[MAJ-Infinite] K-Christmas Special !

Le monde de l’entertainment fait tous les ans des pieds et des mains pour Noël. Je vous propose une petite sélection toute simple (sans beaucoup de développements, je manque de temps) de chansons, de films et de photoshoots pour marquer le coup !

Kpop


A l’occasion des fêtes les grosses maisons de production comme SME, Star Empire, Starship, JYP Nation et la YG Family réunissent leurs idoles dans un MV qui se veut convivial autour du thème de Noël. Pour la plupart je les trouve un peu forcés, mais une maison de production se détache des autres : Pledis. J’aime beaucoup leurs Christmas Specials, en particulier Love Love Love des After School. J’ai aussi mis des chansons que d’autres artistes ont sorti hors d’un projet spécifique aux fêtes, mais en rapport avec le sujet. Si vous voulez écouter un album de Kpop à Noël, écoutez Last Fantasy d’IU. L’album est superbe, et IU semble née pour chanter sur ce thème.

MAJ : J’ai ajouté le MV des Inifnite, sorti tout récemment ! C’est bien une chanson pour Noël, mais elle conserve la signature du groupe. C’est l’une des plus jolies du lot et elle est assez solide pour avoir autant de valeur qu’un nouveau single.

Infinite – White Confession (Lately)

After School – Love Love Love

IU – You & I

DBSK – Winter Rose

JYP Nation – This Christmas

After School & Son Dam Bi – Love Letter (Happy Pledis)

Younha – All I Want for Christmas is You

Only Love (ballade) – SM Winter MV (DB5K, Super Junior, Boa, CSJH The Grace)

IU, Younha, Brian Joo et autres artistes : Christmas Wish

SHINee et KARA – Douce Nuit/Jingle Bell Rock

SNSD – Santa Baby ! (et Genie)

KFashion

Yoo In Na pour Elle

Kim Ji Won pour Vogue Girl

Son Ye Jin pour Allure

Hwang Jung Eum

Lee Yo Won pour In Style

Woori pour Céci

Choi Ji Wo

Kmovies

A Noël on aime bien regarder des films qui font pleurer et qui réchauffent le cœur. La famille, la générosité et l’amour sont des thèmes incontournables !

Late Blossom

C’est l’histoire de deux couples : une rencontre tardive, et un homme qui prend soin de sa femme atteinte d’Alzheimer. Ils habitent dans le même quartier, et de nouveaux liens se créent…plus d’informations sur ce petit film indie qui a marché du tonnerre ici.

My Love (aka Love, First)

video.php?table=film&id=11747 (trailer)

Un film choral sur le miracle de l’amour sorti en décembre 2007 avec Choi Kang Hee, Jung Il Woo, Uhm Tae Wong et Lee Yon Hee (entre autres). Une critique ici.

Suicide Forecast

Celui-là je viens de le voir, et il remplit tous les critères du parfait film de Noël (même si le film n’a pas été tourné cet hiver et même si les fêtes n’y sont pas présentes). Mon film de Noël préféré toutes catégories confondues c’est Tokyo Godfathers, et Suicide Forecast a un peu le même genre de personnages marginaux au grand cœur et de miracles du partage et de la générosité. J’ai écrit un petit résumé et une critique :

Ce n’est pas un chef-d’œuvre bouleversifiant du septième art, mais un touchant drame burlesque dont ces réalisateurs Coréens ont le secret. Suicide Forecast nous embarque à la découverte de trois suicidaires : une jeune chanteuse de bar endettée qui s’est construit son logement dans un camping-car désaffecté au bord du fleuve (Seo Yon/Younha), un SDF souffrant du syndrome de Tourette qui fait le tour du quartier tous les jours pour trouver du travail afin de subvenir aux besoins de sa sœur et de sa nièce (Young Tak/Im Ju Hwan), une veuve avec quatre enfants à charge dans les quartiers pauvres de la ville, ces fameux quartiers à flanc de montagne que l’on voit toujours menacés de rénovation, entraînant l’expulsion forcée des locataires (Bok Soon/Jung Sun Kyung). Tout a commencé il y a deux ans, lorsqu’une simple course-poursuite a eu des conséquences terribles pour ces trois personnes. Le carambolage a fait deux morts (le frère de Young Tak, le mari de Mme Choi) et a choqué pour toujours la jeune chanteuse qui a indirectement causé le drame. 

