Haeundae Lovers – Épisode 6 : A Twist of Fate Makes Life Worthwhile

Adorable. Cet épisode était adorable. Et hilarant. L’attachement et la confiance entre l’OTP grandit, la relation entre Tae Sung et les Tontons Flingueurs devient plus familiale, tandis que quelques nouveaux éléments viennent se rajouter à l’intrigue. 

RÉCAP’

So Ra s’arrête donc en cours de route et invite Nam Hae à prendre un peu l’air frais. À côté d’eux, la veuve Lee Tae Sung pleure son mari. So Ra tourne la tête vers elle, Se Na tourne la tête vers eux, Nam Hae tourne la tête dans la direction opposée de Se Na, pour bailler. Noooon. Je déteste quand les dramas font ça! Se Na et Joo Hee regagnent leur voiture tandis que Nam Hae et So Ra regagnent la leur. Avant de monter, Joo Hee voit Nam Hae, qui lui rappelle vaguement quelqu’un.

 

En se réveillant un matin, Tae Sung salue le père de So Ra, en train de nager dans l’aquarium géant, en se disant qu’après tout, il y a pire que d’être amnésique. Il croise ensuite Kwan Soon, qui se sent mal d’être la cause du malentendu du vol et offre, sous le regard perplexe de Tae Sung, son pot de glace, histoire de soulager sa conscience. À l’hôtel Haeundae, Joo Hee va réveiller Se Na, qui se désole de l’absence de Tae Sung. Il n’est pas loin pourtant car il accompagne So Ra faire sa livraison (en se plaignant de la mauvaise odeur de l’ascenseur de service).

 

Il lui demande comment ça se fait qu’il soit venu à Haeundae alors qu’il est censé être culturiste : il n’y a même pas de boîte de nuit ici. Cela fait glousser So Ra qui lui explique en rougissant qu’il est venu parce qu’il a eu le coup de foudre pour elle. Haha. C’est au tour de Tae Sung de pouffer de rire : lui, tombé fou amoureux d’elle? Il a dit que c’était la première fois qu’il ressentait ça? Alors qu’elle n’est même pas si jolie? Il devait être sous l’emprise de drogues! Pfftt, méchant, mais drôle.

 

So Ra défend sa fierté comme elle peut, mais elle est interrompu par un coup de fil : c’est Mr le Vice-Président! Son visage se fend alors d’un sourire radieux, qui n’échappe pas à l’oeil vigilant – et jaloux – de Tae Sung. Elle raccroche et dit à Tae Sung de partir avant elle car elle doit passer voir le Vice-Président. Et sur ce, elle s’en va. Hah. Dans le hall d’entrée, Tae Sung peste que So Ra le laisse toujours travailler tout seul, alors qu’il est amnésique. Heh.

 

Il se dirige vers la camionnette, dont la porte est fermée : So Ra a oublié de lui donner la clé! « Je n’aime pas ça, je n’aime pas ça du tout! » dit-il, au comble de la frustration. Alors qu’il s’apprête à retourner à l’hôtel, il aperçoit entre deux voitures une femme évanouie. C’est sa femme, mais bien sûr, Tae Sung ne s’en rappelle pas. Dans son état de semi-inconscience, Se Na ouvre les yeux : « …Oppa? ».

 

So Ra arrive à ce moment-là et se précipite vers Nam Hae et Se Na, direction l’hôpital. Joon Hyuk passe également par là (aaaah les coïncidences sur kdramaland!) et prend l’évanouie dans sa voiture. Il en profite pour emprunter aussi So Ra, arguant qu’il ne connaît pas bien les environs. Oui, oui, c’est ça!

 

Et So Ra laisse encore Nam Hae derrière elle : « Et moi? » lui crie désespérément Nam Hae. Hah. À l’hôpital, Joon Hyuk est soulagé d’entendre le docteur lui dire que sa cliente est hors de danger. Se Na se réveille, demandant où est Tae Sung. Mais il n’existe pas de Tae Sung pour So Ra, seulement « Nam Hae ». Le-dit Nam Hae est actuellement allongé sur un banc, non loin de l’hôtel, et se dispute avec les cigales, qui font beaucoup trop de bruit selon lui. Haha.

