Queen In Hyun’s Man – Épisode 3 : Où il est question de lettre jaune, de Confucius et de rouge à lèvres

Queen In Hyun’s Man est bien la dernière série en date que je pensais récapituler épisode par épisode. Cependant, je plaide « coupable », car lorsque celle-ci se révèle aussi bien fun à regarder qu’à récapituler, il ne me reste plus qu’à m’avouer vaincue et continuer à présent sans résistance les aventures de Bung Do et d’Hee Jin. De plus, avec Queen In Hyun’s Man, je n’ai plus l’excuse de ne pas avoir le temps (pour regarder et récapituler) : si les personnages peuvent modifier le cours du temps, pourquoi pas moi? Oui je sais, c’est un drama, mais ne dit-on pas que la vie elle-même est un drama? Alors go pour la transgression des limites temporelles!

2012 – Lorsqu’Hee Jin se réveille, elle est à l’hôpital. Soo Kyung la dispute pour être une faible nature lorsqu’il s’agit de stress et la conseille d’appeler sa mère qui s’inquiète. Hee Jin cependant n’a en tête que le souvenir de cet homme armé.

  

Mais Soo Kyung ne voit bien sûr pas de qui elle parle, et lorsqu’Hee Jin lui raconte ce qu’il s’est passé avant son évanouissement, son amie ne peut que lui dire qu’elle a sûrement dû rêver.

   

Lorsque l’équipe l’a retrouvée dans la forêt, elle était déjà évanouie. Hee Jin est persuadée malgré cela que ce n’était pas un rêve et regarde sa robe pour voir les tâches de sang…qui ont mystérieusement disparu.  

   

Sur le site de tournage, Dong Min s’enquiert de la situation d’Hee Jin, affirmant qu’elle n’est pas du genre à s’évanouir à cause du stress. En passant près de lui, Na Jung lui lance un regard plein de suggestions, et Dong Min se demande si elle a encore des sentiments pour lui.

  

En plein désarroi, son manager le supplie alors de se concentrer sur les dramas et non sur les femmes afin que le tournage puisse s’effectuer sans encombres. Dong Min se contente de hausser les épaules et de dire que ce sont elles qui le sollicitent, et non pas l’inverse.

Néanmoins, la prochaine chose qu’il fait est d’appeler Soo Kyung pour lui demander des nouvelles d’Hee Jin en lui disant qu’il devine la raison pour laquelle elle s’est évanouie. Il annonce qu’il va venir la voir à l’hôpital en ignorant les protestations de Soo Kyung.

En se tournant vers son manager, il lui dit qu’il comptait faire des révélations intéressantes devant les journalistes pendant la conférence de presse mais qu’avec l’accident d’Hee Jin, ses plans ont été contredits. Il rentre dans le van en annonçant qu’il va faire en sorte que le nom de Choi Hee Jin soit dans le top des recherches internet. Uh oh.

À l’hôpital Hee Jin cherche son portable qui semble avoir disparu mais trouve une enveloppe jaune (qui n’est autre que le talisman de Bung Do, mais ça, elle ne le sait pas). En espérant que quelqu’un ait ramassé son portable, elle s’appelle avec le téléphone de Soo Kyun.

  

On voit son portable sonner, et Bung Do, seul dans la pièce vide du palais, qui ne peut rien faire d’autre que de regarder avec curiosité cet objet qui fait de la lumière et du bruit tout seul.

  

Grâce au système GPS, les filles localisent le portable d’Hee Jin dans le palais de Gyeonbuk. Hee Jin se demande alors pourquoi il serait là-bas alors qu’elle la perdu sur le site de la conférence de presse. Elle rappelle et lorsque le portable recommence à sonner, Bong Do, en pleine méditation, lui lance un regard de  « quoi, qu’est-ce qu’il y a, encore? », hah.

  

En regardant le téléphone, il se remémore du moment où Hee Jin s’est évanouie. Il a dû se cacher en entendant venir du monde, et ce n’est qu’une fois Hee Jin partie qu’il se rend compte qu’il a perdu son talisman. C’est en fouillant l’endroit où Hee Jin s’est évanouie qu’il a trouvé le téléphone.

  

Joseon – Yeon Wol est menée devant le Ministre Min et celui-ci la provoque sur le fait que Kim Bung Do n’est pas venu la sauver, tout comme il n’a pas bougé d’un pouce lorsque sa famille entière a été assassinée.

Yeon Wol ne se laisse pas faire, indignée par ses sous-entendus sur sa relation avec Bung Do : il est un officier avec une famille ; elle n’est qu’une servante, pourquoi viendrait-il la sauver? Min Am sourit alors et devine derrière ces paroles un amour à sens unique.

