Dream High 2 : Bienvenue chez les Télétubbies ! (premières impressions)

Dream High (premier du nom) est un drama que la personne que j’étais à 16 ans aurait adoré. Pour Dream High 2, il va falloir reculer.

L’intrigue qui tient dans un mouchoir de poche : Méchante loi ne veut pas que les artistes mineurs montent sur scène après 10 h du soir. Eden (JB et un autre qui fait tapisserie), un groupe masculin d’idoles hautaines-mais-pas-si-méchantes que-ça-au-fond-en-creusant-bien brisent le couvre-feu. Eux et l’autre groupe de leur agence, les HerShe (Hyorin/Ailee/JiYeon) se voient interdits de scène télévisée pour trois mois. Leur agent décide de retourner cette situation à leur avantage et les fait transférer dans l’école Kirin, décrépie et démodée (trois ans se sont écoulés depuis la fin de la première saison) : ses idoles pourront continuer un peu leurs études au calme, et il pourra redorer le nom de l’école (il la rachète et impose un nouveau règlement plus strict).

Hye Sung (Kang Sora) est le cancre de service (et une grosse fangirl de JB à mon grand désarroi) mais elle croit dur comme fer qu’un jour elle réussira à faire carrière. JB et Kang Sora se disputent souvent avec l’arrogant Woo Jin (Jin Woon des 2AM, bonjour la confusion pour les noms), un rocker rebel dans l’âme qui méprise le milieu des idoles. La cohabitation commence.

Je ne sais pas trop comment j’ai réussi à terminer le premier épisode sans zapper aucune scène, mais ça tenait de l’exploit et j’ai étalé la tâche sur deux jours. J’ai regardé le deuxième épisode en accéléré : si il ne faut pas pousser mémé dans les orties, il ne fait pas forcer Mina à regarder un mauvais drama. Non seulement je n’ai aucune affection pour cette licence à la base, mais ce drama tombe au mauvais moment : je suis en train de terminer What’s Up, et enchaîner avec Dream High 2 revient à assister à un spectacle de kermesse de fin d’année après avoir été à l’opéra. Les enfants sont mignons mais mis à part les clowns de la classe à qui on a donné les rôles principaux pour donner un peu d’énergie à l’ensemble, les autres enfants se contentent de mimer maladroitement les gestes appris avec leurs professeurs. Je viens de résumer Dream High 2 : on rigole aux pitreries des deux délurés du lot, et on subit le reste

Ce qui m’a frappée a été la réaction outrée de ceux qui espéraient un bon drama : à les entendre Dream High premier du nom est un chef-d’œuvre (har har) et cette seconde édition gâche le souvenir de son aîné. Ça tombe bien, je n’ai aucun bon souvenir à gâcher ! Je reconnais tout de même que j’avais réussi à tenir cinq épisodes entiers (en zappant deux trois passages mais quand même) avant de lâcher DH1 alors que celui-là n’a même pas réussi à m’accrocher suffisamment pour que je lui laisse le bénéfice du doute. DH2 contient tous les défauts de DH1 : des idoles qui ne savent pas jouer dans des rôles majeurs, des passages musicaux trop longs qui servent de publicité pour la Kpop, un scénario niais.

Mais si le premier DH avait pour lui une intrigue consistante (à défaut d’être originale) et des enjeux importants, DH2 a…des bouts d’histoire déconnectés les uns des autres qui ne vont nulle part. Qui est vraiment le héros au juste ? Woo Jin vs JB reprend un peu la dynamique entre Hye Mi et Baek Hee (la première est plus talentueuse que l’autre, le succès des deux est à l’inverse de leurs talents) mais cette rivalité tourne vite en rond, et Hye Sung/Ri-An…je suppose qu’elles ont toutes les deux les mêmes difficultés : elles ne sont pas assez douées pour vraiment percer mais espèrent trouver une alternative, l’une en composant l’autre en misant sur une carrière d’actrice. Et elles sont amoureuses d’une huitre, un autre problème à régler avant la fin du drama (*gasp* que de suspense !) Mais comme pour l’instant tout ce que nous avons vu de leurs « talents » se résume à de mauvaises réinterprétations des derniers tubes Kpop (dont certains n’étaient déjà pas très bons à la base) c’est difficile de se sentir investi dans leur histoire.

Le pire au final c’est que notre héroïne Hye Sung échoue à être plus qu’un cliché sur pattes. Malgré toute la bonne volonté et l’énergie de Kang So Ra, je ne vois qu’une autre Mary-Sue un peu farfelue qui se pâme devant son oppa. C’est rageant de voir l’actrice comprimée dans ce rôle, alors qu’elle aurait pu jouer parfaitement un personnage plus complexe. Il nous reste tout de même Woon Jin. C’est le seul qui me fait rire, le seul dont la story-line est intéressante…c’est la perle au milieu de cette plâtrée d’huitres. Malheureusement comme je viens de le dire sa rivalité avec JB ne donne rien de productif. Ils se toisent, et ça ne va pas plus loin que l’opposition cent fois rejouée entre le musicien indie qui méprise la scène pop et la star qui ne peut s’empêcher de lui faire remarquer qu’il est dix fois populaire que lui. Bouh tu a vendu ton âme, esclave du système ! Oui mais j’ai un FANCLUB ! Yeah….c’est…passionnant….vous me réveillerez quand vous aurez tourné la page SVP ?

Réalisation : B Je suppose que c’est pas mal, mais je suis tellement distraite par la médiocrité de l’ensemble que je n’y ai pas beaucoup fait attention. C’est coloré en tout cas.