 

Sur le chemin de retour, So Ra est le co-pilote mais Joon Hyuk ignore superbement ses indications et nous offre le fameux : « oh mince alors, il fait tellement chaud que je m’endors! ». Mais oui, mais oui! Il ajoute : « je pense que je me réveillerais si je prenais une bonne limonade glacée ». Haha, il est si subtile…N’empêche que ça marche : So Ra fonce tête baissée et lui propose d’aller goûter les spécialités d’Haeundae! Et…ils sont adorables tous les deux!

 

Pendant qu’ils passent du bon temps ensemble, Tae Sung est seul, dans le hall de l’hôtel à boire de l’eau en attendant So Ra. Lorsque Tam Hee le voit, elle tente de le chasser : « Guetteuh aou! (get out) ». Haha, d’accord, c’était facile. Alors qu’il se lève, elle est brusquement poussée et atterrit sur la poitrine – musclée – de Tae Sung. Elle ne peut pas s’empêcher de remarquer que So Ra a de bons goûts en matière d’hommes. Il se met alors en route, à pied, jusqu’à la maison de So Ra, sous le soleil brûlant….pendant que So Ra et Joon Hyuk remplissent leurs estomacs avec bonne humeur.

 

Tae Sung est même obligé de nager pour retourner à la maison et en sortant de l’eau, il crie : « Go So Ra! Je me vengerai! » (BWAHAHAHA l’OST d’Equator Man par derrière, je suis pliée de rire là). Finalement, le voici de retour et le téléphone sonne à ce moment-là. Il répond, extrêmement de mauvaise humeur, puis se fige : c’est la police, et un certain Lee Nam Hae est recherché. Tae Sung court jusqu’au commissariat (sans oublier de laisser un mot à l’intention de So Ra, la remerciant entre autre pour la marche qu’elle lui a faite faire) mais grande est la déception lorsqu’il y arrive et que le dit Lee Nam Hae est déjà retrouvé.

 

Entre temps, Joon Hyuk dépose So Ra chez elle, et s’en va après s’être assuré qu’elle l’emmènera manger des pieds de porc la prochaine fois. Elle remarque le petit mot de Tae Sung, et se demande pourquoi il parle de longue marche alors qu’elle lui a donné les clés de la voiture…clés qu’elle retrouve dans sa poche. Oupsie. Tae Sung sort donc du poste de police passablement irrité. Il arrête un vendeur d’eau, et se vide une bouteille dessus. Lorsque So Ra arrive, en taxi, il lui demande de payer pour l’eau avant de lui tourner le dos. Elle lui dit de monter dans le taxi mais il rétorque qu’elle peut bien le prendre toute seule, un amnésique comme lui n’a pas le droit de monter dans une voiture. Pouahaha, immature!

 

Sur le chemin de retour, So Ra se répand en excuses pour avoir oublié de lui donner les clés et Tae Sung, en bon homme buté qu’il est, joue au martyr : « Grâce à toi…j’ai fait tout un triathlon aujourd’hui. J’ai marché, couru, nagé! C’est la première fois de ma vie que j’ai connu une telle humiliation! (LOL) Devoir attendre pour quelqu’un comme toi, j’ai cru mourir de frustration! » So Ra s’excuse encore une fois et lui propose de retourner au nightclub où ils se sont connus : peut être qu’il y aura des gens pour se rappeler de lui là-bas.

C’est l’heure de manger, et l’assiette de Tae Sung est toute prête. Notre héros annonce qu’il s’en va pour Séoul et émet son regret de devoir partir lorsqu’il commençait à apprécier tout le monde. So Ra rappelle à « Nam Hae » que le train part à 14h. Alors qu’elle s’apprête à partir, une femme du voisinnage vient la trouver, disant que l’hôtel Haeundae compte raser des boutiques pour faire une annexe. So Ra appelle immédiatement Joo Hee pour savoir si elle est au courant à propos de la construction de l’annexe. Comme elle ne le sait pas et que Joon Hyuk n’est pas au bureau en ce moment, elle demande l’adresse du Vice-Président.

