K-Pop : Le Dernier Bilan

Kaa : Si vous avez suivi la série, je ne vous apprendrai rien en disant que K-Pop The Ultimate Survival s’est terminé il y a quelques semaines déjà à cause d’une coupure brutale opérée par Channel A. Cette soudaine nouvelle a rendu le visionnage des épisodes restants amer et difficile. Retour sur les raisons d’un boycott de Channel A. Mina : Et un troisième drama de mars de terminé ! Vite vite, avant que la nouvelle fournée n’arrive…

Épisodes 8 à 14 : 

Après un ou deux épisodes un peu plus faibles que la moyenne, K-Pop s’est rapidement ressaisi et l’épisode 11 était à nouveau plein d’énergie et  de charme. J’ai trouvé que la révélation de mensonge de Seung Yeon bien mené, un peu OTT peut être, mais globalement efficace et crédible. Les garçons étaient choqués, et je l’ai été aussi de voir que seulement deux-trois d’entre eux étaient capables de l’accepter immédiatement. Après tout ce qu’elle a fait pour eux…

  

J’ai aussi aimé la réaction de Woo Hyun parce que je l’ai trouvée plutôt vraisemblable. Je ne pense pas qu’il aurait été réaliste de ne pas montrer son choc premier, cependant, je trouve qu’il exagère beaucoup moins que par exemple Han Kyul dans Coffee Prince.

  

Après ce noeud dénoué entre les deux tourtereaux, les choses n’en restent pas là, et commencent à devenir sérieuses. Seulement, à seulement trois épisodes de la fin, ils n’ont rien trouvé de mieux que d’insérer la Noble Idiotie. Il n’y a rien à faire, ce procédé ne marche pas avec moi. Je pense que je l’aurais beaucoup mieux supporté cependant si seulement le drama n’avait pas été rogné de deux épisodes. En effet, la Noble Idiotie en soit ne dure pas si longtemps, donc sur 16 épisodes, elle aurait été totalement acceptable ; seulement, sur 14, c’était un renversement de situation vraiment inutile, cliché et parasite. Du coup, on aurait aimé que les scénaristes s’abstiennent de ce genre de procédé « remplisseur » pour aller à l’essentiel. Mais pour leur défense, ils n’étaient pas au courant de la coupure avant d’écrire le script. Donc bon. Cela n’empêche pas de vouloir pousser un coup de gueule contre In Young, qui est parfaitement détestable, et qui aurait mérité qu’on lui arrache sa langue de vipère. Ah les vertus cathartiques des rivales de K-Dramaland… Que je n’arrive pas à m’identifier à ces personnages est une chose, mais le réel problème réside dans le fait que je ne parviens pas à comprendre leur logique et leur motivation tellement cela frôle la caricature.

  

D’autre part, la manager m’a sérieusement tapée sur les nerfs dans ces derniers épisodes alors que pendant toute la série, je suis restée ambivalente à son égard : oui elle met les bâtons dans les roues des M2 Juniors, mais elle était si mignonne avec le Président que j’étais prête à lui pardonner. Mais maintenant, elle me fait juste lever les yeux au ciel, et plus j’essaie de comprendre la manière dont elle pense, moins j’y parviens, et plus je me frustre. Pourquoi elle est aussi attachée aux M2 au point d’aller jusque-là? Au point de briser le cœur de son précieux Woo Hyun, au point de détruire tous les espoirs, les talents, et la volonté de ces jeunes si plein d’entrain et d’énergie? Non vraiment, je ne comprends pas. 

  

D’un point de vue plus structurel disons, j’aurais apprécié que l’on nous épargne ces récurrents monologues à voix haute. C’est absolument pas subtil, pas crédible, et surtout, cela insulte mon intelligence. Oui, parce que je n’ai pas besoin que In Young ou Woo Hyun me disent ce qu’ils ressentent ou ce qu’ils vont faire ; je préfèrerai qu’ils me le montrent.

Pour rester dans les plaintes et avis mitigés, je voudrais souligner la grande inutilité de Ji Woo. Non, mais je l’aime bien ce gaillard, il est mignon tout plein avec Seung Won, mais il n’a malheureusement aucun autre intérêt qu’être la femme de cette dernière. J’ai apprécié cependant que le soit-disant triangle amoureux se termine rapidement et que l’on assiste pas à des longs échanges larmoyants jaloux et possessifs. Ji Woo se rétracte sans nous donner l’impression de la sincérité de ses sentiments : du coup j’en ai déduit qu’il n’était pas amoureux d’elle, mais qu’il était simplement jaloux en tant qu’ami de la voir se rapprocher avec un autre homme.