Casting : C+ Il y a deux bons acteurs : Kang So Ra et de manière totalement inattendue le rookie Jin Woon, qui domine le casting. Le reste…euh…les HerShe sont mignonnes je suppose mais j’étais plus intéressée par Nana (HyoRin) et Ailee (Ailee) que par Ri-An (JiYeon), qui se récupère un rôle principal sans apporter grand chose au drama. Et il y a JB (Im Jae Bum). Aaah JB, un vrai roman. Suzy a trouvé son âme sœur. Mais pourquoi lui ?! Pourquoi donner l’un des rôles principaux à un tel bloc de bois ? J’ai cru qu’une fois qu’il allait chanter il allait se transformer en bête de scène (ce qui expliquerait sa sélection), mais même pas ! Il a autant de charisme et d’énergie qu’un backdancer (et encore ils doivent se sentir insultés). Il a une voix terne, un physique de bellâtre fadasse, et doit disposer en tout et pour tout de deux expressions : le Néant et l’Agacement…je crois que Kim Hyun Jung, YunHo et ChangMin ont trouvé un challenger au rayon huitres farcies qui devraient se tenir LOIN des dramas. Et en plus il sort de nulle part ! C’est JYP (qui joue un rôle particulièrement agaçant dans le drama) qui l’a révélé lui-même (tu parles d’une révélation) au cours de ses auditions, et il aurait été subjugué par son jeu d’acteur ! WTF ? Je suis perplexe. Le reste du casting est intéressant (ma déesse Kahi, Choi Yo Jin, Kim Jung Tae, Kwon Hae Yo, que des bons) mais largement sous-exploité dans des rôles stéréotypés à l’extrême.

Scénario : D C’est du travail de cochon. Celui du premier Dream High était beaucoup trop simpliste à mon goût, mais là on frise l’incompétence. Quelqu’un a fait une remarque très pertinente : il y a dix fois trop de « filler ». Vous savez, quand un anime sort des épisodes « allons à la plage » ou « allons faire du camping » lorsqu’ils ne savent plus quoi inventer pour remplir les trous ? Et bien c’est la même chose, sauf que généralement l’anime qui se perd un peu dans ses fillers revient à un moment ou à un autre à son intrigue principale. Pour Dream High 2 l’intrigue principale elle-même est un « filler », un remplissage de trous. Je pense qu’ils passent trop de temps à préparer leurs inserts musicaux (interminables et pénibles soit dit en passant) et qu’ils ont légèrement oublié qu’un musical drama doit en priorité construire une galerie de personnages intéressants et des enjeux puissants qui peuvent faire rêver le jeune public. Pour l’instant Dream High 2…c’est ce que je montrerai à des enfants avant de les coucher : oooh regarde les jolies images, c’est coloré, ils sont déguisés, ils chantent et font de grands mouvements avec leurs mains ! Et les gags sont pile poil de leur niveau en plus !

Verdict : Bad Kimchi Si il n’y avait pas Kang Sora et Jin Woon pour sauver les meubles de temps en temps ce serait même du smelly kimchi. Un élément qui aurait pu être salvateur pour le drama, et sur lequel apparemment le scénariste comptait beaucoup : l’humour. Malheureusement, jamais le côté comique d’un drama n’est tombé aussi à plat. Je n’ai pas souri à une seule blague. Si le drama s’enfonce de plus en plus ça pourrait devenir fun comme Lie To Me (le retour des Weecaps sur Dramabeans ?) mais pour l’instant j’ai peur que ça soit juste…très TRÈS ennuyeux.

36 réflexions sur “Dream High 2 : Bienvenue chez les Télétubbies ! (premières impressions)

  1. Olalala ce que tu nous en dit ne me réjouis guère… Moi qui penser le regarder après What’s up (que j’ai presque fini ♥)
    Si l’histoire ET les personnages sont bof, il ne reste pas grand chose… peut être tenterais-je par curiosité… Mais finalement je vais peut être passer mon chemin. Surtout en venant de finir What’s up, pas sur qu’enchaîner sur un autre drama musical soit une bonne idée… ^^ »

  2. « si il ne faut pas pousser mémé dans les orties, il ne fait pas forcer Mina à regarder un mauvais drama »
    J’A-DO-RE ! xD

    Bon, je n’ai vu aucun des dramas de la franchise Dream High mais si mes souvenirs sont bons, tout le monde sur le net trouvait le premier du nom tout pourri au départ. Ce n’est que bien après, au fil des épisodes, que les gens se sont attachés au point de crier au chef d’oeuvre… Les fans semblent avoir vite oublié cette période. D’après ce que j’ai pu en lire, cette « suite » est davantage un clip qu’un drama. Ils ont cru pouvoir sans peine surfer sur la renommée du premier opus en oubliant qu’une série repose avant tout sur une INTRIGUE ! Rhaa, pourquoi sont-ils tant à l’oublier en ce moment en Corée ?!

     » Pour l’instant Dream High 2…c’est ce que je montrerai à des enfants avant de les coucher  » Cela dit, Dream High n’a jamais été ce que j’appelerais un drama pour (jeune) adulte. Au moins, comme tu dis, c’est coloré (on se croirait à l’intérieur d’une chupa chups). Peut-être que ça s’améliorera avec le temps. Qui est au scénario ?

    • Je crois que c’est l’un des scénaristes qui avait bossé sur le premier, mais il y a des rumeurs comme quoi JYP aurait tenu à interférer beaucoup plus.

      En fait le premier est montrable à des ados (on va dire entre 11 et 16 ans grand maximum, autrement dit pile poil l’âge des fans de Kpop en Corée du Sud si on met les erojiji de côté), et celui-là se réduit souvent à des jeunes déguisés qui chantent = Émission de TV pour les gamins le matin !

      • Mais voyons, il faut des séries pour tous les âges ! :D Dream High m’a toujours semblé être une franchise à faire naître des vocations. Le premier du nom visait les ado, celui-là les gosses en leur montrant à quel point c’est fun et coloré d’être une star et de se dandiner sur de la kpop (c’est en effet très sympa). C’est juste un anime japonais pour petites filles transposé en live.

