Queen In Hyun’s Man – Épisode 8 : Bang, bang, My baby shot me down

Trop d’émotions dans cet épisode. Beaucoup trop. Mon faible coeur a failli se faire la malle à plusieurs reprises. Cet épisode a savamment orchestré un renversement de situations qui permet au drama de garder son souffle et de ne pas s’enfermer dans le romantisme cliché et mou. Beaucoup d’émotions en un seul épisode : de la joie, de l’amour, de la tendresse mais aussi de l’inquiétude et de la surprise. La tension se resserre ; l’ambiance va devenir plus dramatique dans les prochains épisodes. C’était inévitable, mais le drama opère le changement de manière totalement inattendue.

Pendant qu’Hee Jin et Bung Do se font des messes basses devant son nez, Dong Min ne peut plus contenir sa frustration et sa jalousie et tourne les pages de son menu en faisant exprès de faire du bruit. Haha.

  

Sur le plateau de tournage Na Jung demande avec un brin de sarcasme dans sa voix comment se sont passées les réconciliations. Il ne répond pas et se contente de lui demander de son temps pour prendre un verre avec elle après le tournage. Na Jung ricane « tu te rends ridicule et tu viens te consoler auprès de moi? ».

  

Le réalisateur vient s’assurer que le conflit a été bien réglé. Dong Min hoche la tête et lui fait part de son idée lumineuse : et si on empoisonnait la reine In Hyun? Le réalisateur glisse un regard suspicieux à Na Jung qui se défend : « je n’ai rien à voir avec ça, c’est son idée à lui ». Haha.

  

Il demande alors à Dong Min pourquoi on tuerait la reine. Et sa réponse? « Parce qu’elle m’énerve et que j’en ai marre d’elle ». Sauf que le réalisateur remarque avec justesse que tuer son ex-femme juste pare qu’il en a marre d’elle le fera ressemblait plus à un psychopathe qu’à un roi. Hah (oui mais bon, les deux ne sont pas antithétiques, prenez Henri VIII…).

  

Hee Jin arrive sur le lieu de tournage à son tour et essaye sans succès de joindre Soo Kyung. Un membre de l’équipe lui tend le script modifié en raison de l’absence d’un des acteurs, hospitalisé pour un mois.

  

Mais en parcourant le nouveau scénario, elle remarque que quelque chose ne va pas. Elle va voir le réalisateur pour lui demander pourquoi ses scènes ont subi autant de modifications, surtout en ce qui concerne le Gabsul Hwanguk. Historiquement, Min Am aurait acheté quelqu’un appelé Ha Min Hwan afin qu’il trahisse Suk Jong (le roi). Seulement, ce dernier déjoue ce plan.

  

Mais le réalisateur n’a aucune idée de ce dont elle parle : qui est Ha Min Hwan? Le Gabsul Hwanguk est à propos des hommes de main de Min Am qui l’ont trahi en faisant parvenir sa lettre au roi.

  

Mais Hee Jin est sûre que ce n’est pas comme cela que ça s’est passé. Elle s’est intéressée à cette partie historique et…elle se souvient tout à coup de sa discussion avec Bung Do à Jeju avant de prendre l’avion par Séoul, où il lui avait confié qu’il souhaitait se venger de Min Am. Elle baisse alors la tête, et dit « Non, rien. J’étais juste confuse ».

  

Elle vérifie par la suite les annales de Joseon  et lit ce que nous savons déjà : « 1694, année de Gabsul, dans la nuit du 27ème jour du 3ème mois : les sbires de Min Am ont profité de l’obscurité pour entrer dans le palais et, au moyen d’une flèche, ont fait parvenir une lettre à l’intention du roi. Celle-ci a révélé le complot fomenté par Min Am avec Jang Hee Jae : le plan était de stopper la réinstallation de la reine en l’assassinant. Cette nuit, Suk Jong envoya la garde du palais pour arrêter les assassins dans la demeure de la reine. Dans la matinée, Suk Jong prononça l’ordre d’exiler les traîtres et de réinstaller Kim Bung Do à ses fonctions officielles ».

