Queen In Hyun’s Man – Épisode 16 : Goodbye, My Love

Le voyage touche à sa fin. J’attendais le dernier épisode avec autant d’impatience que d’appréhension, les épisodes finaux pouvant se révéler être de véritables cadeaux empoisonnés. J’ai été légèrement déçue par cette fin, mais cela n’a pas altéré mon amour pour ce drama. Il est juste passé de parfait à « presque » parfait. Ce qui est, dans mon livre, déjà une très bonne chose.

RÉCAP

Séoul, un an plus tard (!) – Hee Jin est devenue reconnue et riche. Elle a acheté une maison, et pendant qu’elle est dans sa loge en train de se préparer, Soo Kyung se charge de vider leur ancien appartement.

Le réalisateur de son dernier drama l’appelle pour lui demander une faveur : un collègue tient absolument à ce qu’Hee Jin prête sa voix à un documentaire spécial appelé l’Homme de la Reine In Hyun. Gloups. Hee Jin n’a aucune idée de qui est cet homme et le documentariste lui explique qu’il y avait une rumeur non-officielle selon laquelle la reine In Hyun avait un amant.

  

Dans la voiture, elle commence à lire le script qui relate le moment où Kim Bung Do a visité la reine alors qu’elle était en exil. Elle se dit qu’elle n’a jamais entendu parler de cet homme, même lorsqu’elle tournait le drama. Une fois rentrée, elle raconte l’affaire à Soo Kyung : Kim Bung Do a été mis à mort par le roi en raison de cette rumeur, mais il se trouve qu’on a retrouvé des traces de son existence il n’y a pas très longtemps.

  

Joseon – Nam Gu Man, le Premier Ministre fait sa tournée d’inspection. Il croise par hasard un homme qui ressemble goutte pour goutte à Kim Bung Do mais celui-ci s’enfuit en courant. Le ministre envoie ses hommes à sa recherche.

  

Bung Do parvient à s’échapper mais il laisse derrière lui un livre suffisamment savant pour que cela indique son taux d’érudition. À l’intérieur de ce manuscrit, le ministre retrouve la lettre qu’il a écrit à l’intention d’Hee Jin un an plus tôt.

Lors de son entrevue avec le roi, Nam Gu Man lui fait part de son étrange rencontre avec un homme qui ressemblait à Kim Bung Do. Le Roi ne semble pas surpris et sourit légèrement en disant qu’il a une dette envers cet homme. Il n’a pas le temps d’expliquer plus en détail mais il lui rappelle de garder cette rencontre pour lui : Bung Do doit être un homme mort pour tout le monde.

  

2012 – Il est tard et Hee Jin lit toujours le script du documentaire. Elle confie à Soo Kyung qu’elle se sent désolée pour cet homme dont la vie a été totalement ruinée à cause d’une femme. (femme qui l’a oublié en plus de ça…)

Joseon – Bung Do rencontre le moine qui lui a annoncé la mort du Grand Maître et ce dernier se demande ce qu’il devient. Bung Do répond qu’il a traversé les 8 provinces de Joseon pendant un an. Il ajoute que même si c’est une fuite incessante et fatigante, cela est devenu sa seule raison de vivre.

  

Cela crée la confusion dans l’esprit du moine mais la conversation est rapidement interrompue par des gardes qui l’arrêtent pour meurtre. Bung Do commence à se battre, mais il s’arrête tout à coup, regardant autour de lui…pour lâcher son arme et se rendre.

  

2012 – Studio d’enregistrement. Hee Jin commence à lire «  le mois dernier, un memorandum écrit par le Premier Ministre Nam Gu Man fut révélé. Cela incluait le récit de sa rencontre avec Kim Bung Do et sa discussion avec le Roi Suk Jong. Une lettre, écrite par Kim Bung Do, découverte en même temps que le memorandum attire l’attention. Celle-ci évoque l’amour qu’il porte à une personne non-nommée et la tristesse évidente de leur séparation. Étant donné le contexte, on a pensé qu’elle était écrite à l’intention de la Reine ».

