Me Too Flower : Premières Impressions

L’avantage avec les mauvais dramas, c’est qu’on trouve toujours facilement ce qu’on va écrire dessus sans trop se creuser les méninges. Ça fait une semaine que j’édite l’article sur A Thousand Day’s Promise, et celui sur Me Too Flower m’a pris à peine vingt minutes. En un mot : reposant. 

Je vous raconte ça en quelques mots : L’absence de promotion et la routine de son job de policière ont rendu Cha Bong Sun (Lee Ji Ah) amère et plutôt désagréable avec les autres. Elle fait une scène à son lieu de travail et ses supérieurs l’envoient consulter un psychologue (Jo Min Ki). Elle croise le chemin de Seo Jae Hee (Yoon Si Yoon), un gardien de parking. C’est en réalité le riche partenaire de Park Hwa Kyung (Ha Go Eun). Ils ont crée ensemble une marque de lingerie, et Park Hwa Kyung joue le rôle de la gérante en public tandis que Jae Hee crée les designs et se fait passer pour M. Tout-le-monde, intéressé de savoir ce que ressentent ses propres employés. La cinquième roue un peu inutile mais charmante du carrosse est Kim Dal (Seo Hye Rim), une jeune fille dépensière et frivole qui semble un peu trop préoccupée par les prix des robes qu’elle admire pour être l’héritière pourrie gâtée dont elle veut donner l’image.

Ça faisait longtemps qu’un drama m’avait autant déplu. Pourtant j’ai bien aimé les travaux précédents du scénariste, Kim Sam Soon et What’s Up Fox, mais quand je pense à la manière éclatante dont ils avaient commencé, m’impliquant immédiatement pour l’héroïne, je ne peux pas m’empêcher d’être déçue par cette introduction sans saveur où j’ai eu l’impression de voir une succession de scènes de disputes et de scènes comiques sans fil conducteur. Des gifles et des coups de pieds, une héroïne brutale avec beaucoup de répondant, des répliques qui fusent et qui retombent dans le vide faute de timing et un réalisateur qui a oublié en route la cohérence et plein d’autres choses encore, mais j’y viens.


L’élément salvateur aurait pu être le rôle de Yoon Si Yoon : un héros riche et sympathique à l’origine de sa propre fortune qui s’ est impliqué dans toutes sortes de petits boulots pas très valorisants le jour pour gérer une boîte de lingerie la nuit, ce n’est pas tout le temps qu’on peut voir ça dans un Kdrama. C’est comme s’ils avaient décidé de faire un « tout-en-un » en faisant du héros un mix entre le business man hautain et l’adorable dongsaeng. Le hic : Jae Hee (Yoon Si Yoon) n’est pas supposé être plus jeune que Bong Sun (Lee Ji Ah). Et c’est là où ça coince. C’était Kim Jae Won qui était prévu à l’origine pour le rôle, et il aurait été parfait. Mais pour le coup quitte à recruter au dernier moment un acteur aussi jeune et aussi inexpérimenté qui ne correspond pas au rôle initial, il aurait fallu reporter encore la date de diffusion pour réécrire son personnage de manière crédible. Mais justement Yoon Si Yoon a été engagé parce qu’ils n’ont pas voulu attendre plus longtemps. Autrement dit, un vrai cul-de-sac, à se taper la tête contre les murs. Le casting féminin est pas mal, mais j’ai la furieuse impression que chacune joue son répertoire habituel sans aucun souci de cohérence avec le reste. Lee Ji Ah crie et ronchonne, Seo Hye Rim fait la princesse, Ha Go Eun la femme fatale. Meh, déjà-vu, déjà-vu, déjà-vu.

