Preview de Mars : La revanche

ENFIN ! Je me suis enfin sortie de ce #_@{§%* de virus ! Je savais bien qu’il devait m’arriver une tuile le 13 du mois. Bref, il commence à y avoir tellement de nouveautés que je fini toujours par en oublier plusieurs. La prochaine fois je pense que je diviserai mes previews entre l’offre du Big Three et celle du câble, et pour l’instant je vous fait la partie N°2 de la preview de mars. Quand il n’y en a plus, il y en a encore !

Dummy Mommy

Episodes : 20
Chaîne : SBS
Date de lancement : le 17 mars
Genre : Home Drama
Casting : Kim Hyun Joo (Sangdo, Glass Slipper, Partner), Kim Tae Woo (Une bonne quinzaine de films de JSA à Speed), Hae Hee Ra (la femme de Choi Soo Jung récemment remarquée dans President)  et Kim Jeong Hun (Goong, I Need Romance)
Réalisateur : Lee Dong Hun (Princesse Lulu, Lovers In Paris, Crazy For Love)
Scénariste : Park Gye Ok (Invincible Lee Pyung Kang, Cain and Abel, Biscuit Teacher)

De quoi ça parle ? Dummy Mommy porte bien son titre puisqu’il parle d’une jeune mère qui perd une partie de ses capacités mentales après un accident de voiture. D’après les premiers trailers c’est Hae Hee Ra qui va perdre la tête et ce drama va entraîner des conflits avec sa fille et une autre fille plus jeune (?) puisque l’autre synopsis suggère une relation conflictuelle entre trois femmes de trois générations.

Pourquoi celui-là ? Ce casting est assez superbe et très varié. Une actrice rompue aux premiers rôles télévisés dans un rôle à contre-emploi, sa Majesté Hae Hee Ra, un vétéran et un jeune acteur qui reprend doucement sa carrière après son service militaire après un détour par le câble.

Nuances : En toute sincérité, qui a envie de regarder ce drama après avoir lu le synopsis ? Pas grand monde je présume. Le nombre d’épisode pourrait s’avérer salvateur. Pourtant un élément m’oblige à mettre un hola définitif : Park Kye Ok. C’est un énorme NON pour ce scénariste qui a massacré une idée intelligente (Invincible Lee Pyung Kwang). Il est responsable également du bide Cain and Abel qui revient trop souvent dans les listes des plus grosses déceptions et gâchis de casting. Lui confier l’adaptation de ce roman tient du suicide.

21st Century Family

Episodes : 12
Chaîne : TVN
Date de lancement : en cours de diffusion
Genre : Home Drama, comédie
Casting : Lee Dok Hwa (Giant, Salaryman, etc), Oh Sung Hyun (Snow White, I Love You Don’t Cry), Oh Yoo Na (Someday, God of Study, Kingdom of the Wind, etc) et Lee Hoon (Dream, I am Happy, Indormitable Daughters in Law, etc…quasiment que des habitués du petit écran).
Réalisateur : Lee Min Chol (Miss Kim Makes One Million, Successful story of a Bright Girl)
Scénariste : Kim Hyeon Hee (Three Friends, Hello Francesca 3, How to Catch a Kangnam Mother)

De quoi ça parle ? les péripéties de quatre divorcés qui refont leur vie. Lee Dok Hwa épouse une femme de trente ans sa cadette.

Pourquoi celui-là ? Lee Dok Hwa et Oh Sung Hyun qui jouent un couple ! J’en suis ! Oh Sung Hyun était le seul élément positif du drama Snow White, où elle jouait une rivale déjantée et un brin crado absolument adorable. Et il y a mon ajusshi crush ! TVN continue d’adopter pour mon plus grand plaisir une politique scénaristique cohérente et développe des projets en rapport avec les nouveaux modèles familiaux de la société urbaine. Cette fois ils semblent vraiment décidé à tourner un drama entier sur le sujet. J’approuve. D’autant plus que c’est scénarisé par l’auteur de Gangnam Mother, une autre comédie dont j’ai entendu dire beaucoup de bien. Les travaux précédents du réalisateur m’ont paru corrects, et je pense qu’avec la liberté de style accordée par TVN il peut faire quelque chose de moderne.

Nuances : Franchement je ne vois pas. En dehors des quatres acteurs principaux les autres sont des jeunes sans expérience, mais c’est une configuration qui a déjà fait ses preuves et sans danger réel pour un home drama.