Un homme lit ensuite le contenu de la lettre. Cela éveille chez Hee Jin des sentiments confus telle que la compassion et la tristesse. Elle reprend la lecture : « Un homme qui désire que son amour l’oublie. C’était probablement parce qu’elle ne lui était pas accessible. Mais lui, a-t-il gardé sa mémoire? Il semblerait que non car cette femme a été mentionnée dans d’autres documents qui ont été trouvé avec la lettre ».

À la surprise d’Hee Jin, Dong Min vient lui rendre visite à la fin de son enregistrement en lui adressant un grand sourire et un clin d’œil malicieux. Elle lui demande ce qu’il fait ici alors qu’elle pensait qu’il était en tournage à l’étranger. Dong Min la taquine en lui demandant s’il lui a manqué au point qu’elle ait fait des recherches sur son compte. Heh. Dong Min, le retour haha.

  

Lorsqu’elle lui demande ce qu’il fait ici, il lui répond qu’il se sent tellement seul qu’il pourrait en mourir : est-ce qu’elle sort avec quelqu’un en ce moment? Est-ce qu’ils devraient ressortir ensemble? Haha, mais oui bien sûr. Hee Jin retient difficilement une moue de mépris tandis qu’il explique qu’ils devraient se soutenir mutuellement. 

  

Hee Jin rit légèrement et en voyant Na Jung passer devant eux, elle lui sugère de sortir avec elle, lui assurant qu’ils feraient le couple parfait. Aussitôt dit, aussitôt fait : Dong Min apostrophe Na Jung en lui proposant un verre et qu’il veut bien lui faire cette faveur vu qu’il se sent trop seul pour faire le difficile. Haha. Na Jung met ses bras en croix pour signifier «  NO WAY » et Dong Min rit. Haha.

  

Son manager vient le chercher mais avant de partir, il demande à Hee Jin des nouvelles de Soo Kyung : il se sent un peu seul en ce moment…Hee Jin retient un petit sourire et lui dit que Soo Kyung semble avoir quelqu’un en vue ces derniers temps bien qu’elle n’en parle pas.

  

Dans la voiture, elle lui rapporte la discussion et Soo Kyung se désespère : est-ce que ces hommes pensent qu’ils sont des jouets pour leur permettre de passer le temps? Mais elle semble absolument déçue lorsqu’elle apprend la réponse d’Hee Jin sur son amoureux imaginaire. Hah.

Hee Jin est au palais pour faire un tournage et elle se rappelle du moment où elle tournait le drama l’an dernier. Bung Do arrive aussi au palais, les bras liés, et regarde autour de lui avec nostalgie. Mais lorsqu’il voit le premier ministre, il détourne la tête rapidement.

  

Hee Jin commence à filmer et pendant qu’elle parle en s’avançant comme on le lui avait indiqué, 2012 se superposent à présent avec l’ère Joseon, et Hee Jin « croise » Bung Do. À ce moment-là, elle porte une main à son coeur, prise d’une douleur vive et inconnue. Elle se ressaisit et continue son discours et sans trop savoir pourquoi elle commence à pleurer.

  

Bung Do est en prison, attendant l’heure de son interrogation. Des flashbacks de sa dernière entrevue avec le roi dans la bibliothèque lui reviennent et ses mots « Je ne réapparaîtrai plus jamais dans ce monde » se répètent sans cesse.

  

Hee Jin est sur le chemin de retour, toujours aussi triste et en ne sachant toujours pas la cause de sa tristesse.

Bung Do ouvre son mince bagage dans lequel se trouvent ses affaires du monde moderne. Aw. Il prend la cravate et les souvenirs le submergent. Et…il trouve une autre utilisation pour la cravate…Non, mais Bung Do, ça va pas non? Lâche cette cravate tout de suite! Ahem, retournons à nos moutons. Bung Do noue la cravate pour en faire une corde dans le but de se pendre.

  

Hee Jin recommence à pleurer tandis que Bung Do passe la cravate autour de son cou  et se pend. Ses sanglots deviennent de plus en plus désemparés, de plus en plus lourds de désespoir et de douleur.

  

Des souvenirs lui reviennent de manière ponctuelle et discontinue. Elle appelle le numéro dont elle se rappelle sans savoir à qui il appartient. Et le téléphone de Bung Do se met à sonner (hein?). Tout lui revient soudain, de leur première rencontre à sa disparition. Et elle hurle son désarroi.

