Haeundae Lovers – Épisode 3 : Poissons et humains, tous égaux devant l’acuponcture.

Cet épisode était surtout consacré au corps – nu – de Kim Kang Woo. Bon d’accord, on fait aussi la rencontre du fiancé de So Ra. Mais le personnage principal, ça reste le torse de Kim Kang Woo. Je ne pense pas que le scénario se soit réellement amélioré au niveau de la qualité et que le ton soit plus égal, mais cet épisode était vraiment fun alors tant pis pour le reste!

RÉCAP’

Nous avions laissé notre procureur en train de poursuivre So Ra sur sa motocyclette. Malheureusement, il ne peut pas la suivre jusqu’au bout car l’engin s’arrête : plus d’essence. Ah, c’est ballot hein Tae Sung?

On retrouve So Ra en train d’essayer une robe de mariée en compagnie de deux de ses oncles et de son futur mari qui a l’air bête comme ses pieds et relou avec ça. Monsieur trouve que la robe de Madame n’est pas assez bien (c’est-à-dire n’est pas assez chère) et sous les yeux noirs de Dong Baek et Young Do il demande à So Ra d’essayer autre chose. Celle-ci sourit, gênée, et répond que celle qu’elle porte en ce moment lui convient tout à fait, ce dont conviennent ses oncles.

  

Seulement Min Goo les traite de ploucs et précise qu’il a les moyens de payer pour une robe plus chère. So Ra résiste encore, gênée par tout l’argent que son futur mari dépense pour elle. Min Goo se lève (haha, j’adore le regard plein de mépris que lui lancent Dong Baek et Young Do!) et en prenant la main de So Ra, lui explique qu’elle ne doit pas se sentir mal. Elle finit alors par céder et Dong Baek ne peut plus contenir sa frustration : « Min Goo, est-ce que je peux avoir un mot avec toi? » demande-t-il.

  

Sitôt dehors, on comprend un peu mieux la situation et la raison de l’irritation des deux oncles : le bonhomme est criblé de dettes que la famille de So Ra repaye pour lui. D’ailleurs, Min Goo reçoit à ce moment un appel de son usurier mais le bonhomme est plus intelligent que ce que j’aurais pu imaginé car il fait passer l’usurier pour son père :

L’usurier : Alors comme ça tu veux briser le contrat?
Min Goo : Papa, je n’annulerai pas le mariage.
Panique des oncles : Ton père veut annuler le mariage?
Incompréhension de l’usurier : Qu’est-ce que tu racontes? Tu veux que je te tabasse jusqu’à ce que tu paies tes dettes?
Min Goo : Comment ça se faire tabasser? C’est juste dans le passé de la famille…Ne me dit pas que tu penses qu’ils me frapperaient si So Ra et moi on se disputait?
À nouveau, panique des oncles : Ton père ne nous aime pas à cause de notre passé?
Nouvelle incompréhension de l’usurier : Tu veux te faire enterrer ou quoi?
Min Goo : Mais non, ils ne vont pas m’enterrer. Quoiqu’il en soit, je ne vais pas annuler le mariage.
Et il raccroche.

Après avoir entendu ça, Young Do se sent mal et accepte immédiatement de faire un nouveau prêt afin de payer le mariage. Dong Baek est peut être le plus jeune des oncles mais c’est aussi le plus intelligent et il voit très clairement les motivations de Min Goo : « Combien de temps encore va-t-on devoir le prendre en charge? » Malheureusement, on ne peut pas y faire grand chose car Min Goo est le seul qui puisse accepter So Ra (en tant que fille d’un ex-gangster) et le seul qui soit approuvé par le père de So Ra (parce qu’il est fonctionnaire).

Pendant ce temps, Mr Le Procureur rentre à la maison, dépité d’avoir perdu la trace de So Ra et d’avoir ainsi manqué de rencontrer son petit ami. Tout à coup, il se rappelle que dans la conversation téléphonique qu’il a entendu entre eux, So Ra parlait d’une « chose » bien cachée. Il profite alors de l’absence des oncles pour fouiller partout : dans les placards, sous les objets, dans la cour. Mais il ne trouve rien.

À côté d’un aquarium géant, il soupire de fatigue lorsque tout à coup, un homme-grenouille surgit de l’eau, faisant pousser un cri d’effroi de la part de Tae Sung : « Idiot, tu n’arrivais pas à me trouver n’est-ce pas? » Hahaha. Retour à So Ra et à sa nouvelle robe pleine de froufrous. Min Goo précise à la vendeuse qu’il va acheter cette robe ainsi que le costard coûteux qu’il a essayé.