         » Je crois que c’est l’un des scénaristes qui avait bossé sur le premier, mais il y a des rumeurs comme quoi JYP aurait tenu à interférer beaucoup plus.  »
        JYP semble une bouc-émissaire de choix pour les mécontents. Mais si c’est vrai, ce n’était pas une bonne idée.

        C’est aussi oublier le nombre de séries sorties depuis ce début d’année faiblardes côté scénario (Glowing She, Take Care, Wild Romance, MoonSun). L’attente a sans doute était trop élevée, ce qui expliquerait le nombre de déçus.

        Le fait d’être une suite n’est jamais facile. On a tendance à rester/ à énormément s’attacher à la première saison. Il suffit qu’en plus les gens comparent les deux séries pour que ce soit foutu (un peu à l’instar d’un remake).

        Bon bah c’est cool, personne n’est capable de me donner le nom du scénariste, que ce soit sur Wiki ou AsianMedia. Tout s’explique, en fait, il n’y en a pas ! :D

  3. C’est vrai que passer de What’s up à drean high ça fait mal!!

    Perso Dream high 1 m’a pas laissé un souvenir impérissable et je voulais pas trop tester la 2e saison. Mais lors de mon voyage en Corée à Noel, je suis tombée sur le tournage d’une scène (celle à Hongdae, où Woo Jin joue avec son groupe) et bon jme suis dit faut bien que je regarde ce que ça donne!

    sinon pour revenir sur le drama, l’histoire est un peu bof, mais bon je suis très agréablement surprise par le jeu de jin Woon et il me donne envie de continuer le drama, par contre Kang Sora elle nous fait quoi là??? tu as déjà montré que tu sais faire beaucoup mieux!!
    Pour les autres acteurs j’ai juste envie de leur balancer des pierres, vu comme ils sont statique jdevrais pas les louper même de la main gauche.

    /me va regarder l’épisode 4 de shut up flower boy band!!

  4. Perso dream high 1 m’avait plu, loin d’être le drama du siècle mais j’avais aimé, il s’est laissé regarder (eh oui j’aime la Kpop et j’avais quand même bien aimé les acteurs *ne me frappez pas*).
    Je m’attendais pas à des miracles pour la saison 2 (les saisons 2 sont souvent mauvaises),
    alors bon je me suis dit faut quand même que je regarde pour me faire une idée, au début
    le casting me plaisait pas du tout, mais après je me suis dit aller pourquoi pas essayer.
    Donc je me suis lancé, j’ai regardé le 1er épisode tout à l’heure et bien ça me confirme dans mon idée, les saison 2 s’est pas la joie. Bon je pense le continuer pour voir où ça nous mène quand même qui sait ça peu peut être devenir intéressant (ouais ba je crois au père noël et alors ^^). Bon alors par contre, peut être que Kang So Ra joue bien dans d’autres drama (jamais vu) mais là je sais pas elle m’horripile, enfin on verra bien par la suite.
    Sinon faut avouer que si l’histoire se base seulement sur cette histoire de loi, ça peut devenir long mais bon, j’essaye et si ça se trouve dans 2 épisode je lâche.
    JB bon il est beau (enfin moi j’ai trouvé) mais alors il est pas très expressif hein, attention je suis en colère, ah bon?? ba ça se voit pas. On dirait un peu comme quand les gens se font retendre le visage et que c’est raté, après tu sais plus si ils sourient ou si ils sont en colère.
    C’est vrai que quand tu regardes what’s up où faut dire l’histoire à un sens, les personnages sont attachants et tout, ba dream high s’est du pipi de chat à côté.
    Enfin bon, je le continue, je verrais bien plus tard ^^ (oui même les trucs bof je les regarde, faut vraiment que ce soit archi archi nulle pour que je l’arrête, mon dieu même Kimi wa petto où je me suis tellement fait ch*é je l’ai fini, je suis une sado ^^)

    • Coucou =)

      En fait je pense que le principal problème du scénario (en plus d’être éparpillé, inconsistant et simplet) est qu’il fait reposer ses conflits sur des éléments très faibles : ce couvre-feu de 10h, et la rivalité entre les deux camps idoles/jeunes en échec. Je me souviens que le premier Dream High avait des vrais enjeux ! Hye Mi avait des gangsters à fuir, Taecyeon vivait dans un garage (si mes souvenirs sont exacts), Sam Dong débarquait de sa province paumée, Baek Hee avait de sacrés problèmes de confiance en elle à régler, Pil Sook avait son obésité…ça avait beau être traité de manière simpliste, si les acteurs n’avaient pas été aussi mauvais j’aurais continué le drama rien que pour savoir ce qui allait leur arriver ! Mais ici non seulement le casting est douteux, mais en plus tout le monde à l’air de vivre plus ou moins confortablement sans passer par les angoisses qu’on s’attendrait à trouver chez des jeunes de leur âge dans cette situation de précarité (seule la situation de Jiyeon est un peu intéressante). Quand j’ai su que l’école Kirin était au bord de la faillite je m’attendais vraiment à ce qu’ils en tirent le maximum avec des problèmes de classes insalubres, de profs dépressifs, de jeunes angoissés par leur avenir et tout ce que je vois c’est OZ qui débarque et *pouf* tout va bien à nouveau, et tout le monde passe son temps à faire la fête au lieu de bosser. En gros c’est la fable de la cigale et la fourmis version Kpop, mais quitte à faire des idoles les fourmis et les élèves les cigales, autant jeter les cigales dehors et DÉBROUILLEZ-VOUS. En gros pour l’instant on a l’impression que les gentilles cigales profitent de l’argent des fourmis et attendent que ça leur tombe tout cru dans la bouche. Tss.

      • Pour l’instant j’ai vu que le 1er épisode, donc bon je sais pas encore trop ce qui va se passer. C’est vrai qu’en tous cas l’histoire à l’air un peu plate, comparé à la saison 1. Mais bon je vais voir par la suite (si ça se trouve au bout de 5 épisodes j’arrête) mais je préfère me faire une idée ^^ qui ne tente rien n’a rien =) Et puis c’est vrai que le casting ne m’avait pas emballé plus que ça.