Les thèmes abordés ? Idem, on nage en terrain connu : la crise de la trentaine pour une célibataire qui commence à être aigrie et qui dort dans un pyjama que j’aurais refusé de porter à 12 ans, évidemment sans amis, et cette fois sans parents…du tout, pour l’instant. Ouch. J’ai lu d’autres informations sur les personnages sur soompi, et ça me donne plus envie de fuir qu’autre chose (Spoiler) : Jae Hee a perdu ses parents très jeune dans un accident de voiture (sans blague…l’habitude commence à me rendre cynique) et a été forcé de travailler pour survivre. C’est grâce à Hwa Young qu’il a pu s’en sortir, mais il a causé la mort de son mari et continue de vivre avec cette culpabilité. Kim Dal est la demi-soeur de Bong Sun (encore une fois préparez les mouchoirs ça sent le pathos à plein nez) et elle sera manipulée par Hwa Young, ne me demandez pas comment et pourquoi. Et soudain, je suis contente de ne pas avoir accroché.

Réalisation : D Eh oui, ça m’arrive de descendre plus bas que C quand ce que je vois me désespère. J’ai craqué principalement à cause d’une scène où le héros devient agressif et laisse remonter à la surface ses vieux traumatismes. C’était tellement mal fait que je n’ai pu que m’esclaffer devant tant de maladresse pour ce qui était censé produire de la tension. Mais ça ne veut pas dire que cette scène est l’exception qui confirme la règle : le reste est du même acabit. Si le pilote est comme ça, qu’est-ce que ça va être pour la suite ? Originalité : zéro. Ha Go Eun sirote son café dans des décors feutrés sur une musique sensuelle (placer Ha Go Eun dans un tel environnement est un pléonasme), le personnage de Seo Hye Rim est bien écrit mais tout chez elle hurle l’imposture, merci pour la surprise PD-Nim, etc. Ambiance et fluidité des flashbacks et des transitions ? zéro. On repart avec le souvenir d’une véritable cacophonie. Nous avons aussi droit à des plans du genre « la visite virtuelle du musée », un plan douche de Si Yoon complètement raté (je ne savais pas que c’était possible de rater un plan douche mais ils l’ont fait) et des effets de montage qui feraient rougir un créateur de MV. Je n’ai pas mis moins grâce aux jolies pistes indies et jazz.

Casting : C J’ai déjà dit tout ce que j’en pensais. Un miscasting gênant, et des acteurs corrects à qui on ne propose aucun challenge par rapport à ce qu’ils ont déjà joué. Les deux acteurs principaux sont les plus faibles du lot. 

Scénario : B + C’est tout de même un scénariste confirmé, mais pour l’occasion j’ai le sentiment qu’il commence à se répéter en particulier au niveau de l’écriture de ses personnages. Je pense sincèrement que ça aurait pu être très drôle et même touchant entre les mains de quelqu’un de plus inspiré, et avec deux leads plus matures. Avec le casting actuel, le pairing le plus intelligent et le plus sensé aurait été celui de Seo Hye Rim et de Yoon Si Yoon. Il est vraiment trop jeune pour les autres, et c’est la seule avec qui il a de l’alchimie.

Verdict : Bad Kimchi. Blergh. Lorsque beaucoup de comédies romantiques essaient avec plus ou moins de pertinence de trouver de nouvelles choses à dire, Me Too Flower apparaît comme un drama mou du genou et désordonné qui se regarde le nombril comme fasciné par sa propre inertie créative. Le scénario s’éparpille, les gags sont limités par une mise en scène d’une maladresse désespérante et le tout s’effondre rapidement après nous avoir vaguement fait profiter du comique de situation. Je peux accorder au drama son imprévisibilité, mais je n’en vois pas l’intérêt lorsque le destin des personnages me plonge dans une vaste indifférence. Prête à apprécier une bonne comédie loufoque, j’ai terminé le drama avec le même regard désabusé et irrité que lance Lee Ji Ah à ses collègues, le sourcil froncé.

10 réflexions sur “Me Too Flower : Premières Impressions

  1. Arf :( Dommage pour les acteurs. Vu ce que tu racontes, c’est à se demander pourquoi machin qui s’est blessé et a été remplacé tenait tant que ça à jouer le héros.