  

Il fait mine de vouloir payer avec sa carte mais, oh surprise, il ne l’a pas prise avec lui. Et qui va devoir payer pour lui? Les oncles de So Ra bien sûr! Parasite de la société! Et, cerise sur le gâteau, il demande de l’argent pour prendre un taxi (et un café). Young Do lui tend l’argent tandis que le sourire de So Ra commence à être un peu forcé.

  

Tae Sung de son côté continue son inspection, à l’intérieur de la maison cette fois. Dans la chambre de l’un, il y a des magazines destinés à la gente masculine ainsi qu’une grande photo des dos tatoués des membres du gang (aw) ; dans la chambre du deuxième (celle de Young Do?), remplie de peluches et de jouets pour enfants, il trouve dans un tiroir, une boîte avec de la poudre blanche à l’intérieur. Bingo? Non, c’est du sel (« pourquoi garde-t-il du sel avec lui? » se demande, perplexe, Tae Sung. Haha, oui, c’est ce qu’on se demande aussi…). Sur la table est également posé un cadre avec une photo figurant Young Do, Soon Shin et Yoong Sik, pendant l’ouverture de l’hôtel.

  

Il entre dans la troisième chambre sans faire de bruit, où à sa grande stupéfaction il trouve Kwan Soon en train de lire (et se regarder dans un miroir) sur le ventre (dos à lui) avec un casque sur les oreilles. Il ressort illico-presto de cette chambre pour tomber nez-à-nez avec So Ra et ses oncles, de retour. Haha.

  

« Qu’est-ce que tu fais ici? » lui demande-t-on avec un regard plein de suspicion. « Je cherchais les toilettes » répond notre procureur. Coup de bol pour lui, So Ra avait en effet oublié de lui montrer où était la salle de bain et cela dissipe le malentendu (qui n’en était pas un haha). Elle lui demande si sa recherche de boulot a porté ses fruits mais au lieu de répondre à cela, Tae Sung lui demande directement si elle n’a pas honte de l’avoir laissé tout seul après qu’il se soit cassé la tête à monter les dix-neuf étages à pieds pour l’aider avec sa livraison.

Cela éveille la curiosité des oncles : « monter dix-neuf étages à pied? » So Ra explique que l’ascenseur était en panne et Young Do est scandalisé de savoir que ces « minces et frêles jambes » ont du monté dix-neuf étages en portant des lourdes boîtes en plus! Awww. Il se retourne, prêt à aller casser la figure aux gens de l’hôtel mais So Ra le rappelle, lui disant que cela n’a pas d’importance. Et Young Do sourit (de soulagement? haha) tandis que Dong Baek demande à So Ra de ne plus jamais rien faire pour cet hôtel car il est persuadé que c’était intentionnel.

  

Tae Sung regarde toute cette scène avec un sourire arrogant et finit par lâcher : « Et si vous arrêtiez de jouer le jeu de la loyauté? » Ce qui, évidemment, n’est en rien une bonne méthode pour se rapprocher de la famille car les deux oncles demandent, scandalisés, « jouer le jeu »? Tae Sung explique qu’il l’a aidée à monter ses boîtes, n’aurait-elle pas dû l’aider à chercher du travail en retour? Ou était-ce une manière de tester son sens de l’orientation? Haha. So Ra se sent évidemment mal pour lui et elle s’excuse en expliquant qu’elle ne pouvait pas l’emmener à faire ses essayages de robes de mariée. D’ailleurs, c’est l’heure de manger, qu’est-ce qu’on mange? De la soupe épicée? It’s a deal! Haha, j’adore à quel point l’évocation d’une bonne nourriture suffit à lever les tensions.

Et tout le monde se met à manger. Tout le monde? Non. Notre procureur, droit comme un I, regarde d’un air absolument dégoûté les autres s’empiffrer avec un air de princesse abandonnée entre les mains de sauvages. Hahahaha. On finit par lui demander pourquoi il ne mange pas et il répond, en bon snob qu’il est, qu’il n’aime pas manger dans la même assiette que les autres. Soon Shin lui tend alors une assiette : « est-ce que tu veux un peu de poulpe? », poulpe qui est encore en train de se tortiller. Haha et eww.