  

On la retrouve plus tard en face du documentariste à qui elle demande de voir les prises qu’il a faites plus tôt. Elle tombe sur le passage de la lecture de la lettre de Bung Do, sa déclaration d’amour post-mortem.

  

Et sur l’écran, elle voit soudainement tous ces moments avec lui et pendant tout ce temps, ses larmes n’ont pas cessé de couler. La porte s’ouvre : KIM BUNG DO. Quoi, quoi, quoi??! Il lui montre le téléphone : « n’as-tu pas essayé de m’appeler? »

  

Flashback au moment de la pendaison : le téléphone se met à sonner et Bung Do parvient après d’intenses efforts à décrocher la cravate. Lorsqu’il décroche le téléphone, il est instantanément porté dans le monde moderne. Quoi, quoi, quoi? Il ne peut pas en croire ses yeux mais finit par rire de bonheur.

  

Retour à Hee Jin et Bung Do. Elle lui demande de fermer la porte et de venir auprès d’elle avec hésitation. Les larmes aux yeux, elle le touche, s’assurant qu’il est bien réel et en vie. Ouf, il l’est. Elle lui demande ce qu’il a fait pendant un an : « J’ai parcouru toutes les provinces et quitté une amante à chaque fois. Le temps est passé très rapidement ». Hah.

Elle sourit à travers ses larmes et lorsqu’elle apprend qu’il a brûlé le talisman, elle lui demande comment il a fait pour revenir : « Je suis ici parce que tu m’as appelé ». Il essuie ses larmes et lui dit qu’il a failli utiliser la cravate pour un autre but que ce qu’elle lui avait appris. Au point de presque en mourir. Elle ne comprend pas l’allusion, mais elle se saisit de sa cravate et le tire à elle.

  

Nos deux tourtereaux s’embrassent tandis qu’on entend Hee Jin en voix off dire : « Une rencontre hasardeuse a crée un trou dans le temps. Cette rencontre a eu lieu il y a un an. Notre réunion aujourd’hui n’est pas causé par un talisman mystérieux fait par un moine mais parce que nos souvenirs se sont connectés. Et ainsi, notre deuxième rencontre a débuté. À présent, je suis sa bouée de sauvetage, c’est le prix qu’il doit payer pour rester à mes côtés pour toujours ».

  

Bung Do est distrait par la vidéo qui tourne toujours et voit avec surprise la lettre qu’il a écrite : « comment ça se fait qu’elle existe toujours? » Hee Jin répond que ce sont les descendants du Ministre qui l’ont retrouvée et qui l’ont rendue publique il y a un mois. Bung Do est outré de voir que de choses aussi personnelles ont été révélées (haha) et se dit qu’il va falloir qu’il détruise cette lettre.

Elle rit en lui disant qu’il ne le peut pas, parce que cette lettre est dans un musée maintenant. Et qu’elle ne pourra jamais être détruite.Et le baiser (quel baiser!). Second Round.

Au générique : Soo Kyung, Bung Do et l’interrogatoire, prise 3. HAHA. Drama, tu me tues.

  

COMMENTAIRES

Je suis triste. Tellement triste. Queen In Hyun’s Man est terminé. Je pense que j’ai rarement été aussi investie par un drama au point de lui pardonner tous ses défauts et de n’avoir trouvé aucune baisse (notable) de régime durant mes 16 heures de visionnage. Il est juste dommage que la pointe de déception arrive si tard et à un moment si crucial tant il était parti pour être une perfection.

L’explication de leur retrouvailles est sans doute l’une des plus belles et romantiques (les souvenirs qui se connectent, « l’appel » désespéré d’Hee Jin) que j’aie vue jusqu’alors. Après tout, ils ont transcendé le temps simplement avec la force des sentiments et non plus à l’aide d’un objet magique : le point de passage entre le monde et l’autre est l’amour, pas un bout de papier. D’ailleurs, le moment où ils se « retrouvent » au palais, elle pour faire son tournage, lui parce qu’il s’est fait arrêter, illustre avec originalité la non-importance du Temps pour ceux qui s’aiment.

