Bilan de janvier

Janvier a été pour moi comme pour tous je suppose, un mois de transition. Déménagements, rentrée universitaire, nouvelle année, nouveaux profs, nouveaux programmes, et surtout nouveaux dramas ! J’ai terminé à peu près tout ce que je voulais terminer de 2011, et j’ai fais place nette pour accueillir les nouveaux arrivants.

History of the Salaryman/What’s Up

C’est une première, je suis incapable de les départager !

History of the Salaryman : My Name is bang, Yoo bang ! (6/20)

Je réserve ce que j’ai écrit pour un article plus complet. De tous les dramas des chaînes publiques que j’ai testés, celui-ci est sans aucun doute le plus prometteur. Dommage que les audiences ne suivent pas. L’évènement du mois ? Le caméo de Jo Pil Yeon ! Impayable.

What’s Up : All about Us (12/20)

Retour de Karma ! J’ai passé tellement de temps à anticiper ce drama que j’étais paniquée à l’idée d’être déçue. J’ai attendu que les autres soient plus avancées pour le regarder, et maintenant je me dis que j’ai été bête de ne pas m’être lancée plus tôt. C’est un peu comme The Princess’ Man : j’ai l’impression que mon désir s’est concrétisé. Ironiquement l’histoire de ce « ragtag bunch of misfits » tous si attachants résonne avec la réalité puisque personne n’a voulu faire confiance au drama, et au final personne ne lui a donné l’accès au grand public qu’il méritait.

Ça faisait vraiment longtemps que je n’avais pas vu un Kdrama avec autant de plaisir. D’habitude il y a des aspects du drama qui me déplaisent et qui m’empêchent d’en profiter pleinement, mais What’s Up s’impose comme une évidence. Le casting est parfait, il est utilisé avec beaucoup d’intelligence : le script s’adapte aux capacités vocales et scéniques de chacun, et il sait tirer le meilleur de ces jeunes bourrés de talents. A mon grand désespoir le drama n’a pas encore d’OST officiel (les seules pistes qui sont à ma disposition sont les vidéos Youtube et les extraits sonores des vidéos), alors qu’il contient les meilleurs morceaux que j’ai pu entendre provenant d’un drama musical Sud-Coréen et témoigne d’une connaissance approfondie du sujet. Je suis amoureuse des voix, amoureuse des personnages.

Il se trouve que c’est l’une de mes combinaisons préférées : la comédie musicale et la fiction « générationnelle » qui capte quelque chose de notre jeunesse (nos rêves, nos malaises) tout en transcendant l’espace et le temps. On peut arguer que le scénario tombe un peu trop souvent dans des extrêmes (décès, destinées croisées) mais c’est traité avec tellement de délicatesse et de bon sens que je ne peux pas m’empêcher de penser à ces situations comme à des drames bien réels qui peuvent survenir. Il ne me reste plus beaucoup d’épisodes avant la fin, et je n’ai pas vu le temps passer…

Color of Woman : La couleur des sentiments (5/24)

Il va sérieusement falloir que quelqu’un se décide à faire une déclaration ou même une approximation sur la longueur définitive de ce drama. L’histoire est assez solide pour durer 16 épisodes, 20 grand maximum, mais pas plus. La dernière information fiable que j’ai lue parle de 24 épisodes, mais je ne suis même pas certaine que ça soit définitif.

Cela dit, pour l’instant je suis toujours aussi ravie. C’est du bon divertissement, ça doit être l’une des comédies romantiques qui se prend le moins la tête parmi toutes celles que j’ai vues (et il y en a un paquet), c’est à la fois drôle et mordant. C’est vraiment ce que j’appelle un drama « de fille », à regarder en robe de chambre et en pantoufles, avec une boisson sucrée à portée de main. C’est le genre de drama qui provoque les soupirs exaspérés des représentants de la gente masculine qui viennent jeter un coup d’œil derrière votre épaule pour regarder ce qui peut bien vous faire glousser comme une idiote.

Le drama commence en effet comme son synopsis l’indique, de la manière la plus conventionnelle possible : Byun So Ra surprend son amie et colocataire dans les bras de son copain, se fait jeter par ledit copain qui ne la trouve pas attirante. Elle se fait ensuite licencier par l’université où elle enseigne, ses supérieurs n’ayant pas apprécié qu’elle dévoile la corruption de certains professeurs. A première vue ça ressemble à s’y méprendre à la formule Kim Sam Soon, testée et approuvée. Mais immédiatement un dialogue intéressant et fluide se met en place entre les personnages, l’absence de dramatisation allège considérablement les choses et tout à coup, miraculeusement, on se sent sourire et redécouvrir le thème de la trentaine déprimée à travers le drama. L’humour n’est pas en reste grâce à un Jae Hee très en forme (et plus craquant que jamais).

Les deux bons points du drama : les héros se connaissent déjà, et ne correspondent pas du tout au cliché noona/dongsaeng qu’on rencontre habituellement. Ensuite, c’est vraiment rafraichissant d’avoir pour une fois un héros frustré en face d’une héroïne soupe-au-lait et sarcastique. Byun So Ra n’a rien de la Mary-Sue innocente malgré ses frusques Cendrillonesques, et ses altercations avec Miss Peste Jin Joo (Lee soo Kyung, complètement déchaînée dans ce rôle qui lui va comme un gant) ne manquent pas de piquant. Parfois je me demande même si le drama n’est pas plutôt une histoire de colocation entre frenemies (sorte d’équivalent féminin de la bromance). En tout cas ça se tourne autour, se chamaille, se met des bâtons dans les roues, et pour une fois je ne suis pas atrocement ennuyée par les histoires de bureau secondaires (les collègues et patrons sont tous plus tarés les uns que les autres et j’aime les acteurs qu’ils ont embauché). J’ai l’impression de retrouver le sentiment éprouvé devant mes premiers kdramas, quand tout ce qui se passait à l’écran était intéressant. Pour l’instant je reste optimiste. Je ne sais pas si ça va durer très longtemps et j’ai peur qu’ils aient vu trop grand avec 24 épisodes, mais je me laisse porter.

Je continue

Padam, Padam : I wish I had an Angel…(5/20)

C’est l’exemple typique du drama dont le visionnage relève plus de la curiosité que du plaisir. Je suis curieuse de savoir où toute cette histoire complètement abracadabrante va nous mener, séduite par l’alchimie évidente entre les acteurs, mais c’est tout. Comme pour Salaryman je garde en réserve ma critique pour publier un article plus complet.