  

Pour toute réponse, Tae Sung leur tourne le dos, préférant l’eau et le riz. Les filles arrivent à ce moment-là avec les fruits. Kwan Soon fait remarquer à quel point Tae Sung est mille fois mieux que Min Goo. Comme So Ra n’a pas l’air plus intéressée que ça, Kwan Soon lui demande de l’aide pour conquérir le culturiste. Elles posent le plateau de fruits à côté de Tae Sung et en repartant, il entend Kwan Soon dire à So Ra : « Tu te rappelles que c’est ce soir hein? Tu avais promis! » et So Ra répondre : « Shh, c’est un secret! ». Et évidemment, l’esprit tordu de Tae Sung ne peut que conclure quelque chose de tordu de cet échange.

  

Il commence à analyser les membres de la famille, se demandant qui est à la tête de l’organisation : puisque ça ne peut pas être Joon Sik (trop faible), ça ne peut qu’être So Ra dans la mesure où tout le monde lui donne du « Mademoiselle ». Il la fixe d’un air suspicieux que la demoiselle prend pour un regard flamboyant de passion. Kwan Soon se met dans le champ de vision de Tae Sung, lui adressant un petit clin d’oeil plein de suggestion mais ce dernier lui demande juste de se pousser un peu, pour qu’il puisse continuer à regarder So Ra. Hahaha.

  

Le soir, sur le toit, Tae Sung repense à son dernier échange avec son supérieur, juste avant qu’il s’en aille, lorsqu’il a assuré qu’il pouvait s’occuper de l’enquête tout seul. Puis, l’image de son père fait surface et ses derniers mots résonnent encore en lui : « À présent ma compagnie est en danger. Je suppose que j’ai mis trop d’espoir sur toi alors que tu n’es même pas mon fils biologique ». Enfin, l’image de sa femme lui vient à l’esprit ainsi que sa promesse de revenir dans 4 jours pour prendre soin d’elle. Il est interrompu par la vue de Kwan Soon et de So Ra en train de se mettre en route en secret.

  

Il les suit et cela le mène au port où les deux filles prennent le large sur le bateau de pêche. Il parvient à y monter au dernier moment et, en pleine mer, le bateau s’arrête…Et les filles, en maillot de bain, se précipitent dans l’eau avec excitation. Pwahahaha, c’était juste un bain de minuit! Tae Sung regarde, perturbé, se demandant ce qui est en train de se passer. Mais rapidement, son regard perplexe se change en regard intéressé alors qu’il observe So Ra en train de nager. Fan service! Haha, procureur voyeur!

  

Les filles sortent de l’eau et, étendues sur un transat, elles commencent à parler du mariage de So Ra. Comment se sent-elle par rapport à ça? « 80% stressée, 20% excitée ». Kwan Soon en profite pour lui demander une question fondamentale : pourquoi a-t-elle choisi Min Goo? So Ra répond que c’est parce qu’il l’a assurée qu’il prendrait soin de son père comme si c’était le sien. Kwan Soon lui offre alors son cadeau de mariage : de la lingerie fine! Hah. So Ra est embarrassée mais son amie est catégorique : les hommes deviennent gaga avec ça. Cela arrive dans la mauvaise oreille car Tae Sung ne voit pas ce qui peut bien rendre « gaga » un homme, autre que la drogue. HAHA. Ce garçon n’a pas beaucoup d’imagination…

  

Elle va ranger son cadeau dans le tiroir de la cabine et les deux filles rentrent à la maison. Kwan Soon va rejoindre son petit ami et So Ra se rend compte qu’elle a oublié son portable sur le bateau. Or, sur le-dit bateau, avec une lampe de poche, on retrouve Tae Sung à la recherche de ce qui rend gaga un homme. Pffftt. Il trouve les sous-vêtements et commence à la tâter (et à les respirer) pour vérifier qu’il n’y a rien de fourré à l’intérieur. Pwahaha c’est complètement ridicule.

Sur ces entre-faits, So Ra arrive et remarque la lumière suspicieuse. Armée d’une épuisette, elle s’infiltre sur le bateau et attrape un gros poisson! Le gros poisson s’enfuit vite fait bien fait, mais c’est sans compter So Ra qui renverse des barils de pétrole sur lesquels Tae Sung glisse. Ils se livrent à une partie de lutte acharnée menant à des positions, euhm, disons rapprochées et à des mains malencontreusement baladeuses. Oups.

