Queen In Hyun’s Man – Épisode 10 : Accepter de mourir pour vivre

Suis-je encore vivante ou mon coeur s’est-il arrêté pour de bon? Je pense que je ne survivrai jamais aux seize épisodes de la série. Jamais. L’épisode 10 était merveilleux : Bung Do et Hee Jin ont l’impression de devenir fous, entre l’un qui ne se souvient de rien d’autre que l’idée qu’il y a quelque chose qu’il ne doit pas oublier et l’autre qui se souvient de tout mais dont le contenu n’est pas pris au sérieux par son entourage. Non vraiment, les dix dernières minutes étaient un concentré d’émotions. Ah, Queen In Hyun’s man, tu auras ma peau.

Joseon – Bung Do arrive au palais pour une entrevue avec le roi. Celui-ci l’accueille avec un grand sourire et le réprimande doucement : « Est-ce que tu parais délibérément en mauvaise santé pour me punir de la souffrance dans laquelle je t’ai plongée? ».

  

Bung Do sourit et l’assure qu’il n’a pas souffert du tout. L’un des conseillers du roi lui rappelle qu’il était malade et qu’il a perdu sa mémoire. Le roi s’alarme alors, pensant qu’il s’agissait simplement d’une rumeur. Avec une politesse très mesurée, Bung Do répond qu’il ne peut se souvenir des évènements qui se sont déroulés ces derniers deux mois. 

  

Le roi compatit mais il lui dit que d’une certaine manière, cela le rassure car il ne savait pas comment lui faire face : devait-il se porter malade pour ne pas avoir à le rencontrer? Les conseillers et Bung Do rient doucement, et le roi reprend : « tu as beacoup souffert, comment puis-je m’acquitter de ma dette? »

  

Bung Do le remercie et le roi poursuit : il a pensé à un moyen de se faire pardonner en lui trouvant une femme. Son choix s’est porté sur la troisième du premier ministre, réputée pour sa grande beauté.

En voix off, Hee Jin dit : « le roi a arrangé un mariage pour Kim Bung Do qui est revenu d’exil avec la troisième fille du premier ministre dont la beauté n’est pas seulement sortie du paradis mais elle est également la plus exquise des trois filles ».

  

2012 – Hee Jin ferme précipitamment son ordinateur lorsque Soo Kyung arrive avec du café. Celle-ci se lamente sur la durée que prend le tournage de la scène. Elle remarque ensuite les gestes brusques d’Hee Jin, et lui dit qu’elle semble être de mauvaise humeur.

  

Hee Jin rétorque qu’elle ne semble pas être la seule. Hah. Soo Kyung s’empare de son ordinateur en se demandant ce qu’elle vient de lire : et tombe sur les annales de Joseon.

Hee Jin prétend que c’est simplement pour étudier l’histoire, mais Soo Kyung n’est pas dupe car elle sait qu’elle cherche des informations sur Kim Bung Do tous les jours. Hee Jin ne nie plus, et confie avec frustration que Suk Jong a arrangé un mariage avec la fille du premier ministre.

  

Elle ajoute qu’il n’aura pas le choix et que si le roi lui dit de se marier, il devra le faire. Soo Kyung geint d’exaspération et Hee Jin lui dit : « Oui, je sais, c’est un rêve, tout est un rêve. Je le sais, donc n’essaie même pas de m’amener chez le psychiatre! Même si c’est un rêve, ça me rend furieuse » Hahaha, so cute. 

  

Soo Kyung se résigne mais Hee Jin ajoute : « ne me regarde pas comme ça! », et son amie hoche la tête. Elle demande si le mariage a eu lieu ou non, mais à la grande frustration d’Hee Jin, il n’y a aucune archive dessus.

  

Soo Kyung lui dit alors qu’il ne s’st certainement jamais marié : il n’a jamais pu l’oublier et a vécu tout le reste de sa vie célibataire. Haha. Mais cela ne calme pas Hee Jin qui remarque que de toute façon, ce genre de mariage ne vaut pas d’être retenu dans les archives et termine en se disant que de toute manière, elle s’en fiche.

