Bilan de Mars

Nous sommes déjà bien avancés dans la nouvelle saison, et nous croulons sous une masse de nouveautés ! Les mi-saisons sont souvent les périodes les plus passionnantes à Kdrama-land, et les projets les plus attendus et les plus alléchants se concentrent de mars à septembre. 2012 ne déroge pas à la règle, et même si le manque d’ambition caractérise les différents scénarios, force est de constater qu’ils sont suffisamment solides pour porter les projets jusqu’à la fin. Apparemment la nouvelle longueur à la mode à Kdrama-land c’est vingts épisodes, et c’est beaucoup mais c’est aussi l’occasion de développer confortablement des idées intéressantes. Je suis excitée comme une gamine pour la suite de Fashion King, Rooftop Prince et Equator Man. 

Série du mois : Rooftop Prince

Coups de cœur : Fashion King/Equator Man

Rattrapage

Special Affairs Team Ten : Le monstre qui chasse le monstre (3/10)

OCN aime les freaks. Les surhommes. A chaque fois le même dilemme : Ce n’est que parce qu’ils l’ont décidé qu’ils agissent au nom de la justice. Ce sont des junkies du sang (littéralement pour le vampire, métaphoriquement pour Ji Hun) qui trouvent dans leur chasse une vertu cathartique. Les deux derniers cop shows d’OCN ont quasiment la même configuration pour leur « team » : ce type d’antihéros ambigu, un fidèle sidekick joué par un vétéran capable de passer du registre comique au registre dramatique en un battement de cil, une femme (la fille d’un gangster dans VP, une fausse idiote très intuitive dans Ten), un jeune rookie et une légiste sexy qui a des vues sur le lead. Je connais la plupart des acteurs et je suis particulièrement enchantée par la présence de Choi Woo Shik au casting, le meilleur jeune acteur des premiers épisodes du passionnant The Duo. C’est agréable de voir un bizut ne pas tomber dans une attitude de looser, et il s’impose plus comme un potentiel successeur de ses aînés que comme un défouloir.

Le premier épisode de deux heures était bluffant, proche de la perfection. Par contre j’ai le sentiment que cette équipe est beaucoup moins à l’aise avec le format court et le deuxième (ou troisième comme on veut) épisode était décevant de ce point de vue. J’ai réalisé à quel point l’équipe de Vampire Prosecutor était forte pour faire tenir autant de twists et d’action en 45 minutes (ça explique aussi pourquoi le rythme de VP était si brutal et nécessitait un temps d’adaptation). L’idée derrière « Unknown Factor X » était très bonne mais ils l’ont traitée de manière un peu trop linéaire et ont négligés tout un aspect du scénario qui avait beaucoup de potentiel, tout en développant d’autres points moins pertinents. Pour résumer le talent est là mais ils manquent encore de savoir-faire.

J’ai aussi des réserves sur le personnage principal, Yeo Ji Hun. Joo Sang Wook n’y est pour rien (au contraire je trouve qu’il n’a jamais joué aussi bien) c’est l’écriture du héros qui le rend un poil trop stéréotypé pour être vraiment fascinant et/ou attachant. Il ne sort pas encore du cliché du flic torturé qui voue une obsession à son job et cherche à résoudre un traumatisme passé en résolvant des crimes. Par contre j’ai énormément apprécié qu’ils aient refusé d’en faire un Inspecteur Je-Sais-Tout qui a déjà tout deviné avant tout le monde et ne dit rien à ses coéquipiers avant la fin. Ça lui arrive de le faire, mais ça lui arrive aussi de se tromper et d’être dépassé par les autres qu’il apprend à tenir en estime. Enfin le choix de ne pas faire tenir le drama sur un mystère plus important et plus personnel en toile de fond est original mais je ne sais pas si c’est très prudent pour clôturer le scénario (à moins qu’ils aient quelque chose de vraiment travaillé de prévu). En tout cas je suis amoureuse de ce format policier court et succin. Je déteste le système des saisons aux US (et c’est une des raisons pour lesquelles je ne regarde quasiment jamais de séries US en entier) et je suis à fond pour ce système qui permet d’exploiter correctement une idée de manière concentrée sans craindre de manquer de matière pour la suite. J’ai trouvé mon nouveau drama policier, et je vais en profiter en attendant qu’Hero soit traduit (j’espère qu’il le sera !).

