Queen In Hyun’s Man – Épisode 6 : Sur la cause à effet

Cet épisode est plein de moments adorables entre Hee Jin et Bung Do, tandis que Dong Min commence à rentrer dans l’intrigue amoureuse. Il y a quelques éléments qui me chiffonnent un peu, comme le fait de devoir absolument « tuer » Bung Do pour qu’il puisse faire son voyage intertemporel (à force, cela ressemble de plus en plus à une excuse, même si cela s’insère dans l’intrigue), ou les explications un peu rapides et tirées par la cheveux en ce qui concerne l’intégration de Bung Do dans le monde moderne. J’espère que ces raccourcis veulent dire que le scénario est suffisamment riche pour ne pas s’appesantir sur ces détails. Cependant, malgré ces deux-trois choses, je reste totalement accro à Queen In Hyun’s Man et à son merveilleux couple.

Joseon – Le bruit se répand que Bung Do s’est échappé et les soldats sont envoyés un peu partout pour rattraper le fugitif. Les assassins sont cachés dans les buissons, se disant avec amertume qu’ils ont aidé le prisonnier à s’échapper. Bung Do descend de sa branche d’arbre lorsque les gardes ont tourné leurs talons et se demande ce qu’il est censé faire à présent (j’ai une suggestion : FUIS).

  

Combat avec les assassins, prise 2 : cette fois c’est mains nues contre sarbre, et je dois avouer que Bung Do est pas mal bon, étant donné son désavantage flagrant. Cependant, il est projeté contre un tronc d’arbre, à la merci de son agresseur. Il ferme les yeux, et le miracle qui s’est tant de fois produit dans les épisodes précédents se répète : alors que l’épée aurait dû lui transpercer le cœur, il est téléporté à l’ère moderne où il passe à deux doigts de se faire écrabouiller par un camion (je me demande ce qu’il se passerait si Bung Do mourait dans le futur?).

  

2012 – Bung Do a encore volé vêtements et sac à dos, et part, à pied on ne sait où. Il arrive alors à un point touristiqueo ù il décide de faire une pause.

  

Devant lui, un groupe de chinois prend une photo devant une énorme roche (classée patrimoine mondial par l’UNESCO), et l’une des touristes laisse derrière elle son sac. Il y trouve de l’argent et un guide chinois sur la Corée. Avec un sourire, il comprend que ça pourrait lui être utile.

  

Joseon – À la prison de Jeju, l’officier Se Hwa Yeon se voit obligé d’écrire une missive au palais, pour reporter la disparition du captif.

2012 – La première chose que fait Bung Do est d’aller à la pharmacie, pour soigner sa blessure à la tête, et en profite pour se familiariser avec la monnaie La deuxième chose est de s’improviser coiffeur (y’a t-il une chose que notre héros ne sache pas faire parfaitement?) : quoi, quoi, quoi? Sans regrets, vraiment? Non pas que je sois fan de ses cheveux longs, mais je pensais que les couper était considéré comme un déshonneur (cf Rooftop Prince) pendant l’ère Joseon ? Comment va-t-il fait lorsqu’il va retourner dans le passé?

  

Grâce au guide, il prend connaissance des différents moyens de transports : car et avion. Il se dit qu’à cheval, cela prendrait un mois pour aller de Jeju à Hanyang, avec l’avion, cela ne prendrait qu’une heure. Par conséquent, s’il parvient à régler ses affaires et retourner à l’ère Joseon, cela ne lui prendra qu’un jour.

  

À l’aéroport, il se met en tête de passer un coup de téléphone, et cela nous fait revenir à la dernière scène de l’épisode 5 où Hee Jin était désespérée de le croire mort. Lorsqu’elle décroche le téléphone, c’est avec soulagement et bonheur qu’elle entend sa voix.

  

Devant le regard inquisiteur de Soo Kyung, Hee Jin se lève pour pouvoir parler plus librement (haha).

  

Elle lui demande comment il a réussi à l’appeler alors qu’elle ne lui a pas donné son numéro de téléphone : lorsqu’ils sont allés à la bibliothèque, Hee Jin a laissé son numéro de téléphone sur le pare-brise de sa voiture car elle était mal garée.

Grâce à sa mémoire visuelle, Bung Do a pu reconstituer les chiffres et l’appeler (mouais, un peu tiré par les cheveux, mais okay).