  

En buvant son cappuccino, elle croise le regard de Soo Kyung, désespérée. Et elle doit à nouveau énoncer : « je SAIS que c’est un rêve, okay?! » On l’appelle pour la prochaine scène, et avant de partir, elle frappe son ordinateur, en colère.

  

Joseon – Bung Do rencontre la reine. Celle-ci prend de ses nouvelles mais Bung Do la rassure immédiatement : il est totalement guéri. Il lui dit qu’il est heureux de la voir réinstallée au palais. La reine sourit et remarque que c’est entièrement grâce à lui.

  

Elle poursuit, exprimant son sentiment de culpabilité envers les personnes qui ont été directement touchées par sa réinstallation. Bung Do répond qu’elle ne doit pas se sentir responsable car elle n’a fait que retourner à sa position originale.

  

La reine se tourne vers ses dames de compagnie et leur demande du temps seul avec Bung Do. Lorsque tout ce petit monde s’en va, elle s’adresse à notre héros : « j’attendais votre retour. Lors de l’attaque cette nuit, je me suis sentie tellement effrayée. Même aujourd’hui cela m’empêche de dormir et je ne peux même pas en parler au Roi de peur de vous causer du tort ».

Elle s’arrête lorsqu’elle voit l’inconfort que ses paroles provoquent chez Bung Do. Elle lui demande si elle est en train de lui dire des choses qu’elle ne devrait pas. Mais il répond simplement qu’il ne comprend pas ce qu’elle veut dire.

  

Le roi se fait annoncer, et la reine dit hâtivement, interprétant mal les paroles de Bung Do, qu’elle n’en parlera plus et qu’elle espère que le roi ne découvrira jamais cette affaire. Le roi salue sa reine et demande de quoi elle parlait.

Elle sourit et répond qu’elle lui exprimait son soulagement de savoir qu’il a échappé à la mort. Le roi lui demande son avis à propos de son mariage arrangé avec la benjamine du premier ministre.

À ce moment, Bung Do remarque un motif sur la robe de la reine qui lui rappelle un autre. Des détails de coiffure lui reviennent à l’esprit, mais ses pensées sont interrompus par le roi qui le demande si son silence veut dire qu’il ne souhaite pas se marier.

  

Bung Do répond alors que rien ne presse, ce qui choque le roi : si son père était encore vivant, ne serait-il pas considéré comme manquant de filialité? Mais la reine le défend disant qu’elle pense elle aussi qu’il est un peu tôt pour parler mariage.

  

En regardant la coiffe de la reine, d’autres détails viennent à l’esprit de Bung Do mais il ne parvient pas à mettre un visage sur ces motifs. Il finit par fermer les yeux, perplexe et perdu. 

  

  

Han Dong et les domestiques sont à la recherche du fameux talisman tandis que Bung Do rentre chez lui. Le talisman demeure introuvable, et Bung Do demande à ce qu’un messager soit envoyé à Jeju, peu importe le temps que cela prendra.

  

Il demande à Han Dong si quelqu’un d’autre que la reine peut porter des vêtements royaux. Han Dong répond que ce n’est pas possible, seule la reine peut les porter, sinon ce serait considéré comme une trahison.

  

Il rit en demandant à son maître pourquoi il lui demande une question dont il connaît pertinemment la réponse. En soupirant, Bung Do répond que c’est parce qu’il espère désespérément que ce ne soit justement pas la reine. Ce qui bien sûr sème la confusion dans l’esprit de Han Dong.

Puis Bung Do lui demande ce qu’il a fait pendant ces derniers mois : est-il vraiment tombé sur la tête? Il s’arrête, se rappelant que cela ne veut rien dire pour Han Dong.