Je continue

Kimchi Family : Welcome Home 12/24

La première partie du drama n’est pas forcément très évidente à passer, je le reconnais. Il faut persévérer et lutter contre l’ennui qui menace pendant deux-trois épisodes pour prendre ses marques, laisser le charme opérer et enfin décoller avec le drama qui devient une pure drogue une fois passée l’introduction. A partir de là Kimchi Family a ce que je recherche dans beaucoup de Home Dramas sans le trouver souvent : un capital réconfort énorme. C’est un drama qui prodigue au spectateur une sorte de substitut affectif, à travers notamment la relation entre Kang San, Eun Bi et Ho Tae. Les deux jeunes gens sont les parents adoptifs de la petite fille, et la « famille » du drama devient en quelque sorte notre famille adoptive. C’est une sensation très rare que je n’ai rencontré que dans des dramas Sud-Coréens. J’en suis à un stade où les personnages commencent à se comprendre sans avoir même besoin de parler, et ces scènes de communication silencieuse sont à la fois brillantes (par rapport aux acteurs et à la mise en scène) et d’un naturel étonnant. Les scènes de dîner en extérieur sont tellement bien écrites, filmées et jouées que j’en viens à oublier complètement que j’ai affaire à des personnages de fiction.

D’autre part je commence vraiment à prendre l’importance de la réalisation dans un drama de ce genre. Ce n’est pas pour rien que Fanderay (qui a l’œil pour ces choses-là) affirme « It’s beautifully filmed and the best directed drama I’ve seen so far this year ». Il faut prendre en compte le fait que la plupart des scènes sont tournées dans cette grande propriété, et avec quelqu’un d’autre aux commandes on aurait pu facilement se lasser.

Un element du drama qui peut déconcerter : un épisode de Kimchi Family n’est pas construit comme un épisode de Kdrama habituel. Les cliffhangers sont rares, il n’y a pas de climax (ni au début ni à la fin) et les problèmes des clients ne sont pas réglés au rythme d’un par semaine comme un quelconque mystère de la semaine. Chaque épisode est centré autour d’un plat de kimchi particulier dont la confection est présentée au début en guise d’introduction, et à un moment donné les personnages et éventuellement des invités (souvent des gens qui traversent une phase d’égarement) vont se retrouver autour. Le plat aura une fonction cathartique, à la fois physiologique (à en croire Lee Gi Chan le kimchi est un remède universel) et psychologique, souvent en rapport avec la convivialité (les invités se sentent mieux intégrés dans le repas de famille) ou la réminiscence (les parents disparus).  Les personnages secondaires sont nombreux mais ont tous leur importance, et il n’est pas rare de les voir ressurgir de temps en temps. Un échec à la fin d’un épisode ne signifie pas que tout espoir est perdu. Ce qui peut ennuyer, c’est cette impression que les choses coulent naturellement sans véritables conflits. Kimchi Family est un drama anti-théâtral, complètement à l’opposé des techniques épuisantes du makjang. C’est ce qui fait son charme, mais je comprends que cela puisse rebuter.

Bye Bye

History of the Salaryman : Et le rideau sur l’écran est tombé 22/22

L’arc final du drama que j’ai marathonné avec passion en quelques jours pourrait s’intituler : ascension, âge d’or et déclin de Mo Gabi. L’actrice est passé sur le devant de la scène suite au retournement de veste spectaculaire de son personnage, et ça valait le déplacement (c’était le rôle d’une vie). Je n’ai pas grand chose à dire sur Salaryman de plus que ce qui a déjà été dit : c’est un bijou d’humour noir, et même si la dernière partie n’est pas aussi réussie que la première quinzaine d’épisodes ça reste excellent. Le drama aurait sans doute profité d’un format plus long, mais ils ont su tirer le meilleur de leurs idées et repousser les limites de la comédie dans ses derniers retranchements sans franchir la ligne entre le bon et le mauvais goût. Bien joué !