  5. J’ai réussi à trouver la scénariste ! Elle n’avait fait jusqu’ici que des épisodes spéciaux dont je ne connais pas la réputation (Cutting The Heart, Family Secrets, Hairshow et Cupid Factory). Peut-être n’était-elle pas encore prête pour un drama de 16-20 épisodes ?

    • Ça continue de me rendre perplexe : pourquoi embaucher des noobs quand des sommes importantes sont en jeu ? J’imagine qu’il préfèrent payer le cachet des idoles plutôt que d’investir dans un scénariste reconnu…mauvaise décision, le public n’est pas dupe.

  6. Le problème des dramas actuels c’est que l’on donne trop de place aux Idols, on les retrouve partout ( music, cinéma, drama, mannequinat ). ils sont tellement « polyvalents  » qu’ils ne font pas les choses correctement, et ne vont pas dans la profondeur des choses. .
    Kang sora est par contre une bonne actrice, j’espère que l’on lui donnera avec le temps, des rôles plus consistant
    Et je suis d’accord avec vous, JB est très beau à voir, très mimi, mais son jeu n’est pas très bon, lorsqu’il pleure dans l’ép 3, je n’ai rien ressenti :(.
    Sinon quelques passages sont comme même marrants, et j’espère que le trio amoureux sera plus intéressant dans les prochains épisodes ^^

    • En fait c’est très très rare de trouver des jeunes qui présentent bien et qui sont vraiment polyvalents. Le procédé des agences est tristement simple : ils repèrent un nouveau visage qui a quelque chose de « frais » (le marché des idoles est avide de jeunesse et cherche toujours la nouveauté qui va attirer) et forment l’ado à tout faire. Le raisonnement ? Il y a bien un domaine au sein duquel l’idole va percer et rapporter de l’argent à son agence ! Au final on se retrouve avec de véritables bêtes de foires qui exécutent leurs tours sur commande (ceux qui participent à l’écriture de leurs chansons/MV se comptent sur les doigts de la main). On les épuise tant qu’ils ont du succès, et une fois qu’ils sont passés de mode, poubelle. Je comprend que beaucoup espèrent sincèrement percer dans un drama ou un film : passé 30 ans c’est leur seul perspective de carrière stable si ils n’ont pas la voix ou le soutient nécessaire pour assurer en solo. Et ne parlons même pas des clauses de leurs contrats qui les contraignent à passer au bistouri : encore un élément qui les empêchera de s’imposer durablement à mesure que leur visage va se figer sous l’effet de ce qu’on leur injecte.

      Pour parler de leur présence accrue dans les dramas : ça fait de toute évidence reculer la qualité du projet. Les conséquences :
      ==> Soit on leur crée des rôles sur mesure qui s’adaptent à leur capacités quitte à bousculer la cohérence du scénario, soit on essaie de leur donner des rôles déjà écrits qui nécessitent un expérience que la plupart n’ont pas. Dans les deux cas nous sommes perdants,
      ==> Moins d’opportunités de percer pour des jeunes acteurs, moins de temps d’écran pour les co-stars de l’idole (c’était particulièrement rageant dans Coffee House de voir le perso d’Eun Jung injecté dans le scénario au dernier moment récupérer du temps qui aurait dû revenir à Park Si Yeon)

      Bref j’ai un peu dérivé mais ta remarque m’a fait penser à tout ça. En tout cas ça m’intéresse de voir comment DH2 va évoluer, même si pour l’instant une amélioration semble compromise…merci pour ton commentaire =)

  7. A défaut de donner envie de découvrir cette saison 2, ta review m’a bien fait rire ! Quelque chose de bien sera donc ressorti de ce qui ressemble fort bien à un gâchis un peu inutile, merci ! ;)

    • Étrangement plus le drama est mauvais plus c’est facile d’écrire un article dessus…je suppose que lorsqu’on n’est pas investi émotionnellement tous les défauts ressortent avec plus d’acuité ? En tout cas j’ai tout de même été un peu déçue, j’espérais voir quelque chose de plus mature que le premier DH et au final c’est l’inverse. Et il y a le mystère du mois : JB. Qu’est-ce qu’il fait là ? Qui a décemment pensé que c’était une bonne idée de l’engager ? Normalement JYP a l’œil pour repérer les talents, et du coup je soupçonne le piston ou le pot de vin. Le plus ridicule c’est que le drama essaie de dévier le problème en nous sortant un discours méta (il fait dire à ses persos « j’en ai marre des idoles qui essaient de tourner des dramas ») mais à côté il nous présentent un idole/acteur totalement et honteusement incompétent (sur TOUS les plans)…bonjour la crédibilité !

  8. coucou,j’avoue pour les premiers épisodes…. »la folie du zapping  » m’as chatouillé.
    Mais je n’est pas abandonnée (tu dois pensé « POURQUOI!, », »a-t-on vu la même chose »)
    c’est maladroit,les remix (OMG!!WHY??? »le mot « carnage « peut être..).
    On a tous perdu espoir,pourtant il y avait tout les éléments…
    Soudain,au bout du 5eme épisode (jusqu’à l’épisode de ce soir ,le 7eme),les choses se sont ENFIN assemblée.DREAM HIGH 2 est assez intéressant,peu à peu il crée son propre déroulement;il ne copie pas le premier..mais en gros il est pas mal.
    il est complété par de nombreux rebondissements qui se tiennent (enfin!),la rivalité entre les couples est plus travaillée, affinée.
    à regarder ,ayez confiance,au pire on gâche un vieux lundi soir pourrie…ptdr
    PS:j’ai eu un petit coup de coeur pour ce passage http://youtu.be/V0tYn_JQaRs

    sorry, je me suis légèrement enflammer,lol,
    courage et fighting

    • Hello ^^)/
      Je ne suis pas si étonnée que ça, je suis très consciente d’avoir un seuil de tolérance qui se réduit, des goûts qui se précisent à mesure que j’avance (pour le meilleur comme pour le pire) et je ne m’attend pas à ce que vous me suiviez automatiquement dans mes choix =) En fait ce qu’il s’est passé pour DH2 est très simple : ils ont changé de scénariste (technique qui me donne envie de m’arracher les cheveux mais si ça peut sauver un drama pourquoi pas) et à partir de là les choses ont à ce qu’il paraît commencé à avancer. J’espère que toi et ceux qui ont choisi de continuer y trouverons leur compte =) Merci pout ton commentaire ^^

  9. Salut, je suis tombée sur ton article par hasard (le titre m’a accrochée, j’avoue) et j’avais envie de réagir, alors me voilà.