  

Dans sa chambre, Bung Do se change et repense aux paroles de la reine. Il est pris soudainement d’un gros doute alors qu’il se rappelle d’un certain baiser avec une femme qui portait des vêtements de reine.

  

Choqué, il se remémore des paroles de la reine, qui, sans contextualisation, pourraient fortement prêter à confusion : aurait-il alors embrassé la reine « cette nuit-là ». Est-ce pour cela qu’elle « n’en dort plus et ne peut pas en parler au roi? ». Ahaha son état de panique est ma foi hilarant.

2012 – Hee Jin est sur la terrasse et Soo Kyung s’en va faire les courses. Hee Jin ne peut pas oublier Bung Do, la voiture et leur baiser.

  

Perdue dans ses pensées, des mains d’homme la prennent par la taille. Elle se retourne, et cri de terreur. Cela surprend Dong Min, qui se met à crier à son tour. Pouahaha. Finalement, il lui lance un « ce n’est que moi » pour qu’elle arrête de paniquer. 

  

Elle lui dit qu’elle pensait que c’était un voleur, mais quelques minutes plus tard, Dong Min demande, suspicieux : « as-tu crié parce que tu pensais que j’étais un voleur, ou as-tu crié parce que c’était moi? Tu t’es enfuie parce que tu as vue mon visage n’est-ce pas? ».

  

Hee Jin nie, mais lorsque Dong Min s’approche, elle l’évite clairement des yeux. Elle prétend que c’est parce que c’est embarrassant ; mais Dong Min lui demande : « pourquoi  est-ce que deux amoureux qui se regardent serait une chose embarrassante? »

  

Lorsqu’il s’approche pour l’embrasser, elle met sa main devant son visage : « qu’est-ce qu’il y a? Est-ce que tu es en train d’essayer de te débarrasser de moi? » Cette scène est hilarante, pauvre Dong Min, elle a même levé le genou, prête à le frapper. Haha.

  

Il finit par parvenir à lui voler un baiser, mais vu la tête traumatisée d’Hee Jin il lui demande : « je viens de t’embrasser, pourquoi on dirait que tu viens de boire du poison? » haha.

  

Dong Min s’apprête à lui donner un baiser plus « profond » mais il est (heureusement) interrompu par Soo Kyung qui revient de l’épicerie.

  

Hee Jin va dans la salle de bain pour se nettoyer la bouche. Lorsque Soo Kyung vuent la chercher, elle lui dit : « je veux rompre. Je vais lui dire tout de suite que nous devons nous séparer ».

  

Soo Kyung la retient en lui demandant si elle compte vraiment rompre avec quelqu’un juste parce qu’il est venu manger à la maison. Hah. Hee Jin soupire et répond qu’elle ne sait pas quoi faire d’autre car elle se sent inconfortable lorsqu’il s’approche d’elle.

  

Elle s’apprête à sortir mais encore une fois Soo Kyung la retient : elle sort une enveloppe qu’elle lui tend en disant « je t’ai observée ces derniers temps, signe ça avant de partir : j’arrête d’être ta manager ». Gulp. Elle poursuit en disant qu’elle se rend, car elle n’en peut plus : elle ne veut plus être responsable de ses actes.

Hee Jin lui demande si elle est sérieuse et Soo Kyung explose : « est-ce que je t’ai demandé de sortir avec Dong Min ? C’est toi qui a pris la décision de lui pardonner en disant que ça t’allait. Tout le monde sait que vous êtes ensemble à présent et c’est grâce à cela que tu es aussi populaire aujourd’hui. Tu as même accepté d’aller en couple à la remise des prix demain ».

 

Elle poursuit que si elle rompt maintenant, tout le monde pensera qu’elle n’a fait que l’utiliser et dans le futur, elle aura un nombre incalculable d’anti-fans. Et elle ne sent pas capable de gérer cette situation : « si seulement tu faisais une infidélité avec un homme réel, mais non, tu comptes rompre avec ton petit ami de la vraie vie pour un homme de ton rêve ».

