar et je le soupçonne de s’être secrètement vengé de So Ra en la faisant travailler. Heh. So Ra cherche rigoureusement la montre, mais sans succès. Tae Sung revient avec une bouteille d’eau fraîche et le client leur dit de laisser tomber. Il les remercie pour leur aide mais So Ra est bien déterminée à trouver cette montre, au point de fourrer sa tête entière dans une de ces énormes machines à laver. Et…la montre était là! Soon Shin, So Ra et Tae Sung sautent de joie et Tae Sung se laisse un peu trop aller en enlaçant exclusivement So Ra. Haha.

L’homme est très reconnaissant envers So Ra et lui dit qu’il espère pouvoir se racheter un jour. Sur ces entrefaites, arrive Tam Hee et demande au client, qui est visiblement une connaissance àe elle, ce qu’il fait ici. Il répond qu’il avait perdu sa montre mais que cette demoiselle l’a retrouvée. Elle présente Tae Sung comme le fils (hypothétique) de Yang Man Ho. Cela sème la confusion dans l’esprit de l’homme alors qu’il regarde tour à tour Tae Sung et So Ra. Il se demande pourquoi ils semblent si proches. Tae Sung : « c’est ma femme ». So Ra : « on est divorcé ». Tae Sung : « non, ce n’est pas vrai ». HAHA.

 

So Ra rappelle la promesse qu’il lui a faite, de l’aider à son tour lorsqu’elle sera dans le besoin. Cela énerve Tam Hee qui commence à crier sur So Ra, mais Tae Sung la stoppe net : « Hey, la seule personne qui a le droit d’hausser la voix en ce qui concerne So Ra, c’est moi. ». Il prend ensuite sa femme par le poignet et l’entraîne dehors. C’est le temps des règlements de compte.

Tae Sung commence par dire avec colère qu’il n’a pas arrêté d’essayer de la joindre mais qu’elle n’a pas pris un seul de ses appels : si une personne appelle autant, ça veut signifie qu’elle à quelque chose à lui dire! Ne pouvait-elle pas lui donner au moins une chance? Il lui rappelle qu’il ne voulait pas se marier avec elle. Il l’a fait par pure compassion, ne peut-elle pas avoir un peu de compassion pour lui aussi? Elle relève le mot « compassion » et lui fait savoir qu’elle n’en a pas besoin (grrr) : au moment où il est devenu le fils de Yang Man Ho, les choses se sont terminées entre eux.

 

Tae Sung la regarde, blessé par ses mots, tandis que Joon Hyuk choisit précisément ce moment pour appeler So Ra. Tae Sung lui demande de ne pas répondre, elle l’ignore, et prend l’appel devant lui. Joon Hyuk lui propose de se voir car il a un plan pour se débarrasser du problème que représente Tam Hee. Elle se dirige vers l’endroit où il est supposé se trouver mais une voiture arrive derrière elle. Et des hommes, de noirs vêtus s’approchent. Elle se retourne, méfiante.

Elle est embarquée dans la voiture, qui la dépose à l’hôtel Haeundae. Elle est conduite à la piscine, où se trouve Tae Sung, seul, en train de faire la planche tout habillé. Il lui demande si c’est à ça qu’il ressemblait lorsqu’il a été repêché, à quoi pensait-il lorsqu’il a été pris dans ce filet? Elle commente qu’il fait à présent partie du gang Yang vu qu’il sait comment donner des ordres à ses hommes. Il tend la main à So Ra, comme pour sortir de l’eau.

 

Elle la prend, et évidemment, se retrouve propulsée dans l’eau, aux côtés de Nam Hae. Il lui dit qu’il s’occupera des actionnaires, puisque c’est quelque chose dont elle a besoin. Puisqu’elle lui a sauvé la vie, il veut au moins lui accorder un vœu. Elle commence à refuser et s’apprête à sortir de l’eau. Mais il n’a pas fini ce qu’il avait à lui dire : il lui gagnera du temps, et elle trouvera les actionnaires. N’est-ce pas sa dernière chance? Elle ne répond rien.

En souriant, il lui dit de ne pas être trop reconnaissante car elle risque de se fâcher dans pas longtemps. Mais elle ne peut pas se fâcher avant qu’il ne s’assure de quelque chose…Et il lui plante un baiser sur les lèvres. TADAM!

 

COMMENTAIRES

Voilà un cliffhanger qui me laisse tout sourire! L’épisode était charmant, toujours aussi drôle et attendrissant, malgré la froideur de So Ra envers Tae Sung. Je suppose que beaucoup de monde ont trouvé qu’elle réagissait de manière excessive au fait que Tae Sung soit potentiellement le fils de l’ennemi de son père mais lorsqu’on la remet dans le contexte je trouve ça très compréhensible. Pas forcément « logique » (et positivement frustrante, j’en conviens) dans le sens où rationnellement, on ne peut pas en vouloir à quelqu’un à cause de son nom, Tae Sung a juste eu la mauvaise idée de naître fils de Man Ho et de tomber amoureux de la fille de Joong Sik. Mais on sait tous tout de même que nos réactions ne sont pas toutes rationnelles, et la situation rend So Ra perdue dans ses pensées conflictuelles. Elle choisit donc de couper tous les ponts avec Tae Sung, plus pour se protéger d’un cœur brisé que par pure méchanceté à mon avis. Bien sûr que Tae Sung n’a pas choisi sa famille et bien sûr que ce n’est pas sa faute, mais son nom est relié à une histoire pas évidente et il en fait malheureusement les frais. Et oui, ça ressemble étrangement au Cid ou à Roméo et Juliette n’est-ce pas?

