Queen In Hyun’s Man – Épisode 13 : L’Homme de la Reine

D’abord, pardon du délai mais il m’a semblé que les sorties étaient légèrement moins rapides que les semaines précédentes. Ou c’est peut être juste moi qui perd la tête, avec l’avalanche des nouveaux dramas et de cracks qui nous sont tombés dessus dernièrement. Néanmoins gardons le cap, puisque Queen In Hyun’s Man entame sa dernière ligne droite la semaine prochaine. La fin approche camarades, et croisons les doigts pour que la finale soit à la hauteur de notre amour pour la série… Cet épisode a juste ce qu’il faut de suspens et de tension dramatique pour remettre Queen In Hyun’s Man dans les rails de l’intrigue. C’est génial, mais ça m »a donné aussi des sueurs froides quant à la suite des évènements.

Joseon – Bung Do reçoit la visite de Yeon Wol. Celle-ci a entendu dire qu’il comptait aller s’établir dans l’autre monde, et c’est avec émotion qu’elle lui fait part de son choc. Il est surpris de la voir aussi bouleversée tandis qu’elle explique qu’elle lui a donné le talisman pour sa sécurité et son bonheur, et non pour le voir tous les quitter pour le bien d’une femme. Incapable de retenir ses larmes, elle lui apprend que le talisman, utilisé à des fins personnelles, peut être une malédiction.

  

2012 – Hee Jin est extatique alors qu’elle vient d’acheter ce qu’il faut à Bung do pour vivre ici : vêtements, montre, portefeuille et téléphone (dans lequel elle enregistre tout de suite son numéro sous « La Plus Belle Fille du Monde » Heh). Tandis qu’elle fait le point sur tout ce qu’elle a acheté, Soo Kyung la regarde avec incrédulité et agacement. 

  

Hee Jin fait part de son intention de trouver une maison pour Bung Do et Soo Kyung explose en lui demandant pourquoi elle doit tout faire à sa place. Son amie lui répond que c’est parce qu’il ne sait pas choisir et lui demande pourquoi elle n’approuve pas Bung Do alors qu’il est riche. Peut être même plus que Dong Min. N’est-ce pas le point le plus important pour Soo Kyung? Hah.

Cette dernière est frustrée de la voir si heureuse alors que son dernier scandale a nui considérablement à sa réputation (et donc à ses offres d’emploi) mais elle finit par se rendre, confortée par l’idée qu’au moins, il n’est pas pauvre.

  

Joseon – Bung Do réfléchit à sa dernière entrevue avec Yeon Wol et à ce qu’elle lui a révélé à cette occasion.

En flashback, on la voit prier jour et nuit au temple, ce qui attise la curiosité du grand maître. Il lui demande pourquoi et pour qui elle prie avec autant de ferveur et offre de lui venir en aide, sa foi en Bouddha l’ayant impressionné.

  

Yeon Wol répond qu’elle désire la sécurité et le bonheur d’un homme. Le Grand Maître répond que le destin de celui-ci est semé d’embûches et qu’il lui sera difficile de préserver sa vie dans ce monde. En trempant le pinceau dans l’encre rouge, il l’avertit que le talisman ne doit pas être utilisé à des fins personnelles, auquel cas il deviendrait une malédiction plutôt qu’un charme protecteur que ni ses  bonnes intentions, ni celles de Yeon Wol ni celles de Bung Do pourraient prévenir. 

  

Et on coupe à l’entrevue entre Yeon Wol et Bung Do dans laquelle elle lui fait remarquer qu’il n’y a pas eu un seul instant où elle ne lui a pas souhaité d’être heureux mais qu’elle ne se doutait pas que son bonheur serait synonyme de son départ.

  

Un officier du Bureau de l’Investigation Royale vient voir Bung Do pour lui transmettre un message : non seulement Ja Su n’a pas pu être retrouvé mais en plus, il y a eu des troubles hier soir alors que la Reine était en visite chez sa mère. Un homme, en habit d’homme noble, s’est introduit dans ses appartements. La Reine est saine et sauve mais le Roi est furieux et demande à voir Bung Do puisqu’il est le seul à pouvoir identifier le responsable.

  

Le chef de police lui montre le portrait qu’on a dressé de Ja Su et lui demande si cela correspond à la réalité. Bung Do remarque de légères différences et marmonne qu’il aurait été plus facile de prendre une photo à la place ; ce que le policier ne comprend pas, bien évidemment. 