  

Soo Kyung appelle : elle est au café en train de discuter avec Bung Do. Hee Jin demande à lui parler. Une fois en ligne avec l’intéressé, elle lui dit qu’il peut partir en prétextant qu’il a des choses à faire car elle n’aime pas l’idée qu’il se mêle de ses affaires.

  

Il lui répond que ça ne le dérange pas, d’autant plus qu’il a besoin de Soo Kyung. Mais il tait la raison de cet intérêt et se contente de lui dire qu’ils se verront plus tard. Cependant, Hee Jin a besoin de lui faire part de ce qu’elle vient de lire à propos du Gabsul Hwanguk et lui demande si c’est lui qui a modifié l’Histoire. Bung Do hoche la tête et s’empresse de lui dire que c’est un secret entre elle et lui : il a voulu sauver sa vie, mais il ne veut pas modifier le destin des autres, et il s’inquiète de ce qu’il va se passer (oui, moi aussi!).

Ils ont alors une légère dispute lorsque Bung Do s’enhardit à énoncer une citation : l’homme propose, Dieu dispose (l’homme peut faire des plans ; mais au final c’est Dieu qui décide de la tournure des évènements, et par extension : on ne peut pas tout contrôler). Il suppose qu’Hee Jin ne comprend peut être pas tout ce qu’il dit et s’apprête à le lui expliquer. Celle-ci, frustrée, le coupe en lui demandant s’il se moque d’elle.

  

Elle ajoute qu’elle ne comprend pas pourquoi elle semble être la seule à remarquer le changement de l’Histoire ; mais il n’a pas le temps de lui faire part de ses théories car Soo Kyung apporte les boissons. Il raccroche.

En tête à tête avec Bung Do, Soo Kyung le remercie d’abord d’être venu et lui dit qu’il y a beaucoup de choses qu’elle aimerait savoir : pourquoi n’a-t-il pas de portable (HAHA)? Elle essaie de savoir pourquoi il semble impossible de le contacter, n’avait-il pas dit qu’il habitait à Bukchon?

  

Cependant, Bung Do lui dit qu’il n’a pas beaucoup de temps et il lui pose une question : de quoi Hee Jin a-t-elle le plus besoin en ce moment? (aww) Soo Kyung lui répond qu’Hee Jin est suffisamment heureuse qu’il soit là, ce qui prouve qu’elle n’a aucune estime d’elle-même.

  

Mais Bung Do la défend : « ce n’est pas qu’elle n’a aucun respect pour elle-même mais qu’elle a bon cœur ; je sais que partager un repas ne peut pas être considéré comme un remerciement suffisant, donc j’ai besoin de savoir ce que je peux lui donner ».

  

Soo Kyung lui demande quel est son budget puisque Hee Jin aime les choses onéreuses et se moque de lui qui est un simple étudiant désargenté…Mais, attends, est-ce que ce sont des chèques d’un million de wons qu’il vient de poser sur la table?

  

Soo Kyung n’en revient pas bien sûr et Bung Do en rajoute une couche : « qu’est-ce que ‘ringard’ veut dire? Qu’est-ce que je dois faire de ‘ringard’ pour Hee Jin? ». Puis en voyant la tête perplexe de Soo Kyung, il rit doucement en lui disant : « j’ai l’air stupide non? ». (Non, définitivement non. Et encore moins avec ce sourire si honnête et si franc que personne ne pourrait y succomber).

  

Joseon – Min Am arrive à Jeju sous les commérages des habitants. Ja Su parvient à s’approcher de lui afin que l’ancien ministre lui donne ses derniers ordres : enquêter sur le passé de Bung Do et sur la manière dont il a réussi à s’échapper de sa chambre. Et avant que Ja Su ne soit chassé par le garde, il ajoute : « Si je dois mourir, je veux être sûr que cet homme meure aussi ».

  

2012 – Tournage. Hee Jin n’a toujours pas de nouvelles de Soo Kyung et de Bung Do, et s’inquiète, se demandant ce qu’ils peuvent bien faire. Enfin, Soo Kyung arrive et essaye de lui faire comprendre en gesticulant que Bung Do est un total fêlé (haha). Le pire…c’est qu’elles semblent se comprendre. Haha.