  

Il la nargue alors en lui disant que ce ne doit pas être agréable que l’homme pour qui elle serait prête à sacrifier sa vie se soit enfui, et finit par la faire sortir.

  

Dehors, les assassins se demandent avec perplexité ce qu’il s’est passé avec Bung Do et un de leurs hommes car ils restent introuvables. L’un d’eux suggère que Bung Do a certainement dû avoir tué leur camarade et qu’il l’a enterré quelque part.

2012 – Bung Do est toujours coincé dans le monde moderne puisqu’il n’a plus son talisman. Il se demande combien de temps s’est passé entre aujourd’hui et l’ère Joseon.

En franchissant les portes du palais il s’arrête, car un spectacle étourdissant l’attend dehors : les voitures, les gratte-ciels, le bruit de la circulation. Il ferme les yeux un instant, et lorsqu’il est ré-ouvre, la réalité l’étourdit.

  

Mais il ne cède pas à la panique, et reste suffisamment alerte pour entendre des techniciens parler derrière lui de « film » et de « reine In Hyun ». En réfléchissant vite et bien, Bung Do se rappelle alors de ses deux précédentes rencontres avec Hee Jin lorsqu’elle s’est présentée comme la reine In Hyun. 

  

Dong Min a été appelé pour tourner une scène mais se rend soudainement compte que son sac contenant ses vêtements a disparu. Heh.

  

Bung Do est vraiment un homme intelligent et en étudiant le style de ceux qu’il voit afin de devenir à son tour…un homme moderne! YEAH et ha ha ha. On peut remarquer d’ailleurs que la musique change passant d’une musique traditionnelle à une musique hip-hop au fur et à mesure que Bung Do change de vêtements.

  

  

À l’hôpital Soo Kyung regarde une émission dans laquelle Na Jung et Dong Min sont interviewés et les journalistes remarquent le niveau de confort que ces deux-là partagent. Elle grommelle que ces deux-là en profitent pour hausser leur niveau de popularité tandis qu’Hee Jin est simplement contente de ne pas être à la place de Na Jung.  

  

Elle se sent cependant désolée d’avoir crée des problèmes et compte aller sur le site du tournage pour apporter de la nourriture afin de s’excuser ; mais Soo Kyung lui dit que ce n’st pas une bonne idée étant donné qu’elle est censée être malade.

  

Une fois seule, Hee Jin change de chaine et tombe sur les informations : à Sam Cheong Dong, une rue commerçante pleine de touristes, un cheval est apparu de nulle part causant une commotion parmi les passants. Les experts pensent que ce cheval ressemblait à ceux qui existaient durant l’ère Joseon.

  

Hee Jin se lève en pointant la télévision : voilà la preuve qu’elle n’a pas rêvél!

En croisant son amie dans les couloirs de l’hôpital, Hee Jin lui demande son téléphone et les clés de sa voiture. Soo Kyung les lui tend en lui demandant ce qu’il se passe et que s’il s’agit de retrouver son portable, c’est elle qui s’en chargera. Mais Hee Jin est déterminée à retrouver cet homme car elle est bien trop curieuse, et la voilà partie.

  

Grâce au GPS, elle est capable de localiser le lieu de son téléphone et cachée derrière des lunettes de soleil et sous une casquette, elle part à la recherche de Bung Do. Soudain un étranger la prend pas le bras et l’entraine hors de vue des autres.

  

Il lui sourit en lui disant qu’il est content de la voir étant donné qu’il pensait que ce serait plus dur de la retrouver. Surprise de le revoir dans des habits modernes, et en pointant son badge « staff », elle lui demande s’il fait partie de son équipe (Bung Do cependant se contente de lui demander naïvement ce que « staff » veut dire).

  

Elle l’entraîne dans un coin afin de parler plus librement et le somme de lui expliquer qui il est car à cause de lui, elle a très mal dormi cette nuit. Elle conclue alors qu’il doit faire partie de l’équipe d’effets spéciaux, ce qui expliquerait les drôles de choses qui se sont passées plus tôt.

  

Bung Do est tout aussi perplexe qu’elle, mais il lui dit avec douceur de penser ce qu’elle veut mais qu’il ne sait pas non plus ce qu’il s’est passé. Il poursuit qu’il espère juste retrouver quelque chose qu’il a perdu.