Corbeille

Shut Up ! Flower Boy Band : Trop de style tue le style ?

 

J’ai essayé, vraiment.  C’est toujours stimulant quand les gens montent aux nues un drama qui ne m’a pas plu la première fois. Je me suis même regardé en entier les deux premiers épisodes et le début du troisième pour attendre que quelque chose se passe, que l’alchimie prenne. Mais rien. Je crois que je suis supposée les trouver cool et que derrière leur attitude de délinquant je dois trouver des blessures et les flammes du courage et de l’amitié tout ça tout ça, mais rien. Je ne ressens rien pour eux, et à vrai dire je n’ai même pas cillé quand le personnage de Lee Min Ki a son accident. Je pense que je ne suis pas dans le public visé par ce drama. A vrai dire je n’ai jamais eu de phase « groupie de groupe de rock », et ce n’est pas du tout mon genre de musique. A lire tous les éloges j’attendais quelque chose d’assez énorme, mais au bout du compte je ne vois que des clichés, des jeunes qui se la jouent à mort, des ralentis pompeux et pas le soi-disant « réalisme » que le drama contiendrait. Peut-être que la suite s’améliore de ce point de vue-là, mais ce n’est pas du tout ma tasse de thé. Si c’est votre dada allez-y sans crainte, mais je passe mon tour.

PS : Ces jeunes acteurs ne se débrouillent pas trop mal. Ils ont tendance à en faire des tonnes, mais au moins ils sont impliqués dans leurs rôles. Par contre j’espère qu’on ne va pas revoir de sitôt cette Jo Boa. Je ne sais pas trop d’où elle sort mais c’est clair et net qu’elle n’a pas eu le rôle grâce à son jeu d’actrice et toutes ses scènes (qui auraient pu m’impliquer pour son histoire) tombent à plat, à défaut d’exprimer autre chose que de l’étonnement innocent. Renvoyez-là à l’école de théâtre, et vite.

Can Love Become Money : Crédibilité – zéro !

Attendez…c’est vraiment le même réalisateur que celui qui a tourné 9 Ends 2 Outs ? Et le même scénariste qui a bossé sur Que Sera Sera ? Leurs cerveaux ont été lessivés ou quoi ? Sur le papier ça tient, mais je suppose que lorsqu’ils travaillaient pour le Big Three ces gens étaient aidés par d’autres réalisateurs et des assistants. Ils avaient en plus une équipe technique compétente, qui fait cruellement défaut à ce drama de bric et de broc. C’est simple, ça ressemble plus à un daily drama ringard (et inconfortable) qu’à un trendy. Dommage, il y avait un bon potentiel, mais je suppose que MBN a encore un looong chemin à faire avant de produire des dramas d’un niveau professionnel et de rivaliser avec OCN, TVN & co. Plus gros gâchis de casting talentueux depuis le début de l’année.

King 2 Hearts – Overrated ?

C’est une solide comédie romantique, avec un bon casting et quelques bonne idées. Le problème, c’est que je ne suis pas certaine que les sœurs Hong soient bien sûres elles-mêmes de ce qu’elles veulent faire de leurs intrigues. Le scénario n’insulte pas mon intelligence (comme un certain précédent drama), mais il est parcouru de facilités, de clichés et de raccourcis qui risquent de compromettre la suite. Leur version des rapports Nord/Sud est considérablement édulcorée, et en même temps ce monde parallèle manque de fantaisie et d’inventivité. Il y a le problème du clash entre le fond (trop léger) et la forme (trop sérieuse avec un réalisme guindé) qui m’empêche d’avaler la « magie » de King 2 Hearts. Je pense qu’il mérite l’attention qu’il suscite et il a énormément de charme, mais je le trouve largement surévalué.