Bung Do demande si celui qui s’est infiltré dans la demeure de la reine ressemble à Ja Su mais le gendarme répond à la négative : l’homme était plus grand et portait des habits de noble. Bung Do se perd dans ses pensées lorsque tout à coup des hommes, arcs tendus, tirent sur lui.

  

Une flèche lui transperce la poitrine, une autre le dos (EEEEHH Nooooon!!), et la troisième, fatale, vient se planter dans son coeur. Ou ce qui aurait dû être son coeur car le voilà disparu, sous les yeux horrifiés des témoins. Uh Oh, problèmes, problèmes…disparaître tout seul dans une forêt est une chose, disparaître en plein milieu d’une foule en est une autre…

  

2012 – Bung Do se retrouve donc à Séoul, au milieu de passants qui se demandent s’il est en train de tourner un film. Il se cache dans un coin, casse les flèches toujours plantées dans son corps et vole une nouvelle fois des habits.

  

En marchant, toujours sanguinolent et douloureusement blessé, il se remémore ce qu’il vient de se passer et en mettant tous les éléments dans l’ordre, il en conclue que c’est un piège mis au point par quelqu’un qui connaît l’existence et le pouvoir de l’amulette.

Retour à la conversation entre Ja Su et son maître en prison. Lorsque le premier projetait de tuer Bung Do après l’avoir dépossédé de son talisman, Min Am lui a dit que cela n’était pas nécessaire car si le talisman protégeait sa vie, l’inverse pourrait tout aussi bien être possible.

  

Bung Do se rappelle de ce qu’on lui a dit : un homme grand, portant des vêtements de nobles…Il se rend alors compte que tout ceci est l’oeuvre de Ja Su, ou plutôt du Ministre Min et devine ce vers quoi ce piège se dirige.

Nouveau retour à la conversation entre Ja Su et Min Am qui lui fait part de son plan : il est sûr que Bung Do s’est rendu à la demeure de la Reine la nuit de sa soit-disante tentative d’assassinat, seulement, ils n’ont aucune preuve de cela. Tout ce qu’ils ont à faire est de rejouer cet épisode car il n’y a qu’une chose qui pourrait rendre le roi suffisamment furieux pour les condamner à mort : une scandaleuse rumeur. 

  

Bung Do marche tant bien que mal (sérieusement, cet homme est sur-humain?) jusqu’au parc où il a caché ses vêtements. Mais il ne les trouve pas. À son grand soulagement, il trouve un sac plastique à la place : Hee Jin est passée par là et a remplacé ses anciennes affaires par les nouvelles : vêtements, portefeuille et téléphone portable.

  

Il appelle un taxi bien que son état empire de plus en plus et demande à aller à la bibliothèque. Sur le chemin cependant, il s’évanouit. AAAHH. 

  

Hee Jin est sur le plateau de tournage en train d’exécuter une scène avec un substitut qui joue le rôle du roi, puisque Dong Min refuse de jouer avec elle. Le réalisateur est mécontent et demande une pause. Na Jung passe par là et ne manque pas de lui faire part de ses félicitations sarcastiques pour avoir eu le toupet de tromper le Roi. 

  

Hee Jin aperçoit Soo Kyung et soupire de soulagement tout en lui adressant des grimaces comiques. Seulement les réponses muettes de Soo Kyung sont beaucoup plus menaçantes que compatissantes. Haha. Dans les loges cependant, Soo Kyung se plaint de l’attitude de Dong Min et lorsqu’Hee Jin se demande si elle devrait essayer de lui parler à nouveau et se mettre à genoux en le suppliant s’il le faut, Soo Kyung l’arrête : « Te faire asperger d’eau et frapper par un oreiller est suffisant. Pourquoi le supplier? Ce n’est pas comme si vous étiez mariés ou fiancés. Au début, il me faisait de la peine, mais plus maintenant. » Soo Kyung, tope-là!

Hee Jin regarde son téléphone et remarque la multitude d’appels manqués. Lorsqu’elle se rend compte que c’est Bung Do, elle rappelle, toute excitée..pour tomber sur le chauffeur de taxi qui lui fait part du malaise de son amoureux.

