Arang – Episode 5 : Le goût de la vie, le goût de la mort

J’aime tellement ce drama que j’ai eu envie d’en faire des petites récaps accompagnées de courtes réflexions. L’épisode 5 était à la hauteur des surprenants épisodes 3 et 4 et le scénario ne cesse de me surprendre. 

L’épisode commence par une belle altercation entre Eun Oh et Arang. Arang n’a plus le binyeo de la mère du magistrat depuis qu’elle est revenue sous forme humaine, le jeune homme est furieux et s’énerve injustement contre elle. Elle réplique en protestant contre son mauvais caractère et affirme qu’il n’a pas dû être un bon fils pour sa mère, ce qui renvoi notre héros à des instants douloureux de son enfance. Plus tard ils réalisent qu’ils sont allés trop loin et se réconcilient. Eun Oh propose un pacte à Arang afin qu’ils s’allient pour chercher la vérité et pour le sceller dégustent des pêches. Arang est émue et émerveillée de pouvoir croquer à pleines dents dans le fruit, apparemment toxique pour les fantômes.

 

Et c’est l’heure des révélations ! Le voile est levé sur Joo Wal, qui est en réalité le larbin d’une espèce de harpie qui fait…je ne sais quoi des âmes pures des jeunes filles qu’il tue pour elle. En échange, elle lui apporte noblesse, richesse et prestige. Le jeune homme était dans son enfance un petit garçon errant, sans nom et sans famille, condamné à manger dans l’auge des vaches pour se nourrir. En fait il fallait lire à la lettre le synopsis qui faisait de lui « un homme prêt à tout pour réussir », puisque « tout » concerne des meurtres exécutés à chaque pleine lune des années bissextiles pour assouvir les besoins du monstre, qui se trouve (dum dum DUM !) avoir le visage de la mère d’Eun Oh. J’ai ma petite théorie sur la harpie et je pense qu’il s’agit d’une sorte de monstre ou de sorcière qui absorbe des âmes de jeunes filles pures pour survivre, garder sa jeunesse ou je ne sais quoi. Ça m’étonnerait que ce soit vraiment la mère d’Eun Oh et je pense que c’est soit sa jumelle, soit un monstre voleur de visage.

 

Arang se trouve être la nouvelle victime de Joo Wal et celui-ci la poignarde en plein cœur. Mais elle se réveille dans l’espèce d’autel de magie noire où il l’a emmenée et s’échappe, avant d’être enfin retrouvée par Eun Oh. Sa plaie guérit au cours de la nuit et  Sato chéri qui était très inquiet de sa disparition se demande de quoi elle est faite. Au paradis l’empereur de Jade commente les évènements, en impliquant que les choses sérieuses commencent. La capture d’Arang fait partie de son nouveau destin ?

 

Nous avons un petit interlude comique avec Bang Wool et Dol Se, qui commence de manière assez banale pour finir sur un superbe et hilarant ralenti de Dol Se qui secoue l’eau de ses cheveux et qui ouvre un peu sa tunique devant une Bang Wool médusée. Je savais bien qu’il fallait rapprocher ces deux-là pour les rendre plus intéressants ! Dol Se a aussi droit à des scènes très drôles avec son jeune maître qui aime bien le taquiner. Ses crises de jalousie envers Arang sont impayables. Et l’épisode se termine sur la découverte du binyeo de la mère d’Eun Oh dans la cabane abandonnée où Joo Wal présente ses victimes à sa maîtresse.

Commentaire

 

C’était encore un épisode très solide, chargé d’émotions (la scène où le petit Eun Oh est arraché à sa mère est superbe), encore une fois de bonnes idées visuelles (la dispute, la pêche) et pour une fois je n’ai pas compté de temps mort ni de cassure dans le rythme (un défaut récurrent dans les épisodes précédents). La véritable identité de Joo Wal m’a surprise, ça le détache vraiment des second-leads ambitieux habituels et dans le genre « passé tragique menant à une destinée tragique » j’ai rarement vu plus extrême. Et nous tenons sans doute la meilleure méchante de l’année avec celle-que-vous-savez dans History of the Salaryman (révéler so nom est spolier). En ce qui concerne Eun Oh, Lee Jun Ki m’avait déjà conquise mais de plus en plus je me sens impliquée pour le personnage derrière l’acteur. Et même si le ton du drama est clairement orienté vers le mystère et le paranormal, je suis impatiente de le voir se rapprocher d’Arang !

Les épisodes 6, 7 et 8 devraient suivre rapidement dans la semaine. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s