The Moon Embracing the Sun : Vanity Fair (8/20)

Franchement, je ne sais plus quoi faire de ce drama. Il a du charme c’est certain, surtout grâce à sa réalisation (je continue de prendre une bonne vingtaine de screencaps sublimes par épisode), mais les opposants sont tellement cliché, la majorité des personnages secondaires sont tellement mal écrits (ou mal joués) que je commence déjà à zapper des passages entiers. Je commence à en avoir assez de Noh Kyung qui fixe son autel avec de grands yeux effarouchés, assez des métaphores sur la lune et le soleil martelés à coups de pelle sur nos pauvres têtes (une fois ça va, quinze fois ça use), assez de la Reine Douairière qui fulmine dans son coin. Un peu d’imagination, zut ! Vous avez brûlé toutes vos cartouches pour les cinq premiers épisodes ou quoi ? Les jeunes acteurs qui jouaient Yeom, Woon, Min Hwa et Yang Myung étaient absolument charmants, et maintenant ces personnages me sortent par les yeux.

Jung Il Woo m’agace, mais je pense que c’est lié à la pauvreté de son personnage. Même le héros est écrit avec maladresse. Franchement un homme qui se prend la tête pendant toutes ces années pour un amour d’enfance, c’est un peu inquiétant ! Et ça m’irrite d’autant plus que son attitude envers Bo Kyung est injustifiée. Bien sûr qu’elle est hypocrite, mais elle n’a tué personne à ce que je sache. Comme l’a dit Koala elle est tout aussi coupable que Min Hwa qui a caché ce qu’elle sait à tous pour profiter de la situation et épouser Yeom, sans aucun remord. Et le pire c’est que j’ai l’impression qu’on essaie de nous vendre l’une comme une garce atroce et l’autre comme une midinette attendrissante. Yeom et Woon sont devenus des huitres en grandissant, et je n’achète pas la caricature de prince blessé qu’on essaie de nous vendre à travers Jung Il Woo. Bref au fur et à mesure mon intérêt pour le drama s’amenuise.

Et ce fichu scénario ! C’est vraiment ces incohérences (notamment dans le portrait des personnages principaux) et une tendance lassante au manichéisme qui m’empêchent d’adhérer. Pour cinq épisodes c’était un drama magnifique, pas très profond mais chargé d’émotions, et maintenant il tend de plus en plus vers la belle coquille vide. Certes Kim Soo Hyun est presque trop beau pour être vrai, mais comme je l’ai déjà dit son personnage est en train de perdre sa crédibilité et l’acteur commence à se réfugier dans un jeu schizophrénique (il passe du cynisme à l’innocence un peu trop facilement) à cause du mauvais scénariste. Jung Il Woo nous joue du Jung Il Woo (vraiment, aucun intérêt) et Han Ga In fait du mieux qu’elle peut. Elle est meilleure que ce à quoi je m’attendais, mais je suis un peu trop distraite par sa mauvaise chirurgie des paupières (il va falloir que quelqu’un interdise aux chirurgiens de faire ressortir le blanc des yeux à ce point, ça devient flippant) et surtout comme je le craignais elle « sous-joue ». Nam Bo Ra a ma grande déception semble décidée à recycler le rôle de petite sœur insupportable qu’elle tenait dans Man of Honor, et elle échoue à rendre son personnage attachant (sa jeune homologue était beaucoup plus douée). Et j’ai déjà parlé du reste du casting : si on met de côté les vétérans qui n’ont pas des rôles très intéressants, les jeunes sont très décevants. Pour l’instant je pense donner encore deux épisodes à MoonSun rien que pour le sourire de Kim Soo Hyun (fascinant malgré la pauvreté de l’écriture de son personnage), le trio Jang Shil/Seol/Wol et l’OTP. Ils seront décisifs.

Corbeille : elle était tellement grosse que j’ai écrit un article individuel.

Bilan

Finalement j’ai beaucoup jeté (Wild Romance, Captain, Queen Insoo…) et gardé essentiellement les grands titres (Salaryman, What’s Up) et ce qui me divertit (Color of Woman). Padam, padam et MoonSun ont des problèmes en commun : je commence à m’ennuyer, le casting n’est pas toujours à la hauteur. Ce qui fait la différence : MoonSun a un idiot au scénario, et Padam, padam a une artiste. En fait j’ai remarqué que plus le niveau est élevé au cours d’une saison, moins je suis tolérante envers les dramas médiocres. Il me reste encore Fermentation Family à tester et j’aurais fait le tour. Il faut que je me dépêche, la prochaine tournée de dramas du câble arrive !

33 réflexions sur “Bilan de janvier

  1. Tu me rappelles qu’il faut absolument que je récupère la suite de Salaryman et What’s Up (ces temps-ci il vaut mieux ne pas trop trader pour récupérer les RAWS!). J’attends d’avoir terminé ma traduction de Moon/Sun et que ces deux dramas soient complets avant de me lancer.

    Comme toi, j’attendais tellement de What’s Up que j’avais peur d’être déçue mais ton commentaire me rassure puisqu’on dirait qu’il a répondu à tes attentes^^

    J’ai vu pas mal be blogs ayant le même avis que toi sur Moon/Sun. Je ne sais pas si les épisodes 9 & 10 vont te donner envie de continuer. Ils me paraissent suivre dans la lignée des autres épisodes. Mais moi ça ne me dérange pas parce que j’adore toujours ce drama. Les personnages secondaires (surtout les hommes) ont plus d’importance dans les deux derniers épisodes et c’est peut-être ce qui sauvera le drama de la corbeille pour toi? Mais je ne sais pas si ça sera suffisant. Seol et Jan Shil se promènent toujours ça et là sans grand impact (surtout Seol. Son rôle est très très réduit je trouve).

    Je vois beaucoup de critiques par rapports aux méchants de l’histoire mais, pour moi, c’est largement contre-balancé par le sarcasme et les manipulations dans l’ombre de Hwon. J’adore la façon dont il traite les ministres^^

    Si je compare à Princess’ Man, là il y avait des « méchants » un peu plus intéressants mais je trouvais les héros ridiculement transparents. La balance penchait dans l’autre sens que pour Moon/Sun quoi.

    C’est sûr que j’aimerais avoir à la fois les « bons » et les « méchants » intéressants mais ça ne m’a pas empêché d’adorer TPM et de devenir accro à Moon/Sun.