  

Et bien sûr, la première chose qu’elle fait est de se ruer à l’hôpital, accompagnée de sa fidèle Soo Kyung. L’infirmière la reconnait et lui demande si elle est son référent et Soo Kyung est prompte à se désigner elle-même comme la personne-référente à la place d’Hee Jin, ne voulant pas que le scandale continue.

  

Devant la porte de la salle d’urgence, le chauffeur raconte à Soo Kyung ce qu’il s’est passé et partage sa peur lorsqu’il l’a vu évanoui : il pensait qu’il venait de mourir. Lorsqu’il a ouvert son portefeuille, il a vu de l’argent, mais pas de carte d’identité, et dans son téléphone portable, un seul numéro était enregistré : « La Plus Belle Femme du Monde ».

  

Joseon – Le gardien de prison raconte les derniers évènements au Ministre : la ville est en plein chaos : plusieurs personnes ont vu Bung Do disparaître sous leurs yeux. Cela a été rapporté au Roi.

  

On assiste alors à l’échange entre le Roi et le chef de police : Bung Do est introuvable et puisqu’il a été touché par deux flèches, ils auraient dû retrouver des traces de sang, mais il n’y en avait aucune. Le Roi lui demande alors s’il est en train d’insinuer que Bung Do a usé de la magie noire et où il est en ce moment…

  

2012 – …À l’hôpital en train d’agoniser Votre Majesté. L’opération est terminée et lorsque Bung Do ouvre les yeux, la première personne qu’il voit est Hee Jin, pleine d’inquiétude. Il murmure alors : « Verifier….Annales ». Et il retombe inconscient.

  

Hee Jin attend à l’extérieur et Soo Kyung lui dit qu’il va être l’heure pour elle de retourner sur le plateau de tournage. Elle l’assure qu’elle s’occupera bien de Bung Do, mais qu’elle ne peut pas rester trop longtemps ici si elle ne veut pas que des rumeurs se répandent.

Hee Jin soupire et accepte à contre coeur. Avant qu’elle s’en aille, Soo Kyung a cependant une question : « Ce n’est pas parce que j’aime l’argent que l’argent fait tout. Qui est Bung Do pour avoir été transpercé par des flèches? » Elle lui montre un sac en plastique contenant les pointes extraites du corps du malheureux, ce qui alarme Hee Jin au point de lui faire lâcher son sac à main.

  

Hee Jin est de retour au studio lorsqu’on lui tend le script modifié. Aïe, aïe, aïe, quelles mauvaises nouvelles apportes-tu, Ô Script? Et en effet, les nouvelles ne doivent pas être bonnes car Hee Jin tourne les pages, perplexe et choquée.

  

Elle rentre brusquement dans la loge de Dong Min, le tenant pour responsable et lui crie que même s’ils ont une relation pleine de contentieux, cela devrait se limiter à la sphère privée : pourquoi l’exposer publiquement? Ce dernier la regarde, effaré, n’ayant strictement aucune idée de ce dont elle parle. Il lui demande s’il s’agit du fait que la mort de la Reine ait été avancée, auquel cas, il n’y est pour rien…

  

Mais Hee Jin le coupe : elle s’en fiche de la mort prématurée de la Reine : pourquoi doit-elle mourir dans ces conditions? Dong Min ne comprend toujours rien à son charabia et lui demande si elle a bu (haha). Hee Jin s’arrête, réalisant tout à coup qu’il peut y avoir une raison, autre que Dong Min, pour laquelle le script a été modifié.

  

Elle part sans dire un mot, laissant Dong Min bouillir dans sa frustration (hah) et va tout de suite vérifier dans les annales. Ce qu’elle lit la laisse sans voix.

Bung Do se réveille, se demandant où il est. Lorsqu’Hee Jin arrive, il la reçoit cependant avec un doux sourire et lui demande depuis combien de temps il est ici : « dix jours » répond-elle. Le visage de Bung Do s’assombrit. Lorsqu’elle lui propose de l’eau, il lui répond simplement qu’il doit lire un livre. « Oh, tu parles des Annales? » devine Hee Jin, et en voyant la surprise peinte sur le visage de Bung Do, elle ajoute « Tu ne te rappelles pas? Tu m’as demandée de lire les Annales pour vérifier si quelque chose a changé ».