 

Mr le Vice-Président vit sur un bateau, et il est actuellement en train de skyper sa maman, plus précisément, il est en train de la rassurer : son fils va bien, il se plaît à Busan, et la limonade est tellement bonne qu’il en oublierait celle de sa mère! Sur ces entre-faits, So Ra arrive, et Joon Hyuk coupe précipitamment la conversation pour être pleinement à l’écoute de la nouvelle arrivée. Elle lui fait part (en vrac) de sa déception quant à sa décision de construire une annexe dans son voisinnage mais Joon Hyuk n’a strictement aucune idée de ce dont elle veut parler. Il a l’air sincèrement au courant de rien et lui promet qu’il va fouiller dans cette affaire et lui donner des informations supplémentaires.

 

Une fois ce souci réglé, il l’invite à boire un verre sur son bateau. Une fois cela fait, elle se dirige vers la sortie pour réaliser que…le bateau est parti en mer! Oups. « Christian », le maître d’équipage, croyant que Joon Hyuk était tout seul, a mis en marche la machine. Et pas moyen de pouvoir s’en retourner au port, car il manque d’essence. HUH? *se gratte la tête* Peu importe l’absurdité de la situation, So Ra panique car elle doit se rendre à la gare à 14h!

Tae Sung l’appelle à ce moment-là, ne comprenant pas pourquoi elle n’est toujours pas là. Elle s’excuse et lui demande d’aller changer les tickets. Sur ce, elle raccroche, laissant un Tae Sung totalement désemparé. Il va néanmoins changer les tickets et l’attend (plus ou moins) patiemment. Deux heures après, pas de Go So Ra. Trois heures après, toujours pas de Go So Ra. La gare est vide lorsqu’elle se décide enfin à arriver et Tae Sung lui dit que le dernier train est parti. « Déjà? » demande So Ra. Cela irrite Tae Sung : « Déjà? Déjà? Est-ce que c’est ce que tu es censé me dire dans un moment pareil? Toute la journée je t’ai attendue ici! »

 

So Ra a l’air sincèrement désolée et l’assure qu’ils prendront le premier train pour Séoul demain matin. Tae Sung prend son sac, s’apprête à partir…mais ne peut pas s’y résoudre puisque sa maman est ici. Il repose finalement son sac, s’assoit à côté d’elle puis s’allonge. Il glisse subrepticement sa tête sur les genoux de So Ra et elle se propose de masser ses doigts pour le faire dormir. Il a beau se plaindre, il ne peut pas s’empêcher de sourire de satisfaction, et bientôt, le voici qui s’endort. 

 

Séoul. Mais ô désespoir, la boîte de nuit est fermée pour 6 mois. Haha, pauvre Tae Sung! Il commence à pleurer de frustration, se demandant : « Pourquoi? ». Kwan Soon accompagne son amie voir l’appartement qu’elle a acheté et…le propriétaire n’est nul autre que le futur mari de So Ra! Uh Oh! Kwan Soon se demande ce qu’il se passe : est-il en train de vendre l’appartement dans lequel il est censé habiter avec So Ra, l’appartement payé avec le prêt de ses oncles? Mais Min Goo lui dit qu’il réserve une surprise pour So Ra : un appartement beaucoup plus grand! Il demande alors à Kwan Soon de garder le secret pour lui, et lui donne en même temps un peu d’argent pour acheter son silence. Erk.