Elle voit enfin le visage de son adversaire : « Toi?! ». Elle lui demande par deux fois ce qu’il faisait sur le bateau et Tae Sung réfléchit rapidement puis dit d’une voix plaintive : « C’est la première fois que je connais ce sentiment ». BWAHAHA. Cela suffit à baisser la garde de So Ra qui lui explique qu’elle ne peut pas faire suite à ses sentiments et pour se donner bonne contenance, Tae Sung se met à sangloter. Hahaha.

  

De retour à la maison, So Ra va prendre sa douche : Shower Time! Ça va finir par être une mode que de montrer les femmes se doucher…Toujours est-il que So Ra profite de sa douche pour penser à ce qu’il vient de se passer et Tae Sung pour aller fouiller dans sa chambre (Idéfix, je vous l’avais dit…). Il tombe sur une photo de So Ra avec son père et cela l’attendrit un instant jusqu’à ce qu’il entende que So Ra a terminé sa douche.

  

Celle-ci lui demande de quitter la maison à cause de ses sentiments mais il refuse disant qu’il restera aussi longtemps qu’il en aura besoin. Elle lui rétorque qu’elle en avisera ses oncles et que lorsque la décision commune sera prise, il devra s’y soumettre. En attendant, il doit prendre sa douche. Il lui demande alors d’aller lui chercher des vêtements propres dans sa chambre, ce qu’elle fait.

  

Elle s’émerveille de la propreté et de l’ordre qui règne dans la chambre de Tae Sung et se met soudainement à comparer son visage et son corps avec ceux de Min Goo : culturiste vs fonctionnaire. Et c’est absolument hilarant. Fan Service pour tout le monde!

Sur le toit surplombant la ville, les Tontons Flingueurs admirent leur hôtel. Joong Shik brandit le poing déclarant la guerre à ceux qui veulent lui voler son hôtel. Ses hommes acquiescent, bien que l’affaire se soit terminée 10 ans plus tôt, et Dong Baek déclare qu’il est temps pour Joon Sik de rentrer. Il le met sans plus de façon sur son dos et le ramène à l’intérieur.

À l’hôtel, la dame en rose découvre que le Président a écrit un testament il y a un mois dont le contenu reste seulement connu par Joon Hyuk. Elle demande à ce dernier de faire comme s’il n’avait jamais été écrit ; en échange, elle fera en sorte qu’il conserve son poste de Vice-Président même après la mort de son mari.

 Joon Hyuk répond que l’acte a déjà été notarié et que l’ancienne nounou de Tae Sung a déjà commencé sa recherche. La dame en rose balaie ce petit détail d’un revers de la main : elle peut très bien payer la grand-mère. Ou pas, car l’argent est le dernier souci de la grand-mère qui fait le serment de faire tout ce qui est en son pouvoir pour retrouver le fils perdu.

Dans la maison de So Ra, les oncles s’étonnent du désordre dans laquelle elle se trouve, entre les habits pêle-mêle par terre et les traces de pétrole un peu partout qui vont de la salle de bain à la chambre de So Ra. Immédiatement les oncles imaginent le pire, surtout lorsqu’ils entendent Tae Sung demander à leur nièce chérie de lui apporter ses vêtements et sortir de la salle de bain avec juste une serviette nouée autour des hanches. Oulàlà, je prédis un mauvais prochain quart d’heure à Tae Sung…

  

En effet, les questions se font de plus en plus agressives : « Où est So Ra? Qu’as-tu fait à notre So Ra aussi pure que la brume matinale? Ce bâtard, on va te tuer! » Haha. Tae Sung tente d’expliquer que tout ça n’est qu’un malentendu en vain. FIGHT TIME et tout ça, sans perdre sa serviette! Enfin…presque. BWAHAHAHA. À ce même moment, la grand-mère explique à Joon Hyuk que Tae Sung a un signe distinctif : une cicatrice en forme d’étoile sur la fesse. Haha, Harry Potter revisité!

  

Et au même moment, So Ra fait son apparition, faisant la rencontre avec l’étoile sur la fesse de Tae Sung. Et elle se met à hurler. Hahaha. Vite, Dong Baek va couvrir les yeux chastes et précieux de So Ra tandis que les deux autres nouent la serviette autour de la taille de Tae Sung. Mais l’affaire n’est pas terminée cependant : qu’est-ce que c’est que ces sous-vêtements? So Ra est bien obligée d’expliquer que ce n’est pas ce qu’ils pensent, et que ces sous-vêtements sont les siens.