Hee Jin remarque soudainement Dong Min dans son champ de vision et demande à Bung Do de monter dans la voiture. Sauf que ce dernier n’a aucune idée de ce qu’elle lui demande de faire et la regarde en lui expliquant qu’il ne sait pas comment ouvrir la porte. Confuse mais stressée par Dong Min, Hee Jin lui ouvre la portière et lui ordonne de se dépêcher car elle ne doit pas être vue par le réalisateur.

  

Bung Do s’exécute, mais Hee Jin continue de lui demander des choses qu’il ne comprend pas : « attache ta ceinture ». Toujours avec un sourire innocent, il lui dit qu’elle doit le faire elle-même car lui ne sait pas le faire. Héhé. Elle le regarde effarée et pense qu’il essaie simplement de profiter de la situation.

  

Bung Do n’a aucune idée de pourquoi elle s’énerve et ne quittant pas sa politesse, il s’excuse en disant qu’il ne voulait pas la mettre en colère mais qu’il ne comprend pas ce qu’elle dit. Elle le traite d’idiot et Bung Do lui demande de le considérer comme tel et par conséquent de l’aider. Elle soupire, et finit par l’aider à mettre sa ceinture non sans malaise. Ce n’est seulement après qu’elle l’ait fait qu’il comprend que sa requête a été déplacée.

  

Lorsque Bung Do finit par lui demander où ils vont, Hee Jin répond : « dans un endroit calme pour avoir une conversation tranquille ». Seulement Bung Do est un homme pressé qui n’a certainement pas le temps pour des futilités comme avoir une conversation en ce moment et lui demande si elle a en sa possession la lettre jaune qui lui appartient. Elle hoche la tête, disant que c’est dans son sac, sac qui est resté à l’hôpital (quelle fille part sans son sac??) .

  

Très sérieusement Bung Do lui demande de se dépêcher d’aller à cet hôpital car c’est une question de vie ou de mort pour quelqu’un. À ce moment là, une voiture double celle d’Hee Jin en lui faisant une queue de poisson. Or Hee Jin n’est pas exactement ce qu’on appelle une femme zen au volant, et rattrape la-dite voiture. Les yeux de notre calme et toujours tempéré Lettré s’écarquillent en l’entendant invectiver l’autre conducteur. Haha.

En voyant son regard plein de curiosité, Hee Jin lui demande si c’est la première fois qu’il voit quelqu’un conduire et Bung Do répond à la question en en posant une autre : « c’est cela qu’on appelle conduire? ».

  

Na Jung est dans un café avec son manager qui reçoit un appel du réalisateur qui lui dit de regarder le dernier buzz d’internet : une certaine « miss A » aurait harcelé une certaine « miss B » à un tel point que cela aurait provoqué l’évanouissement de cette dernière, et bien que les noms sont gardés secrets, il ne fait aucun doute que l’article évoque Na Jung et Hee Jin. 

  

Furieuse, elle appelle Dong Min qui l’ignore tout en disant à voix haute et en tirant la langue qu’il n’est pas intéressé par elle et qu’elle n’aurait pas dû agir de manière aussi arrogante. Haha.

  

Hee Jin arrive à l’hôpital et sort de la voiture. Bung Do la regarde, gêné et perdu et elle est obligée de lui ouvrir la porte et lui défaire sa ceinture.

  

À l’intérieur Bung Do examine tout ce petit monde, se demandant où il est et qui sont ces gens autours. Il demande alors combien de temps il y a  entre le règne du roi Hyeon Jong et aujourd’hui. Heureusement Hee Jin est bonne en histoire et répond : à peu près 300 ans.

  

Expérimentation de l’ascenseur. Hee Jin lui demande alors si c’est aussi la première fois qu’il monte dans un ascenseur et il répond que ce n’est pas la peine de lui demander : tout est une première fois pour lui. Hah.

Perplexe, elle le touche pour vérifier qu’il est bien réel, et lui demande alors qui il est : « Nom de famille : Kim. Petit-fils des 87ème descendants du clan Kim. Officier Kim Bung Do du Bureau des Conseillers Spéciaux » répond-il, tout en reconnaissant qu’elle n’est pas beaucoup plus avancée avec ces informations. Pouahaha.

  

Il soupire et lui confie qu’il pense qu’il est arrivé dans un monde à 300 ans du sien. S’il parvient à garder la tête froide avec cette hypothèse, ce n’est pas le cas d’Hee Jin qui flippe à cette seule idée. Elle choisit d’en rire, et lui demande s’il est en train de se moquer d’elle.