 

Hee Jin soupire et déchire la feuille, en s’excusant. Elle réitère ses excuses et dit que malgré tout ce que les autres peuvent dire, elle n’a pas l’impression que ce soit un rêve. Soo Kyung s’adoucit en lui disant qu’elle aurait été entièrement de son côté, si seulement ce Kim Bung Do existait. Et cela, nous le savons aussi bien qu’Hee Jin.

  

Soo Kyung tente de redonner une atmosphère amicale entre elle et Hee Jin en lui disant que la robe qu’elle va porter demain est magnifique. Elle poursuit en lui disant qu’elle n’aura jamais été aussi couronnée de succès, et que ça, c’est la réalité.

  

Joseon – 2012 – Ni Bung Do ni Hee Jin ne parviennent à dormir, chacun pensant à l’autre, se tournant, se retournant, se relevant, regardant la lune.

  

Yeon Wol voit Bung Do partir la nuit et lui demande où il compte aller à cette heure. Lorsqu’il répond qu’il se dirige vers le temple, elle en déduit que cela concerne le talisman : « pourquoi continuer à le chercher alors que pour l’instant tout va bien. Même le fait d’avoir perdu la mémoire n’est pas grave du moment que cela ne soulève pas de problèmes ».

Cependant Bung Do vit les choses différemment : « je ne pense pas que c’est un souvenir que je peux juste oublier et mettre derrière moi, c’est pour ça que j’agis de cette manière ».

  

Avec franchise Yeon Wol avoue sa crainte et son inquiétude de voir le talisman l’éloigner de plus en plus de ce monde. Bung Do lui répond qu’il comprend ce qu’elle veut dire, mais qu’il est cependant possible qu’il est accompli un péché que même la mort ne pourra pas lui faire expier.

  

Cela inquiète encore plus Yeon Wol mais Bung Do ne lui répond pas vraiment et se contente de lui conseiller de rentrer car il est dangereux d’être dehors.

Au temple, il rencontre le moine avec qui il a parlé à plusieurs reprises. Celui-ci lui rappelle qu’il est venu plusieurs fois après son exil pour demander des conseils et des réponses à ses questions.

  

Le moine lui explique qu’il ne sait pas qui est la Reine In Hyun, mais qu’il se souvient d’avoir entendu Bung Do mentionner une femme, une fée du paradis, qu’il a rencontrée plusieurs fois ne sachant pas si c’était par accident ou par destin.

  

Cependant, l’instinct toujours vigilant, Bung Do souffle la bougie et demande au moine de prier Bouddha pour son pardon. En effet, dehors, deux espions écoutent à la porte. Bung Do ouvre la porte violemment, et saisit un des hommes pour lui demander qui l’envoie.

  

Le deuxième, qui s’est enfuit, fait son rapport à Ja Su : Pil Sa Jeuk Saeng semble être la méthode qui te permet de disparaître. Ja Su sort le talisman de sa chemise, le tend à son acolyte, et tend son arc. La flèche vient se planter directement dans son cœur et tue l’homme.

  

Ja Su se tourne vers les autres hommes et leur dit : « ne vous avais-je pas dit ne pas faire de rapport si vous ne pouvez pas vous en porter garant? ». Bung Do arrive avec son otage et demande à voir le chef.

Les deux hommes s’échangent un regard tandis que notre héros énonce à quel point Ja Su est courageux de rester dans un endroit où il est activement recherché. Ja Su répond qu’il ne reste que parce qu’il a des affaires à régler. Bung Do rétorque : « quelles affaires? Tuer une personne parce qu’une conspiration a échoué? ».

  

Ja Su sourit : s’il avait vraiment voulu le tuer, il l’aurait déjà fait il y a longtemps. Il lui montre le talisman et lui demande si c’est cela qu’il cherche. Il lui dit que ça ne lui servirait à rien de tuer le propriétaire du talisman car il a besoin de voir comment celui-ci fonctionne.

