Ghost : What you See is (not) what you Get

Le pilote m’a énormément plu (je commence à devenir fan de cette scénariste), mais le second épisode…ça c’était du drama. Je n’ai pas le souvenir d’avoir regardé récemment un épisode aussi chargé de tension, de retournements de situation et de suspense (même Bridal Mask était plus prévisible). Peut-être qu’une grande partie de l’effet de surprise vient du fait que c’est un drama du Big Three (et à chaque fois je me demandais : ils l’ont fait ? Ah oui, ils ont osé.). En tout cas ce qui se présentait comme un drama policier original et intrigant vient de prendre une direction autrement plus sombre que la promotion ne le laissait présager. Je suis à fond dedans.

Aucun spoiler sur le second épisode, je ne résume que rapidement le premier.

Kim Woo Hyun (So Ji Sub) est sur la trace d’un hacker imprenable, Hadès. Avec Yoo Kang Mi (Lee Yeon Hee) et son équipe il essaie sans succès de mettre la main sur des preuves, mais au cours de leur dernière descente les données s’autodétruisent.

Suspectée de vendre son corps en échange de son succès et vraisemblablement sujette à une dépression, une jeune actrice se suicide après avoir posté un message sans équivoque sur Twitter. A Séoul le département de la police qui s’occupe de la cyber-criminalité (NPAC) est envoyé sur les lieux pour enquêter sur les rumeurs et explorer un peu l’activité de l’actrice sur internet. Woo Hyun et son équipe découvrent plusieurs indices qui vont dans le sens d’un meurtre tandis qu’un reporter louche, Park Ki Young (Daniel Choi) gravite autour des lieux sous le prétexte de rassembler des informations pour un scoop.

Park Ki Young est rapidement présenté comme l’homme derrière « Hadès » : on nous laisse entendre qu’il se voit comme un justicier du net, révélateur de la vérité par le biais d’un hacking de masse des réseaux informatiques, médiatiques et téléphoniques. En tant qu’ancien officier de police il a le profil idéal. C’est aussi l’ancien collègue et colocataire de Woo Hyun, et cette amitié vient pimenter les choses. Ki Young utilise ses capacités pour dénoncer la corruption des hauts fonctionnaires en dehors de la loi, mais sa présence sur les lieux du crime peut avant la chute de l’actrice en fait le suspect N°1. Il révèle à Woo Hyun qu’il a reçu un mail peu avant les évènements lui proposant une large récompense si il parvenait à hacker la messagerie de la victime et récupérer un fichier « fantôme ». Mais plus tard, de nouveaux indices apportent la preuve de la culpabilité de Ki Young de manière de plus en plus irréfutable. Woo Hyun refuse de croire que les choses sont aussi simples, et approfondis ses recherches, avec succès. L’identité réelle du tueur le laisse pétrifié…

Le pilote est très efficace parce qu’il utilise la méthode du chasseur chassé (ou de la « chaîne alimentaire » comme j’aime le dire parfois) : la police traque Hadès, qui veut dénoncer la police mais qui est lui-même traqué par une autre organisation mystérieuse. La police le prend pour un stalker mais là encore les choses sont plus compliquées. Tout le pilote est centré autour de cette vidéo du meurtre de la jeune fille et petit à petit se pose la question de son authenticité (encore une question pertinente qui touche à la manipulation des images : qu’est-ce que je vois ? Quelle est l’intention derrière ?). Le but du pilote n’est pas de brouiller au maximum les pistes  et de renverser la situation pour surprendre le spectateur et le tenir en haleine (ça c’est le rôle du second épisode), mais plutôt de se concentrer sur le côté dramatique de l’enquête. Le ton devient radicalement plus noir et plus tendu au cours de l’épisode suivant, et c’est là que j’ai réalisé à quel point la promotion de ce drama a été réalisée avec adresse (et maintenant je regarde différemment les affiches). Le titre « fantôme » désigne aussi bien l’ennemi et notre héros, tous les deux en quelque sorte invisibles.