  

À la pause, Soo Kyung exprime sa détresse : passer une journée avec Bung Do l’a rendue folle. Elle ne sait pas si elle devrait être contente, jalouse, ou inquiète, si elle devrait l’encourager ou l’arrêter.

  

Puis elle finit par rendre les armes : « ton petit ami est venu, il t’attend ». Haha ma pauvre Soo Kyung…

  

Et, Bung Do… est au volant de la voiture? EUH. Je sais bien que notre héros n’est pas un homme ordinaire, mais à quoi pensait Soo Kyung en le mettant dans une voiture? Je ne pense pas que « ringard » implique l’idée de se faire écraser par son amoureux. Enfin bon…

  

Bref, nous disions donc : Bung Do est dans la voiture, prenant une grande inspiration, insère la clé et appuie sur l’accélérateur. Il s’arrête juste devant elle, et Hee Jin bien sûr est abasourdie de le voir au volant.

  

Il sort de la voiture, tout content, et lui tend les clés. Elle ne comprend pas, et ce n’est que lorsqu’il met les clés dans ses mains qu’elle comprend que la voiture est pour elle. Devant l’air sceptique d’Hee Jin, il s’explique : Soo Kyung lui a assuré qu’elle aimerait « ce genre de choses », et est-ce qu’elle avait raison? Oh que oui.

  

Et Bung Do la regarde en souriant pendant qu’elle s’extasie devant la beauté de la voiture, avant de lui lancer un regard suspicieux :

Hee Jin : Tu l’as volée n’est-ce pas?
Bung Do : Non, je ne suis pas un voleur!
Hee Jin : Pas un voleur? Tu voles des habits tous les jours!
Kaa : HAHAHA.

  

Bung Do lui dit qu’il voulait juste lui offrir quelque chose : pour cela, il a vendu l’épeé de son père à un antiquaire. En entendant cela, Hee Jin hésite à accepter ce cadeau.

  

Bung Do remarque qu’elle n’est pourtant pas le genre de personne à hésiter ; ce qui pique Hee Jin et l’amène à lui demander quel genre de personne elle est dans ces cas-là.

  

«  Effrontée, mais charmante » est la réponse. Il ajoute « mais peut-être que tu ne sais pas ce que veut dire ‘effrontée’, ça veut dire arrogante, têtue… » et Hee Jin le coupe en lui disant qu’elle sait très bien ce que ça veut dire, merci.

Elle se demande quel genre de compliment/insulte il vient de lui adresser : arrogante, têtue et charmante? Il sourit et explique qu’il pense sincèrement que son charme réside en son effronterie. Hah.

  

Elle entre dans la voiture sous les yeux franchement amusés de Bung Do, mais lorsqu’elle s’apprête à fermer la portière, il se baisse, ramasse sa jupe qui dépasse de la porte, et la ramène à l’intérieur. Il remarque qu’une reine ne doit jamais quitter ses bonnes manières peu importe l’endroit où elle s’assoit. Hah.

Et Hee Jin fait un tour en voiture, comme une enfant qui fait son premier tour de manège. Mais la musique derrière ne me fait rien présager de bon…

Hee Jin s’arrête tout à coup, son sourire disparu. Lorsque Bung Do lui demande ce qui ne va pas, elle lui dit : « tu es un escroc n’est-ce pas? Cette histoire de voyage dans le temps ce n’était une histoire abracadabrante pour m’extorquer de l’argent? Ou plutôt, l’argent était ton premier objectif, mais tu t’es pris les pieds dans ton mensonge et tu ne sais plus comment t’en sortir, donc tu me fais un cadeau et quelques compliments afin de pouvoir  disparaître tranquillement, c’est ça, n’est-ce pas? »

  

Avec calme et patience, il lui demande alors ce qu’elle ferait s’il était en effet cet escroc dont elle parler : l’amènerait-elle au poste de police? « Bien sûr! Et une fois que tu auras purgé ta peine…nous sortirions vraiment ensemble. Je voudrais que ce soit un mensonge : c’est suffisamment difficile de trouver quelqu’un que tu aimes, quelqu’un avec qui tu sens une connexion. Être un escroc est toujours mieux que quelqu’un qui vient d’un autre siècle. Dis-moi, c’est un mensonge, n’est-ce pas? ».