    Tout d’abord, je fais partie de ces gens qui n’ont pas entre 11 et 16 ans et qui ont regardé Dream High sans trop de problèmes. Oui, le jeu des acteurs n’était pas exceptionnel (cela dit, pas mauvais non plus) ; oui, Go Hye Mi est à baffer ; oui, il y avait des énormes clichés qui me faisaient bondir de ma chaise en criant « Mais c’est pas possiiiiible! », du genre, deux personnes se rencontrent dans la rue et Ô hasard, il s’avère que c’est la fille que tu avais rencontré un soir de Noël il y a X années et qui peuple tes rêves depuis lors ; oui, clairement, Dream High, ce n’était pas du grand art. J’ai pourtant regardé jusqu’au bout car, malgré ses très nombreux défauts, le drama nous faisait tout de même suivre le parcours de jeunes pour atteindre leurs rêves et, bien sûr, à partir du moment où on attend le moment où ils parviendront à leurs objectifs, plus les difficultés se présentent, plus on a envie de poursuivre (cette phrase n’est pas très claire, je m’en excuse). Du moins, c’est ce qu’il s’est passé avec moi et c’est la raison pour laquelle j’ai pu finir ce drama qui, à tes dires, semble vraiment pénible à regarder. Après, c’est vrai que c’est une question de sensibilité personnelle. Je ne suis pas très calée niveau drama (sur la dizaine que j’ai commencé j’en ai fini… Deux? C’est dire…) et je n’ai donc pas beaucoup de recul.

    Venons en maintenant au fait. Dream High 2, une daube pour gamin de dix ans? Je dois dire que j’y ai cru bien fermement. Premier épisode, premières impressions: JB est un clown ; Hyesung est… pénible, juste pénible ; les herShe ou je ne sais plus quoi, dois-je vraiment le dire? ; les amis de Hyesung sont des pitres qui ne ressemblent à rien (c’est quoi cette voyante de pacotille?) ; la nouvelle prof est ridicule ; … Bref, à part Jin Yoojin, aucun des personnages me semblaient à la hauteur.

    Et quoi, finalement? Et bien , encore une fois, j’ai continué, juste pour voir, j’ai envie de dire. Les relations entre personnages se sont approfondies (enfin, les personnages secondaires restent invisibles par rapport aux quatre principaux) et sont devenues intéressantes. Le personnage joué par Park Jiyeon (T-ara) est une véritable garce, mais bizarrement, c’est le personnage, avec celui joué par Jinwoon des 2AM que je préfère. Il est évident que les premiers épisodes sont un peu brouillon, on ne voit pas trop ce qui se déroule, d’ailleurs, la partie avec la « fête surprise » m’a interloquée, autant que celle avec la vidéo mystérieuse (pornographique?) que Kang Sora visionne. Mais une fois que le scénario est installé, je dois dire que ça passe relativement bien. Je me suis attachée à certains personnages et j’ai envie de savoir ce qu’il leur arrivera. Rien de plus rien de moins.

    Sinon, je ne pense pas que le drama montre à quel point il est merveilleux d’être un idol, d’être dans une école d’Arts, etc. Même si on reste loin de la réalité, on s’éloigne de l’image bling bling de cet univers. Comme dans DH1 avec les histoires de viols, de dettes, dans DH2, on aborde d’autres thématiques qui restent intéressante (le plagiat, la notion d’ « artiste », entre autre).

    Bref, DH2 n’est pas transcendant, certes, mais après huit épisodes, Jinwoon, des périgrinations amoureuses dans tous les sens, des trahisons, Jinwoon, des quiproquos, des sal*pes, des coups bas, Jinwoon, j’attends tout de même l’épisode neuf avec impatience :D

    Arf, c’était long et dur, mais c’est dit!

    • Hello bienvenue ici et merci de partager ton opinion, ça me permet de discuter un peu tout ça :

      Arf je savais bien qu’il me faudrait faire cette précision : j’ai dis que Dream High est un drama que j’aurais aimé à 16 ans, mais c’est relatif à mes goûts personnels. Par exemple ça peut vouloir dire à l’inverse qu’il y a des dramas que tu aurais aimé à 16 ans et pas à ton âge actuel mais que j’apprécierai à n’importe quel âge. Je n’ai traité personne d’immature, simplement dis l’une des raisons pour lesquelles je n’arrive pas à accrocher à ces dramas.

      Un point sur lequel je ne suis pas d’accord : les deux Dream High montrent tout de même une version très très idéalisée du monde du show-business. Les histoires de viol et de dettes sont des secrets de polichinelle qu’ils ont évoqué très frileusement (j’ai lu les récaps sur ces points du scénario pour voir ce qu’ils en avaient fait) et d’ailleurs les dettes de Hye Mi n’ont absolument rien à a voir avec le genre de contrats pièges qu’on leur fait signer. C’est juste le minimum syndical, et absolument rien n’a changé grâce au drama à ce que je sache. Si ils veulent nous montrer le véritable traitement que les idoles subissent ces dramas n’auraient absolument rien à voir avec ce monde des bisounours (en plus comme par hasard c’est l’ambitieuse de service qui se fait agresser, bien pratique). Le jour où ils rentreront dans les détails de manière un tant soit peu pertinente et réaliste je serais là pour le saluer (mais je doute que ça passe la censure).