    J’aime aussi beaucoup les dialogues. Depuis que j’ai pu travailler sur des sous-titres professionnels, je redécouvre presque un autre drama. Les phrases ont des tournures travailées au mot près et ça se voit. Seul les 6 premiers épisodes ont une telle traduction pour le moment et il me tarde de voir ce que ça va donner pour les épisodes 7-10. Mais on dirait que ça va mieux sur Viki niveau traduction. L’équipe semble plus expérimentée maintenant.

    • Hello ^^)/
      En effet ces derniers temps ça devient plus compliqué de récupérer les nouveaux épisodes. J’espère que la situation ne va pas s’empirer trop rapidement.
      Pour MoonSun en fait mon intérêt pour le drama dépend de Kim Soo Hyun. Quand il est là je suis attentive, quand il s’en va je m’ennuie. C’est vraiment dommage que le scénario ne suive pas, il y a un tel potentiel ! Et on est déjà à la moitié du drama ! J’ai peur qu’il ne soit trop tard pour espérer un réel changement. Je verrais bien =)

      • Dans les épisodes 9 & 10 (surtout le 10) tu vas être servie niveau KSH^^ Et je prense que tout devrait s’accélérer la semaine prochaine avec les révélations de la fin de l’épisode 10. On verra comment les choses vont évoluer.

  2. Gros gros coup de coeur pour What’s Up pour les mêmes raisons que toi !! Vivement la suite ! C’est vrai que quand on prend du recul, les grosses ficelles habituelles sont là, mais elles sont si bien amenées qu’on les accepte naturellement. J’aimerais voir davantage de dramas aussi justes dans le ton, avec ce dosage subtil entre rires, larmes et émotions. Et toutes les histoires de ce drama choral sont passionnantes, parce que les acteurs nous donnent envie d’y croire.

    J’ai mordu aux dramas il y a environ 2 ans. Gros rattrapage accéléré depuis, entre autres avec l’appui des recommandations de ton site que je trouve bien écrites et intéressantes. En d’autres mots, tu sais donner envie, quand tu aimes quelque chose :) Et au passage, félicitations pour le guide très complet que tu as publié récemment, c’était passionnant. Merci Mina !
    (une lectrice habituellement silencieuse)

    • Hello Elishani ! Merci beaucoup pour ton commentaire, je sais que ce n’est pas toujours évident de se motiver à en écrire (parole d’une ex lectrice de blogs ultra silencieuse) et ça me fait toujours immensément plaisir de lire mes lecteurs =)

      Je suis ravie de voir autant d’enthousiasme de toutes parts pour What’s Up, c’est tellement mérité ! J’en suis déjà presque à la fin, ce Week-End est le dernier (T_T) et je n’ai pas envie que ça finisse.

  3. Salaryman ou la série qui aurait dû me plaire. Je comprends pourquoi il remporte un tel succès sur la Toile. Le scénario est solide, bourré d’humour et plutôt original. Malheureusement, je n’accroche absolument pas à ses scènes humouristiques – je n’ai pas souri une seule fois lors des trois premiers épisodes (j’ai abandonné après) ; toutes les scènes avec la volaille était particulièrement lourdes – et surtout, plus j’avance, plus les personnages m’irritent. Je ne sais pas… ils sont censés être intelligents, mais ils agissent tous de façon… stupide.

    The Moon That Embraces The Sun : pour moi, la série cesse à la fin du 5e épisode. La transition enfants (auxquels j’étais beaucoup attachée) – adultes n’a pas fonctionné, comme je le craignais. Autant la partie jeunesse avançait super vite, autant dans les épisodes 6-7 (et ce que j’ai pu lire de la suite, jusqu’au 10), on fait du surplace. C’est simple, l’intrigue est au même point 8 ans après la fin de la première partie. Pire. J’ai l’impression qu’on tente de nous reservir exactement le scénario du début mais en l’étalant sur plus d’épisodes. Les personnages n’ont absolument pas évolué, au point que certains deviennent irritants à se comporter encore comme des enfants (je ne vise pas du tout la princesse), d’autres perdent tout leur intérêt (à quoi servent donc les amis du demi-frère, la garde du corps de l’héroïne – oui, je ne parviens même pas à retenir leurs noms – ?). Si les acteurs ressemblent à leurs homologues plus jeunes (à part Han Ga In), les différences d’âge sautent aux yeux ! 0_0″ Leur jeu d’acteur est également inégal. Je découvre le héros-rival-rivale, qui jouent plutôt à très bien. Han Ga In nous livre une prestation meilleure que d’habitude : elle est passée du stade  » je joue l’inverse de ce qu’on me demande  » à  » je n’ai pas d’émotion « , mais elle conserve son air de fille complètement paumée. Ajoutons à cela des incohérences qui commencent à pointer et qui m’exaspèrent. L’annonce d’une potentielle extension de 4 épisodes sonne comme le glas pour moi. L’intrigue est déjà creuse, je ne suis pas prête à donner davantage de ma personne. Tout ce qui faisait le charme de la série a disparu ;__; Bref, une série au scénario inégal et dont toute l’intensité repose dans ses 5 premiers épisodes, voire à la fin de la  » jeunesse « . On se contente par la suite de repartir pour un tour, en moins bien.

    Bilan des kdramas de janvier : Salaryman > The Moon That Embraces The Sun > Wild Romance > Take Care Of Us, Captain.

    Je n’en retiens aucun. Pourvu que le mois de février soit meilleur. Malheureusement, je n’ai guère d’espoir aux vues des sorties annoncées.

    • Hello Mosca ^^)/

      Je reconnais que l’humour de Salaryman est particulier ^^

      Sinon je crois que ce qui me désespère le plus pour MoonSun c’est l’ineptie des intrigues politiques. L’énergie incroyable que déploie la Reine Douairière à interférer dans les affaires matrimoniales de son petit-fils est proprement ridicule, voire absurde (je ne parle pas de concevoir un héritier ça c’est important, mais sa réflexion est tellement limitée que je me demande si il n’y a pas un problème d’échelle). Ce qui m’intéresserait de voir mieux développé c’est l’histoire de son ministre. J’ai l’impression qu’il lorgne sur le trône, et ça pourrait être un retournement intéressant. Mais vraiment le pire du pire c’est Bo Kyung et Min Hwa. J’ai envie d’étrangler cette dernière, et je ne peut pas m’empêcher de me sentir désolée pour la jeune Reine (sa vie est bien misérable et elle ne fait rien pour l’arranger, mais avec un père comme ça c’est quand même triste). Et en plus Kim So Yeon est bien meilleure que Han Ga In ! (j’aurais presque envie de partir en délire sur Bo Kyung et Hwon et inventer leur romance).