Comme le scénario est complexe c’est vraiment dommage que le casting ne soit pas à la hauteur, en particulier Lee Yeon Hee : Kang Mi est un personnage vraiment intéressant, ce n’est pas la nunuche débutante un peu perdue et martyrisée par ses supérieurs et j’aurais adoré la voir jouée par une actrice plus douée. Au cours du second épisode c’est elle qui prend les choses en main, et décidément voir un personnage féminin intelligent et expérimenté prendre les devants, protéger ses coéquipiers et mener l’enquête avec la tête froide est très rafraichissant. Je n’en dis pas plus pour l’instant sur le héros, mais c’est définitivement l’un des personnages les plus intéressants que je croise à Kdrama-land depuis le début de l’année. Et Daniel Choi est toujours aussi génial.

Casting : C + Bon on s’y attendait, So Ji Sub et Lee Yon Hee ne représentent pas un atout pour le drama. Ce sont des exemples d’acteurs beaux et ennuyeux. So Ji Sub s’en tire un peu mieux que sa partenaire, même si il nous fait tout le temps sa tête de mannequin comme si il sortait d’une pub pour un déodorant (tu es dans un drama buddy, décoince, respire). Lee Yon Hee est une très mauvaise actrice, ne sait pas placer sa voix et n’a pas un panel d’expression très étendu : j’avais touché juste en parlant de pot de fleur. Comme l’alchimie manque clairement entre les deux acteurs j’aimerais qu’ils laissent ça de côté pour une fois et se concentrent sur le reste (enfin je dis ça mais je me connais, d-s qu’il va y avoir de la romance dans l’air je vais changer d’avis). Je met C par ce qu’ils ont quand même les deux rôles principaux, et + pour le casting secondaire (Daniel Choi & co).

Réalisation : A Très solide, agréable à l’œil et dynamique, très appropriée et inventive, avec en bonus une très bonne bande-sonore (*larmes de joie* : même les orgues de l’enfer ont un sens particulier). C’est l’avantage d’avoir une équipe de réalisation expérimentée, et ce serait absolument parfait si ils n’avaient pas (encore une fois) un sous-doué au montage qui nous sort parfois des transitions beaucoup trop brutales qui cassent le rythme. Je prie pour que Ghost ne se retrouve pas comme Sign à la fin, inexorablement ratrappé par le temps.

Scénario : A – Pas de monde parallèle on d’anticipation dans Ghost, mais un sujet très actuel qui échappe encore beaucoup au grand public du fait de sa technicité. Un crime de sang classique est simple par comparaison, on peut l’expliquer facilement, mais qu’est-ce qu’un cyber-crime ? Comme tout passe maintenant par la numérisation des données, la majorité des individus et des entreprises se retrouvent à la merci de ceux qui viennent interférer : les informaticiens des forces de l’ordre mais aussi les hackers et pirates informatiques. Nous sommes devenus tellement dépendants de l’informatique et les choses avancent tellement vite qu’il devient difficile de garder le contrôle (et je peux vous dire que la loi a beaucoup de mal à suivre tous ces changements). Ghost me paraît par conséquent une idée de drama particulièrement pertinente. J’attendais avec un peu d’appréhension l’inévitable aspect tragique du scénario, mais il m’a bluffée et apporte une nouvelle richesse à l’ensemble. Quant au jargon informatique, je n’y connais rien, mais j’ai un faible pour tout ce qui se rapporte aux hackers, informaticiens, geeks etc.

Verdict : Good Kimchi + Le « + » vient du second épisode. Je ne sais pas si ils vont arriver à maintenir cette qualité de scénario/réalisation tout du long et cet équilibre fragile entre les enquêtes purement informatiques et le suspense plus physique, mais ce serait génial. Je suis admirative de la manière dont ont été écrite les interactions des personnages, et c’est d’autant plus frustrant de savoir qu’avec de meilleurs acteurs nous aurions pu avoir quelque chose de vraiment tendu entre eux (je pense que So Ji Sub a ce qu’il faut pour jouer correctement son rôle, mais je ne peux pas en dire autant pour Lee Yeon Hee). Tant pis, j’aime assez le scénario et la réalisation pour faire l’impasse sur les acteurs !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s