Ménage d’hiver ! (Kdramas qui partent à la corbeille)

En rédigeant mon bilan de janvier j’ai réalisée que l’espace « corbeille » prenait une ampleur considérable, suffisante pour constituer un article individuel. En ce moment je suis en train de faire de grands déménagements à la campagne, et je suis d’humeur à ranger un peu le bazar qui pollue mon ordinateur. J’ai tendance à accumuler tout ce qui sort, et il arrive bien un moment où il faut tester tout ça et décider une bonne fois pour toute si ça passe ou ça casse.

Bachelor’s Vegetable Store : Naaaan pas les épinaaaaards

Il y a des Kdramas qui savent balancer le sucre et l’acidité avec légèreté comme Can You Hear My Heart, et il y a ceux qui prévoient des doses tellement larges que le résultat est écœurant, comme Bachelor’s Vegetable Store. Imaginez-vous en train de boire une grenadine un peu trop chargée de sirop et d’enchaîner immédiatement sur un vieux whisky Ecossais. Eh bien c’est la même sensation ! On alterne entre niaiserie et pathos lourd à tendance makjang. Peut-être que ça vaut le coup de zapper la partie sur l’enfance pour aller directement aux scènes intéressantes entre les héros, mais pour l’instant ça ne me plaît pas et j’ai d’autres choses à voir. Et en plus, je déteste les légumes.

Queen Insoo : Naaaaan pas elle je l’aime paaas

Je vous promet j’ai essayé. Essayé de supporter ses sourires affectés, ses expression et intonations feintes et stéréotypées…mais rien à faire. j’ai toujours l’impression d’avoir en face de moi la fille la plus prétentieuse de la classe qui pense jouer la prestation du siècle devant ses petits camarades. J’ai arrêté de me forcer quand le reste des personnages féminins a commencé à se casser du sucre sur le dos. Sans moi !

Take Care of Us, Captain : Mayday ! On a oublié le scénario !

Pour rien au monde je ne me forcerai à regarder ce truc en entier pour faire un article plus développé. Décidément ces derniers temps le genre professionnel (médical, sportif, etc) se réfugie dans les clichés les plus énormes et les plus ennuyeux possible. Les acteurs sont soit amorphes soit OTT, le scénario semble être le résultat d’un sketch du genre « comment s’écrit… » du Palmashow, et dire que la réalisation de débutant est banale est un euphémisme. On croirait presque voir une parodie de drama tellement c’est mauvais. Malheureusement ce n’est pas assez mauvais pour être un mauvais drama sympathique (un nanar quoi) et ça tombe dans la catégorie des navets.

Ce qui m’a frappé en particulier, c’est la longueur des scènes. Elles sont peu nombreuses, et surtout, elles s’éternisent. Les évènements qui ponctuent l’histoire ne sont pas très nombreux non plus. En gros le pilote peut être divisé en quatre grandes parties : Tragédie, Dépression, Rencontres, Affrontements. A priori si c’est bien fait ça peut éventuellement fonctionner, mais les dialogues sont tellement premier degré, les personnages sont tellement simplistes et les intrigues tellement creuses qu’il est quasiment impossible de s’y intéresser. Pourquoi est-ce que je devrais être triste de voir la mère de l’héroïne mourir alors que je connais à peine cette dernière ? Et tout est médiocre, cliché au possible, déjà vu quinze millions de fois à la TV…parfois on se croirait presque dans une publicité pour Air France avec des sourires Colgate et des slogans sirupeux. Captain tombe dans le piège du conformisme, choisit de faire du sensationnel au lieu de s’appliquer à construire des personnages intéressants, et s’écrase lamentablement avant même d’avoir réussi son décollage (héhé).