      • Hello ^0^

        Pareil, je n’arrive pas à détester les rivaux dans cette série, bien que le demi-frère commence à devenir mou et pathétique _ _ » (enfin, c’est le cas depuis qu’on a quitté le passage « jeunesse » ; triste que ce soit dès le 5e ép. quand même). La rivale n’est pas tant une garce qu’on essaye de nous le faire croire. Certes, elle est hypocrite, m’enfin vu la clique qui côtoie la cour royale, ça ne m’étonne pas. C’est plutôt ses parents qui sont graves de lui enseigner de telles valeurs. Suis-je la seule à avoir été choquée par les propos que lui a tenu sa mère avant qu’elle n’entre au palais (en plus, c’était tellement surjoué que j’ai cru qu’il s’agissait d’une courtisane au départ xD) ? Je ne peux d’autant pas détester la rivale que l’actrice parvient à m’être sympathique. A côté de ça, la complicité de Min Hwa me semble bien plus grave. C’est dès lors d’autant plus rageant qu’elle n’ait pas évoluté et continue d’agir en enfant pourrie gâtée comme si rien ne s’était passé.

        Pour ce qui est du ministre, j’ai en effet compris (enfin, c’est ce que je devine depuis le début) qu’il cherche à prendre le pouvoir. M’étonnerait pas qu’il finisse par s’allier au demi-frère quand il verra qu’il ne réussit pas à manipuler notre héros et une fois que cette p*tain de grand-mère aura compris son manège ;) Ou alors, il va tenter un coup d’Etat, s’il ne parvient à rien obtenir de la famille royale. Comme toi, je trouve que les réactions des personnages sont beaucoup exagérées pour ce qui est en jeu. Je ne comprends pas que la grand-mère cherche tant que ça à exercer un pouvoir politique. En tant que femme, elle ne peut pas avoir plus que ce qu’elle a déjà (son chantage m’a d’ailleurs bien énervé, surtout qu’il était relayé par toutes les reines du palais ; qu’il la laisse crever, si elle est assez incensée pour vouloir se donner la mort pour une question aussi futile… >_> et puis, ça me fera des vacances). Alors, pourquoi ? Pourquoi ne pas plutôt aider son fils et son petit-fils dans leur tâche plutôt que de leur mettre des batons dans les roues ? Cela l’avance à quoi, si ce n’est risquer un départ de son « clan » du trône ? Le pire, c’est que ce n’est pas le seul point qui me pose problème – _ –

        Bref, comme Take Care et Wild Romance, The Moon And The Sun souffre d’un manque cruel de scénario consistant et intelligemment construit, notamment dans la durée. C’est quelque peu inquiétant qu’autant d’intrigues ne tiennent pas la route (notamment de la part de scénaristes expérimentés) au bout de quelques épisodes seulement. Cela n’augure rien de bon pour cette année :/ Au moins, ça a un point positif : la fin ne gâchera pas l’ensemble de la série (déjà que ces séries tournent en rond avant même d’avoir atteint un-tiers de sa durée de diffusion). Pas de frustration ni l’impression d’avoir perdu son temps puisqu’on a quitté le drama depuis longtemps (^0^)/

      • A mon avis le ministre lorgne sur un titre de Régent (impossible qu’il soit jamais Roi, il n’est pas de lignée royale). Il veut un héritier au trône comme ça ensuite il peut se débarrasser du roi et se faire nommer Régent. Il sera tranquille le temps que l’enfant atteigne sa majorité et il pourra le façonner à son image (cf la discussion sur les bonzaïs du début du drama) pour continuer à tirer les ficelles après– s’il est encore en vie.

        Pour la Reine Douairière, je n’arrive pas à savoir si elle souhaite elle aussi la mort du roi ou simplement un héritier né d’une Reine appartenant au Clan Yoon. Elle sait qu’elle se fait vieille et, même si elle va s’accrocher au pouvoir jusqu’au bout, elle veut assurer l’avenir de son clan.

        Par contre, comme on l’a vu dans les épisodes 9 & 10, à mon avis il ne va pas tarder à y avoir un clash entre elle et le Ministre.

        L’histoire des adultes a été un peu longue à se mettre en place mais là on commence à voir que Min Hwa fait juste semblant d’être gaie et enjouée. Elle pense encore à sa « complicité » dans le meurtre de Yeon Woo. Elle sait qu’elle a mal agi. Je sais ce qu’il lui arrive dans le livre mais je ne sais pas si le drama va suivre cette trame ou pas. Mais je suis certaine qu’ils ne vont pas essayer de nous faire passer la pilule pour MH tout en accablant BK. Les deux vont avoir à rendre des comptes pour avoir gardé le silence.

  4. Merci pour tes impressions.
    Je n’en suis pas encore au même point que toi, mais j’avoue que ce que je lis de Moon/Sun me refroidit pas mal. J’avais bien aimé le début, mais je ne me vois pas m’engager dans une intrigue qui fait de la redite avec des personnages adultes.
    En fait j’ai un problème, parce que j’ai dans l’ensemble beaucoup aimé les premiers épisodes de cette fournée de dramas : Wild Romance, Padam Padam, Moon/Sun, History of a salaryman (ma review devrait venir début de semaine prochaine), Du coup j’ai du mal à avancer, vu que je me disperse avec les séries américaines (de nouveaux pilotes arrivent) et des séries britanniques (évidemment, c’est à ce moment là que j’ai choisi de rattraper Sherlock et Downton Abbey, grrr…)
    Je ne pense pas tenter What’s up, je crois que je vais abandonner les fictions coréennes sur l’univers musical. Même si le ton est plus adulte. Quant à Take care of us, Captain, je le sens pas du tout, et vu ce que j’en lis, je perds rien.
    Mais il va falloir que j’enclenche la seconde vitesse rapidement, car Korea Peninsula (Hanbando) arrive, et je suis très curieux de voir le résultat. Et j’adore Hwang Jung Min.

  5. @Mosca : « qu’il la laisse crever, si elle est assez incensée pour vouloir se donner la mort pour une question aussi futile… >_> et puis, ça me fera des vacances »
    Ouiii c’est exactement ce que j’ai pensé devant cette scène ! En fait dans ces cas là je pense toujours à une scène de The King and The Clown où le Roi se débarrasse dans la même foulée de plusieurs casseuses d’ambiance de sa famille (dont une reine je crois mais à vérifier) à coups de sabre (expéditif !). C’est pour ça que dans les sageuks j’ai toujours du mal à accepter que les hommes politiques acceptent de se faire joyeusement broyer l’entre-jambe (on va dire ça comme ça) par des enquiquineuses de première qui veulent absolument mettre leur marmaille sur le trône. Mais je suppose que ça a dû vraiment se passer comme ça de temps en temps (rien qu’en pensant à notre propre histoire ça devient moins absurde). Le pire c’est que ça pourrait être délicieusement machiavélique, et c’est juste…très vain. Beaucoup d’énergie dépensée pour pas grand chose.