Seo Yon,  Young Tak et Bok Soon vont trouver Mr Oh, un agent d’assurance qui vient de fermer boutique. Il les redirige vers Bae Byung Woo (Ryuu Seung Beom), un jeune agent qui leur fait signer un contrat d’assurance vie pour remplir ses quotas, en fermant les yeux sur une règle d’or du métier : ne jamais contracter avec des personnes ayant des antécédents suicidaires. Deux ans plus tard, Byong Woo a fait une carrière brillante et le patron d’une boîte prestigieuse lui propose un poste. Mais l’un des clients de l’agent se suicide juste après avoir conclu un contrat d’assurance-vie avec lui, et il se retrouve sous l’opprobre de ses proches qui regrettent son attitude blasée de commercial hypocrite. L’un de ses collègues et amis ressort les dossiers des trois suicidaires et lui demande d’aller les voir pour les convaincre de changer de contrat. C’est ainsi que Byung Woo commence un drôle de porte-à-porte sur les quais et dans les quartiers pauvres, réalisant peu à peu la vacuité des slogans qu’il assène.

Le danger était de tomber dans la facilité, et le scénario se permet tout de même de donner un peu trop largement dans le pathos. Il se rattrape avec un final haletant et touchant. Ce côté féérique l’empêche d’être un film social intéressant, mais il en fait un superbe conte de Noël, réconfortant comme tout.

Et c’est tout ! J’espère que ça vous a plu, et je vous souhaite (en avance) un très joyeux Noël !

4 réflexions sur “[MAJ-Infinite] K-Christmas Special !

  1. J’ai regardé Suicide Forecast grâce à toi et j’ai vraiment bien aimé ,même un peu plus que Sunny .Je ne savais que Im Ju Hwan jouait dedans ,j’étais trop heureuse et je trouve qu’il s’en est bien sorti.J’ai aimé chacun des perso ,j’ai toujours peur qu’un des perso m’intéresse beaucoup moins que les autres mais ce ne fut pas le cas.L’histoire n’est pas révolutionnaire comme tu le dis,le héros qui se fiche de ses clients sauf pour se faire des tunes puis au bout du compte ,il finit par vraiment s’en soucier. Mais j’ai trouvé qu’ils s’en sont bien sortis côté scénario car on est emporté dans leurs histoires et le happy end m’a même paru assez naturel .Pour moi le meilleur atout du film c’est le talent des acteurs et j’ai hâte de me faire un autre film avec Ryuu Seung Beom !!
    J’ai envie de regarder The injust mais je veux pas faire des cauchemars c’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai pas vu The chaser et plusieurs autres.Comment tu l’as trouvé???

    • Coucou ^^ je suis contente que SF t’ai plu, c’est vraiment une petite perle passée quasiment inaperçue.
      J’ai vu récemment The Unjust, et j’ai un projet de page ou d’article sur les dramas par année (2010 pour ce film) où je reviendrai sur les films Sud-Coréens que j’ai vu (ça me prends moins de temps que des articles individuels). C’est ce que j’appelle un film coup-de-poing, qui s’en prend de manière acide et presque cynique à la corruption du système judiciaire de la Corée du Sud. Si tu le regarde tu pourra revoir Ryuu Seung Beom dans un rôle complexe, et surtout l’un des plus grands acteurs du pays : Hwang Jung Min. Le film ne fait pas vraiment peur, la plupart du temps la violence est plus psychologique que physique et l’intrigue est un peu compliquée à démêler, mais une fois qu’on est rentré dedans ça devient intense. Le final est sublime.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s