  

Bung Do réplique poliment qu’il comprend son état de confusion mais que si cette hypothèse est validée, la personne qui doit être le plus perplexe dans l’histoire, c’est lui ; ce qu’elle reconnaît, haha. Elle le regarde et déclare que c’est impossible qu’il vienne du passé vu la manière dont il est habillé. Il lui répond que ça n’a pas d’importance si elle ne la croit pas ; il veut la lettre.

  

Elle commence à chercher son sac, hésitant à le croire ou pas, tandis que lui se dirige vers la salle de bain pour explorer les lieux. Il y trouve le sac et la lettre à l’intérieur, lorsqu’il entend soudain une femme parler à Hee Jin : c’est Na Jung venue la visiter puisque ce n’est que courtoisie de venir voir une personne malade.

  

Sauf qu’elle la frappe avec son bouquet de fleurs, déterminée  à lui montrer ce qu’est la vraie violence, elle qui a affirmé qu’elle s’est faite menacée au point de s’évanouir. Bien sûr Hee Jin n’a aucune idée de ce dont elle parle et elle nie, ce qui énerve de plus belle Na Jung qui s’apprête à la frapper de nouveau.

  

Mais cette fois Bung Do vient à la rescousse et la fait sortir de la chambre sans plus de façon. Hahaha. Na Jung essaie de de rentrer à nouveau, mais Hee Jin a fermé la porte à clé.

  

Hee Jin dispute légèrement Bung Do d’être intervenu mais il explique qu’il ne peut pas laisser quelqu’un se faire maltraiter. Il remarque qu’elle saigne et Hee Jin finit par pleurer de frustration, ne comprenant pas la situation.

  

Il la réconforte avec une citation de Confucius et si cela ne lui apporte pas vraiment de confort, cela a l’avantage de la distraire momentanément de ses problèmes.

Entre temps Na Jung est encore choquée par ce qu’il vient de se passer et lorsque son manager vient la chercher elle avoue qu’elle a crée des problèmes car quelqu’un a été témoin de leur échange.

  

Maintenant qu’il a la lettre, Bung Do doit retourner au temps auquel il appartient et s’en va se changer dans la salle de bain, glissant à Hee Jin que ses vêtements actuels risquent de détonner une fois rendu là-bas. Hihi.

Pendant que Bung Do remet son hanbok, Hee Jin lui demande de répéter ce qu’il vient de lui dire afin qu’elle puisse le prendre en note. Bung Do lui demande comment elle s’appelle et lorsqu’elle lui répond « Choi Hee Jin », il lui demande pourquoi elle se fait passer pour le reine In Hyun.

  

Elle tente de lui expliquer que ce n’est qu’un rôle tandis que Bung Do trouve, en fouillant, un tube de rouge à lèvres dans un panier. Hee Jin vérifie qu’il n’y a personne dans les couloirs et demande à Bung Do de se dépêcher car si on le trouve ici, elle ne saura pas quoi dire. Il lui dit de ne pas s’inquiéter parce que de toute façon, il ne passera pas par là pour sortir.

  

Puis il prononce les mots inscrits sur le talisman et lorsqu’Hee Jin ouvre la porte de la salle de bain, il n’y a plus personne, seulement le sac à dos et les vêtements soigneusement pliés par terre.

  

Et dans le miroir, elle trouve une phrase écrite sur le miroir au moyen du rouge à lèvres. 

Pourquoi je suis accro

D’abord, je suis absolument ravie que la série ait été prise en charge par une équipe de sub. Pouvoir regarder Queen In Hyun’s Man me console un peu de ma rage face à l’indifférence dans laquelle se noie Marriage Plot (de TvN aussi mais dont seulement le  premier épisode est disponible en streaming).

En ce qui concerne cet épisode maintenant : il est très rafraichissant. Je suis contente qu’il ne fasse plus d’allers-retours incessants entre Joseon et le monde moderne car cela permet une meilleure continuité d’actions et une narration beaucoup moins saccadée. L’épisode 3 se déroule principalement dans l’univers actuel et se trouve en fait être le premier épisode dans lequel Hee Jin et Bung Do ont un peu plus l’occasion de se connaître (même si leurs échanges sont essentiellement marquées par l’incompréhension des deux bords haha) dans la mesure où dans les épisodes précédents, ils ne faisaient que se croiser. Et assister à leurs interactions est un pur bonheur!