    @Eclair : Merci pour ton commentaire =) oui j’imagine que ça doit être difficile de jongler avec toutes ces séries. En fait dans ces cas là je pense que l’idéal c’est de se décaler (c’est ce que je fais avec les séries US/UK) : par exemple en 2012 je vais regarder des séries qui reviennent dans les tops de 2011. Ça permet de gagner du temps !

  6. Je suis entièrement d’accord avec toi pour tes deux drama du mois!!

    Bon pour what’s up j’ai déjà dit tout le bien que je pouvais dans ton article sur le pilote, et vu que mon avis n’a pas changé, je vais pas rabâcher!

    Pour Salaryman, j’me suis lancée dans le drama sans en attendre quoi que soit, et c’est une bonne découverte! L’humour est bizarre et décalé mais j’adhère complétement!
    Et le cameo de Jo Pil Yeon m’a juste fait trop marré!!! bon il m’a pas manqué depuis Giant, mais c’était excellent!

  7. Bon moi j’aime toujours autant what’s up, j’en suis qu’à l’épisode 7, il est très intéressant et j’aime. Pour Salaryman malheureusement je ne peux pas le voir je ne comprends pas très bien l’anglais et il n’est pas encore sorti en espagnol tant pis j’attendrai.
    J’ai vu le premier épisode de color of woman et pour l’instant ça m’a l’air pas mal du tout
    j’ai bien accroché au premier épisode, donc je le garde ^^
    Padam padam je suis toujours coincée au deuxième épisode lol, donc pour l’instant pas trop d’avis, même si ça m’a l’air un peu bizarre mais j’aime les acteurs alors on va voir.
    Moon embrassing… j’ai les épisodes mais je n’ai encore eu le temps de le regarder donc bon faudra bien que je me lance.

  8. @ Estelle : Personnellement, je ne vois pas trop ce qu’on peut reprocher à BK. Si elle se doute bien que son père a fait en sorte de faire sortir du palais  » Wol « , elle n’a aucune preuve ni certitude… Et puis ses parents l’ont  » façonnée  » de cette façon depuis son enfance, ce qui n’est pas le cas de MH qui, elle, a assisté à toute la scène et aurait facilement pu en référer à son père ou à un autre membre de sa famille. Le fait de rester enjouée fait d’autant plus d’elle une complice, puisqu’elle cherche par tous les moyens à cacher la vérité. Quand bien même BK aurait des preuves, elle ne pourrait que difficilement en parler, de crainte de voir son clan réduit à néant pour trahison.

    Pour le ministre, ta théorie me plaît énormément *__* Toutefois, j’émets quelques doutes : imaginons que le jeune roi meurt et que son bambin monte sur le trône avec une régence à la clé. Ne serait-ce pas à la grand-mère, à la mère de KSH ou à sa femme d’être régente ? D’une part, elle sont directement liées au défunt roi. En outre, la grand-mère semble avoir déjà assuré le poste de réente quand son fils était encore vivant. Il nous est également dit qu’elle l’a également été à sa mort, avant que notre héros n’ait atteint la majorité. Or, celui-ci est marié. Par conséquent, même la grand-mère morte, le beau-père du héros ne pourra jamais assuré la régence. Cela reviendra d’abord à la mère du héros, puis, si elle aussi disparaît, à sa femme. Rien ne nous assure que BK suive les directives de son père si elle apprend que ce dernier a tué l’homme qu’elle aime (ou du moins a tenté). Ne resterait plus pour lui qu’à se débarasser de sa fille mais je doute qu’il aille jusque-là pour assurer la régence. Enfin, j’espère… De plus, quand bien même BK tomberait enceinte ou qu’un enfant naîtrait d’une concubine, rien ne nous dit que l’  » héritier  » sera un homme et non pas une femme. Bref, tout porte à croire que le ministre ne pourra finalement rien tirer d’une telle situation, plus encore si le roi n’a toujours pas d’héritier établi ! Il ferait mieux d’appeler les chamanes à la rescousse pour la conception d’une portée royale xD Maintenant, partons du principe qu’il privilégie, pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, le demi-frère. Rien ne l’assure non plus que ce dernier, s’il devient roi, ne l’écoute davantage… Surtout que le roi a tout pouvoir et peut je présume s’en débarrasser quand il veut. Suffit qu’il renie sa femme et toute la famille devient traîtresse (à en croire ce qui se passe pour la famille de  » Wol « ). En gros, qu’importe les situations, il n’y gagnerait rien. Comme la grand-mère, le ministre formate beaucoup de plans avec véhémence pour finalement… rien. C’est désespérant TT-TT Je sens que tout le monde va mal finir pour deux abrutis finis : le ministre et la reine mère.

    Dans tous les cas, je constate qu’aucune de nous ne comprend le manège et les objectifs de la reine mère. Ce n’est tout simplement pas logique (déjà que vive la cohérence dans ce drama…). Elle ne veut pas que le demi-frère monte sur le trône mais ne fait rien pour aider son petit-fils déjà roi. En outre, m’est avis qu’elle pourrait très bien se passer du ministre. Elle trouverait facilement quelqu’un d’autre dans la cour pour la servir docilement.

    Faut que je me procure le bouquin -_- »

    • J’aimerais tellement que le livre soit traduis en anglais pour pouvoir le lire. Mon coréen est trop pourri pour pouvoir suivre^^

      Pour BK, je ne la blâme pas plus que MH. Comme tu dis, avec la famille qu’elle a… Par contre, même si ça n’a été dit qu’à mots voilés, je suis persuadée qu’elle sait ce que son père et son clan ont fait concernant Yeon Woo. Elle n’a pas assisté à la scène mais elle a assez d’éléments. Par contre, je me demande qi elle ne va pas passer à l’action elle-même plus tard et se « salir les mains » mais ça sera une autre histoire. Je trouve sont personnage assez tragique. Elle n’a vraiment pas une vie enviable. Par contre j’aurais préféré qu’elle commence le drama plus « gentille » comme ça le perso aurait été d’autant plus tragique.