 

Mais la séparation de notre OTP ne devrait pas durer longtemps grâce à Tae Sung qui refuse totalement de laisser les choses devenir plus grosses qu’elles ne devraient être et qui veut pouvoir discuter comme deux adultes avec So Ra. J’apprécie grandement le fait qu’il ne soit pas un personnage trop fier ou arrogant pour appeler sans arrêt celle qui occupe ses pensées. J’aime que malgré qu’il se fasse tout le temps repousser par So Ra il continue sans cesse à vouloir pacifier leur relation.

Malgré le scénario franchement bancal par-ci par-là, j’aime la manière dont les scénaristes ont rendu compte de l’attachement que So Ra et Tae Sung se portent. Je suis un peu déçue de la mollesse de So Ra dans les deux derniers épisodes au sens où l’héroïne avait tellement d’énergie, tellement de bonne humeur que la voir toute déprimée est un peu…déprimant, c’est le cas de le dire. J’aime beaucoup le fait que la priorité de Tae Sung ait quelque peu changé. Pendant tout le moment où il était chez So Ra, tout ce qu’il voulait, c’est que sa famille vienne le chercher et qu’il puisse retrouver son identité. Il se rend compte cependant qu’il ne l’accepterait pas à n’importe quel prix. Et sacrifier la présence de So Ra dans sa vie est pour lui inadmissible.

Non seulement parce qu’il est amoureux d’elle mais aussi parce qu’il a une dette, celle de la vie, envers elle. Il lui est reconnaissant, et c’est sa reconnaissance, jumelée à ses sentiments, qui le pousse à vouloir sans cesse la protéger et la préserver de la violence du monde extérieur. Elle était devenue en quelque sorte son seul point de repère, et sans doute que tous les services du monde qu’il lui rendrait ne pourraient pas « rembourser » ce qu’elle a fait pour lui. Pour moi, l’évolution du personnage de Tae Sung, incarné par l’acteur formidable qu’est Kim Kang Woo, est le véritable intérêt, disons « intellectuel » de la série (si tant est que la série puisse être intellectuelle, si vous voyez ce que je veux dire). En plus du couple qu’il forme avec So Ra. Mais ça, ça n’a plus trop rien d’intellectuel, si vous voyez ce que je veux dire…

4 réflexions sur “Haeundae Lovers – Épisode 9 : Anyone Else But You

  1. Totalement d’accord pour Tae Sung, c’est l’atout majeur et le personnage pivot d’Haeundae Lovers autour duquel tout tourne. Et cet épisode était adorable ! et les suivants aussi ! Je suis à nouveau addict =)

  2. Bonjour ! Bon, j’avais décidé de regarder Haeundae Love après avoir lu vos articles… Mais il semblerait que je n’y arriverais pas (moi aussi Kaa, moins j’ai de temps et plus je regarde de dramas, mais là, ça fait vraiment trop). Grâce à vous deux, je sais que l’histoire vaut le coup d’œil et ça, sans avoir à le regarder. Je l’aurai sous le coude en période de disette ;)
    Contente de voir que vous avez accrochez à Faith finalement, malgré vos pronostics… J’attends avec impatience vos articles sur Arang, et je voulais te dire Mina, qu’après les grands traumatismes que m’a fait vivre la scénariste de A love to Kill & Co, je vais faire comme la plupart et attendre de voir ton avis sur la fin de Nice Guy…Ma « passion pour Maso-Land » est passablement émoussé à cause de cette auteure et de ses dramas…
    Et puis je voulais surtout vous dire que ce qui me plairait (par dessus tout !) , c’est de vous lire sur Reply 1997… Me suis couchée à 3h du matin hier, j’ai vu les 10 premiers épisodes de la série en deux jours… Et je suis..! Mais alors!!… LE KIFF !

    • Coucou!
      Oui, ce drama est parfait pour te faire passer un bon petit moment sans prise de tête. C’est débile et les personnages ne sont vraiment pas subtils, mais lorsqu’on rentre dans le délire c’est très drôle, et ça a beaucoup de coeur.

      En ce qui concerne Reply 1997, le drama est sur ma liste bien sûr, après tous ces échos fabuleux qui l’entourent et qui semblent pleinement justifiés. Cela dit, ça devra attendre encore un peu, j’ai beaucoup d’épisodes en retard pour tous les dramas que je suis en ce moment et dernièrement je n’ai pas beaucoup de temps pour le blog.

      Mais ça devrait s’arranger d’ici les prochaines semaines – enfin, en ce qui me concerne…

      Merci pour ton passage en tout cas! =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s