Kpop : The Ultimate Survival

Episodes : 16
Chaîne : Channel A
Date de lancement : le 19 mars
Genre : Musical, romance
Casting : Park Yoo Hwan (Twinkle Twinkle, A Thousand Days’ Promise), Go Eun Ah (Vacation, Bad Guy), Kevin (ZE:A, rookie) et Kim Eun Jung (rookie).
Réalisateur : Lee Jeong Pyo (Glowing She, God’s Quiz 2)
Scénariste : Moon Sun Hee

De quoi ça parle ? Ji Seong Yeon (Go Eun Ah) qui rêve de devenir une idole doit se faire passer pour un garçon et infiltrer un groupe de K-Hip Hop, les M2, constitué de neuf membres (?) dont Kang Woo Hyun, (Park Yoo Hwan) le leader. Les affiches et le titre font penser à un mix entre Hunger Games et Dream High, et je suppose que le groupe va entrer dans une compétition féroce pour je ne sais quel titre prestigieux. Cela pourrait être l’élément qui distingue ce drama des autres.

Pourquoi celui-là ? Park Yoo Hwan ! Je l’ai repéré dès ses débuts dans Twinkle Twinkle et c’était l’un des rôles que j’ai le plus regretté d’abandonner quand j’ai arrêté le drama. Il était formidable dans le rôle du petit frère de Su Ae (Thousand Days’ Promise), et je savais qu’un jour où l’autre il finirait par trouver un premier rôle. C’est un peu ironique de voir les deux frères (Yoo Hwan et Yoo Chun) se lancer si différemment dans des carrières d’acteurs, mais comme j’adore les deux je suis ravie. Et bien sûr connaissant mon amour incurable pour les histoires de cross-dressing, je serais au rendez-vous.

Nuances :  C’est vraiment un très jeune casting que vous avez là, et je ne sais pas si c’est très intelligent d’engager autant d’idoles inexpérimentées. Go Eun Ah est avant-tout mannequin et compte plus de CF que de travaux cinématographiques dans son CV, Kevin et Kim Eun Jung n’ont jamais joué dans quoi que ce soit (Kevin a eu un petit caméo dans I am Legend mais rien de très formateur). C’est un peu ironique que Park Yoo Hwan et Go Eun Ah soient les plus expérimentés du groupe alors qu’ils n’ont que des rôles secondaires à leur actif. Mais ils pourraient retourner la situation à leur avantage, et je leur laisse le bénéfice du doute. Le second point qui m’ennuie, c’est l’évidente incapacité de Channel A à produire de bons scénarios pour ses miniséries. Ils ont déjà « emprunté » des idées aux autres chaînes (le concept des flower boys de TVN par exemple) et récidivent avec cette redite de You’re Beautiful. On peut arguer que les sœurs Hong se sont contenté de détourner un scénario qui existait déjà (et en effet si on lit un peu de shojos ou de manhwas on réalise rapidement qu’il n’a rien d’original) mais ils ont tout de même intérêt à trouver leur particularité si ils veulent éviter des comparaisons peu valorisantes. Comme je l’ai dit cela peut être cette histoire de survival télévisé, mais connaissant ma répulsion pour ce genre d’émissions je ne suis pas certaine d’aimer cet aspect du drama.

Et le reste, très rapidement :

A Wife’s Crendential

Un drame humain avec Kim Hee Ae et Lee Seong Jae. Une mère qui se débat pour éduquer ses enfants tombe amoureuse de son voisin. A priori une histoire simple qui laisse la place au réalisme et à la subtilité des portraits de ses personnages. Malheureusement aucune traduction n’a émergée à ce jour malgré de bons retours. Si jamais vous croisez la route de sous-titres, faites-moi signe !

I Need a Fairy

C’est une sitcom de KBS qui compte 60 épisodes, avec Cha in Pyo, Hwang Woo Seul Hye et Shim Hye Jin. Il me semble que c’est une adaptation farfelue de la légende de la princesse et du bouvier dont j’ai déjà parlé à propos d’Ojakgyo Brothers. Deux fées (ou anges selon les synopsis), Chae Wa et Wang Mo descendent du ciel pour prendre un bain dans une source. Elles sont obligées de rester sur terre (j’ignore quel twist ont employé les scénaristes) et se font passer pour mère et fille alors qu’elles essaient de s’accoutumer à leur nouvelle vie. Selon certains sites c’est une version Coréenne et  folklorique (?) de Sex & the City. Pourquoi pas, mais reste à savoir si quelqu’un va traduire ce drama. Etant donné que pour l’instant seuls les Highs Kicks y ont eu droit, je ne pense pas qu’ I Need a Fairy soit accessible rapidement. 

The Masterpiece

Encore un drama sur la nourriture traditionnelle. Sorte de mixe entre Fermentation Family et Feast of the Gods,  The Masterpiece aka Immortal Classic nous parle de compétition culinaire avec le Kimchi comme plat central. Ce drama de Channel A (qui s’impose définitivement comme la chaîne copycat du câble, incapable de faire dans l’originalité) a sélectionné un casting tout aussi conventionnel que son scénario, et n’a pas beaucoup d’ambitions. Pour l’instant Fermentation Family garde sa place de meilleur home drama de 2012 (parmi les dramas traduit j’entends), mais pourquoi pas un nouveau challenger ? The Masterpiece est prévu pour le 17 mais passe singulièrement inaperçu malgré le développement de sa campagne de pub.