      Pour le Ministre, on voit dans l’épisode 9 ou 10 (je ne me rappelle plus) qu’il commence à avoir le dessus sur la Reine Mère. Je pense que soit il a la puissance pour se faire octroyer la Régence, ou bien il cherchera à placer sa fille à ce poste et à gouverner à travers elle. Quant à la Reine Mère, elle m’a l’air très détachée de tout ce qui estp oolitique. Elle est douce et aimante. Je ne la vois pas du tout dans le rôle de Régente. Ayant perdu son mari et son fils, je la verrais bien se retirer dans un temple comme la mère de Yang Myung.

      Pour le bébé, oui, si c’était une fille, il aurait fallu tout recommencer et attendre encore une année.

      Le Ministre ne m’a pas l’air plus intelligent que ça. On a vu dans l’épisode 5 que son clan était très critiqué par le peuple. Il veut juste le pouvoir et des des richesses sans voir plus loin que le bout de son nez.

      La Reine Douairière n’a plus trop de pouvoir. Le chien qu’elle avait élevé s’est retourné contre elle .

      Allez, faut que je file travailler. -15° ce matin. Froid froid froid.

      • Je viens d’arriver au travail et j’ai relu mon message avant de commencer ma journée. Désolée pour toutes les fautes d’étourderie. Le matin et moi ça fait deux ^^

  9. ^^

    J’avoue ne pas avoir encore effectué de recherches, mais si le livre n’est sorti qu’en coréen, je ne vais pas non plus pouvoir le lire xD

    Pour BK : quand bien même elle a des soupçons, elle n’a aucune preuve. Or, je pense qu’on lui demanderait – son père le premier – d’en fournir aux vues de telles accusations. J’approuve par contre tes propos : ils auraient mieux de fait de la rendre gentille enfant, ça aurait été mieux. Ainsi, elle aurait hésité entre dénoncer son père ou préserver son clan, ça aurait été beaucoup plus intéressant (je veux qu’on reprenne le drama depuis le début en améliorant nettement le scénario actuel et en rendant les personnages plus consistants ! >.<).

    J'avais bien compris que la relation entre la grand-mère et le ministre se portait de plus en plus mal mais bon, a-t-il véritablement et déjà les moyens d'agir ? Non. Ils le répètent à l'envie : si BK n'a pas d'héritier, elle perdra son statut actuel pour la concubine qui donnera naissance à l'enfant royal. De plus, si KSH meurt maintenant, le pouvoir reviendra à son demi-frère. Il n'y gagnerait rien. En outre, sachant que la grand-mère a les meilleures chamanes de son côté, je n'essayerais pas de l'énerver (même s'il se rapproche de la remplaçante, ses pouvoirs ne valent pas ceux de la titulaire officielle). Alors, certes, il ne voit pas plus loin que son nez mais mais m*rde ! Il participe à des complots ! Dans les dramas, ils sont censés être bien montés ! Là, aucune des revendications, qu'elles viennent du ministre ou de la grand-mère, ne tiennent la route 3 secondes !

    Douce ou pas, la reine mère doit s'occuper dans la régence si la situation l'oblige (à moins qu'elle se retire auparavant dans un couvent, à la mort de son fils par exemple, comme tu le soulignes). Si c'est la grand-mère qui l'a occupée à deux reprises, tout me porte à croire que cela se fait par ordre d'ancienneté (n'oublions pas qu'on se trouve en Corée et que l'âge joue un rôle important dans la hiérarchie des pouvoirs). Bref, je doute énormément que le ministre ait véritablement la puissance qu'il s'est persuadé d'avoir pour piquer la régence. Mes doutes quant à la docilité de sa fille si elle devient régente demeurent. Pour la reine mère, on ne me fera pas croire que, vu sa position à la cour, elle ne soit pas foutue de se trouver un nouveau chien ambitieux qui lui soit docile et de le monter contre le ministre (tiens, ça aussi ça aurait été intéressant).

  10. J’avais lu un message sur Soompi qui disait qu’une édition anglaise allait peut-être voir le jour. Je n’ai aucune idée de la fiabilité de l’info mais ça pourrait être bon pour nous ça. Des personnes traduisent des passages mais ce n’est pas comme lire un livre en entier par un traducteur professionnel.

    Je ne regarde pas de trop près les complots politiques dans les dramas. Ils ne tiennent presque jamais la route quand on creuse un peu (à part le coup de Sooyang dans TPM qui a réussi à monter sur le trône. C’était bien préparé dans la réalité comme dans le drama). C’est pour ça que je n’en veux pas à Moon/Sun d’avoir des complots un peu simplistes.

    Et j’ai l’impression qu’il nous manque un gros morceau de culture coréenne à nous occidentaux. J’ai toujours l’impression de ne pas profiter à fond des dramas historiques car je ne connais pas assez bien le contexte.

    Par exemple, le Roi: des dramas le montrent comme tout puissant et d’autres comme une personne étant loin d’avoir tous les pouvoirs. Autant nous on sait comment ça se passait à la Cour en France à différentes époques, autant là je suis un peu perdue.

    Et le truc du Prince Consort: dans TPM, le Roi voulait le talentueux Seung Yoo pour sa fille pour qu’il puisse la protéger et soutenir le futur Roi. Mais dans Moon/Sun on nous dit que les époux des Princesses sont exclus de la vie politique ou de tout autre poste officiel. Je sais que Moon/Sun n’est pas basé sur des faits réel comme TPM mais tout le contexte historique est respecté pour le reste (sauf pour les chamanes bien sûr). Donc quelle version est la bonne? Etait-ce différent selon les époques?

    Je meurs d’en savoir plus sur l’histoire de la Corée.

    Pour en revenir à Moon/Sun. A mon avis le Ministre Yoon tenterait d’éliminer la Reine Douairière à terme. Et j’ai l’impression qu’il n’accorde pas trop de crédit aux pouvoirs de Nok Young. Il a l’air satisfait de « sa » chamane à lui. Et BK entrerait peut-être en rébellion mais le Ministre ne s’en doute pas une seconde. Elle a toujours été la fille parfaite, limite un outil dont il a fait usage. Son arrogance le fait penser qu’il la contrôle à 100%. J’ai vu beaucoup de messages sur le net disant que BK n’était pas vraiment amoureuse de Hwon mais je pense différemment. Pour moi, elle l’aime sincèrement, elle ne souhaitait pas seulement devenir Reine et faire plaisir à son père. Ca a dû être une motivation supplémentaire pour garder le silence sur ce qu’elle savait. Personnellement, je comprends pourquoi elle n’a pas parlé mais si Yeon Woo avait été dans sa situation je pense qu’elle aurait tenté de faire quelque chose.