  

Il ajoute qu’il sait que la méthode n’est pas de se faire tuer, puisqu’il a fait un essai raté sur son espion. L’otage tente de communiquer une information à son maître, mais Bung Do le l’assomme froidement à temps.

Ja Su lui dit que maintenant que Bung Do a recouvré ses fonctions, il n’a plus aucune raison de retourner dans cet autre monde; de son côté, il ne gagnerait rien à tuer un fonctionnaire et se mettre à dos la garde royale. Voyant que les espions l’entourent, Bung Do se demande si la reine In Hyun est un nom qui vaut de mettre sa vie en danger.

 

Alors qu’il s’apprête à être tué, Bung Do prend la parole : « on m’a dit que pour utiliser le talisman, il fallait d’abord prononcer les mots à voix haute ». Pendant que Ja Su détourne pour une fraction de seconde son attention de lui, Bung Do passe à l’action, et vole son talisman de ses mains.

  

Il récupère au vol le talisman, et Ja Su s’apprête à le transpercer de son épée tandis qu’un de ses espions lui crie de s’arrêter. Et en effet, lorsque la lame de l’épeé aurait dû blesser mortellement Bung Do, celui-ci disparaît : YEAAAH.

  

Et le voici dans le monde moderne, laissant Ja Su abasourdi. L’espion lui dit que le Pil Sa Jeuk Saeng était vrai, seulement, le talisman ne peut obéir qu’à son maître. Dans les mains d’un autre, il est inutile.

Lorsque Bung Do ouvre les yeux, il est en vie. Il se met à marcher, d’abord lentement avec incertitude, puis plus vite avec volonté. Et il redécouvre une deuxième fois ce monde merveilleux.

  

Lorsqu’il voit la publicité pour le drama dans lequel joue Hee Jin sur un écran, tous ses souvenirs oubliés refont surface à une vitesse éclaire. Ému, il sourit de bonheur en comprenant enfin la signification de « reine In Hyun ».

  

Joseon – L’espion explique que le Pil Ja Seunk Saeng veut dire qu’il faut mourir afin de vivre. C’est un talisman qui n’a aucune utilité avant la mort. Ja Su se rend compte alors que si le talisman ne peut être utilisé que par Bung Do, ça veut dire qu’il faut le détruire.

  

2012 – Hee Jin se prépare pour la cérémonie des récompenses tandis que son téléphone sonne. Soo Kyung répond, et se fige lorsqu’elle entend le nom de celui qui appelle. Elle sort et lorsqu’elle a confirmation qu’il s’agit bien de Kim Bung Do, elle raccroche brutalement.

  

Celui-ci est au parc, là où il avait fixé rendez-vous à Hee Jin quelques mois plus tôt. Il rappelle tandis que Soo Kyung tente de reprendre son calme : « Hee Jin ne peut pas lui parler pour l’instant, je vais lui dire de te rappeler dès que possible ». Nooooon. Soo Kyung, ne fait pas tout foirer s’il te plaît!!!

  

Soo Kyung se demande si elle devrait le dire à Hee Jin et finalement décide de se taire. Elle lui dit en lui rendant son téléphone : « si le même numéro appelle, ne décroche surtout pas! ».

  

Bung Do attend toujours dans sa cabine téléphonique, les souvenirs d’Hee Jin lui tenant compagnie. Et, Bung Do rappelle : rhaaaaaaaaaaa mais répooooonds!!!! Mais non. Bung Do sort alors précipitamment, d’un air décidé, de la cabine.

  

Dans la voiture, Soo Kyung lui confisque son téléphone portable en lui disant qu’elle ne peut pas avoir son téléphone qui sonne durant la diffusion. Plus tard, elle est rejointe par Dong Min qui lui annonce qu’il compte rendre officielle sa relation avec elle. Oh, Bung Do, fais quelque chose s’il te plaît…

  

Ils arrivent au lieu de la cérémonie, et Dong Min affiche fièrement Hee Jin devant la foule et les photographes. Celle-ci fait de son mieux pour sourire et paraître à l’aide, mais, dans la foule, un homme la regarde.