  

Elle lui dit alors que dans le livre, il était indiqué qu’il était malade, mais Bung Do répond qu’il est en bonne santé et que la raison pour laquelle il aurait dû mourir est parce qu’ils ont empoisonné sa nourriture et essayé de le tuer pendant qu’il dormait.

Face au choc d’Hee Jin d’apprendre qu’on a tenté de l’assassiner, Bung Do la rassure (?) en lui disant de ne pas trop s’en formaliser étant donné que c’est juste toute l’histoire sa vie : sa famille a été entièrement décimée par des assassin, par conséquent, cela n’a rien d’extraordinaire (j’adore le fait qu’il raconte tout ça comme s’il était en train de réciter une formule mathématique haha).

  

Elle lui demande enfin où est-ce qu’il est. À l’aéroport, et il veut lui demander quelque chose : a-t-on besoin d’une pièce d’identité pour prendre l’avion? Pendant qu’Hee Jin répond, elle voit Soo Kyung juste derrière elle, qui essaie de savoir qui est au téléphone. Elle se contente de dire : « Yoon Chul, où-est-il? ».

Elle va voir le-dit Yoon Chul pour lui demander sa carte d’identité afin de la donner à Bung Do puisque les deux se ressemblent beaucoup. Elle lui promet qu’elle ne va rien faire de mal avec et qu’elle le lui rendra à la fin de la journée.

  

En retour, il lui demande de prendre une photo avec lui, car lorsqu’il dit à ses amis qu’il la connaît personnellement, personne ne le croit. Heh.

Direction l’aéroport. Soo Kyung rumine dans son coin, fâchée après Hee Jin pour être toujours aussi impulsive. Elle lui rappelle alors ce qu’il s’est passé la dernière fois qu’elle s’est laissée porter par ses sentiments. 

Sauf qu’Hee Jin ne veut rien entendre de tout cela et se bouche les oreilles en disant : « qu’est ce que tu dis? Je n’entends rien ». Haha.

  

Soo Kyung soupire, exaspérée, et pour la rassurer, Hee Jin l’assure que cette fois est la dernière car elle ne le reverra plus après. S’en suit une adorable scène de filles où une Hee Jin toute innocente pose sa tête sur une Soo Kyung, irritée par son comportement. Hah.

L’équipe de tournage est également à Jeju pour des séances photos et Dong Min s’étonne du fait que ni Soo Kyung ni Hee Jin ne répondent au téléphone. Il se tourne vers sa coiffeuse pour lui demander quelle est la fille la plus compatible avec lui : Na Jung ou Hee Jin? Celle-ci, gênée, préfère s’abstenir de répondre tandis que Dong Min avoue qu’il aurait préféré faire les séances photos avec Hee Jin mais que le photographe ne l’a pas écouté (oh, pauvre bébé!).

  

Il est appelé pour aller rejoindre Na Jung et pour montrer à quel point cette dernière ne l’intéresse pas, il assure que si c’était Hee Jin à la place, il volerait à ses côtés, et se dirige vers Na Jung en faisant comme si son corps refusait d’obéir à son injonction de bouger. Haha.

Il dit à Na Jung que la seule raison pour laquelle il ne sort pas sérieusement avec Hee Jin en ce moment est parce qu’il attend qu’elle soit aussi célèbre qu’elle.

  

Na Jung fait une moue de dédain profond et lui répond qu’il peut au moins attendre trente ans avant que ce genre de chose ne puisse arriver. Mais cela ne gêne pas Dong Min, qui continue à sourire, à la plus grande frustration de sa collègue. Heh.

A l’aéroport de Jeju, Bung Do est perdu dans ses pensées. Alors qu’il voit deux moines passer à côté de lui, il repense à ce qu’on lui a dit au temple : « selon la doctrine bouddhiste, les coïncidences n’existent pas, il n’y a que des causes et des effets ».

  

À l’intérieur, il entend des passants s’extasier sur la beauté de Han Dong Min et de Choi Hee Jin. À l’évocation de ce nom, il relève la tête de son guide, et voit sur un écran télévisé la bande-annonce du drama dans lequel joue Hee Jin. Et le temps se fige.

Hee Jin le surprend derrière lui, et pendant qu’elle lui fait remarquer avec un sourire satisfait qu’il serait perdu sans elle, Bung Do ne réagit pas, et se contente de scruter son visage avec attention. 

Elle lui demande pourquoi il ne lui dit même pas bonjour, elle qui est venue exprès le chercher.