 

Revenus à Haeundae, Tae Sung est toujours aussi désespéré. So Ra se met en tête de lui remonter le moral en lui offrant une bière au bord de l’eau. Elle explique que de temps en temps elle vient ici : le pont éclairé lui apporte du réconfort. Tae Sung ne répond rien et So Ra lui demande d’arrêter de jouer à la pieuvre dégonflée et de reprendre un peu d’énergie. Sur ces mots, il s’étire et essaie de s’intéresser à ce qu’elle dit. Heh, adorable. 

Puis elle l’emmène faire le tour du quartier dans un bus touristique : Haeundae by night!   Et ils se disputent le plus adorablement possible tandis que Tae Sung reprend peu à peu le poil de la bête. Plus tard pourtant, il joue toujours à l’homme blasé…mais So Ra a encore une surprise pour lui. Et la tête de Tae Sung est….HAHA. Il s’agit d’un magasin de téléphone portable et Tae Sung en ressort avec un sourire jusqu’aux oreilles.

 

Il lui explique que c’est un outil essentiel étant donné qu’il passe son temps à la chercher ou à l’attendre, le faisant alors ressembler au personnage du dessin animé « Sam Man Li Cherche sa Maman ». Haha. So Ra ne voit pas le rapport cependant, et il explique : Quelle est la personne selon toi que j’ai vu en premier lorsque je me suis réveillé sur le bateau? (So Ra : « Moi »), Quelle est la première personne que j’ai vu en me réveillant à l’hôpital? (So Ra : « Moi »), Le petit canard qui vient de sortir de son oeuf voit sa mère en premier, et après ça, il la suit partout où elle va. »

 

Mais So Ra ne voit toujours pas le rapport. Heh. Il lui demande d’inscrire son numéro dans son nouveau téléphone et la première chose qu’il fait…c’est de l’appeler. Hahaha. Il y a quelque chose d’absurde et de touchant dans son petit jeu d’enfant qui vient de naître. 

 

Joon Hyuk arrive au restaurant de rue dans lequel travaille So Ra. Le sourire de mille giga-watt de cette dernière attire l’attention de son bébé canard et ce dernier regarde d’un mauvais oeil l’arrivée de son rival : « Qui est-il pour qu’elle soit si content de le voir? » Heh. Il intervient lorsqu’elle propose à Joon Hyuk de lui faire un prix. Mais cela fait bien l’affaire de Joon Hyuk : il invite du coup So Ra à sa table. Et voilà Tae Sung qui se joint à eux, refusant de les laisser seuls, et encore moins de les servir! 

 

Et…bataille de testostérone, prise 1! « Les vrais hommes ne se cherchent pas d’excuses. Surtout lorsqu’il s’agit de l’alcool! » Et les voici tous deux à aligner les bouteilles de soju et évidemment, les voici tous deux rapidement saoûls. Tae Sung fait savoir à Joon Hyuk l’antipathie qu’il lui porte. Ça tombe bien, Joon Hyuk pense la même chose de Tae Sung : « je ne t’aime pas particulièrement non plus. Je ne garde mes manières que parce que tu es le fiancé de So Ra… ». Tae Sung proteste immédiatement et So Ra vient éclaircir le malentendu (et je trouve Jung Suk Won particulièrement craquant lorsqu’il joue le mec bourré heh).

L’amnésique lui fait une petite leçon de moral en passant : cela ne se fait pas de draguer une fille qui va bientôt se marier avec un autre. Il poursuit : « surtout avec ce genre de lueur dans les yeux. Cette femme (en pointant So Ra) est laide, et plus on la regarde, plus elle devient laide et en plus, tu n’as pas idée à quel point elle est bête! » D’accord, c’était méchant ça Tae Sung, même si tu es saoûl. On ne parle pas de sa maman comme ça! Joon Hyuk réplique que c’est son problème à lui, « et puis, qui es-tu pour traiter So Ra de laide? Ça me choque ». Awww. Il termine en le traitant d’insignifiant. 