      Le plagiait dans Dream High 2 n’est pas un problème qui me préoccupe au même chef que ceux dont je viens de parler. Toutes les popstars s’en donnent à cœur joie (même la dernière chanson de Madonna pique des trucs à une autre chanteuse), et c’est impossible de ne pas écouter de la Kpop sans se dire à un moment où à un autre que ce tube ressemble tout de même furieusement à tel morceau de pop ou R’NB US des années précédentes. J’en ai tellement entendu parler que c’est quasiment devenu la règle. Je sais que ces dramas essaient de faire du méta sur la Kpop mais ils ne font que dire ce que tout le monde sait déjà et n’apportent rien au débat. Je reconnaitrai qu’ils font des efforts quand ces dramas provoqueront de réelles polémiques. Pour l’instant rien de ce que j’ai vu ne sort du politiquement correct.

      Cela mis à part Jin Woon est en effet ce qu’on appelle en Anglais « the saving grace », ce qui sauve le drama des abysses. J’espère vraiment revoir Kang Sora et cet acteur dans d’autres dramas !

      J’espère que c’est plus clair comme ça =) En tout cas il n’est pas dans mon intention de reprocher personnellement quoi que ce soit à quiconque apprécie les dramas que je n’ai pas aimé, simplement de soulever ce qui m’a posé problème. Merci encore !

      • Wow, réponse rapide! Enfin, tant mieux!

        Sur cette histoire de tranche d’âge, sache que je ne me suis pas du tout sentie heurtée ou quoi que ce soit par tes propos, j’assume complètement l’affection que je porte à ce drama, même s’il ne vole et ne volera sans doute jamais très haut. Clairement, le public visé est adolescent et on flatte donc les côtés « besoin de reconnaissance » et le reste (mais je ne m’aventurerai pas sur le terrain de la psychanalyse). Mais au moins, je n’ai pas du me prendre la tête ce qui, sur le coup, m’a fait plaisir.

        Sinon, bien sûr, l’univers dépeint reste très exagéré. Après tout, il s’agit tout de même d’idol et je doute qu’ils souhaitent mettre/jouer à l’écran tous les problèmes qui les touchent probablement personnellement et qui sont certainement très sensibles en Corée. Mais au moins, ils l’abordent. La Corée du Sud ne m’est pas vraiment très familière, mais de ce que j’ai pu en voir, ils font tout de même très très très attention à ce qui est diffusé sur les antennes. Il suffit de voir le nombre de clips, d’émissions interdit au moins de X ans alors qu’il n’y a absolument RIEN pour un occidental normal (exemple: DH1 interdit au moins de 15 ans. C’est une blaaaaague?). Beaucoup de mes proches se montrent très étonnés lorsque j’évoque le sujet car ici, on se montre très laxiste à ce niveau.

        Mais cette exagération ne me dérange pas outre mesure. Comme je le disais plus haut, il m’arrive d’avoir besoin de regarder des choses simplettes et faciles à regarder, qui flattent le côté « idéal » de ma personnalité avec des dénouements heureux et tout le touti!

        Bref, je ne te reproche rien du tout, je trouve au contraire qu’il intéressant de confronter les points de vue et de voir les différents avis. Après, la richesse du monde est dans sa diversité ;-)

        Sur ce, bonne continuation, je repasserai peut-être si j’ai l’occasion de m’exprimer à nouveau! Voilààà :D

        • Haha je suis un peu montée sur mes grands chevaux n’est-ce pas ? J’ai tendance à être un peu parano =D mais je ne voulais pas qu’il y ait de malentendu.

          Tiens c’est vrai que cette histoire de besoin de reconnaissance ne m’avait pas frappée, mais ça me fait penser que j’ai lu quelque part que les chiffres des jeunes qui se présentent aux auditions tous les ans sont impressionnants, malgré toutes les rumeurs sur l’envers du décor. Il y a même des auditions ouvertes pour les étrangers maintenant à ce qu’il paraît. Bref en fait en discutant je me suis rendue compte d’une chose : il y a une niaiserie que je peut accepter (notamment le fameux et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants) mais pour certains sujets, ça ne passe pas. Et le monde du show-business est l’un des milieux pour lesquels je vais attendre un minimum de bon sens. Sinon je suis d’accord sur le fond : de temps en temps ça fait du bien de regarder un drama qui nous dit que tout ira bien dans le meilleur des mondes, sinon on se tire une balle !

  10. Mon expérience des dramas « musicaux » résumée en quelques lignes :

    You’re Beautiful a été le premier drama musical… Il restera donc pour moi LE drama (même si ici la fin – les 4 derniers épisodes précisément – était bâclée)

    Dream High 1 a déclenché chez moi une véritable addiction… Alors que mon esprit restait très objectif sur la relative qualité scénaristique et le pauvre jeu des acteurs, ils m’étaient tous sympathiques… Sans oublier ce dernier épisode absolument grandiose (pour moi c’est d’ailleurs cette fin qui l’a inscrit dans les dramas mémorables…)

    The Heartstrings… Mignon… au début… il est vite devenu fatiguant et ennuyeux, je ne l’ai jamais fini. (malgré 2-3 morceaux de musiques originaux dans la BO)

    Je viens de finir What’s up. J’ai passé de grands moments… Et ces musiques, ces interprétations… Parfait! (… jusqu’au dernier épisode qui, pour moi, n’était pas à la hauteur du reste de la série, du coup je suis un peu frustrée.)