  

Elle avoue être partie se baigner avec Kwan Soon et être tombée nez-à-nez avec Tae Sung sur le bateau. Mais un autre problème se pose immédiatement  : »As-tu vu So Ra se baigner? » Uh Oh. Tae Sung acquiesce et lorsqu’il voit trois hommes prêts à bondir sur lui, il ajoute : « Si vous continuez comme ça, je laisse tomber la serviette! Je ne prendrais pas responsabilité pour les yeux de cette pauvre fille. » LOL.

  

Ils sont interrompus par un grand bruit venant du dehors : Joong Sik se fait tabasser sous la supervision d’un homme de l’hôtel Haeundae! Les oncles interviennent et même l’adorable Hello Kitty se jette corps et âmes dans la bataille. En simple touriste, Tae Sung regarde la bagarre sans se sentir pour le moins impliqué et même lorsque chacun des oncles lui demande de l’aide, celui-ci refuse, sous les yeux choqués de So Ra.

  

Tae Sung rentre à l’intérieur, suivi par So Ra venue apporter son père dans un endroit plus sécuritaire. Elle demande à Tae Sung de prendre soin de lui pendant qu’elle retourne à la bagarre. Celui-ci, n’en ratant pas une, lui demande pourquoi elle n’appelle pas son petit ami à la rescousse, ayant toujours en tête Oh Jung Chul.

Une fois So Ra partie, le père panique et va se réfugier dans le placard de Tae Sung. So Ra s’implique elle aussi dans la bataille et réussit à placer quelques coups. Malheureusement les assaillants sont bien trop nombreux et la famille de So Ra est rapidement mise en déroute. Mais si un coup de poing peut mettre à terre So Ra, ce n’est pas cela qui va la faire taire! Lorsque l’homme traite son père d’abruti, elle le gifle  » Fais attention à ce que tu dis, il a été ton patron autrefois! ».

  

Cela engendre la colère de l’homme qui lève la main pour la frapper à son tour : « Allo, est-ce que c’est la police? Il y a des gangsters ici qui sont en train de violer le 4ème amendement en ayant recours à la violence. Si vous venez ici vous aurez une promotion c’est certain.  » HAHA. Il s’apprête évidemment à se faire frapper mais il les avertit : « Si j’étais vous, je fuirais. La violence des gangsters étant considérée comme pire, vous serez en prison plus longtemps et comme il y a une station de police pas loin, ils seront là dans trois minutes ». Et en effet, on entend rapidement la sirène retentir dans le voisinage.

  

Cela suffit pour faire peur aux assaillants qui partent en vitesse. Une fois seuls, ils regardent tous avec surprise Tae Sung, et dans les yeux de So Ra, on peut y lire de la gratitude. En le regardant partir vers sa chambre Soon Shin commente : « ce garçon a la capacité de se faire aimer et puis tout de suite après détester » tandis que Dong Baek se sent menacé en tant que jeune mâle : « Est-ce qu’il pense être meilleur que moi? Pourtant je n’ai rien à lui envier! ». Cela fait naître des regards de suspicion de la part de ses aînés. Heh.

  

Rendu dans sa chambre, Tae Sung s’examine dans le miroir, remarquant ses joues rouges : « si quelqu’un me voit, il croira que je porte du maquillage ». Tout à coup, on frappe à la porte : c’est So Ra qui apporte des pansements. Merci, au revoir. Mais elle retient la porte : « Merci pour ce que tu as fait », « oui j’ai compris » et il referme la porte, qu’elle retient encore une fois : elle a des patchs qu’elle se propose de mettre elle-même sur son dos. Il les lui prend des mains et referme la porte. Haha, ses grimaces sont hilarantes.

  

Sur ce, il essaie de mettre le patch sur la trace de main qui se trouve juste au milieu de ses omoplates, endroit qui est bien sûr quasi inaccessible. Mais notre procureur est un homme ingénieux : il pose le patch par terre, et s’allonge dessus. Haha.

  

C’est une fois allongé que So Ra rentre sans prévenir dans sa chambre. Il se redresse en vitesse, croisant ses bras sur sa poitrine comme une vierge effarouchée, et lui demande ce qu’elle vient faire ici : « J’ai oublié mon père » répond-elle en ouvrant le placard. Haha. En marchant vers la sortie, Papa marche sur les abdos de Tae Sung, toujours allongé par terre, et commente « il est vraiment un culturiste! » hahaha.