    Rah, ce drama avait besoin de faire 30 épisodes pour avoir des personnages bien développés des deux côtés. Avec 20, ils ont choisi de se concentrer sur la romance et le reste c’est juste pour planter le décors.

    Niveau influence, Yoon est maintenant Ministre de l’Intérieur et il a énormément de ministres derrière lui (trop d’ailleurs je trouve). Il doit être l’un des hommes les plus puissants du Royaume. Mais là encore, c’est le vide niveau contexte. Comment ça se passe au gouvernement? Quels pouvoirs ont les ministres par rapport au Roi?

    Quant à la Reine Douairière, je ne sais pas si elle pourrait trouver facilement quelqu’un d’aussi compétent et immoral que le Ministre Yoon. Elle risque quand même très gros. Et puis elle doit se dire qu’elle pourra quand même continuer à contrôler son « chien ». On ne fait pas plus arrogante.

    Après, comme tu dis, dès qu’on creuse ça tient pas vraiment la route. C’est juste là pour amener du conflit et du danger dans l’histoire. Dans Tamra Island, c’était un peu la même histoire. L’histoire des méchants était encore plus cousue de fil blanc d’ailleurs. Mais comme je ne regarde pas pour ça à la base, ça ne m’embête pas.^^

    Qu’est-ce que tu fais toi du coup? Tu continues quand même ou bien tu vas laisser tomber?

    • Je viens de voir ton mini journal de visionnage donc c’est bon, je sais que tu arrêtes. Il vaut mieux quitter le navire en route quand on n’accroche plus. J’ai fait pareil pour Man of Honor et WBDS.

      Sinon, dis, tu aurais un site où trouver les torrents de What’s up par hasard? Je ne les trouve pas sur D-Addict et je ne sais pas où chercher sinon.

      • J’ai essayé et persisté mais rien à faire, je n’y arrive pas. Kim Soo Hyun a plus d’alchimie avec Kim Min Seo qu’avec Han Ga In et je crois que c’est elle qui m’a fait décrocher finalement (avec une meilleure actrice j’aurais continué). Ça me fait vraiment de la peine parce que je viens de voir un MV sur les cinq premiers épisodes et ça m’a rappelé à quel point j’aime ce drama à la base.

        Sinon voilà le lien pour les torrents de What’s Up : http://www.d-addicts.com/forum/torrents.php?search=what+up au début il faut surtout télécharger les Shins et après c’est les Khai qui correspondent aux sous-titres désynchronisés. Voilà le lien pour les subs : http://www.mediafire.com/?97x2v8w7m6klr

  11. Coincidence: je viens de visionner cette même vidéo! Je suis la viddeuse depuis ses vidéos sur Sungkyunkwna Scandal^^

    Moi au contraire j’aime beaucoup Han Ga In ici (je l’avais aussi bien aimée dans Bad Guy ma fois) et je trouve qu’elle va bien avec KSH. Mais c’est sûr que comme le drama tourne autour du couple principal, si tu n’accroches pas, ça te gâche tout le reste.

    Merci énormément pour les torrents. Je suis un boulet. J’ai cherché sur D-Addict mais je ne les avais pas trouvés. Je vais aller faire une pause dans ma récup de Salaryman et lancer un peu de What’s Up^^

  12. « J’avais lu un message sur Soompi qui disait qu’une édition anglaise allait peut-être voir le jour.  »
    Cool, j’espère que ce sera vrai.

    « Donc quelle version est la bonne? Etait-ce différent selon les époques? »
    Je pense que c’est différent selon les époques. Par exemple, en France, à la fin de la dynastie des Mérovingiens, les rois ne sont que des « marionnettes » aux mains de leurs maires du palais (d’où leur titre postérieur de « rois fainéants »). A la fin du Moyen Age (XIVe-XVe s.), le roi agrandit son royaume et lutte contre les autres seigneuries (guerre de Cent Ans par exemple), tout en mettant en place la structure administrative que l’on connaît plus ou moins encore de nos jours (création des impôts, de l’armée définitive et professionnelle). Sous les Bourbons, le roi est le plus puissant des seigneurs dans le royaume de France, mais pour autant il n’est pas absolu. Seul Louis XIV le sera véritablement ( » l’Etat, c’est moi « ), profondément traumatisé par la Fronde (une rébellion des nobles) durant son enfance. Dès Louis XV, le pouvoir entre les mains du roi de France diminue et devient de nouveau le jeu de ses ministres… jusqu’à ce que la royauté soit mise à mal sous Louis XIV et disparaisse définitivement avec Louis-Philippe qui abdique en 1848, mettant ainsi fin à la Monarchie de Juillet et naissance à la Seconde République.

    Côté beaux-fils maintenant. Leur statut a dû également évolué dans le temps. En France, celui des femmes l’a bien été. Jusqu’à la fin du Moyen Age, le pouvoir royal pouvait être transmis par les femmes, mais face aux revendications du roi d’Angleterre en raison de l’héritage maternel (on ne pouvait décemment pas laisser le royaume de France à un Anglais), on a ressorti des placards la loi salique (en la modifiant beaucoup) l’interdisant.
    En conséquence, chaque époque doit apporter ses nuances à la structure royale.

    Par contre, il est vrai que, en tant qu’Occidentaux et ne connaissant pas l’histoire de Corée (ou d’autre pays d’ailleurs), il nous est plus difficile de s’y retrouver. Par exemple, à quel siècle se déroule The Moon That Embraces The Sun ?

    « Je meurs d’en savoir plus sur l’histoire de la Corée. »
    Pareil.

    « J’ai vu beaucoup de messages sur le net disant que BK n’était pas vraiment amoureuse de Hwon  »
    Euh… le contraire me paraît pourtant clair. Elle meurt d’amour pour lui oui.

    « Avec 20, ils ont choisi de se concentrer sur la romance et le reste c’est juste pour planter le décors »
    Tu as parfaitement résumé. Le problème, c’est que les 5-6 premiers épisodes me faisaient espérer un développement de tous les personnages (et la romance m’était sympathique), là on ne se concentre plus que sur un couple qui a perdu tout son charme -_- »

    « Comment ça se passe au gouvernement? Quels pouvoirs ont les ministres par rapport au Roi? »
    Je pense qu’à l’instar des Bourbons (moins sous Louis XIV), ils ont avant tout un rôle de conseillers, influents certes, mais que c’est au roi de prendre la décision ultime et d’édicter les lois. Bref, c’est lui qui a le dernier mot.