  

Bung Do : Tu vas jouer le rôle de la reine?
Hee Jin : Comment tu le sais?
Bung Do : Je viens de comprendre. Ce que c’est qu’une actrice. (et son regard se reporte sur l’écran)
Hee Jin : Oh, tu as vu la bande-annonce! Maintenant tu me crois? Je suis la reine in Hyun, celle que tu protèges au risque de ta vie.
Bung Do : (sourit)
Hee Jin : Pourquoi tu souris comme ça? C’est très contrariant.
Bung Do : C’est la première fois…
Hee Jin : Quoi?
Bung Do : C’est la première fois que je pense que tu es vraiment belle.
Hee Jin (et moi) : …

  

Il continue que, comparé à ce qu’elle porte maintenant, le hanbok lui va mieux (heh).  Hee Jin a du mal à cacher son contentement : « on dirait que tu me fais un compliment…mais pourquoi ai-je l’impression que ça ressemble à une insulte? La première fois? Est-ce que ça veut dire alors qu’avant tu me trouvais laide?» haha.

  

Il ne peut pas s’empêcher de rire et remarque que de cette façon, ils sont quittes : lui pour avoir pensé qu’elle était un vilain canard, elle pour l’avoir traité de playboy (dont il connaît la signification maintenant). Haha, ils sont adorables.

  

Soo Kyung vient les interrompre pour leur dire qu’il est temps de partir, et n’adresse qu’un demi regard à Bung Do. Soo Kyung se charge de prendre les billets : un pour Hee Jin et pour elle, un pour autre pour un départ différent (haha).

Heureusement Hee Jin s’en mêle et lui dit que c’est la première fois qu’il prend l’avion donc il ne faut pas le laisser seul, et paye malgré les protestations de Soo Kyung.

Cette dernière se retourne vers Bung Do, et lui lance un regard plein de haine (haha, Soo Kyung peut vraiment être effrayante). Manifestement il saisit le climat d’hostilité, et tente un sourire embarrassé. Heh.

  

Comme ils ont un peu de temps avant que l’avion ne décolle, tous les trois vont prendre un café. Sur le chamin, Hee Jin marche à côté de Bung Do, et Soo Kyung les suit, toujours suspicieuse. Hee Jin informe Bung Do de la manière dont il est censé parler dans le monde moderne, mais ce dernier le sait déjà car c’est décrit dans le guide.

  

Et il le lui prouve en lui disant « merci » en coréen moderne, ce qui fait pouffer de rire Hee Jin (et moi : pourquoi c’est aussi adorable de l’entendre parler de façon moderne, je ne sais pas, mais ça l’est).

  

Hee Jin commande pour tout le monde, exaspérant Soo Kyung au plus au point car celle-ci pense qu’il ne fait que profiter de sa gentillesse. Il glisse à Hee Jin que son amie n’a pas l’air de l’apprécier (ce qui est un euphémisme), mais Hee Jin lui répond de ne pas s’inquiéter car c’est son caractère.

Cependant, lorsqu’il se tourne vers elle, elle lui adresse encore une fois une grimace pleine de ressentiment (hahah) et l’ordonne silencieusement de venir lui parler. J’en connais un qui risque de passer un mauvais quart d’heure…

  

Questionnaire, prise 2 : elle commence par dire qu’elle l’avait déjà averti à leur première rencontre : elle est la manager d’Hee Jin mais aussi son amie, ce qui veut dire qu’elle est presque sa mère (heh).

  

Il accepte de répondre honnêtement et sans mentir à ses questions. Au fur et à mesure qu’il répond sans faire de fautes aux questions de plus en plus personnelles, le visage de Soo Kyung change d’expression.

De quelle université est-il? SungKyunKwan (université extrêmement prestigieuse)
Où vit-il? Bukchon (un quartier très riche)
Est-ce qu’il habite avec ses parents? Non, ils sont tous les deux morts.
Comment fait-il pour vivre alors? Grâce à l’héritage.
Quel était le métier de son père? Fonctionnaire.

  

À la fin, franchement impressionnée, elle s’en va pour réfléchir dans son coin. Bung Do est ensuite rejoint par Hee Jin qui apporte les boissons.

Après ce questionnaire, Soo Kyung récapitule les informations : des parents riches, des études prestigieuses, il est mignon et une allure honnête. Elle conclue qu’il n’y a rien qui cloche chez lui et qu’il est beaucoup mieux que les autres garçons avec qui Hee Jin a l’habitude de sortir (Bung Do un bon parti? Oh que oui).