En ce qui concerne le reste de la bande, je dois avouer que j’ai été déçue par leur manque de personnalités. Non, je veux dire : ils ont chacun leur caractère, mais j’aurais apprécié une plus grande profondeur dans leur personnage. Au lieu de ça, le tout reste très superficiel, et il est difficile de s’attacher à chacun d’entre eux en tant qu’individu à part entière et non simplement en tant que membre d’un groupe. Plus globalement, ni Ji Woo, ni Seung Yeon, ni le reste de la bande ne connaissent de réelle évolution, contrairement à Woo Hyun par exemple. Seung Yeon reste telle qu’elle est du début à la fin (à quelques détails près) tandis que l’esprit de groupe qui se forme entre les membres des M2 Juniors me laisse encore sur ma faim. Finalement, moi qui misais sur la bromance pour rester impliquée dans le drama, c’est la romance qui m’a le plus plue.

  

Autant vous dire que le couple principal tellement il était adorable (c’est vraiment le point fort du drama) bien que l’arrivée de la Noble Idiotie m’ait donné envie de secouer ces deux-là comme un prunier pour qu’ils aient un semblant de sens commun. Heureusement que Woo Hyun prend les devants et se rend compte que leur situation est absurde : merci d’avoir au moins un personnage lucide. Et pfiou, il est juste tellement adorable que je fonds à chaque fois. Oui, je suis si faible…Mais ils ont une relation de couple tellement naturelle que je ne peux pas m’empêcher d’avoir mes zygomatiques qui travaillent dès que je les vois ensemble.

  

Je veux dire, c’est tellement rare de voir un couple agir « normalement », c’est à dire marcher main dans la main, s’embrasser sans gêne, avoir un sourire de 1000 gigawatt quand ils sont ensemble, etc. Pfiou. Merci K-Pop pour cette adorable et crédible paire! Attention, je ne dis pas que la romance est hors du commun ; en fait elle est pleine de clichés et suit le schéma classique d’une histoire d’amour de drama sud-coréen. Seulement, elle nous est servie avec tant de conviction, de petits détails et avec une adorable alchimie que l’on ne peut pas ne pas tomber sous le charme.

En ce qui concerne la fin, je ne peux pas vous cacher que cela était un désastre, comme prévu. Rien n’est réglé, et on observe en plein milieu de l’épisode une coupure brutale. Je n’ai réalisé qu’il s’agissait d’une ellipse quelques bons dix minutes plus tard, et j’ai trouvé ça extrêmement maladroit comme procédé. Je ne pense pas qu’il soit très intéressant de se pencher sur cette finale (qui n’en est pas une) car elle est bâclée et se termine en queue de poisson avec aucune des intrigues réglées. Aucune. Et on trouve même le moyen de nous faire apercevoir un voyage à l’étranger pour Seung Yeon. Lamentable fin. Vous me direz que ce n’est pas vraiment de la faute des scénaristes puisqu’ils ont été obligés de trouver une façon de terminer à la va-vite le drama, mais je trouve cependant qu’ils ont une part de responsabilité dans la nullité des trente dernières minutes. Rien que d’y penser m’énerve.

A deux ou trois détails près, j’ai pensé la même chose et je n’ai presque rien à ajouter. J’ai eu du mal à regarder tranquillement les trois derniers épisodes en raison de cette fichue coupure mais Yoo Hwan/Woo Hyun et Eun Ha/Seung Yeon m’ont motivée. Le seul point où je diverge vraiment c’est le dernier dialogue entre eux, que j’ai trouvé plutôt approprié (après tout pourquoi ne pas parler un peu de l’avenir de leur carrière et d’éventuels voyages ?) d’autant plus que ce ne sont que des projets, on ne nous l’inflige pas concrètement. J’ai adoré le bêtisier qui confirme ce que je pensais déjà : il y a une excellente ambiance sur le plateau, et ils se sont bien amusés. J’aurais même préféré une petite sitcom avec eux en fait, ça aurait justifié le côté juvénile du drama.

Haha, moi aussi j’ai adoré le bêtisier, ils sont trop mignons tous! Si seulement on avait pu avoir des scènes comme ça dans le drama…

  

Conclusion

K-Pop : The Ultimate Audition aura été une surprise agréable au contenu très léger. Ce n’est ni particulièrement profond, ni original, ni même intelligent mais il a l’avantage de ne pas être prise de tête et de proposer un OTP plein de charme tout en créant des situations divertissantes.

Kpop me fait un peu penser à Manny : c’est fun, souvent crétin, ça se termine par du pathos inutile mais ça reste plaisant. Okay Kimchi.


Publicités

5 réflexions sur “K-Pop : Le Dernier Bilan

  1. j’en suis à la moitié du drama et j’aime bcp le couple principal, ça vaut qd mm le coup que je le termine, surtout vu les commentaires sur le couple ça me donne envie de le terminer juste pr ça >.<

  2. minalapinou c’est ce que j’ai fait quand j’ai su qu’il y aurait la fameuse coupure donc une fin baclée
    Mais comme tu l’as souligné le couple principal avait rayonné à l’écran et c’est ce que j’ai aimé
    merci pour ce dernier bilan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s