  

Lorsque leurs regards se croisent, Hee Jin est d’abord choquée, surprise, puis soulagée et infiniment heureuse. Sa main, glissée sur le bras de Dong Min se détache, tandis que Bung Do lui adresse son sourire le plus doux. 

  

La foule est toujours présente et bruyante, mais aux yeux de ces deux amants qui viennent de se retrouver après un long moment de séparation, seul l’autre existe et compte.

Et la preview de l’épisode 11 est à baver. Oh. Mon cœur.

REMARQUES

D’accord, vous allez me prendre pour une cinglée, mais j’ai mis énormément de temps à écrire cette récap tellement il y a eu de moments où j’ai arrêté de respirer, ou même de penser. Je suis encore toute retournée par cet épisode et j’ai du mal à calmer mon excitation et mon soulagement pour pouvoir organiser mes réflexions. Je suis tellement investie par ce drama que je vis à 150% ce qu’il se passe, et je suis incapable d’avoir le recul nécessaire pour pointer ses éventuels défauts (mais de quoi je parle, Queen In Hyun’s est un drama PARFAIT – oui, ne dites pas que je ne vous avais pas prévenus…).

Bien, j’essaie de tranquilliser mon coeur pour dire les deux-trois choses que je veux dire sur cet épisode. D’abord, je pense qu’un grand nombre de téléspectateurs ont été agacés par le comportement de Soo Kyung, que ce soit lorsqu’elle a menacé de démissionner ou lorsqu’elle a tu l’appel de Bung Do. Cependant, sans dire que je suis d’accord avec elle, je trouve son attitude tout à fait justifiée en tant que manager et amie. Soo Kyung a déjà prouvé que ce qui lui importait le plus était le bonheur d’Hee Jin, mais elle entre parfois en conflit d’intérêt avec sa professions : un manager est censé prendre des décisions pragmatiques. De plus, Hee Jin est une véritable bombe à retardement et il faut avouer qu’elle lui rend la vie dure. Si elle avait avertie son amie de la réapparition d’un homme qu’elle pensait être imaginaire alors qu’elle devait assister à un évènement important pour son image, que pensez-vous qu’Hee Jin aurait fait? Elle se serait empressée de rejoindre son amoureux, sans réfléchir aux conséquences de son action. Il faut aussi ajouter que Soo Kyung n’a aucun souvenir de Bung Do, et que tout aurait été sans doute très différent si elle se souvenait de lui. De toute manière, elle est un personnage que j’apprécie beaucoup, donc j’espère que les scénaristes ne vont pas nous la transformer en rabat-joie…!

Ensuite, vous ne pouvez pas imaginer mon soulagement lorsque j’ai appris que le talisman ne pouvait être utilisé que par Bung Do, parce que sinon, merci les complications si les ennemis commencent à voyager dans le temps et modifier sans arrêt le cours des évènements à leur profit.

De plus, et ce n’est pas rien : le fun est de retour! L’épisode 9 était très bon, mais ne portait pas vraiment à rire. Cet épisode répare tout : on a une hilarante et adorable Hee Jin, jalouse d’une femme qui aurait été promise en mariage à son amoureux 300 ans auparavant, et dont le corps ne peut pas supporter la présence de Dong Min ; un Dong Min très insistant (trop? Cher ami, lorsqu’une femme te dit qu’elle ne veut pas que tu l’embrasses, peu importe la relation que tu as avec elle, tu ne dois pas l’embrasser) mais tout aussi ridiculement narcissique ; un Bung Do toujours aussi hilarant bien malgré lui (le moment où il pense qu’il a trompé le roi avec la reine était épique hahah!). D’ailleurs, en parlant de Ji Hyun Woo, puisqu’il va falloir que j’en parle à chaque épisode tellement il est merveilleux à chaque fois, je voudrais souligner à quel point son visage, qui peut paraître inexpressif, est beaucoup plus marqué par les émotions qu’on ne pourrait le croire. Par exemple, à la fin, le premier sourire qu’il a adressé à Hee Jin était un peu triste et mélancolique, car il avait peur qu’elle ne se souvienne pas de lui (tout comme Soo Kyung ne s’en rappelle pas). Ce n’est que lorsqu’il voit qu’elle le reconnaît que son sourire s’illumine et devient ce sourire dont je suis tellement fan.