  

Il remarque qu’il a essayé le café, mais il n’en a pas aimé le goût. Il poursuit en lui demandant pourquoi elle est ici (hah.). Elle manque de s’étouffer puis essaie de se justifier en lui disant qu’il lui a dit qu’il avait besoin d’aide, ce à quoi il répond qu’il ne lui a pas demandé de venir en personne. Haha.

Elle essaie bon gré mal gré de se justifier, sous le regard acéré, et franchement amusé, de son interlocuteur.

  

Elle s’arrête soudain et lui demande pourquoi elle doit lui dire tout ça lorsqu’il doit simplement la remercier. Il sourit et lui avoue qu’il se demande si c’était le destin ou pas : on lui a dit que les coïncidences n’existaient pas et que les choses n’arrivaient que par un système de cause à effet.

  

Il remarque que c’est ce qui est sans doute arrivé lors de leurs premières rencontres mais cette fois, cela semble différent dans la mesure où ils ont provoqué intentionnellement cette rencontre : il l’a contactée parce qu’il voulait la voir, et elle est venue jusqu’ici parce qu’elle voulait le voir. Il explique : « Recevoir l’amulette est la cause, te rencontrer est la conséquence. Ça doit être le destin, mais je me demande quelles conséquences vont en découler? ».

Sauf que c’est un peu trop pour la tête d’Hee Jin, et Bung Do sourit en remarquant que ça ne doit pas l’intéresser, à cela elle répond que ça lui donne mal à la tête.

  

En buvant son cappucino, de la crème reste sur ses lèvres (oui, nous sommes dans un K-drama parce que dans la vraie vie, peu de personnes ne se rendrait pas compte de la mousse restée sur ses lèvres) et pour démontrer ce qu’il disait plus tôt il essuie de sa main la bouche d’Hee Jin en lui disant :  « la mousse sur tes lèvres est la cause, je l’ai essuyée, c’est la conséquence ».

  

Hee Jin continue à penser qu’il est un playboy. Lorsqu’il la regarde avec un regard d’incompréhension (et murmurant de façon hilarante : « je pense qu’il y a un malentendu » – mh, vraiment Bung Do? Je commence à me rallier à la cause d’Hee Jin moi, haha), Hee Jin explique en utilisant ses propres mots : « le fait que tu t’obstines à faire ce genre de geste est la cause, le fait que je te prenne pour un playboy est la conséquence ».

  

Pour seule réponse, il rit, ce qui amène Hee Jin à sa deuxième explication : « Le fait que tu ne saches pas quoi dire est la cause, ton rire est la conséquence ». Et toc! Haha.

  

Joseon – Retour au Ministre et à son incapacité à savoir quelle est cette fameuse carte dont parlait Bung Do à leur dernière entrevue le rend tremblant de rage et de frustration.

Un de ses hommes vient lui annoncer que sur ses ordres ils ont cherché Yeon Wol, mais celle-ci, ainsi que Bung Do et son serviteur sont introuvables. Il ajoute que la gisaeng et Han Dong étaient déjà partis avant même la condamnation de Bung Do.

  

2012 – Hee Jin demande ce qu’il veut faire à Séoul : « me venger du ministre Min Am » lui répond-il. Alarmée, elle lui demande s’il compte le tuer, mais Bung Do répond que se venger n’implique pas toujours un meurtre : tuer en bouger un seul doigt, c’est ce que fait la politique.

Dans l’avion, Bung Do est assis à côté d’un petit garçon qui lui sourit et, remarquant son air inquiet, lui demande s’il a lui aussi peur de l’avion. Bung Do se penche vers lui et lui dit : « si je pleure, fais comme si tu n’avais rien vu ». Hahaha, qui d’autre que moi a pensé à ce sketch et à celui-ci [« le décollage c’est quand papa il pleure! » à 4 mn 25] ?

  

Lors du décollage, Hee Jin fait des grimaces à l’intention de Bung Do pour le distraire afin qu’il ne soit pas trop inquiet. Égal à lui-même, il ne panique pas et affiche un calme révolutionnaire.

  

Dong Min est également dans l’avion, seulement, il ne supporte pas l’idée de voyager en seconde classe. Son manager lui dit de prendre exemple sur Na Jung qui a accepté l’idée sans se plaindre et Dong Min se contente de dire que Na Jung est Na Jung, lui c’est lui. Hah.

En se retournant, il remarque une tête familière : Bung Do, qu’il prend toujours pour celui qui traque Hee Jin. Cela est facile de se méprendre dans la mesure où Hee Jin est également dans l’avion haha.

