The Equator Man : La croisée des chemins (Premières Impressions)

Ce drama d’un classicisme soigné a le potentiel pour devenir le meilleur de la saison. Il n’est pas certain qu’il y parvienne, mais il part en tout cas sur de très bonnes bases.

Rédiger un résumé de ces deux premiers épisodes serait gâcher le plaisir de la découverte, et je fais très rapide : Kim Sun Woo (Lee Hyun Woo/Uhm Tae Wong) est le jeune homme le plus fort du quartier. Il noue des liens d’amitié très forts avec Lee Jang Il (Choi Siwan/Lee Jun Hyuk), l’élève le plus intelligent. Mais cette amitié est mise en danger lorsque le père de Sun Woo est assassiné, et le désir de l’un de retrouver le coupable pourrait compromettre les ambitions de l’autre. Très vite les deux amis sont contraints de faire des choix qui ne les laisseront pas sans séquelles.

The Equator Man n’est pas immédiatement fascinant comme peuvent l’être la plupart des thrillers (émotionnels ou pas) et il faut lui laisser le temps de construire son univers. La plupart des premières scènes vous seront forcément familières : une amitié improbable, des créanciers malhonnêtes, des professeurs intolérants qui n’interviennent pas quand ils le devraient, du chantage, des coups de foudre sous des parapluies, des scènes de deuil déchirantes, des grandes promesses pleines de noblesse de cœur et des pactes avec le diable. Mais le drama réussit à tirer l’essentiel de ces scènes universelles et se les réapproprie. C’est sans doute pour ça qu’il ne paraît jamais démodé ni fainéant (et c’est ce que je reproche principalement à King2Hearts et Fashion King, qui essaient eux aussi de renouveler des thématiques « nobles » qui peuvent transcender l’espace et le temps mais avec beaucoup moins de succès). Et la force d’Equator Man repose dans des scènes inattendues et originales, comme celle de Han Ji Won (jouée ensuite par Lee Bo Young) qui se met à marteler la voiture du partenaire véreux de son père avec une énorme pierre, ou le shaman du quartier qui revis une scène de meurtre.

Réalisation : A – J’avais un peu peur du résultat en voyant les affiches oranges et bleues mais c’est très pertinent par rapport au titre (reste à voir le rapport avec le scénario) et le réalisateur de White Christmas fait encore une fois preuve de son sens artistique en conservant ces couleurs dominantes dans son drama. C’est superbe. La mise en scène en elle-même est réussie, j’adore ce qu’il fait avec les ralentis (cette scène sous la pluie bat déjà Love Rain sur son propre terrain), ce n’est pas du tout ringard (alors que ça aurait très facilement pu l’être vu le scénario), mais il faut absolument et rapidement virer non seulement les responsables du montage (ils coupent certaines scènes avant même que les acteurs aient terminé ce qu’ils étaient en train de faire ou de dire, c’est très perturbant), mais aussi les responsables de la musique. C’est vraiment dommage pour le drama : la plupart des scènes sont très bien tournées, mais leur potentiel est réduit par la grandiloquence de la bande-son, qui aurait gagné à être composée spécialement pour le drama (au lieu de concentrer les tubes classiques et modernes usés jusqu’à la corde). Si ces deux aspects s’améliore, Equator Man peut devenir un beau drama sur le plan formel. Les thrillers émotionnels de ce genre en ont besoin.

Casting : A + Les acteurs adultes ne sont pas encore apparus mais j’ai toutes les raisons d’être sereine. Depuis la fin de The Devil j’attendais un rôle à la hauteur du talent d’Uhm Taa Wong à la télévision (on ne peut pas dire que Queen Seon Duk et Dr. Champ lui ont donné l’occasion de briller), et je crois que cette fois c’est la bonne. Je connais déjà tous les autres (Lee Bo Young, Lee Jun Hyuk, Im Jung Eun) et il n’y a pas de « maillon faible » ni d’incohérences de casting. Les jeunes, Lee Hyun Woo, Siwan et les deux nouvelles actrices sont parfaitement choisis et même le casting vétéran ne contient que les meilleurs. C’est un délice de retrouver Kim Young Chul (le fascinant prince SuYang de Princess’ Man) dans un rôle machiavélique.

Scénario : B + C’est là que ça pêche un peu. Il y a des maladresses, des scènes un peu brusquées, et ce genre de thriller aurait bénéficié d’un écriture moins démonstrative et plus mesurée. Il y a moins de suspense qu’il ne devrait y en avoir et plus de tragédie que nécessaire. Par contre le scénariste a vraiment compris comment partir sur de bonnes bases avec une recette déjà testée et approuvée, et je suis ravie par l’ambiance intimiste (le casting est très réduit) et épurée du drama. C’est très basique et en même temps ni ringard, ni sirupeux. Depuis le début de l’année la case du mercredi/jeudi a été condamnée par des scripts faiblards, et il est temps que de bons scénarios refassent leur apparition.

Verdict : Good Kimchi ++ C’est de la tragédie old school dans toute sa splendeur, mais la réalisation stylée et l’excellent casting font de ce drama une vraie gemme. C’est une sorte d’hommage à tous ces thrillers Sud-Coréens qui prennent pour thème des amitiés tragiques, des jeunes gens séparés par leurs choix de vie qui se retrouvent chacun d’un côté différent de la loi alors qu’au fond, ils ne sont pas si différents.

3 réflexions sur “The Equator Man : La croisée des chemins (Premières Impressions)

  1. Merci beaucoup pour tes impressions, jvais donner une chance à ce drama.
    J’avais vu un teaser et il m’avait absolument pas donner envie de le regarder!
    Bon je suis pas fan de Uhm Taa Wong qui m’a plus qu’agacer dans Queen Seon Duk et ne parlons pas de Dr Champs, donc bon ce drama sera peut-être aussi sa chance pour qu’il sorte de la catégorie: acteur qui m’énerve!

    Par contre petite question pratique: tu les as trouvé où les RAW? j’ai vu sur Kpopella mais en torrent ya que des XVID et perso je préfère les vidéo avec une meilleure qualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s