Pour ce qui est des acteurs…mon Dieu. Ils sont en roue libre. Gu Hye Sun est insupportable, et les autres se réfugient dans un jeu prêt à l’emploi. C’est déjà préparé et congelé, il n’y a plus qu’à réchauffer ! Lee Chun Hee est le seul à jouer sans avoir l’air de débiter des clichés, et semble appartenir à un autre drama. Le pauvre Ji Jin Hee se débat comme il peut avec son rôle ingrat. J’ai abandonné définitivement quand la garce de service est entrée en scène. C’était tellement gros que ça en devenait insultant.

Lights and Shadows : des paillettes, des froufrous, et…rien

Quoi ? C’est tout ? C’est ça, le grand projet anniversaire de MBC ? Cette poudre aux yeux sans âme ? Bon ok j’aurais dû avoir des doutes plus sérieux que ceux que j’avais déjà compte tenu de l’enchainement de mauvais dramas du scénariste, mais malgré tout j’avais quand même l’espoir de voir ce monde reconstitué prendre vie et me séduire grâce à son caractère et au charme de la reconstitution. Mais tout ce que je vois, ce sont des acteurs coiffés n’importe comment, engoncés dans des costumes cheaps et laids (encore un metteur en scène qui n’a retenu que le ridicule de l’image que l’on conserve des années 60/70), qui gesticulent pour faire avancer un scénario bateau sans enjeux passionnants. Certes Ahn Jae Wook & co ont du charisme et de l’énergie à revendre, mais lorsque le scénario et la réalisation sont mauvais, il n’y a plus grand-chose à sauver. Si vous tenez absolument à vous replonger dans ces années tumultueuses, je vous conseille de piocher dans les autres daeha disponibles comme Giant ou Fashion 70’, mais vous pouvez oublier celui-là. Le pire c’est que ça aurait pu donner quelque chose d’extraordinairement divertissant (ce thème !) entre les mains d’une autre équipe plus douée, mais j’ai déjà fait mon deuil.

The Musical – Lassitude

Vous vous souvenez de ce que je vous avais dit sur la confiance que j’avais dans le drama pour mener jusqu’au bout ses promesses ? Oubliez, The Musical me fait ravaler mes mots aussi vite qu’il me les a inspiré. C’était bien parti pour être un drama musical avec une petite ambiance douce-amère qui nous sortait des clichés du genre et une réalisation inspirée, jusqu’à ce que l’équipe du drama laisse tomber. Mais ça ne s’est pas passé comme pour Mary Stayed Out All Night et Spy Myung Wol, où l’on pouvait vraiment sentir d’un épisode à l’autre que la guerre qui se menait derrière la caméra commençait à rattraper celle qui se passait devant, non, ça a été très insidieux. Progressivement le scénariste a abandonné la subtile cohérence qu’il maintenait entre les différentes intrigues (amoureuses, familiales et professionnelles) pour les traiter sans aucun bon sens les unes après les autres. Tout à coup c’est le personnage de Yoo Jin qui devient le héros, et le problème c’est que petit à petit j’ai vraiment détesté son personnage. C’est le roi des hypocrites avec sa fiancée, qu’il fait souffrir sans émois. Puis Eun Bi a commencé elle aussi à devenir agaçante, et sans évolution notable de son personnage qui continue de tourner en rond (après plus de dix épisodes !) et de semer la confusion autour d’elle, il est devenu très difficile pour moi de continuer à m’attacher à son aventure. Même les pires goujats des dramas qui comptent 50 épisodes progressent plus rapidement. Et puis ensuite tout part à vau-l’eau, une nouvelle petite amie sort de nulle part pour Jae Hee, Kang Hee perd tout son mordant, Chungdamdong Gumiho est mis en hiatus pour une autre comédie musicale plus commerciale. Rien n’est vraiment résolu, sauf les histoires parallèles comme celle des parents de Yoo Jin.