Sur le toit, So Ra met un pansement sur le front de son père et dépose un bisou-magique sur sa demande. Puis elle lui donne une séance d’acuponcture pour qu’il s’endorme. Tae Sung est témoin des soins que So Ra prodigue à son père et ne peut pas s’empêcher de sourire devant sa douceur et sa gentillesse. Il lui demande si elle est capable d’endormir les gens comme elle le fait avec ses poissons. Elle lui répond avec un sourire que oui, il suffit de trouver le bon endroit. Elle remarque que s’il reste debout près de la lumière, il va se faire piquer par les moustique et l’invite à venir s’asseoir près d’elle. Ce qu’il fait.

  

Elle explique que son père ne peut pas s’endormir sans l’acuponcture parce qu’il a des maux de tête constants depuis l’accident. Présumant que si Tae Sung est toujours debout à cette heure c’est parce qu’il ne parvient pas à dormir non plus, elle lui propose de lui mettre des aiguilles aussi. Il refuse stoïquement : « je n’ai pas eu d’accident et je ne suis pas un maquereau » Hahaha.

  

Elle lui demande s’il n’a pas d’insomnie ou des maux de têtes, et lorsqu’il nie, elle lui fait remarquer qu’il a des cernes jusqu’en bas du visage, est-ce qu’il s’est regardé dans une glace? Il lui retourne la question : quel genre de petit ami ne se montre pas lorsque sa petite amie a des ennuis et laisse le visage de cette dernière se faire maltraiter?

  

Elle revient sur la question de l’insomnie et lui demande s’il refuse l’acuponcture parce qu’il a peur des aiguilles… »Bien sûr que non » est la réponse évidente du mâle. Très bien, c’est ce qu’on va voir. Elle le fait s’allonger sur ses genoux, désinfecte les endroits qu’elle va piquer et se saisit d’une aiguille. La tête de Tae Sung est tellement crispée et traumatisée qu’il est vraiment dur de ne pas exploser de rire.

  

Et c’est ce que fait So Ra en voyant qu’il louche sur l’aiguille. Finalement, elle réussit à lui mettre les aiguilles et Tae Sung sent soudainement une vague de bien-être et de calme l’envahir. Ses yeux commencent à cligner puis il va rejoindre sans plus de résistance les bras de Morphée sous les yeux bienveillants de So Ra.

COMMENTAIRES

Oh, quel adorable fin d’épisode! Le couple partage tellement d’alchimie que c’est impossible de ne pas se sentir investi dans leur relation. J’aime beaucoup le fait que ce ne soit pas une romance d’amour/haine comme les autres. Certes, So Ra et Tae Sung se disputent souvent pour une raison ou pour une autre et sont les roi et reine du malentendu mais il y a tout de même une réelle sympathie de fond entre eux. Elle est fondamentalement gentille et lui est sincèrement attendri par elle, dès qu’il voit quelle fille aimante elle est pour son père. J’adore l’attraction physique que l’un et l’autre éprouve car je la trouve réaliste.

Nous ne sommes certes pas tous attirés que par le physique, mais personne viendra me contredire que cela compte aussi. Et en l’occurrence, c’est comme cela que l’intérêt de So Ra et de Tae Sung pour l’autre commence ; et c’est d’ailleurs physiquement que commence leur relation. J’apprécie lorsqu’on nous montre que l’amour ne surgit pas de nulle part et qu’il y a une attraction dès le début. Dans certains dramas, on a l’impression que les sentiments tombent sur les personnages sans qu’il y ait réellement de signes précurseurs. Dans Haeundae Lovers, l’histoire d’amour est naturelle en ce qu’elle se passe entre deux jeunes et belles personnes qui ont tout pour se plaire.

  

J’apprécie également beaucoup les personnages principaux individuellement (et il faut dire que l’implication des acteurs respectifs y joue pour beaucoup!). Tae Sung fait le beau et le macho mais il a une part de sensibilité et de ridicule qui nous le rendent sympathique. J’aime beaucoup le fait par exemple que ce qui l’attendrit chez So Ra, outre ses formes, soit sa douceur filiale car nous savons quelle est sa situation familiale à lui. Il est un jeune homme qui cherche encore ses repères et quelqu’un qui a désespérément besoin d’amour et de reconnaissance sans pour autant être le roi des connards et des arrogants. Et peut être que c’est So Ra et la famille de So Ra qui pourra les lui donner.