My Husband Got a Family aka Unexpected You

J’ai beaucoup plus d’informations à partager sur celui-là mais mon intérêt pour lui s’approche de zéro et je n’ai pas très envie de lui consacrer beaucoup de temps. Il a un joli casting (Kim Nam Joo, Yoo Joon Sang, Yoon Yeo Jung) mais le scénario me donne envie de m’enfuir en courant : une femme épouse un Coréen adopté et élevé par des Américains pour éviter d’avoir à traiter avec une belle-famille envahissante, mais après son mariage son cher et tendre retrouve sa famille biologique, qui se trouve être ses pires ennemis : les voisins d’à côté. NON MERCI.

Ce second volet confirme une tendance de 2012 en marge des rois/voyages dans le temps/neurochirurgiens tapageurs : les nouveaux rapports de force de la famille et du couple modernes, et en même temps un retour aux Home Dramas traditionnels plus réconfortants, dits de province. Malheureusement beaucoup de ces dramas (12 Men in a Year, A Wife’s Crendential, Heaven’s Garden, 21st Century Family, etc) ne bénéficient pas de têtes d’affiches assez importantes pour attirer l’attention et risquent de passer à la trappe. Il ne reste plus qu’à prendre son mal en patience…

Et pour avril ? Comme beaucoup de dramas commencent en mars, avril ne sera pas très fourni en nouveautés. Il y aura le copycat de Rooftop Prince (franchement ils exagèrent), une adaptation de Sayanora Istuka qui risque d’être très intéressante, et…la dose de Home Dramas qui vient remplacer ceux qui seront terminés. Ce sont les dramas de mai et de juin qui m’intéressent le plus, en particulier A Gentleman’s Dignity, I Do I Do, Arang The Magistrate et Time Slip Dr. Jin. Enfin je pense que nous pouvons tirer une croix sur l’adaptation de Zettai Kareshi : aucune nouvelle depuis un bon moment, malgré la sortie prochaine de la version Taïwanaise.

4 réflexions sur “Preview de Mars : La revanche

  1. 21st century family est celui qui me tente le plus.
    kpop: The ultimate survival, me fait trop penser à You’re beautiful, donc next pour moi.
    Mais je ne comprend pas du totu ta comparaison à Hunger Game! Je suis une grande de ce livre (j’ai lu tout les tomes plus le films) et comparer ce livre socio-dystopique à un drama euh c’est vraiment pas sérieux. Ils s’entretuent pas que je sache hein –‘.
    Bref sinon bon article!

    • Je parlais de l’affiche bleue, conçue sur dans le même style que les affiches du film qu’on voyait partout à Paris =_=; c’est juste une association d’idée à propos du système du survival, et quand j’ai écris ça le scénario de Kpop était très flou, ça aurait pu être n’importe quoi. Et pourquoi on ne pourrait pas comparer ce livre avec un drama ? Un drama ne peut pas être sérieux ? J’en ai vu des très durs, dans le genre je me demande si White Christmas n’est même pas beaucoup plus poussé dans l’horreur entre jeunes que HG.

  2. Je galère pour trouver des sous-titres pour le drama A Wife’s Credentials. J’ai lu une bonne critique qui m’a donné envie de le voir. Je n’ai pas dépassé le 1er épisode, le seul à être subbé. Et je ne suis pas déçue.

    A vrai dire, je n’ai pas vraiment de standard pour les dramas. J’ai été souvent déçue par manque de sélection réflechie, je les choisis presque au piff, j’avoue lol, yen a trop et parfois quand yen a des bons faut jongler avec différents sites pour les vidéos streaming (liens morts). A part 4 ou 5 dramas que j’ai vraiment aimés, je ne suis jamais hyper contente ou déçue par la fin de ces séries. White Christmas? Connais pas, je vais peut-être essayer alors.

    Petite parenthèse sur les coréens adoptés dans les dramas: je comprends pas…ils parlent coréen et s’intègrent dans la société parfaitement, les scénaristes ne font aucun effort pour traiter des différences culturelles et de la stigmatization (de la mère et de l’enfant), mais aiment faire de ces adoptés des écorché-vifs revenchards (History of Salaryman, Bad Guy) ou des égocentriques immatures (Hooray For Love), et de plus le drama Unexpected You m’a l’air assez bizarre…ses parents biologiques veulent retrouver une place (importante) dans sa vie de jeune marié?

  3. Je retire plus ou moins ce que j’ai dit sur Hooray for love, la fille a été adoptée en corée par des coréens mais bon, je reste un peu frustrée qu’il n’y ai pas d’intérêt pour les autres aspects de l’adoption, y compris l’adoption en Corée par des coréens. Dans Hooray for love, son adoption a été profondément cachée des yeux de tous et justifiée par la culpabilité d’une mère qui avait perdu son 1er enfant (et donc qui a voulu le remplacer incognito).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s