Ce passage, non seulement remarquablement exécuté, était d’un point de vue strictement narratif vraiment bien pensé. Lorsqu’il s’est pendu, j’ai eu une peur monstre en voyant qu’il restait très peu de minutes avant la fin de l’épisode. Quelque chose en moi me disait que ce n’était pas possible que la scénariste nous laisse tomber et choisisse de faire mourir Bung Do lorsqu’Hee Jin retrouve enfin ses souvenirs. Mais en même temps, je ne voyais pas comment il était possible que Bung Do puisse retourner vers Hee Jin. C’était une impasse.

Pourtant, je ne suis pas sûre de trouver l’utilisation du téléphone très convaincante. J’en comprends les raisons (le sens d' »appeler » devient double et ce n’est pas comme si le téléphone n’avait jamais été un moyen de relier Bung Do et Hee Jin, pensez simplement à l’importance de la cabine téléphonique) mais je me suis sérieusement posée des questions à ce moment-là. Jusqu’à maintenant, Queen In Hyun’s Man a prouvé qu’il était capable d’introduire de la fantaisie tout en restant logique et réaliste. Or le téléphone qui sonne à l’ère Joseon était tout sauf logique et réaliste et m’a semblé être une porte de sortie un peu trop « facile ». L’épisode 14 et 15 étaient tellement plus efficaces du point de vue émotionnel que l’épisode 16 semble un peu faible en comparaison.

Cela ne veut pas dire que ce dernier épisode est une déception sur toute la ligne. Bien au contraire! C’est même pour plusieurs raisons une très bonne conclusion. D’abord, on a notre happy ending, ce qui n’est pas une chose négligeable (s’ils avaient coupé à Hee Jin en train de pleurer et Bung Do pendu, je pense que je serais allée me pendre à mon tour). Ensuite, bien que le téléphone ait gâché en quelque sorte la perfection du drama, le scénario reste rigoureux et mystérieux. C’est un des (nombreuses) qualités de ce drama : la capacité à créer des liens entre différents éléments de façon naturelle sans pour autant que cela en devienne prévisible.

Honnêtement, Queen In Hyun’s Man avait une trame pas vraiment originale et aurait pu facilement se prendre les pieds dans les clichés et les intrigues conventionnelles ; au lieu de ça, il a su me surprendre épisodes après épisodes : lorsqu’on pense qu’il n’y a plus rien à dire, il reste finalement une tonne de choses à régler (l’épisode 15 est un tour de force), lorsqu’on pense qu’il n’y a plus d’espoir, les personnages finissent par s’en sortir. Grâce à leur cerveau, à la magie ou simplement à leur coeur. Par ailleurs, la mise en abîme du documentaire avec le titre actuel du drama m’a plus plu que prévu, malgré le fait que ce ne soit pas si subtilement amené. J’aime la manière dont s’emboîtent les différents éléments et, pour cela, je trouve la fin dans la salle de projection particulièrement réussie. Enfin, je ne peux pas ne pas prendre en compte le sourire niais que j’avais pendant les dix dernières minutes : ce couple a volé mon coeur.

En tout et pour tout Queen In Hyun’s Man aura été une merveilleuse surprise, pleine d’amour, de rire, de larmes et de douceurs. Il est pas passé loin de la perfection, et j’aurais toujours pour lui une place particulière. C’est une véritable ode à l’amour inconditionnel, et son romantisme fou ne rime pas (toujours) avec « neuneu », « planplan » et compagnie. Au contraire, c’est simple, subtil et sans aucune prétention. Les personnages s’aiment, se le disent, se le montrent et ne s’embêtent pas avec des questions inutiles (genre la Noble Idiotie, genre la négation de sentiments, genre la différence de statut etc). L’OTP est sans doute un des meilleurs de cette année, il m’a fait voyager sur un petit nuage de bon nombres de fois et Bung Do est devenu sans conteste mon personnage masculin favori. Ji Hyun Woo et Yoo In Na ont incarné avec brio ces amants dont l’amour transcende tout tandis que sur la forme, le drama est impeccable : l’image est soignée, la mise en scène originale et la musique s’accorde efficacement avec le propos.

J’ai encore du mal à croire que tout ça est terminé…Merci Queen In Hyun’s Man pour toutes ces émotions, et merci à vous pour votre lecture (et votre patience! Cette récap’ s’est faite désirer…)!