  

Bung Do la questionne alors  » Quelque chose a-t-il changé? », « Non » répond Hee Jin directement, « Juste une chose : l’érudit Bung Do a été touché par deux flèches et a disparu. Après cela, on ne sait pas ce qu’il est devenu et n’est jamais réapparu. C’est ainsi qu’il a fini par vivre ici.  » Jolie tentative Hee Jin, mais pas très subtile. Bung Do lui demande si c’est tout ce qu’il y avait de marqué et Hee Jin continue de mentir : « Oui. Est-ce que tu pensais que tu étais une personne aussi importante? Ça s’appelle avoir la grosse tête. » Le docteur arrive pour vérifier l’état du patient et Hee Jin s’en va, évitant de regarder Bung Do dans les yeux.

  

Après le départ du docteur, Bung Do se lève, cherche le talisman – qu’il ne trouve pas – et se change avec les habits qu’Hee Jin a apporté pour lui. Il quitte l’hôpital mais rencontre par inadvertance Soo Kyung qui ne réagit pas. Elle se trouve dans sa chambre, et se demande ce qu’il se passe, tandis qu’Hee Jin rentre à son tour. Soo Kyung lui demande pourquoi il s’est enfui parce que c’est pas comme si il n’avait pas d’argent pour payer les taxes d’hôpital. Hee Jin devine avec tristesse où il est parti…

  

…Et on retrouve notre érudit, pas tout à fait encore guéri, à la bibliothèque, en train de lire ce que sa nouvelle disparition a eu comme répercussion dans l’histoire : après sa disparition, on reporte que l’homme qui s’est introduit dans les appartements de la Reine ressemblait à Kim Bung Do, le Roi se met en colère et puni les témoins. Plus tard, les gardes témoignent avoir vu Bung Do venir régulièrement visiter la Reine et était présent lorsqu’on a essayé de l’assassiner. Puis on découvre que Bung Do n’est jamais allé à son village natal comme il l’avait prétendu et qu’il a quitté pendant 4 jours Jeju lors de son exil. Des rumeurs se propagent comme quoi Bung Do a utilisé de la magie noire pour pouvoir se déplacer et voir la Reine et lorsque le Roi soumet cette dernière à un interrogatoire, elle refuse de parler (gardant sa promesse faite à Bung Do). Finalement, le Roi déclare qu’il y a eu haute trahison : la Reine est déchue de son statut et condamnée à la décapitation, tandis que toutes les personnes proches de Bung Do vont être punies également à défaut de punir Bung Do en personne (puisqu’introuvable). Le Ministre est libéré. 

  

Bung Do ferme les yeux, encaissant comme il le peut ces mauvaises nouvelles et ne répond pas aux appels d’Hee Jin. Les souvenirs des mots de Yeon Wol lui reviennent en tête, tandis qu’il se rappelle de sa promesse faite à la Reine de la protéger jusqu’au bout.

Il rappelle Hee Jin qui lui demande où il est : « chez toi » dit-il simplement. Il lui demande où elle a caché l’amulette et Hee Jin fait semblant de ne pas savoir  de quoi il parle. Lorsqu’il lui demande si ce n’est pas elle qui l’a récupéré, elle lui répond d’une voix blanche « Je l’ai brûlé ». Omo. Omo. OMO. Elle continue : « je l’ai brûlé parce que je savais que tu serais comme ça à ton réveil ». Bung Do reste calme, continue à fouiller dans les tiroirs et les placards en lui disant simplement que le temps presse : Où est l’amulette?

Hee Jin lui répond : « Je viens de te dire que je l’ai brûlé. J’ai lu les Annales, la reine doit être décapitée et tu es porté disparu. Je l’ai brûlé parce que j’ai peur de ce qu’il va t’arriver si tu retournes à Joseon. Tu sais que je suis impulsive et bête. Je suis désolée de ne pas t’avoir dit ça avant, mais même si tu le voulais, tu ne pourrais pas retourner à Joseon ». Pendant tout ce temps Bung Do est calme et répond enfin : « Ne te vexe pas sur  ce que je vais te dire. Je n’aime pas les gens bêtes. Tu dis souvent de toi que tu es idiote, mais je le pense pas ». Merci de dire tout haut ce que je pense Bung Do!

Il s’explique : « Lorsque le talisman a été coupé en deux, j’ai perdu la mémoire et tu as du revivre ta vie deux fois. Si c’est la conséquence lorsqu’il est coupé, que penses-tu que cela serait s’il était brûlé? Tu sais aussi que cela engendrerait de grands malheurs, comment aurais-tu donc pu le brûler? »

Hee Jin se rappelle de la nuit où, le briquet à la main, elle s’apprêtait à détruire le talisman. Le briquet s’approche, s’approche (et mon coeur s’arrête), et le bras d’Hee Jin retombe finalement, incapable d’aller jusqu’au bout.