Je ne peux exprimer suffisamment à quel point je suis soulagée/heureuse/excitée de voir que la romance de Queen In Hyun’s Man s’affranchit quelque peu du schéma traditionnel : non seulement les personnages ne partagent aucun antagonisme premier mais en plus, notre héros est sérieusement parfait. Cela donne un souffle, peut être pas « nouveau », il ne faut rien exagéré, mais tout du moins rafraichissant puisque les rapports entre les deux ne consistent pas uniquement en disputes et en réactions exagérées. Au contraire, c’est calme et naturel : Hee Jin n’a aucune raison de crier sur Bung Do, sauf lorsqu’il lui demande des choses pas raisonnables (mais elle ne reste pas fixée dessus après), tandis que Bung Do ne se formalise pas du tout de l’attitude d’Hee Jin à son égard, suffisamment considéré pour pendre en compte ses sentiments.

De plus, j’apprécie vraiment le fait que les scénaristes aient choisi de préserver la dignité et la politesse inébranlable de Bung Do au lieu de céder à la tentation de le ridiculiser et de l’humilier. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas parce que Bung Do ne transforme pas en clown qui amuse la galerie que la série manque de fun et d’humour. Ces derniers, bien qu’ils ne soient pas aussi explicites que Rooftop Prince par exemple, sont bel et bien présents et efficaces. On s’amuse de voir Bung Do aussi sérieux, aussi honnête, aussi digne et aussi ignorant dans ce monde d’ici-bas. Et il faut admettre que Ji Hyun Woo est un joli spécimen lorsqu’il sourit avec autant d’innocence et de simplicité. Il partage également une très agréable alchimie avec Yoo In Na, qui surjoue un peu parfois mais qui n’en reste pas moins pleine de charme, et je suis surprise de voir la vitesse à laquelle leur relation progresse. Mais je ne m’en plaindrais absolument pas.

Et le meilleur arrive! 

Publicités

8 réflexions sur “Queen In Hyun’s Man – Épisode 3 : Où il est question de lettre jaune, de Confucius et de rouge à lèvres

  1. lol j’ai craqué, j’avais dit que je ne commencerai pas le drama et je l’ai fait sauf que je suis accro et que je n’arrive pas à attendre les prochains épisodes -_-
    tu verras les épisodes 4 et 5 réservent de très belles surprises. Comme tu le dis la relation du couple principal est un régal, pas de prise de tête, les scénaristes nous ont affranchi de la haine classique que ressente habituellement les 2 persos principaux l’un pour l’autre, la romance va être sublime sachant que l’alchimie entre les 2 acteurs est à tomber ^^
    j’apprécie de plus en plus les dramas de tvN comme shut up flower boy band, flower boy ramyun shop et peut-être weeding scheme qd une team se chargera de la traduire -_- d’ailleurs où as-tu vu le 2e épisode car je n’ai trouvé que le 1er en streaming subbé ?

    • Hello Kmi-chan!
      Euhm, pour l’épisode 2 de Marriage Plot, j’étais persuadée qu’il était dispo….mais apparemment j’ai halluciné. =_= Je ne regarde pas Marriage Plot en ce moment, j’attends que les subs sortent régulièrement, donc je ne fais que me renseigner par-ci, par-là. Désolée ^^ ».
      Sinon: Bienvenue dans mon addiction du mois :P
      Je suis totalement tombée sous le charme de l’OTP, et ça, même si le drama se barre en cacahuète plus tard, c’est un excellent point de gagné.
      J’ai déjà regardé l’épisode 4 (et je compte regarder le 5 aujourd’hui), et la récap est en train de se faire, elle devrait voir le jour soit aujourd’hui soit demain. Oui je suis tellement accro que j’en suis rendue à écrire les récaps tous les jours pour rattraper mon retard xD. J’enrage d’être aussi lente parce que du coup je suis en décalée avec ceux qui les regardent en temps réel, mais tant pis ^__^.
      Merci pour ton passage =)

        • Mais non tu ne parais pas bête Kmi-chan!!
          OTP = One True Pairing, ça désigne le couple principal d’un drama. Je te suggère d’aller lire « le glossaire de la fangirl » de Mina dans la section « K-Culture », elle décrit avec précision les différents sigles que les lecteurs risquent de croiser dans nos articles =)

  2. Et oui ! et le meilleur arrive…
    Perso j’ai regardé en boucle 3 fois de suite les 20 premières minutes de l’épisode 5 ! Est-ce grave docteur? franchement, je me fais un peu peur….

  3. Et oui ! et le meilleur arrive…
    Perso j’ai regardé en boucle 3 fois de suite les 20 premières minutes de l’épisode 5 ! Est-ce grave docteur? franchement, je me fais un peu peur….
    p.s: si mon mess. s’affiche 2 fois. Désolé, mon compte débloque un peu….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s