Bilan

Le premier volet de 2012 se referme, et franchement cette seconde moitié d’hiver a été tout à fait correcte même si c’est le câble qui a assuré la majorité de cette réussite grâce à What’s Up, Special Affairs Team Ten, Padam Padam et Kimchi Family. En tout cas ça fait plaisir de voir le Big Three de retour dans la course ! Et si avril sera quasiment vide (heureusement pour mes heures de sommeil déjà bien attaquées), nous aurons droit à une seconde drama-battle en mai (marquez le 30 du mois d’une croix rouge sur le calendrier : Bridal Mask/Joo Won, I Do I Do/Kim Sun Ah et Gohst/So Ji Sub vont s’affronter). Le reste de l’été sera assez dingue puisque nous aurons le nouveau drama des sœurs Hong (Big) le sageuk de Song Seung Heon (Time Slip Dr. Jin), celui de Lee Jun Ki qui vient de finir son service militaire (Arang The Magistrate avec Shin Min Ah), le retour du duo de Lovers In Paris/City Hall/Secret Garden (A Gentleman’s Dignity) et avec un peu de chance le drama Faith récupéré récemment par SBS. 

Advertisements

13 réflexions sur “Bilan de Mars

  1. C’est vrai que la fin du printemps et le début de l’été vont nous amener des tonnes de drams potentiellement excellents. Pour ma part, j’attends avec impatience Bridal Mask et Arang.

    Pour le moment, je me divertis avec King 2 Hearts. J’adore. Je n’avais jamais été trop fan de LSG mais là je le redécouvre. J’ai également l’intention de me mettre à Rooftop Prince quand le prince aura fini de se languir de sa princesse et de son sosie du 21° siècle. Je déteste vraiment ce genre de truc. Je suis les recaps sur Dramabeans et je prendrai en cours de route.

    Je vais suivre tes posts sur Equator Man. Je ne me suis pas encore renseignée sur le drama mais je vais ouvrir l’oeil.

    Sinon, je suis en train de me marathonner le drama Brain. Ca me fait tout bizarre d’avoir un drama complet à dévorer sans attendre une semaine pour un nouvel épisode. Je me suis fait les 4 premiers épisodes hier soir (couchée à 2h du matin et en mode zombie au travail aujourd’hui. Je me fais trop vieille pour me permettre de veiller si tard!) et pour le moment j’adore. Je m’enchaîne 4 autres épisodes ce soir.

    Et côté occidental il y a mon Game of Thrones adoré qui revient à nous dès dimanche et The Borgias une semaine plus tard. Heureusement que je n’ai pas de drama à traduire en ce moment (juste les 4 derniers épisodes de Chuno). Je vais avoir besoin de temps pour caser tout ça^^

    • Avec les deux gros projets que tu as enchaîné tu as mérité un peu de repos =) J’attends aussi Bridal Mask et Arang avec impatience ! Ça faisait longtemps que nous n’avions pas eu de fusion sageuks sur des justiciers comme ça (depuis The Duo je crois, donc ça fait plus d’un an).

      • Il faudra que j’essaie de me remettre à The Duo un de ces jours. J’avais abandonné vers l’épisode 4 ou 5 car je n’arrivais pas à rentrer dans l’histoire mais tout le monde en dit tellement de bien que je dois lui donner une autre chance.

        Bon, je retourne à la vie réelle maintenant. Je me suis finalement fait 6 épisodes de Brain hier et il faut que je sorte prendre l’air avant de replonger dedans ce soir ^^