Hee Jin continue à faire semblant cependant de l’avoir brûlé, quand tout à coup Bung Do dit : « Trouvé ». Hee Jin panique et lui demande précipitamment de ne pas partir. sa voix se brise tandis qu’elle lui rappelle qu’ils lui ont sauvé la vie et qu’il lui a dit qu’il prendrait ses responsabilités. Sur ce, elle lui redemande de ne pas partir. Bung Do lui demande avec douceur d’écouter attentivement ce qu’il va lui dire : « J’ai promis de prendre mes responsabilités, mais cinq ans auparavant, j’ai juré de protéger la Reine de ma vie. Or maintenant, à cause de moi, elle va être décapitée. Je ne pense pas que je pourrais vivre heureux en sachant cela, et j’ai été élevé en sachant que je ne dois pas vivre de cette manière-là. Donc…je prendrais mes responsabilités pour tout. Je peux le faire. Je reviendrai. » (oui, tu as plutôt intérêt!)

Plus tard, Hee Jin rentre chez elle, et tombe sur les affaires que Bung Do a laissées derrière lui. Elle soupire, le coeur lourd.

REMARQUES

Oh, Hee Jin, tu me fends le coeur. Combien ça doit être dur pour toi de ne pouvoir qu’attendre avec passivité et angoisse le retour (ou non?) de celui que tu aimes! Je compatis totalement avec toi…

Cet épisode était très bon, l’intrigue avance d’un bon pas et nos tourtereaux ne sont soudainement plus les seules personnes qui existent et comptent en ce monde. Ah oui, et c’est le retour de notre homme cérébral préféré. Nous l’avions vu playboy lors des deux derniers épisodes, et j’avoue que son côté « intello kickass » m’avait un peu manqué. Donc Bung Do l’intello revient en force, et nous prouve encore une fois 1) sa rapidité de réflexion, 2) sa noblesse de caractère et 3) son courage. Oui, il a dit à Hee Jin qu’il prendrait ses responsabilités envers elle, et il le fera, ou en tous les cas, on sait qu’il était absolument sincèrement persuadé qu’il pouvait le faire à ce moment-là, mais il ne le fera pas au détriment du bien-être de ceux qu’il aime. La fidélité à sa reine et son honneur est un bien précieux pour Bung Do et retourner à Joseon est un devoir moral qu’il se donne, même si ça veut dire risquer sa vie à nouveau (mais Bung Do ne craint pas la mort). Je ne pense pas qu’il mette pour autant en priorité son devoir sur l’amour car je ne crois pas que Bung Do ait l’impression de se retrouver devant un dilemme : tout pour lui est juste une question de temps. Retourner à Joseon ne veut pas dire qu’il ne reviendra pas vers Hee Jin, et sauver sa Reine ne veut pas dire qu’il sacrifie son amour. En tout cas, pas dans sa tête à lui.

Seulement, une chose est sûre, Bung Do appartient à son passé, bien qu’il ait dit dans l’épisode précédent que cela ne semblait plus lui être familier. Il ne peut pas couper tous les liens qu’il a là-bas, étant sans cesse rappelé par son devoir et par sa loyauté. Un autre que lui, moins fidèle, moins intègre aurait sans doute accepté de tout laisser dans le passé pour vivre une vie paisible et tranquille auprès de celle qu’il aime, sans risquer tous les jours de se faire assassiner. Mais pas Bung Do. Lui ne pourrait jamais vivre heureux en sachant que les personnes qu’il aime sont malheureuses (et c’est aussi pour ça qu’on l’aime non?). Son voyage et sa rencontre avec Hee Jin ne rendent que les choses encore plus compliquées car il se retrouve avec tout à coup une autre personne à protéger. Difficile la vie quand on s’appelle Kim Bung Do hein?