  

Avec une extrême douceur, Bung Do lui répond alors ce qu’elle veut entendre (et sans doute ce qu’il souhaiterait aussi) : « oui, c’est un mensonge ». Hee Jin lui sourit faiblement en murmurant un « menteur », et lui dit de monter avec elle.

  

Une fois dans la voiture, elle lui explique deux-trois choses à propos des voitures : ça ne sert pas seulement à se déplacer ; et elle lui colle un baiser sur les lèvres.

  

Il la regarde, stupéfait, tandis qu’elle commence à être gênée. Mais il lui prend le bras, et avec toute la douceur qu’on lui connaît, Bung Do lui rend son baiser, (oui, mon cœur vient de me lâcher au cas où vous pouviez en douter) une fois, deux fois. Et si vous voulez mon avis (car vous le voulez n’est-ce pas?), si ce baiser ne remporte pas la palme du plus fougueux et du plus passionné, il remporte cependant le grand prix de celui qui est le plus tendre et le plus romantique. Et ce n’est pas rien. 

  

Jusqu’à ce qu’un boulet interrompe ce moment magique en appeler Hee Jin. Elle lui dit qu’être dans une voiture permet d’être à l’abri des regards et Bung Do hoche la tête en remarquant que ce n’était finalement pas si stupide de vendre l’épée de son père. HAHA.

  

Le temps du départ est arrivé et Hee Jin lui demande ce qu’il va se passer pour lui. Et ses plans sont plutôt simples : retourner à son quotidien, finir sa peine de prison, et reprendre ses fonctions à Hanyang. Elle lui demande alors si cela implique de se marier : « rendez-vous dans un mois » lui répond Bung Do.

Il poursuit en disant que la réinstallation de la reine prendra environ un mois, après cela, il reviendra ici pour la revoir. Hee Jin lui demande pourquoi il ferait une chose pareille étant donné qu’il n’a plus aucune raison de venir ici. « Celle que j’aime est ici, est-ce que ça ne suffit pas ? ». Argh, bang, bang, he shot me down. Ji Hyun Woo/Bung Do, je suis à deux doigts de te faire un procès pour atteinte à la perfection.

  

Il lui rappelle qu’il a toujours ses devoirs de petit-ami à remplir, et ajoute qu’il ne sait pas si leurs rencontres sont placées sous les signes du destin, mais il viendra la chercher, jusqu’à ce qu’il connaisse la réponse.

  

Les jours suivants, Hee Jin est bien sûr d’humeur extatique. Soo Kyung lui demande qui est vraiment Bung Do : il n’a pas de carte d’identité, n’a jamais pris l’avion, n’a pas de numéro de téléphone, ne sait pas comment fonctionne les transports en commun, mais il a de l’argent plein les poches, n’est-ce pas bizarre? (hé bien, dis comme ça…)

Hee Jin lui répond qu’elle lui a déjè dit qui il était : une personne d’il y trois cents ans. Et sur ces mots, Soo Kyung se met à pleurer de frustration. Haha, je compatis Soo Kyung, je compatis totalement.

  

En sortant elle croise celui qui entretient les rues du quartier et celui-ci lui demande pourquoi elle n’emménage pas dans un meilleure appartement que le sien maintenant qu’elle joue dans un drama. Elle lui répond que son salaire n’est pas suffisant, et lorsque l’homme lui montre la voiture offerte par Bung Do, elle explique : « ce n’est pas ma voiture. Je m’en occupe car son propriétaire n’est pas là souvent ».

  

Bung Do est à Jeju, pensant à Hee Jin avec un grand sourire. Il retrouve son hanbok au pied d’un arbre et se change.

  

Joseon – Alors qu’il atterri à l’endroit qu’il a quitté, des flèches se succèdent, et dans la bataille, le talisman est coupé en deux. Non, non nooooon! À ce moment-là, il est pris de vertiges et tout semble tourner autour de lui, tandis que des flash-backs de sa première attaque dans la bibliothèque ressurgissent. Il se fait frapper à l’épaule et tombe, inconscient.