Du côté de So Ra, je suis épatée par son caractère. Elle a beau être niaise et naïve, elle n’est pas non plus princesse et sait se joindre à une baston lorsqu’il s’agit de défendre sa famille. Elle ne pleurniche pas toutes les deux minutes et garde au contraire la tête haute dans n’importe quelle circonstance : après s’être fait frappée, après avoir montée dix-neuf étages à pied etc. Sa relation avec Kwan Soon est également attachante, tout comme celle qui la relie à son père et à ses oncles.

Il faut d’ailleurs admettre que ces derniers sont une réelle force pour ce drama, une source d’hilarité mais aussi d’émotion. On ne peut que s’attacher à cette bande de gros bras au grand coeur, fidèles à leur ancien boss et couvant So Ra comme si elle était leur propre fille (ou sa propre soeur dans le cas de Dong Baek). C’est intéressant qu’ils aient chacun leur personnalité et qu’on puisse les aimer non seulement en groupe mais également individuellement dans le sens où Soon Shin joue plus le rôle d’un père de substitut pour So Ra – sans doute parce qu’il est père lui-même d’une jeune fille du même âge – donc il va être celui qui réprimande, Young Do est celui qui se rapproche le plus de l’oncle, bienveillant et doux comme un nounours, tandis que Dong Baek remplit le rôle de la tête brûlée de grand frère, impétueux et protecteur. 

Je suis curieuse de voir la place de Joon Hyuk parmi les personnages car jusqu’à maintenant, tout le monde se connaît plus ou moins. Il n’y a que Joon Hyuk qui n’ait pas encore été lié à l’un des personnages, bien qu’on puisse se demander s’il ne connaît pas So Ra vu les regards qu’il lui a lancé. Je suis heureuse aussi de retrouver mon Power Ranger Bleu qui a certes troqué son jogging bleu pour un costard beige mais qui reste cependant vraiment cool. J’ai hâte à présent que l’amnésie intervienne car cela ne pourra engendrer que plus de fun et d’hilarité. This is going to be legen – wait for it – dary!

3 réflexions sur “Haeundae Lovers – Épisode 3 : Poissons et humains, tous égaux devant l’acuponcture.

  1. Bon~ pas grand-chose à rajouter en fait… Tu as déjà tout dit alors mon commentaire ne sert à rien mais je viens dire que je suis d’accord avec tout ce que tu racontes. Cette fin d’épisode est terriblement adorable et comme toi j’aime beaucoup la façon dont leur couple « grandit ». Le drama est à la fois hilarant et parfois vraiment touchant, un combo pour lequel je lui pardonne volontiers ses défauts. Voilà, pas grand-chose à raconter mais simplement je suis ravie que cela te plaise toujours et merci pour la récap, je revis les épisodes! -même si je les ai vus y a pas longtemps c’est pas grave-

    • Oui, c’est vrai que j’adhère tellement à l’humour que je suis prête à lui pardonner ses défauts d’écriture. En fait, j’avais écrit que la série n’était pas très intelligente, mais en fait, elle l’est car elle joue avec les clichés de manière tellement évidente que ce n’est pas possible que ce soit du premier degré. L’histoire de la cicatrice en forme d’étoile par exemple m’a faite hurler de rire parce que je l’ai prise pour une parodie tellement c’est tiré par les cheveux (une cicatrice en forme d’éclair, oui c’est plutôt crédible, ou une tache de naissance en forme d’étoile à la rigueur pourquoi pas – mais une cicatrice avec cette forme…lol).
      Je suis contente de voir que tu es toujours fidèle au poste…alors, à l’épisode 4 Mila et merci pour tes commentaires! =)

  2. Je pense aussi que le drama se joue des clichés. Il nous les envoie tellement dans la figure de façon tellement grotesque… Plus le drama avance plus il y en a -je les énumère pas, tu ne les as pas encore tous rencontrés^^- mais comme la série ne les masque pas et au contraire nous les expose fièrement avec tout ce qu’ils ont de ridicule, je pense que cela relève de la parodie -mais affectueuse malgré tout-. Donc j’adhère. Vivement la récap du 4^^ J’ai regardé les épisodes 7 & 8 cette semaine et, histoire de t’encourager, j’accroche toujours autant pour le moment!…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s