Cependant, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver Bung Do légèrement trop confiant quant à son succès. Oui, je sais qu’il est un super-héros, mais tout même, moi ça me fait peur tout ça. Qu’est-ce qu’on fait si tout ne se passe pas comme il l’avait prévu une fois de retour à Joseon? Et s’il ne pouvait plus jamais retourner en 2012? Que sont censées faire notre pauvre Hee Jin (l’attendre pour le reste de sa vie?), notre pauvre reine et notre pauvre Yeon Wol? Bung Do, espèce de playboy. J’aime à quel point le couple Hee Jin/Bung Do est parfaitement bien équilibré, et j’apprécie encore plus la compréhension dont fait preuve Hee Jin. Mais autant j’aime la confiance qu’ils portent en l’un et en l’autre et en leur amour, autant je me demande si avoir/faire confiance peut être suffisant lorsqu’il y a quelque chose d’aussi imprévisible que le temps et les effets de causes à conséquences.

On ne modifie pas le temps impunément et ça, on le savait déjà. Maintenant, il s’agira de savoir si les désirs de Bung Do – régler les problèmes à Joseon et vivre avec Hee Jin – ne sont pas un conflit d’intérêt et si c’est réellement possible : peut-on vraiment avoir le beurre, l’argent du beurre, et le sourire de la crémière? 

11 réflexions sur “Queen In Hyun’s Man – Épisode 13 : L’Homme de la Reine

  1. Je ne peux dire à quel point ce drama m’a emportée. C’est bien simple sur certains passages j’en tremblais, tellement j’étais à fond dedans. Le suspense, la frustration, l’émerveillement, l’attendrissement, le méga total love arrrgh je suis morte plusieurs fois et c’était trop bon. J’étais comme une folle hier soir (mouais d’accord ce matin très tôt) à chercher partout le dernier épisode (que j’ai trouvé d’ailleurs). Et me voilà à 3 h 30 du mat accrochée à mon écran comme une rescapée à son radeau à mater la vidéo en vo (ouaich peur de rien et. Aaaah c’était trop bôôô….) et dire que je dois aller au boulot là tout de suite (la tronche de panda que je me tape, j’vous raconte pas). Bonne journée à tous et toutes ;)

    • Hahah, bienvenue dans le Club des Ressuscitées! Parce que oui, nous (je) sommes toutes mortes au moins une fois en regardant ce drama, et nous en avons même redemandé! Et Queen In Hyun’s Man mérite bien une tronche de panda non?
      Merci pour ton passage =)

      • Y a un truc que j’ai pas pigé (bon ok c’est pas le seul mais en vo c’est pas simple) quand j’ai regardé le 14, il m’a vraiment semblé que la fin était vraiment une FIN. Pourtant il y a bien 16 épi non ?

        • Je lis un peu partout en effet que les gens sont confus en pensant que l’épisode 14 est la fin, mais non, il me semble que Queen In Hyun’s Man a bel et bien 16 épisodes…

      • Et bien si c’est le cas (et entre nous je l’espère à mort) et qu’il y a 16 épisodes, alors c’est réellement trompeur…

  2. on rentre ds la partie charnière du drama, j’ai effectivement un peu peur car Bong Do est trop confiant, ms cela reste un drama romantique dc à moins que les scénaristes veulent se fr jeter des pierres il s’en sortira. Cela ajoute un peu de suspens ds l’histoire, et j’aime bien qu’on se focalise à nouveau sur la partie Joseon.

    • Oui, vive la période Joseon, Hourra, Hourra! Yeon Wol me brise la coeur…Pauvre petite chouette…
      Lol je ne pense pas en effet qu’ils vont nous tuer notre Bung Do (qu’ils essaient un peu pour voir!), mais même en sachant cela…kyaaaa!

  3. Yattaaa l’intrigue est de retour, même si les moments en couple m’ont manqué, mais c’est un épisode angoissant, touchant. Je pense que Bong Do n’a pas trop confiance en lui, il essaie juste de la rassurer, et d’y croire. Hâte de voir le 14 ^^

    • Héhé, je dois avouer qu’avec tout le sucre des deux derniers épisodes, le fait que l’OTP n’ait pas beaucoup de moments ensemble ne m’a pas trop gênée :P
      Et moi aussi, je veux l’épisode 14!

  4. Enfaite j’ai l’impression j’ai pas compris le coté historique a partir de cet épisode (surement un probleme de traduction sur la version que j’ai) la reine gentille qui se bat contre la concubine elle est décapité deja ou pas encore??? j’ai du mal a comprendre enfaite…. genre c’est horrible si c’est ça mais dans l’épisode d’apres tout va bien ou pas trop mal….?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s