20 réflexions sur “Queen In Hyun’s Man – Épisode 16 : Goodbye, My Love

  1. Merci beaucoup pour ces récaps qui étaient géniales à lire entre deux épisodes :) J’adore ta façon d’écrire ; toi et Mina vous êtes de très bonnes critiques et je continuerai à vous suivre sur les autres projets!
    Perso, je me suis effondrée au cours de la scène au palais, où ils se « croisent »… C’était juste magnifique ! Cette histoire de docu pour permettre à Hee Jin d’avoir l’occasion de retrouver sa mémoire était une bonne idée… L’appel avec le téléphone manque de crédibilité pour nous, occidentaux… Mais, entre nous, un bout de papier – même écrit par un moine – ne peut pas permettre de voyager dans le temps non plus ;) Je pense qu’inconsciemment notre culture ne considère pas le téléphone comme quelque chose de compatible avec la magie ou le romantisme, du coup, nous n’avons pas la même « perméabilité » face à ce genre de propos. Mais après tout, le téléphone portable a une place de choix à K-dramaland, c’est presque un personnage à part entière (amuse-toi à compter le nombre de discussions téléphoniques… Très souvent c’est la moitié du drama qui se passe au bout du fil) Du coup, perso, cet appel j’adhère !
    En revanche, là où j’ai tiqué, c’est quand Bung Do est apparu dans son costard tout beau, tout repassé… Tout sec… Sans déc’. -_-‘ Qu’il est passé tout le début de la série à voler des fringues qui lui allait (malgré son 1m90?!), avec les accessoires assortis (montre, casquette…), ok… Mais il pouvait pas débarquer en tenue de Joseon, trempé et essouflé?! Tu l’imagines s’arrêter en chemin dans une laverie pour sécher son costume deux pièces et se changer, toi?.. Pfff.. Playboy…

    • Mais il pouvait pas débarquer en tenue de Joseon, trempé et essouflé?!

      Ça aurait été si sexy en plus (et clairement plus vraisemblable)…Mais bon, on a le droit à un baiser-cravate et je ne peux pas m’en plaindre… Rawr. Hah!

      Merci pour tes commentaires tout au long des récaps, c’était un vrai plaisir de partager Queen In Hyun’s Man avec toi et les autres. Ça motive vraiment pour aller jusqu’au bout d’un projet =) Donc un grand MERCI!

  2. Hihi j’avais lu celle sur dramabeans et j’attendais celle-là avec impatience ^^. C’est un peu le sentiment que j’ai eu. J’étais heureuse à la fin du drama, il étaient enfin réuni, ce qui m’a dérangé ce n’est pas que le téléphone marche à l’ère Joseon, ça j’ai adoré, mais le fait que parce qu’elle l’a appelé il a été transporté. J’ai eu un quoi ?. Et parce que je les aimais tellement je voulais aussi vraiment les voir en florence. Je n’ai pas été déçue mais j’en voulais plus. Mais ça reste un excellent drama, dont j’ai adoré la réalisation, l’ost,  » I’m going to meet you » spécialement, l’OTP et quel OTP !!!!! Et l »épilogue on ne change pas une Soo Kyung comme ça ^^ C’est vraiment l’un des plus beaux dramas que j’ai vu. Merci à tout ceux qui ont contribué à la création de cette merveille !!!

    • J’aurais bien voulu que notre Soo Kyung ait sa petite romance à elle aussi héhé, j’ai tellement aimé son personnage!
      Je ne tarirai jamais d’éloges sur les qualités de Queen In Hyun’s Man et celui-ci se fait une place de choix parmi mes favoris! =)

  3. l’incohérence (ou cela n’en est pas une ds ce cas éclairez-moi) qui m’a le plus gênée c’est la tte 1ère scène du drama ds le 1er épisode où l’on voit Bong Do qui s’échappe à cheval et se retrouve ds le monde moderne. Logiquement je m’attendais à ce qu’on retrouve cette scène ds l’épisode final mais apparemment elle n’a pas été prise en compte.
    Du coup elle sert à quoi cette scène ? puisque que notre OTP se retrouve ds la salle de projection