 

Il titube sur sa chaise, et Tae Sung prend ça comme une marque de sa victoire. So Ra remarque que le porte-feuille de Joon Hyuk est tombé. Elle le ramasse, et ses yeux tombe par inadvertance sur une photo du Vice-Président avec sa mère. Elle en reste pantoise tandis qu’elle reconnaît le visage de sa propre mère. EEEEEH?? So Ra va immédiatement fouiller dans son album photo, et ses doutes se changent en certitude : c’est bien sa mère qui était sur la photo de Joon Hyuk!

 

Quelques temps plus tard, on retrouve Young Do, Soon Shin et Dong Baek en train de préparer Tae Sung à une démonstration de ses forces dans l’espoir de lui rendre la mémoire. Premier entraînement : tirer un camion avec ses dents. Haha. Il panique évidemment (« on ne peut pas commencer par quelque chose de moins gros pour un début? ») mais les trois oncles insistent. Et le voilà avec la corde dans les dents en train de tirer de toutes ses forces…et le camion bouge! Mais on se rend compte rapidement qu’il est en fait poussé par le père de So Ra et deux autres enfants. Heh.

 

Deuxième entraînement : marcher sur  des oeufs. Voyez plutôt : 

 

Troisième entraînement : cracher du feu. Ce qu’il parvient à faire…au détriment de sa lèvre inférieure, qui finit brûlée. Je. Suis. Écroulée. Direction l’hôpital! Maman canard réprimande son poussin : « Pourquoi as-tu fais tout ce qu’ils t’ont demandé de faire? « (Je suis sûre que toutes les mères ont un jour dit à son fils/fille qui vient de faire un truc absurde sur la demande de ses copains, d’une voix exaspérée : « et si on te demandait de te jeter par la fenêtre, tu le ferais? »)

 

Man Ho est accompagnée de sa fidèle vieille dame qui l’assure qu’ils retrouveront rapidement son fils. Elle demande à Tae Sung, en train d’attendre So Ra, de surveiller un instant le malade pendant qu’elle va aux toilettes. Il reconnaît le vieil homme qui appelait désespérément son fils et se demande si ce dernier a été trouvé. Alors qu’il se tient à côté de lui, Man Ho lève soudain le bras, cherchant à atteindre Tae Sung (mais celui-ci ne le voit pas, occupé à regarder son téléphone). Finalement, à court de forces, le bras retombe mollement dans les airs. Le vieil homme vient de mourir.

So Ra rapporte la mort de Yang Man Ho à sa famille et Young Do ne peut ressentir aucune forme de peine quant à cette information. So Ra explique que, malgré le fait qu’on ne puisse pas pardonner ce qu’il a fait, il est de leur devoir d’aller payer leur respect à ses funérailles. Dong Baek est choqué par cette perspective, et Soon Shin, le plus sage des trois, partage l’avis de So Ra. C’est plus par respect pour leur propre boss que pour Yang Man Ho qu’ils doivent faire ça. Tous se préparent alors pour les funérailles.

 

Tae Sung les voit tous partir, tous de noir vêtus, et se demandent où ils vont (et pourquoi on le laisse encore derrière. Haha et aww). Sa question demeure sans réponse cependant, et les deux voitures se dirigent vers le lieu des funérailles. Ils sont accueillis avec un murmure réprobateur. Joong Sik dépose du maïs sur le cercueil parce qu’il sait que Man Ho les aime. Aww. Il est interrompu par la veuve Yang Man Ho qui trouve le moyen de faire une scène. Soon Shin lui demande de se calmer : ils partiront tranquillement lorsque tout sera terminé.

Malgré le pacifisme évident de la présence de la famille de So Ra, Tam Hee, dans sa haine et sa bêtise, décide continuer la bagarre et lance le maïs sur Joong Sik. Et la baston commence, malgré le fait que la famille de So Ra ait clairement un désavantage de nombre (« si c’est pour Hyung-nim ou So Ra, je peux facilement donner ma propre vie » dit Soon Shin, aaw) sous les yeux de feu Yang Man Ho. So Ra essaye de les séparer, refusant de créer une commotion le jour de funérailles, mais c’est peine perdue. Les oncles sont vite mis en déroute malgré les cris de So Ra et lorsque l’un se saisit d’un objet pour frapper ses oncles, elle se jette sur lui pour l’en empêcher. 