J’ai vraiment hâte de voir l’épisode 11 pour voir notre OTP et leur alchimie nous bombarder d’émotions, de rires, de gloussements, et d’évanouissements.

8 réflexions sur “Queen In Hyun’s Man – Épisode 10 : Accepter de mourir pour vivre

  1. Je ne pense pas que Soo Kyung devienne une rabat-joie, comme tu dis, elle fait son boulot et elle a beaucoup trop d’affection pour Hee Jin…
    Le temps de séparation a été parfait (pour nous), en gros, le temps de deux épisode. Juste ce qu’il faut pour que les retrouvailles soient intenses. Et on est tellement sous le charme que l’on se fiche des petites approximations, j’imagine bien : « Fin de Bung Do, écrasé par une voiture au milieu d’un carrefour lors de son retour temporel ! »

    • “Fin de Bung Do, écrasé par une voiture au milieu d’un carrefour lors de son retour temporel !” –> Hahaha! Bung Do était au milieu du carrefour? J’ai même pas remarqué :P Je devais être trop occupée à regarder son visage, perdue dans son regard, et liquéfiée par son sourire…

      Oui, QIHM équilibre très bien les choses, que ce soit entre Joseon et le monde moderne, la comédie légère et l’intrigue politique sombre ou le temps de séparation qui était juste ce qu’il fallait, ni trop court ni trop long! =)

      • Eh,eh non, il n’était pas au milieu du carrefour, mais justement, le taux de probabilité pour qu’il se retrouve dans un endroit juste ce qu’il faut comme ça, à l’écart (des voitures, des regards et des habitations) doit être très faible non? je pinaille, je pinaille… ;-)

        • Hé bien, si cela avait été toi, ou moi, nous nous serions effectivement faites écrasées lors de notre voyage dans le temps, sauf qu’on parle de Bung Do qui ne fait pas partie du commun des mortels. On pourrait presque affirmer que Bung Do est à l’ère Joseon ce que Chuck Norris est à l’ère moderne (mais le premier est cent fois plus classe :P); Bung Do/Chuck Norris se faisant lamentablement écraser par une voiture est un scénario absolument improbable.
          Mais je divague…?

  2. Amen! Aucun temps mort, aucune fausse note… Et la fin de cet épisode et la preview du prochain sont si prometteurs que j’attends la suite avec beaucoup de joie, mais sans impatience. C’est comme une veillée de Noël : on sait que, de toute façon, les cadeaux nous attendent sous le sapin et qu’ils seront géniaux… Donc, en attendant de pouvoir le faire « pour de vrai », on s’imagine les ouvrir encore et encore sans jamais se lasser ou désespérer. Juste parfait!

    • La série a vraiment su avoir un très bon rythme, si bien qu’on ne s’ennuie jamais. À la fin d’un épisode, on a un sourire satisfait aux lèvres, comme lorsqu’on vient de manger un bon repas.

  3. je suis tjrs aussi enchantée par ce drama, j’attends les sous-titres de l’épisode 12 avec impatience, l’épisode 11 était juste magique ♥ je crois que ça va être un gros coup dur qd le drama sera terminé car je n’ai jamais été aussi charmée par un drama et son couple principal (ils sont trop mignons) ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s