  2. Salut Mina!
    C’est dommage que tu n’aies pas aimé SUFBB mais c’est vrai qu’il m’a fallu 4 ou 5 épisodes pour passer de ouais c’est bien à j’adore.Pour l’actrice principale,je n’ai pas trouvé qu’elle manquait de talent .peut être car c’est pas elle qui m’intéressait le plus au début ,j’étais plus focalisée sur le groupe.Mais quand son perso est devenu plus important,je l’ai beaucoup apprécié et j’ai trouvé l’actrice naturelle et bonne car elle a bien servi son perso.Su Ah est gentille ,il lui arrive des malheurs mais elle réussit à ne pas être agaçante et frustrante .Elle s’est intégrée petit à petit et elle devient de plus en plus attachante .Mais Il y a une autre qualité (peut être ça a aidé à aimer le jeu des acteurs )dans le drama à part l’histoire, c’est la réalisation et la lumière .J’ai beaucoup aimé même si parfois c’était un peu sur-utilisé .
    C’est drôle ,dans les premiers épisodes , surtout quand on fait connaissance avec eux ,on dirait que je regardais un drama japonais .C’est leur spécialité les histoires de potes ,on est tout de suite emportés dans leur univers , leur intimité ,leur relation est bien écrite et sonne vrai .Mais après on retrouve un ton plus coréen .
    J’ai regardé 3 épisodes de Vampire prosécutor mais j’ai eu peur quand j’ai vu l’actrice principale.Elle m’a traumatisé dans golden bride tellement elle était mauvaise.Je suis plus interessée par l’histoire du vampire que les affaires qui m’ennuient un peu

    • Coucou ^^)/

      Sur SUFBB ça explique peut-être pourquoi je n’accroche pas, je n’ai jamais réussi à apprécier ces dramas Japonais sur les amitiés masculines. Pas du tout mon genre de drama (ni de film d’ailleurs). Par contre si ils faisaient la même chose mais avec des filles, là j’accrocherai à fond ^^ Comme je l’ai dit c’est vraiment personnel.

      Sinon je ne sais plus à partir de quel épisode je suis vraiment rentrée dans VP mais ça a été assez rapide. Aucun problème avec Lee Yong Ah (je l’ai seulement vu jouer dans Iljimae et VP, et elle a la pêche. Pas super subtile comme actrice mais je l’aime bien.)

  3. Cette fois, je suis vraiment deconnectee, autant drama ne me parle mais je reste friande des articles bilan. Je crois que ce sont mes preferes.
    Desolee pour ce commentaire peu constructif,
    A bientot!

    • Merci au contraire ^^ (et merci mille fois pour les RT en passant) ! je comprend tout à fait : pour moi c’est comme ça avec les films qui sortent au cinéma. Un moment j’y allait une ou deux fois par semaine et j’étais tout le temps au courant de tout ce qui sortait, et maintenant je suis beaucoup moins motivée et j’y vais rarement mais je continue de suivre toutes les semaines les critiques de mes sites préférés ^^

  4. j’ai complètement craqué pour Rooftop prince qui me donne vraiment le sourire et qui passe devant king 2 heart, il me tarde de lire ton article sur ce drama :)

  5. C’est presque aussi agréable de parcourir ton blog que de se laisser absorber par un de ces bons dramas que tu présentes si bien. Merci pour tes commentaires excellents et bonne continuation.

  6. Pour moi shut up flowers boys est un coup de coeur, peut être comme tu l’as dit je suis fan de rock alors ça aide un peu, et j’ai pleuré comme une madeleine à la fin de l’épisode 2.
    C’est une bonne surprise car je n’en attendais rien, malgré un bon casting, je n’étais pas convaincue et bien très bonne surprise.
    Sinon j’attends qu’une team française commence à traduire kimchi family car vu tout ce que tu en dis ce drama me donne vraiment envie.
    Je vais attaqué king 2 heart dés que j’ai fini FBBRS (plus que 2 épisodes) et dream high 2 (si j’en ai la force allez faut se dire qu’il va s’améliorer au fil des épisodes ^^)
    Je veux trop voir History of salaryman mais impossible de le trouver en français et même pas en espagnol (oui je regarde en espagnol mais pas en anglais je suis super nulle).
    Enfin voilà, j’attends pas mal de drama =)

    • Argh ça doit être dur de dépendre des teams Françaises et Espagnoles pour les Kdramas. Je dépendais des teams Françaises quand j’ai commencé avec Goong et je me souviens que c’était un peu aléatoire (mais j’ai l’impression que ça s’est amélioré aujourd’hui). Bonne chance pour les subs et bon courage pour DH2 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s