 

Il lui donne un coup à la tempe et So Ra est projetée contre le mur, sous le choc (You, Bastard!). Elle glisse, le front ensanglanté, et tombe lentement au sol, sous les yeux choqués de Tae Sung, qui vient d’arriver. Dans son regard : choc, et douleur. Dans celui de So Ra : surprise, et tristesse.

BOUGE TOI TAE SUNG-AH!

 

COMMENTAIRES

Quelle fin! Frapper So Ra est en soi un acte purement gratuit et ignoble – parce que oui, So Ra est l’incarnation de la bienveillance et de l’innocence, la frapper c’est comme frapper un petit chaton – et l’expression sur le visage de Tae Sung lorsqu’il la voit à terre reflète à la fois le choc, l’inquiétude, la colère et la douleur, comme si c’était lui qu’on avait frappé. Parce que moi, tout ce que j’avais envie de voir, c’est Tae Sung bondir sur celui qui a osé porter la main sur So Ra! Ah mais! Il me faut le prochain épisode maintenant. Oui, maintenant!

À part ça :  le fun est de retour! Après un épisode 5 un peu trop lent, l’épisode 6 n’a pas beaucoup plus de substance mais il a de très bonnes séquences comiques et mêle avec efficacité l’humour et l’émotion. J’ai cependant peur qu’à force de faire traîner les révélations et l’intrigue en général me fasse perdre de l’intérêt pour la série. Jusque là, je me contente du fun, de la bizarrerie et de l’absurdité d’Haeundae Lovers, mais est-ce que ça va durer encore longtemps?

Le drama fait en tout cas un très bon boulot de parodie sans donner l’impression de faire de la parodie. La scène de l’amnésie dans l’épisode précédent ou l’inceste (qui n’en sera pas un au final, on présume) dans cet épisode sont autant d’éléments utilisés de manière tellement outrancière et évidente qu’on a du mal à les prendre au sérieux. C’est comme si la scénariste essayait de nous faire une sorte de mini-test : à quel point connais-tu les dramas? J’adore ce système d’intertextualité (la musique d’Equator Man était vraiment, vraiment hilarante! Je suis sûre que le drama utilise beaucoup d’autres OST mais je ne les ai pas tous identifiées) car ce n’est pas de la moquerie méchante, seulement une utilisation amusée des différents clichés qui existent à Kdramaland. 

L’épisode nous donne également l’occasion de nous attacher encore plus au couple So Ra/Tae Sung. Leur dynamique est hilarante mais également attendrissante quelque part. J’avais dit la dernière fois qu’il n’y avait rien de plus tue-l’amour qu’un homme qui te suit partout en te prenant pour la mère. C’est toujours tue-l’amour lorsqu’on le pense dans la relation amoureuse, mais lorsqu’on le pense dans la relation juste humaine, entre deux personnes, il y a quelque chose de touchant dans la confiance quasi-absolue que Tae Sung porte à So Ra, ainsi que dans leurs petites habitudes du quotidien comme manger dans sa propre assiette, dormir sur les genoux de So Ra etc. C’est parce que le drama fait un bon travail pour établir cette relation attachante que le cliffhanger a une charge émotionnelle aussi forte. 

Je suis également curieuse de voir ce qu’ils vont faire du personnage de Joon Hyuk et du fait que lui et So Ra aient, il semblerait, la même mère. Affaire à suivre. Mais j’ai trouvé ses scènes avec So Ra plutôt mignonnes, et celles avec Tae Sung, plutôt hilarantes. Sinon : j’aimerais vraiment, mais VRAIMENT, voir moins souvent Tam Hee.

Point info : Les deux prochains épisodes seront pris en charge par le talent de Mina. Puis nous reprendrons nos récap’ en alternée, comme pour I Do, I Do! On se retrouve pour l’épisode 9 donc! =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s