Alors que le manager flippe pour la sécurité d’Hee Jin, Dong Min ne voit cependant dans cette situation qu’une occasion de briller en se portant à sa rescousse.

  

Il appelle un steward pour que ce dernier prévienne la police de Séoul afin de le faire arrêter. Bung Do remarque lui aussi la présence de Dong Min qui n’a jamais cherché à être discret sur ses intentions (haha) et reconnaît l’homme qui l’a enfermé dans la douche.

  

Prévoyant les problèmes à venir, il se lève pour aller voir Hee Jin (ses déplacements sont minutieusement observés par Dong Min) pour lui demander s’il y a une place où il peut se cacher. Il cherche quelque chose dans sa poche, ce qui rend Dong Min complètement surexcité.

Il quitte son siège en courant et administre un coup de pied (esquivé) à Bung Do. Ce dernier lui demande de se calmer et de parler tranquillement (haha, j’aime sa diplomatie). Sauf que la situation s’envenime, et Bung Do est capturé par le steward et le manager, sous les yeux médusés des autres passagers et d’Hee Jin.

  

Dong Min en profite pour faire un discours : « Je voudrais m’excuser pour ce que je viens de faire. Il y a plusieurs acteurs dans cet avion, Yu Na Jung et Choi Hee Jin. Je suis parvenu à découvrir celui qui traquait Choi Hee Jin pendant tout ce temps, par conséquent la force physique a été requise afin de le capturer ». Et tout le monde applaudit, impressionné par son courage.

  

Bung Do s’apprête à être amené dans une cabine, mais Hee Jin ne compte pas en rester là. Elle interpelle ces hommes et leur dit : « Pourquoi avoir appelé la police? Je connais cet homme. Il ne me traque pas mais il voyage avers moi. Parce-que c’est mon amoureux. La seule raison pour laquelle on a des sièges séparés est parce qu’on ne voulait pas attirer l’attention sur nous ».

  

Le manager, Dong Min, Na Jung les passagers et Bung Do font des têtes de : « What the…? », tandis que Soo Kyung secoue la tête en soupirant. Pour montrer que c’est la vérité, Hee Jin se dirige vers Bung Do et le prend par la main.

  

Elle jette un regard assassin au steward qui, sous la menace, s’empresse de lâcher le bras de Bung Do, et partir en faisant profil bas. Hahaha. 

Sauf que dans ce renversement de situation, au lieu de faire briller Dong Min, cela le met dans une mauvaise postures, les passagers se demandant pourquoi il a frappé injustement le petit ami d’Hee Jin. Hah.

  

Hee Jin murmure alors à Bung Do qui se baisse pour l’écouter : « je ne suis pas très intelligente, donc il faut que tu me dises : si nous devenons des amants, quel en sera l’effet? ».

  

Là où tu seras, je serai

Cet épisode a permis aux rôles secondaires de s’impliquer un peu plus dans le scénario. Bien que j’apprécie énormément le personnage de Soo Kyung, je trouve qu’elle fait un peu trop remplissage et décoration dans l’intrigue. Mais ses apparitions à l’écran sont souvent très amusantes et le personnage en lui même très sympathique : son double rôle de manager et amie doit lui apporter un bon nombre de maux de tête car Hee Jin n’est pas tout à fait une star calme. Elle passe bien sûr son temps à la disputer, mais cela ne me dérange pas car derrière ce comportement, on devine toute l’affection qu’elle a pour son amie. On sait qu’elle n’agit que pour son bien, à la fois parce qu’elle veut qu’elle réussisse professionnellement et à la fois parce qu’elle veut qu’elle soit heureuse dans sa vie personnelle. J’aime le fait qu’elle protège Hee Jin de cet homme qui pourrait sembler à première vue bizarre mais qu’elle soit cependant capable de sentir qu’il n’est pas comme les autres, dans le bon sens du terme (même si cela ne reste fondé que sur des données superficiels tels que l’éducation et le statut dans la société). 

De la même manière, Dong Min est un personnage merveilleusement agaçant et drôle que, finalement, j’aime beaucoup. Pas en tant que rival bien sûr, parce qu’il est bien trop immature et nombriliste pour être un sérieux candidat pour le coeur d’Hee Jin. Cependant, je dois avouer que malgré ses incessantes crises d’ado en mal de reconnaissance, il est un personnage sympathique (pour l’instant). En fait, ce que j’aimerais c’est qu’il ne soit pas un rival amoureux pour trop longtemps et qu’on ne s’engage pas dans un triangle (carré?) amoureux prise de tête. Cela serait beaucoup plus rafraichissant s’il passait du statut de prétendant à celui d’ami et confident (immature) au fur et à mesure des épisodes, car je suis persuadée qu’il le ferai très bien (à défaut d’être un bon petit ami, dont la place est déjà prise).