    • Oui, on pouvait s’y attendre en effet. J’imagine que c’était juste une scène d’introduction et que le drama en soi n’avait pas encore « réellement » commencé. Un peu comme un générique de début. Ça ne m’a pas tant gêné que ça en fait parce que si ça s’était terminé avec cette scène, je pense que j’aurais pleuré, mais de frustration cette fois.
      Cela dit, elle portait à confusion, c’est totalement vrai…

  4. Bon alors, effectivement, pour moi, QIHM est passé à deux doigts d’être LE drama parfais. Mais ce dernier épisode est venu un peu gâcher la fête. La montre (c’est vrai qu’avec un talisman, on entre facilement dans la magie, avec une montre beaucoup moins) , la pendaison (pour moi ce geste ne colle pas du tout avec le caractère d’un Kim Bung Do, même désespéré), le costume (alors oui, ça aurait été tellement plus romantique ~et crédible~ si il était resté habillé comme il était dans sa geôle [en plus, on aurait pu quand même avoir la scène de la cravate, car il l’avait sur lui ~Hhumm~]) Tous cela a fait que je n’ai pas ressenti cette jolie scène dans la salle de projection avec l’intensité qu’elle méritait. Je continue à penser que si ils avaient décidé de le faire vivre dans l’ère moderne, ils auraient pu arrêter à l’épisode 14. J’aurais même préféré que cela s’arrête à l’épisode 15 (aussi frustrant et douloureux que cela aurait été). En fait cette fin, elle fait énormément genre: « A non! tu ne peux pas terminer comme ça, il nous faut une fin heureuse et tout et tout…tans pis si c’est pas parfait, de toute façon, c’est le dernier épisode, on aura plus à se préoccuper du taux d’audience après… » . Bon je délire un peu, mais passer si près de la perfection… Autrement, je suis évidemment triste de quitter notre coupe préféré, je les ai aimés très fort autant l’un que l’autre (et si la déclaration de Ji Hyun Woo est vraie, je ne suis pas étonnée, je pense qu’aucun homme ne pourrait résister à l’intensité des regards de Yoo In Na). Merci Kaa pour ces récaps., j’ai adoré.

    • La montre? Est-ce que tu ne parlerai pas du téléphone plutôt? Je n’ai pas de souvenir de cette montre….
      Sinon, bizarrement, moi j’ai trouvé que le suicide était un geste très « Kim Bung Dien » dans la mesure où il nous a déjà démontré que son honneur et sa loyauté passaient avant tout. Or, il a juré au roi et ami qu’il ne réapparaitrait plus jamais devant lui ; promesse qu’il ne peut pas tenir puisque celui qui l’interroge le connaît (on l’a vu dans l’épisode 13). Plutôt que de se parjurer et mettre en péril la réputation du roi, il n’a plus qu’une seule solution : la mort. Donc la pendaison n’était pas irréaliste bien qu’elle m’ait choquée. Je ne comprends pas comment cette série à pu me faire croire autant de fois à la possibilité de sa mort -__-. Je suis trop facile.
      Mais c’est vrai que l’intensité émotionnelle était moins présente dans cet épisode que dans les deux précédents. En tout et pour tout QIHM est entré directement dans mes favoris car malgré cet épisode moins bon, le reste était du pur bonheur.

      Et merci de m’avoir lue, d’avoir commenté et partagé avec les autres fans tes pensées sur ce drama, ce fut un réel plaisir!

      • Oui, désolée, le téléphone !
        Je comprends la raison de son suicide, mais il avait prouvé précédemment qu’il savait trouver une solution à tout…
        Encore merci….. Aaaaah ! ils me manquent déjà….

  5. Voilà, j’ai enfin eu le courage de regarder les derniers épisodes hier soir. Oui j’ai eu du mal. Á la fois je ne voulais pas que ça finisse et j’avais peur de la fin. C’est un tel coup de cœur pour moi ce drama… Il a contenu tout le long une douceur, une simplicité, un romantisme qui ont su me toucher comme peu avant lui.
    Ce drama m’a fait battre le cœur, m’a angoissée, emportée et émue aux larmes par la justesse de son émotion et de sa tendresse. L’alchimie entre Yoo In Na et Ji Hyun Woo m’a transportée et donne à l’écran un couple magnifique. Et puis LUI quoi ! En costume (quel qu’il soit) il est juste à tomber.
    Pour la fin, même si le happy end était tout ce que je voulais et me rend parfaitement heureuse, le scénario… Le téléphone, la tentative de suicide… Oui pourquoi pas… Mais j’aurai tellement préféré que ça soit elle qui trouve la solution. Qu’elle trouve un prêtre, qu’elle lui demande d’écrire les symboles sur parchemin et que la magie opère de nouveau et que ça soit elle, cette fois, qui fasse le chemin vers lui. Qu’elle le retrouve et le surprenne en surgissant dans son monde ; il y aurait eu de l’aventure, du danger, de l’amour… Tant de choses à imaginer encore…