Au final, on se demande pourquoi autant de temps a été consacré à l’évolution des personnages secondaires au détriment des deux principaux (est-ce que c’est parce qu’ils n’ont plus été disponibles une fois que le projet a été abandonné par SBS ?) qui n’ont quasiment pas avancé d’un cheveu entre le pilote et la fin, charcutée pour des raisons d’audiences. Bref, n’approchez pas ce drama, c’est du gâchis de casting, du gâchis de scénario, et encore une fois l’abandon général qu’il a subit se ressent à l’écran. Ils sont parvenu à maintenir la qualité des débuts jusqu’à la moitié du drama, et à partir de là tout s’écroule comme un joli château de sable emporté par la marée. Vraiment dommage, je suis rageuse quand je pense à ce que le drama aurait pu être si il avait continué sur sa lancée. 

Ça fait un bien fou d’envoyer tout ça aux oubliettes ! Maintenant je peux me concentrer sur ce qui me tient vraiment à cœur, et mon bilan de janvier ne sera pas qu’une succession de déceptions. Huzzah !

8 réflexions sur “Ménage d’hiver ! (Kdramas qui partent à la corbeille)

  1. N’ayant vu que Take Care dans cette liste, je n’aborderai que celui-là.

    J’avoue avoir été affligée par le scénario. L’histoire m’a surprise au début par son aspect dramatique (la mort de la mère), dès lors, je pensais qu’on aurait droit à un drama plus sombre que la moyenne et ça me plaisait. Malheureusement, en avançant dans le pilote, j’ai senti le désespoir pointer. L’élément déclencheur a été ce qu’il advient du père. C’était tellement ridicule que j’ai encore des fou-rires rien qu’à y repenser. A partir de ce moment, on fonce dans une surenchère dramatique (le héros est orphelin, il a un sombre passé, l’héroïne doit -encore !- faire face à une famille irresponsable et endettée), ce qui rend la série particulièrement lourde et longue à suivre.

    Pire, les personnages ne sont absolument pas attachants. La palme revient au héros. C’est quoi ce mec bon sang ?! La scène de fin, quand il frappe l’héroïne parce qu’elle ne partage pas son opinion, m’a achevée tant c’était puérile, irresponsable, absurde, stupide et j’en passe et des meilleurs. J’avais plus qu’une envie, c’est qu’on l’abatte. Du coup… j’ai arrêté xD

    Bref, l’un des pires kdramas de ce mois avec Glowing She (les personnages sont tellement suffisants dans ce dernier que je n’ai même pas réussi à finir le premier épisode).

    • J’ai commencé à rire quand il annonce à Ji Jin Hee qu’il est le mari de la femme en train d’agoniser dans son avion…ça sortait tellement de nulle part, ça faisait tellement révélation soap à deux balles sortie par un gros kéké de la TV XD

      Zut pour Glowing She si c’est naze, mais ça m’intéresse quand même : tu l’a vu en streaming ?

  2. la présence de Go Hye Sun m’avait fait renoncé aux deux dramas ds lesquels elle tient le rôle principal, et bien ton article me conforte dans mes choix, je ne regarderai pas ces dramas ;) ça a un avantage de me forcer à terminer un certain nb de dramas avt d’en commencer de nouveau, du coup j’ai possibilité d’avoir les previews des 1ers épisodes des nouveautés et je peux ne prendre que le meilleur ^^

    • Je commence à désespérer au sujet de Gu Hye Sun. Le pire c’est qu’elle sait jouer correctement ! Elle est même l’un des rares actrices qui me touche sincèrement quand elle se concentre sur les émotions de son personnage. Il faut que quelqu’un lui dise qu’elle arrête d’en faire trop…mais j’ai l’impression que c’est de pire en pire.

  3. Aucun de ces dramas me tentaient donc bon, sauf Bachelor’s Vegetable Store pour le casting, donc jvais quand même le tenter^^

    Sinon pour The Musical jme suis arrêtée à l’épisode 7, et ton commentaire me donne pas du tout envie de recommencer, ça va faire de la place sur mon DD^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s