    J’ai voulu enchaîner avec Dream High 2… J’ai tenu 15 min. Parfois une petite niaiserie qui fleure bon les gentils sentiments, se laisse regarder. On s’attendrit alors devant les pitreries des uns et des autres, ou pour un scénario cousu de fil blanc qui nous berce doucement les incontournables de Dramaland. Mais là il tombait mal… Pourtant je voulais de la Musique. What’s up m’avait ouvert l’appétit!

    Et puis se pointe Shut up Flower Boys Band… Alléluia!! N’hésitez plus! Lee Min Ki nous embarque en deux épisodes dans un drama qui s’annonce pour moi comme un autre petit chef-d’œuvre. J’espère de tout cœur qu’il continuera sur sa lancée. Jetez vous dessus!!!!

    • Je en sais pas si Heartstrings est vraiment un drama musical. C’est plus une romance estudiantine, le genre de drama qu’on regarde pour son OTP plus que pour son scénario =)

      Ce qui m’énerve le plus avec What’s Up et Dream High 2 c’est que pour le premier nous n’avons pas l’ombre d’un OST officiel, pas même le single de la chanson principale, et pour Dream High 2 (qui est en train de se vautrer magistralement) ils sortent presque trois singles par semaine dès qu’un personnage sifflote une mélodie. ô rage, ô désespoir.

      J’ai prévu de retenter SUFBB, mais ce que j’ai vu du pilote ne m’a pas emballée. Une seconde chance s’impose mais je craint que ce ne soit pas du tout mon genre de drama.

  11. Ouah après tout ces commentaires je me sent limite investi de donner un avis à mon tour. Minalapinou pour Dream High je me classe directement dans ta catégorie. Je fais partie des gens qui n’ont pas apprécié, ce qui m’a le moins plu dans ce premier opus est le fait que malgré toutes les maladresses et la pauvreté du jeux de leurs « acteurs » ils ont continué a se prendre au sérieux, c’était la cerise sur le gâteau.
    Pour Dream High 2 je l’ai testé une première fois et ai complètement détesté, j’ai même réussi à être déçue. Parce que je pensais vraiment qu’il allait réussir à faire mieux, mais non ! Finalement je l’aie repris, je n’aime toujours pas mais Ji Won m’a fait une forte impression. Non pas que son jeu soit parfait ou autre. C’est juste qu’il sort du lot et j’ai vraiment envie de voir si Dh va continuer à mal utiliser le potentiels (de certaines personnes : Ji Won, Kahi, Sora…) ou s’ils vont réussir à donner une fin acceptable. ÉNIGME !

  12. Salut, ça fait un petit bout de temps, il me semble.

    Je repasse ici pour glisser un petit mot de fin… En effet, le drama s’est clôturé il y a quoi, deux semaines? Et je pense, après avoir longuement cogité, pouvoir enfin donner un avis constructif. Même si j’ai été la première à défendre la série de ses détracteurs, je dois bien dire qu’elle n’en valait vraiment pas la peine. Il y a des bruits qui circulent sur internet prétendant qu’il y a eu des changements au niveau de la rédaction et, au vu du résultat final, il n’en sont que vérifiés. Dream high 2, c’est un enchaînement de scènes qui, mises ensembles, ne ressemblent vraiment plus à rien. Les intrigues (les parce qu’il y en a sûrement bien plus d’une) se mélangent, se perdent, disparaissent comme par enchantement et le public (en l’occurrence, moi) est soit perdu, soit profondément agacé. Bien sûr, à la fin, on distingue plus ou moins le fil conducteur, mais cela n’empêche pas un sale goût d’amertume de s’installer. La fin, parlons-en ! J’avoue que, sur ce coup là, je suis mitigée. D’un côté, mon ‘moi romantique’ ne peut s’empêcher d’être horriblement déçu. Ils nous bassinent pendant seize épisodes avec des romances à n’en plus en finir et, finalement, quoi…? (Je ne vais rien dire par principe, mais, BON DIEU (restons polis), cette fin m’a carrément foutu en rogne pendant trois voire quatre jours.) Mais d’un autre côté, la façon dont ont évolué les personnages est plus qu’intéressante. Enfin, je parle de personnages, mais je devrais plutôt dire « Jin Yoojin » (Jung Jinwoon) et « Rian » (Park Jiyeon). Juste pour eux, j’accepterai de re-regarder l’intégralité de ce drama. Selon moi, les deux acteurs ont fait du bon travail et j’espère pouvoir les revoir ensemble à l’écran. L’autre duo de tête d’affiche (JB et Haesung) CRAINT à mort. Je passais toutes les scènes où ils étaient à deux à faire leurs petits « lovey dovey » minables, c’est dire… Quant aux personnages secondaires, ils sont tellement en retrait que d’aucune manière j’aurais pu m’attacher à eux. Le seul qui m’a vraiment plu est Joo Jungwan, le directeur de Kirin, alors qu’il n’avait que dix scènes au maximum (bon, un peu plus peut-être).

    BREF, je ne regrette pas d’avoir regarder Dream High 2, mais je ne le conseillerais sûrement pas. Les minettes de douze ans seront déçues parce que les intrigues amoureuses tournent en rond et switchent tous les deux épisodes, ceux qui cherchent un scénario qui tient la route râleront parce que, comme dit plutôt, l’histoire nous apparaît compliquée et sans queue ni tête, ceux qui veulent se détendre et regarder quelque chose de facile se seront fait… pigeonner pour la même raison, les amateurs de bonne musique peuvent eux aussi passer leur chemin, et il y aurait encore des tas d’autres exemples. La seule bonne chose que je retiens est l’évolution de la relation entre Yoojin et Rian. D’ailleurs, puisqu’il en est question, mon ‘moi romantique’ aurait vraiment souhaité qu’ils échangent autre chose que des pitites blagounettes sympathiques… Arf, la vie est dure! :D

    Sur ce, au revoir!

    • Coucou ^^ et merci de partager ton opinion sur l’ensemble du drama, ça complète un article limité aux premiers épisodes. J’ai lu beaucoup d’articles bilans et partout je vois la même chose : le couple Rian/Yoojin était mignon mais ils n’en n’ont rien fait, et le reste part complètement en live.