    • Coucou Eerylin!
      Je comprends tout à fait tes appréhensions quant à cette fin, moi aussi j’en avais beaucoup!
      Malgré les reproches que j’ai fait, j’appuie le choix de la scénariste pour le fait que ce soit lui qui ait réussit à venir jusqu’à elle – après tout, le drama s’appelle Queen In Hyu’s Man et non Kim Bung Do’s Woman. C’est vrai que ça aurait bien que ce soit Hee Jin qui aille enfin vers lui, mais cet aspect là m’a tout à fait convaincue car c’était pour moi l’acmé du romantisme : peu importe les obstacles, il suffit qu’elle l’appelle pour qu’il la rejoigne.
      Et j’imagine que la scénariste voulait vraiment boucler le drama et justement ne pas faire une fin trop ouverte à l’imagination…
      Et avec Queen In Hyun’s Man, je suis devenue une fan de Ji Hyun Woo et j’ai hâte qu’il nous revienne de son service militaire avec un nouveau drama! =)

  6. Hello ! Je viens de terminer ce magnifique drama *-* Déjà merci pour tous tes récaps ! J’ai adoré les lire à la fin de chaque épisode :D Je vais me sentir vide sans eux dans les jours à venir… Voilà je voulais juste te remercier ^^
    Tant que j’y suis pourrais-tu me conseiller un drama ? Merci encore :D

    • Salut! D’abord, ravie de te compter parmi les fans de ce qui a été un de mes coups de coeur de cette année! Ensuite, merci beaucoup pour ton gentil mot! J’ai adoré moi-même écrire ces récaps donc je suis contente que le plaisir soit partagé. =)
      Pour ce qui est de la suggestion de dramas, comme je ne connais pas tes goûts ni tes envies du moment, je ne peux que te conseiller d’aller visiter le classement des K-dramas : https://minalapinou.wordpress.com/k-culture/journal-de-visionnage/, qui liste nos favoris, nos recommandations et nos non-recommandations. Tu peux aussi aller voir du côté de notre Sommaire, en particulier la section « Premières Impressions », ou « Fiches Complètes » pour te faire une petite idée, et peut être qu’un de nos articles éveillera ta curiosité… Bonne lecture! =)

  7. Bonjour,
    C’est frustrant de découvrir des dramas qui datent…
    a chaque fois que je tombe sur des commentaires ou des résumés ils datent tous de deux ans minimum…. je laisse des commentaires mais presque toujours en vain…

    Alors je suis tombé la parce que je cherchais des réponses, et que j’ai un peu eu et c’est uniquement ici que j’ai eu alors merci :D

    ce drama est magique, magnifique, splendide!!! et je pensais pas mais si et quand je vois la déferlante de commentaire positifs c’est sur…
    j’ai lu les récaps et surtout les remarques c’est ce qui me plaisais le plus (meme si j’aimais voir tes ponctuations dans le recap ^_^)

    je voudrais moi souligner que oui ce dernier épisode est presque baclé dans la forme de rappel avec le téléphone, et j’aurais eu envie un peu plus tot que hee jin le cherche elle avec une solution etant donné qu’elle a la modernité avec elle… pas juste qu’elle l’attende en pleurant (ce qu’elle a beaucoup (trop) fait…)
    le téléphone …. qui a un téléphone qui a une batterie qui tient 1an?????
    la pendaison oui j’ai été tres étonné mais oui j’y ai vu de la loyauté et du desespoir, meme apres avoir traversé le pays plusieurs fois un an apres il n’y a pas d’issues pas d’échappatoire pas de retour possible et en plus il romperait sa promesse faite au roi… meme si la scene m’as été difficile a voir…

    moi j’aurais aussi aimé un mini developpement… de leur futur de ce qui est arrivé de l’appartement et comment il va faire son identité….
    depuis le temps ils feront peut etre une suite? ^_^ c’est beau de rêver hein???