    • Je pense que c’est parce que le rôle semble avoir été écrit pour lui. En tout cas c’est vraiment son genre, du sur-mesure. Kim Jae Won aurait été parfait, et Yoon Si Yoon n’a pas le gabarit pour le remplacer (dans la screnncap du haut ou dirait que Ha Go Eun est une cougar qui a eu le coup de foudre pour un copain de son fils, embarrassant alors qu’il est censé être son partenaire).

  2. Alors je ne suis pas d’accord avec votre critique.. Je pense que vous y allez un peu fort! Le casting il est super, pour un acteur qui a été choisi au dernier moment je trouve que Yun Si Yun se défend super bien et je trouve que le rôle lui va super! Personnellement je ne vois pas Kim jae won jouer ce rôle même si c’est un acteur que j’adore. Voilà je voulais juste vous dire que votre jugement est dure de part le faite que vous n’avez pas donné une chance à Yun si yun puisque vous aviez déjà en tête de voir Kim jae won dans ce rôle.

    • Mon jugement est peut-être dur, mais je ne suis pas là pour arrondir les angles (et ça ne va pas aller en s’arrangeant si ils continuent de faire des choix de casting hasardeux ou commerciaux). Défendez l’acteur autant que vous en avez envie, mais éviter de le prendre trop personnellement et de me juger dans la volée en supposant que je n’ai pas donné sa chance à Yoon Si Yoon. De une j’ai simplement dit qu’il ne correspondait pas au rôle (j’ai parlé de miscasting, pas de mauvais jeu d’acteur) et de deux je ne suis même pas particulièrement fan de Kim Jae Won (il aurait collé au rôle beaucoup mieux pour des questions de gabarit et d’âge).

  3. Je dis juste que votre critique est assez dure, je ne vois pas pourquoi vous vous emportez comme ça j’ai aussi le droit de donner mon avis. Enfin bon moi je trouve qu’il se défend super bien pour un « jeune acteur ».

    • Je n’apprécie pas que l’on me prête des propos et des pensées que je n’ai jamais eu, et surtout que l’on me juge sur ces présuppositions. Autrement je vous laisse évidemment dire tout ce que vous voulez (sinon j’aurais supprimé votre commentaire purement et simplement).
      Concernant ma réaction : que ce soit sur mon blog ou ailleurs, j’en ai plus qu’assez de voir des commentaires du genre « vous ne pensez pas comme moi, je ne suis pas content(e) ». C’est complètement stérile, et encore une fois je le répète et je le répèterai toujours : heureusement que nous avons des opinions et des appréciations différentes (des acteurs en l’occurrence) sinon le monde serait bien ennuyeux. Si vous voulez me contredire faites-le de manière didactique sans vous en prendre à ma liberté de penser et d’écrire mon opinion, qui plus est sur mon blog.

  4. ton point du vue et très intéressant moi au contraire j’ai trouvé l’acteur principal super de plus j’ai bien ressentis ces émotions idem pour l’actrice mais je suis d’accord avec toi sur un point la différence d’age est flagrante conclusion moi j’ai vraiment aimé ce drama
    a plus pour d’autre articles

    • Merci pour ton commentaire ! Je fais partie de ceux qui ne supportent pas Lee Ji Ah et je n’ai pas réussi à adopter le fameux « suspension of disbelief » (on met en suspend son incrédulité par rapport aux absurdités d’une fiction) pour voir autre chose que ces problèmes techniques.

  5. Moi,personnellement j’ai adorée ce drama.
    J’ai trouvé l’actrice principale magnifique de même pour Yoon Shi Yoon que j’adore! Il arrive à transmettre des émotions rien qu’avec son regard(en plus il est trop beau :p)
    Le scénario était vraiment bien et les acteurs aussi.
    Après chacun son opinion :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s