  

Lorsqu’il se réveille, Han Dong veille sur lui (et il a les cheveux longs à nouveau!). Et les jours passent.

  

À son deuxième réveil, il est accueilli par le Ministre Seok Hee Yeon mais il demande des explications : pourquoi est-il à Jeju, et pourquoi est-il réinstallé? Le ministre lui rappelle alors les derniers évènements : son exil, sa suspension de ses fonction et sa libération.

  

Bung Do lit l’ordre officiel, surpris et perplexe. Han Dong vient le voir et lorsque son maître lui demande ce qu’il lui est arrivé, il l’informe qu’on a essayé de le tuer, sans doute sous les ordres de Min Am.

  

Retour à Bung Do qu’on avait laissé quelques minutes plus tard gisant sur la terre, sous la pluie. Seulement, il a été sauvé in extremis par les gardes qui faisaient leur ronde à ce moment-là.  

  

Un homme informe Ja Su que la mission d’assassiner Bung Do a encore échoué. Cependant, il a récupéré quelque chose en retournant sur les lieux : un papier jaune. Oh, non!

  

Bung Do demande à Han Dong la date du jour : le 30 avril. Et il se rend compte qu’il ne se rappelle de rien après le 1er mars ; tandis que quelque part, Ja Su récite à voix haute les mots du talisman.

  

REMARQUES

Oh my god. OH. MY. GOD. Quel épisode! Je m’attendais à ce que les complications arrivent et que celles-ci soient de taille (on ne passe pas quatre épisodes entiers à obliger insidieusement le spectateur de tomber amoureux de l’OTP sans que cela ait des conséquences n’est-ce pas?), mais ma foi, je n’aurais jamais prédis la perte de mémoire (les coréens aiment tellement ce thème pourtant, je suppose que depuis le temps, j’aurais pu m’en douter…)! En règle générale, j’aurais soupiré, exaspérée par ce genre de renversement, mais curieusement, j’étais complètement investie dedans car pour moi, cela est totalement cohérent avec la loi de la cause à effet : on ne joue pas avec le cours du temps sans s’exposer à des conséquences plus ou moins importante. Bung Do a sauvé sa vie, mais il perd alors le souvenir de tout ce qu’il s’est passé, de tout ce qu’il a fait depuis deux mois. La raison pour laquelle il perd la mémoire n’est pas si claire : est-ce qu’elle est causée par le fait que le talisman ait été endommagé, ou aurait-il perdu la mémoire de toute façon, puisqu’il a modifié le cours du temps ; ou les deux en même temps? C’est intéressant de voir le talisman dans de mauvaises mains, car pouvoir voyager dans le temps ne devrait pas être offert à quelqu’un dont les intentions ne sont pas bonnes. Et j’ai plus été marquée par ce dernier élément que par l’amnésie soudaine de Bung Do.

Maintenant, on se demande bien ce qui va déclencher les souvenirs de Bung Do (parce-qu’il va cesser d’être amnésique hein, hein, HEIN?) et comment il va faire pour récupérer son talisman. Est-il encore efficace, même coupé en deux, ou cela va entraîner des dysfonctionnements? De plus, quelle est la raison pour laquelle il a rencontré Hee Jin ; parce qu’il ne faut pas se leurrer, à Kdrama-land, on ne connaît pas les coïncidences puisque le Destin est Roi. De plus, aura-t-elle un réel rôle à jouer, autre que d’être la fille dont Bung Do tombe amoureux? Rha, trop de questions!

Mise à part ces quelques dernières minutes un peu (beaucoup) stressantes, tout le reste de l’épisode a été d’une douceur presque criminelle ; et enfin Bung Do exprime ouvertement ses sentiments. Ah, comme j’aime lorsqu’il n’y a pas de sentiments conflictuels, des « je t’aime – moi non plus » qui n’en finissent plus. Au lieu de ça, juste l’amour, simple et naturel. Et c’est très reposant! Est-ce qu’on peut avoir un baiser à chaque épisode, s’il vous plaît?