    enfin bon merci pour tout et moi aussi il se place tres haut en favoris ce drama la…

    PS : tu parlais des dramas dans le temps ou on ne réunis pas les personnages mais dans faith ça a été fait !!! (magnifique aussi ce drama <3)

    merci beaucoup!
    Lutti73

    • J’adore Faith aussi, mais lorsque j’ai écrit cet article, Faith n’était pas encore diffusé donc je ne pouvais pas faire de rapprochements entre les deux.
      Je suis contente en tout cas que Queen In Hyun’s Man t’ait autant plu, même si la fin manquait cruellement de logique (c’est ce qui arrive souvent lorsque les scénaristes ne savent pas comment réunir leur OTP)! Une suite ne me semble pas forcément souhaitable : je préfère rester sur le souvenir de la magie plutôt que prendre le risque de la briser au cas où la saison 2 ne soit pas à la hauteur de mes attentes. Mais peut-être aimeras-tu Nine Times Time Travel? C’est par la même équipe que Queen In Hyun’s Man.^^

      Merci pour ton commentaire! =)

      • OH UNE REPONSE :D
        Oui la saison 2 c’était une pure illusion, mais peut etre un petit film un peu a la hana yori dango….
        ou des bonus un peu a la playfull kiss ou boys over flowers….

        enfin des ptits trucs a nous mettre sous la dent…

        je suis allé voir time travel nine times je suis pas contre mais je pense sincèrement que ce qui m’a autant plus dans ce drama c’est le jeux et la complicité des acteur… leur amour leur proximité (leur bisous :D xD) bref eux
        et enfaite tout est tourné vers eux donc est ce que ce drama me plaira je me demande…? mais je l’exclus pas
        pour l’instant je ressasse QIHSM et puis apres je dois encore m’atteler a dream high….
        mais j’ai une question je l’ai vu plusieurs fois qu’est ce que « OTP’?

        et si j’avais pas vu faith (j’ai mis longtemps a le voir….) j’aurais pas vu QIHSM quel gachis je serais passé a coté de ce bijoux!!!

        Merci en tout cas je vais surement faire un petit tour sur tes autres topic :)

        Lutti73

        • OTP = One True Pairing, qui désigne généralement le couple phare d’un drama, ceux qui sont destinés à être ensemble par monts et par vaux. ^-^
          C’est sûr que si tu viens tout juste de terminer QIHM, tous les autres dramas te paraîtront fades sur le moment, j’étais comme ça lorsque je l’avais terminé moi aussi. =)

  8. Hein? qui me réveille? une notif à propos de Queen in Hyuns Man? plait-il? In between dreams? ah? ce site ne parle pas désormais que d’animes ? (ce qui n’est pas ma tasse de thé)
    aaahhh… nostalgie…..

  9. c’est moi qui réveille tout le monde :D
    j’ai eu ça pour faith aussi j’ai eu du mal a passer apres … j’avais commencé cheongdamdong alice mais ça m’a saoulé et j’ai décidé de me spoiler et regarder la fin (et je me suis rendue compte qu’enfaite il ne s’était pas passé beaucoup d’épisode mais j’avais rien compris donc pas déçue de l’avoir abandonné)
    Ah et puis the heirs le drama le plus récent que j’ai vu…. j’ai adoré avec lee min oh forcément….
    savez vous pourquoi est ce qu’il ne fait presque pas de drama serieux??? je suis une fan goulue et j’en veux plus !!!!
    en meme temps j’ai tout vu presque de ses dramas en personnage principale
    et plus j’en regardais plus j’adorais …. genre plus le temps passe meilleur ils sont…
    Personnal taste j’ai bien aimé, BOF j’ai adoré, city hunter j’ai eu du mal a le regarder mais j’ai adoré, et puis faith…. je me passe de commentaire et enfin the heirs :D

    je vais aller faire un petit tour sur les autres dramas :D

    Lutti73

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s