Je voudrais également rendre justice au personnage d’Hee Jin puisque jusque là, je n’ai fait que me pâmer devant la perfection de Bung Do. Elle n’est certes pas la plus intelligente et la plus fine, mais elle est pleine de vie, spontanée, adorablement hardie et surtout, jamais agaçante. Même si elle a sa fierté, elle n’est pas imbue d’elle-même – comme un autre qu’on connait-, elle est coquette mais pas à l’excès, et il est difficile de ne pas s’attacher à elle car elle est terriblement humaine.

De plus, j’aime beaucoup le fait que les rôles habituels homme/femme soient quelque peu inversés : Bung Do, ne connaissant pas les coutumes de la vie moderne ne peut que rarement venir à l’aide d’Hee Jin (je ne compte pas la fois où il met Na Jung dehors, et lorsqu’il la protège des fans), tandis que celle-ci est constamment sollicitée pour sortir Bung Do du pétrin. Du coup, c’est elle qui lui ouvre la porte de la voiture parce qu’il ne sait pas le faire, c’est elle qui vient le chercher à Jeju pour lui acheter un billet d’avion, c’est elle qui lui paye son thé,  c’est encore elle qui intervient pour lui éviter d’être emmené à la police (par un renversement de situation proprement héroïque), bref, c’est elle qui prend soin de lui et le protège, au lieu que ce soit tout le temps l’inverse (ou presque) dans les K-dramas. J’aime à quel point elle n’a pas froid aux yeux et n’agit que selon ses instincts, mettant de côté tout ce qui est rationnel. Elle aurait fait un magnifique personnage à l’ère Joseon! Et enfin, je l’avais déjà souligné dans mes impressions sur l’épisode précédent mais ça vaut bien un deuxième développement sur la question, Hee Jin est un personnage qui aime entièrement et inconditionnellement. Personne qui la regarde interagir avec Bung Do ne peut douter quant à la nature des sentiments qu’elle entretient pour lui, et elle est la première à le savoir ; et au lieu de s’aveugler dessus et décider de faire l’autruche, Hee Jin assume totalement cette attraction (en tout cas à elle-même). Et moi, les personnages qui aiment sans mesure, sans rationalité, aucune, et qui le savent, c’est un numéro gagnant.

Et pour finir, un mot sur la musique que je trouve très agréable. Pas exceptionnelle, certes, mais vraiment douce et calme, que ce soit les chansons ou les parties strictement musicales. Je sais que c’est très secondaire, mais je trouve leurs titres, peut-être un peu trop cheesy parfois, parfaitement bien trouvés pour le drama : « Another time, The same sky », « I’m coming to see you », ou encore « Just once ». Je veux mon épisode 7!

3 réflexions sur “Queen In Hyun’s Man – Épisode 6 : Sur la cause à effet

  1. Dans chaque épisodes y’a une scène ou deux où les deux persos principaux sont totalement adorable!
    scène de la bibli, scène de l’ascenseur, ou là dans le 6 celle de l’avion *__*

    Moi aussi j’aime bien Dong Min, c’est sure il est un peu immature sur les bords, mais il est quand même relativement drôle! Par contre je plains son manager, il a pas la vie facile!

    Moi aussi je veux le 7!!

    • J’avoue qu’en bonne fangirl, j’ai passé la moitié de l’épisode à pousser des « aww » et de « gaaaah » (oui, même lors des revisionnages pour la récap et les screenshots)….je pense que je suis sérieusement atteinte là.
      En ce qui concerne la toute dernière scène, leurs regards sont tellement intenses que j’ai cru qu’ils allaient nous faire des bébés, tout de suite là, sous nos yeux. Mon cerveau a grillé.^_^
      Et je suis d’accord avec toi, Dong Min ne rend vraiment pas la vie facile à son manager (mais Hee Jin non plus en fait : ce sont de véritables bombes à retardement!)! Héhéhé.

  2. C’est vrai que Dong Min est franchement irritant(surtout dans la scène finale), mais quand il ne l’est pas contre Hee Jin c’est plutôt hilarant, on dirait tout à fait un ado ^^ Cet épisode était parfait mais faut que je file voir la suite(et mon petit couple)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s