Aussi, j’ai le plaisir de vous annoncer que je suis totalement obsédée par Queen In Hyun’s Man depuis quelques semaines maintenant. Je passe mon temps à lire des articles sur ce drama, à me renseigner sur Ji Hyun Woo (et vous savez quoi? Il a vraiment étudié à l’université Sungkyunkwan haha ; il ne joue pas Bung Do, il est Bung Do!), et à traquer les sorties des sous-titres. Oui, je vous l’avais dit, totalement obsédée – mais je plaide « non-coupable », tout ça, c’est la faute à Ji Hyun Woo et à Bung Do!

6 réflexions sur “Queen In Hyun’s Man – Épisode 8 : Bang, bang, My baby shot me down

  1. Et moi qui me disait que je ndevrais pas prendre Bong Do pour une réalité. Il est allé pour de vrai à SungKyunKwan Yaaaaaaaaaaaa. Sinon, trèèès bel épisode, à part le stress des dernières minutes, parce que je voulais pas qu’il soit amnésique et je m’y attendais pas. Mais pourtant c’est logique et shyroo, si dans un mois il va pas la voir? Si l’autre méchant arrive dans le nouveau monde(et d’ailleurs est-ce qu’il faut pas être en train de se faire tuer pour passer à l’autre monde ?) Bref, trop de questions le mieux serait d’aller voir le 9 ^^

  2. Aaah, je suis si heureux d’avoir trouvé votre site. J’écris aussi ‘recaps’ (Je ne suis pas sûr de ce que ‘recaps’ sont appelés en français) à thoughtsramble.livejournal.com mais en anglais. J’ai appris la langue français pendant quelques années, et j’adoré la langue. Je deviens accro à la Queen In Hyun’s Man, donc la découverte de ce drame récapitule l’en français est très agréable ^ ^ Est-ce que vous comprenez l’anglais?

    Désolé pour mon mauvais français!

    • Hello et bienvenue!

      Et un autre fan de Queen In Hyun’s Man, youhou! N’est-ce pas que cette série est merveilleusement romantique et prenante? *__*
      On utilise le mot « récap » en français aussi, c’est le raccourci pour « récapitulation »^^
      Merci beaucoup pour ton commentaire (je me permets de tutoyer, j’espère que ça ne t’offense pas), ce n’est pas tous les jours qu’un anglophone nous poste un commentaire en français (et un si bon français en plus! Je suis impressionnée!)!

      Et oui, je comprends l’anglais donc j’irais faire un tour sur ton site =)

      • Bonne année!

        Ouiiii je suis d’accord avec toi totalement! J’ai regardée 13 episodes et je ne peux pas attendre pour regarder les autres. Ahhh poor Boong Do and Hee Jin, and oh gosh they are so romantic. *_*

        (It’s fine to address me with ‘tu’!:D No offence taken at all:D)

        Hehe nahhhh J’ai apprise la langue pendant quatre années dans l’école mais j’ai encore besoin du dictionnaire quand j’écris en français. En revanche, si j’ai trouvée ces recaps en français, la apprendisage sera moins, moins difficile lolXD

        • Wha, déjà 13 épisodes! Ça c’est du marathon! xD Mais je comprends, j’étais moi aussi complètement obsédée par le drama à sa sortie si bien que j’ai traqué tous les blogs qui en parlaient/faisaient des récaps haha.
          D’ailleurs, je m’apprête à lire ce que toi tu as écrit^^
          Pour seulement 4 ans d’apprentissage du français, je trouve que tu te débrouilles vraiment, mais vraiment bien (le français est une langue si compliquée!). J’ai étudié plus longtemps l’anglais et je ne suis pas sûre d’écrire aussi bien que toi tu écris en français (et j’ai toujours besoin d’un dictionnaire aussi pour vérifier mon vocabulaire!)! Donc, bravo!
          Bonne année et au plaisir de te relire par ici! =)

          • Désolée pour la réponse retard! Ouiiii j’adore la drama absolument et la musique aussi! J’ai une amie qui aime la drama et nous en parlons souvent. Hehehe Boong Do et Hee Jin sont très, très adorables.

            Heh merci beaucoup!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s