    Je ne pense pas que la grand-mère aurait tant de mal à trouver un autre sbire. Les courtisans et les ministres sont ambitieux, prêts à tout quand on leur promet gros (à part quelques-uns honnêtes ou fidèles au roi avant tout), notamment pour prendre la place du ministre le plus influent ^^ (il suffit de regarder la rivalité qu’il y a eu entre Nicolas Fouquet-Jean-Baptiste Colbert sous Louis XIV). Dans The Sun And The Moon, t’as bien un ministre qui lêche les bottes du roi alors même qu’il est sous la coupe directe du Ministre Yoon.

     » Quant à la Reine Douairière, je ne sais pas si elle pourrait trouver facilement quelqu’un d’aussi compétent et immoral que le Ministre Yoon.  »
    Compétent reste un grand mot dans son cas.

    Bref, de mon côté, je fais comme Mina, j’arrête. La série m’a perdue dès lors qu’elle est passée à sa partie adulte. Je me tiendrai par contre au courant du reste des événements, ne serait-ce que pour continuer à en débattre avec toi ^^

    • Rah, tu me rappelles des souvenirs avec ce voyage dans l’histoire de France ^^ A défaut de trouver des bouquins en anglais sur l’histoire de la Corée, je pense que je vais me replonger dans les ouvrages français.

      On voit que les choses ont énormément évolué en France et en Europe au cours des siècles mais je ne sais pas s’il en serait de-même en Corée. La société et les coutumes me paraissent assez figées dans le temps. Je ne sais pas si grand chose à bougé pendant toute la période de Joseon. Il n’y a qu’à voir les tenues qui restent les mêmes avec très peu de modifications pendant des siècles.

      Pour la période de Moon/sun, il n’y a pas de date donnée car c’est de la pure fiction mais d’après les tenues (celles du palais), ça se passe dans la deuxième moitié de la dynastie de Joseon. Alors que The Princess’ Man par exemple se passe au début de cette période.

      « Je pense qu’à l’instar des Bourbons (moins sous Louis XIV), ils ont avant tout un rôle de conseillers, influents certes, mais que c’est au roi de prendre la décision ultime et d’édicter les lois. Bref, c’est lui qui a le dernier mot. »
      Je n’en suis pas si sûre. J’ai vu plusieurs fois des rois céder face à la pression de ministres. Dès qu’il y a une trop grande opposition, j’ai l’impression que les rois ne peuvent/veulent pas passer outre. C’est ce jeu de pouvoir entre les ministres et le roi qui me laisse perplexe en fait. Je n’arrive pas à cerner jusqu’où l’influence des ministres peut aller. A l’inverse, dans d’autres dramas de la même époque pourtant les ministres tremblent devant un roi tout puissant qui décide de tout. Mais bon, avec uniquement les dramas comme source, on ne peut pas trop savoir ce qui est fiable ou pas. Il faudra que je pose la question à un coréen un jour.

      « Euh… le contraire me paraît pourtant clair. Elle meurt d’amour pour lui oui. »
      Ca me paraît évident à moi aussi. Je n’ai pas compris d’où venait cette impression. Bon par contre, ce n’est pas un amour basé sur ce qu’on sait de l’autre personne mais plus un amour idéalisé: elle le trouvait beau de loin, elle était aux anges quand elle a cru qu’il la portait dans son coeur, il est l’homme le plus puissant du royaume etc…

      « Compétent reste un grand mot dans son cas. »
      ^^C’est vrai, quand je me suis relue je me suis dit que je n’avais pas utilisé le bon mot. Il est rusé pour faire des coups en douce mais il est trop arrogant et sûr de lui. Il ne pense qu’à son intérêt personnel et il ne voit pas plus loin que le bout de son nez. L’acteur joue toujours dans les mêmes rôles j’ai l’impression. Dans Chuno il jouait déjà le même type de personnage (minus la convoitise du trône).

      Il y a trop peu d’heures dans une journée pour les gaspiller en regardant quelque chose qui nous ennuie. Moi j’accroche encore à fond mais je comprends que le drama ne soit pas au goût de tout le monde^^

      •  » Dès qu’il y a une trop grande opposition, j’ai l’impression que les rois ne peuvent/veulent pas passer outre.  »
        Cela a fait la même chose pour Louis XVI. Il n’a jamais pu faire passer ses réformes (que demandait le peuple) parce que la plupart de ses ministres, les courtisans, voire la noblesse toute entière, étaient contre la perte de leurs privilèges.
        Dans MoonSun, peut-être que les ministres craignent moins le roi parce qu’il est malade ?

  13. @Mosca, dans Moon/Sun c’est possible en effet (d’autant que sa santé fragile a l’air connue de tous au palais) mais ce n’est pas le cas dans d’autres dramas.
    Louis XVI avait tout le monde contre lui mais là on dirait que dès qu’il y a 3 ou 4 minsitres qui s’opposent, le Roi montre patte blanche. Bizarre.
    Enfin, je vais juste me contenter de profiter du drama en attendant de pouvoir poser la question à quelqu’un d’origine coréenne.

  14. Un petit mot pour te dire que j’ai découvert le drama What’s up en passant la semaine dernière par ton blog. Ce que tu en disais donnait le goût de l’écouter. J’ai adoré! J’écoute en boucle le duo de l’épisode 12. Je veux moi aussi l’OST :)

    • Hello Miaow ^^)/ Je suis ravie d’avoir contribué à faire connaître ce drama, ça me chagrine un peu qu’il soit passé aussi inaperçu au milieux de tous les autres projets musicaux d’autant plus que c’est le plus intéressant du lot selon moi. Sinon j’aimerai vraiment avoir notamment les versions longues de Fame et de You and I mais j’ai peur que le manque de popularité n’empêche l’OST de voir le jour T__T

      Merci pour ton commentaire et j’espère à bientôt =)

      • De mon côté pour les dramas musicaux, je n’ai écouté que Dream High et Heartstrings. Je t’appuie en disant que What’s up est de loin le meilleur. J’ai beaucoup aimé la musique, mais c’est surtout de voir cette disversité de personnages qui m’a plu. Aussi, que l’amitié soit plus présente que la romance, il me semble qu’on ne voit pas souvent ça dans les kdramas… (en tout cas, pour ceux que j’ai vus…)

        Ce serait vraiment dommage qu’il ne fasse pas d’OST :(

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s