      Et la rumeur comme quoi le drama a changé de scénariste à mi-parcours est probablement vraie, ça arrive souvent quand le drama subit des critiques sévères de la part du public mais ça aggrave la situation plus que ça ne l’arrange et ça dénature l’identité originelle du scénario (Lie To Me, Mary stayed Out All Night, Spy Myung Wol son passé par là).

  13. « des passages musicaux trop longs qui servent de publicité pour la Kpop, un scénario niais. »
    Je penses tout à fait le contraire. Les passages musicaux sont forcément importants dans un drama qui a pour sujet principal la musique, non? Celui qui décide de regarder un drama comme celui-ci aime logiquement la musique et sait qu’il va y avoir des passages musicaux.
    Pour le scénario, par contre, je suis pas tout à fait en opposition. A la base, le scénario est assez recherché, ce n’est pas un copié-collé de Dream High 1: des personnages bien différents, une école bien différente, une histoire bien différente. Dommage que ces bonnes idées n’aient été exploitées qu’à moitié.

    • Je n’ai rien contre les passages musicaux en eux-mêmes dans un drama musical, au contraire, mais ça ne m’empêchera pas de les critiquer sur la forme. Et ces passages sont à mon sens tournés au détriment du reste, sans soucis de cohérence, et beauucoup trop longs. Un passage musical long peu être très réussi, mais il peut aussi excéder la patience du spectateur comme ça a été le cas en l’occurrence pour moi.

  14. Hey \O/ Au lieu de te spammer sur twitter encore plus je suis juste venue laisser un mot ici parce que je viens de finir de lire les commentaires et que c’était très intéressant! Décourageant mais intéressant… je vais jamais arriver à le finir ce truc je le sens… les personnages se divisent entre ceux qui m’indiffèrent et ceux qui m’insupportent. Et Jin Woo. Quand même. Faut pas déconner! Bref~ au moins ton article m’a fait bien rire -je suis tellement fan de JB qui « pousse » pour trouver une émotion…- Merci ^-^ Et du coup, en lisant les commentaires m’est venu une question: finalement tu l’as regardé Shut Upf FBB? -désolée si tu as déjà répondu à cela sur le blog, ça a du m’échapper si c’est le cas!- Sur ce je vais dormir pour de vrai !! -et pas du tout mâter Lee Jin Wook dans INR2-

    • Même toi qui va au bout de tes dramas (même toi qui a été jusqu’au bout de Warapong !)…es bloquée sur Dream High 2 ? Pour moi ça commence à faire loin , et mes souvenirs ne sont plus aussi clairs qu’avant. Je me souviens surtout que j’avais détesté la caractérisation des persos.

      A propos de JB il m’a beaucoup étonnée avec JJ Project, je me suis vraiment demandé pourquoi il s’était foiré à ce point dans le drama alors qu’il a cette énergie et ce talent sur scène. En tout cas ce n’est pas en tant qu’acteur qu’il poursuivra…pitié, pas ça, on a déjà Robot-Boy, ça nous suffit.

      J’ai reparlé un peu de SUFBF dans un bilan je ne sais plus trop lequel pour dire que j’avais essayé de continuer…mais malheureusement je n’ai pas accroché. C’est assez énervant quand ça arrive avec un drama dont tout le monde vante les mérites mais j’ai pour règle de ne pas me forcer.

      Bon matage de LJW (si ce n’est pas déjà finit !)

      • Tu as raison de ne pas te forcer^^ Après tout cela ne sert à rien! Le dramatage est censé être un plaisir… il n’y a que les acharnés un peu débiles dans mon genre qui se torturent à finir des trucs qui leur font saigner les yeux….

        Mais oui, je suis bloquée sur Dream High 2 avec pratiquement aucun espoir que je continue. C’est-à-dire que je fais partie de ces gens qui ont vraiment adoré la saison 1 du coup c’est encore plus difficile parce que DH2 m’agace à la base et souffre de la comparaison avec une saison 1 qui m’avait rendue addict. Surtout: je ne supporte ABSOLUMENT pas l’héroïne. JB est inexpressif mais j’ai de la sympathie pour lui mais elle…c’est le personnage lui-même que je ne supporte pas et c’est difficile pour moi du coup.

        Aw et c’est dommage pour SUFBB du coup.. -désolée j’avais oublié que tu en avais parlé-…j’ai beaucoup aimé ce drama et plus j’y pense plus je l’aime. Mais bon à chacune son truc, j’imagine que ce drama n’est pas pour toi :)

        …aussi: WARAPONG!!!!

        • Un Warapong qui se baaalannnçaiiit…haha ce prénom est vraiment musical n’est-ce pas ? Je trouve qu’il évoque beaucoup le nom d’un animal. « Le Warapong est un mammifère à poils longs qui vit essentiellement dans les arbres et se nourrit de graines… » ça marche bien =D

          Le dramatage forcé a des vertues : il permet de faire de sublimes articles rageux en toute légitimité, alors que moi on peut me dire que je n’en n’ai pas vu assez pour juger. Mais quand je vois qu’il y a des gens qui considèrent qu’on peut faire le sort critique d’un drama après trois scènes, je relativise.

  15. Ha ha xD Moi « Warapong » cela me rappelle un cri de guerre…. WAAAAAAAARAAAAPPPONG… le Géronimo du pauvre? Ou bien tu peux faire Wara…pong! (dans ma tête c’est rigolo). On peut faire plein de choses avec ce nom… Cela dit j’aime bien l’idée de l’animal parce qu’essentiellement Warapong n’était effectivement pas grand chose de plus ^^’

    En tous cas c’est vrai que c’est le seul plaisir que je trouve à regarder des dramas nazes: après je peux les descendre en règle… et j’adore descendre les trucs *O* …le sadisme de Kaa doit déteindre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s