Ikemen Desu Ne : Quelques pensées sur le pilote du YAB Japonais

OMO un drama Japonais présenté sur mon blog ? Oui un Jdorama, mais en rapport tout de même avec les Kdramas : je vous présente quelques impressions sur Ikemen Desu Ne ? L’adaptation Japonaise de You’re Beautiful. J’ai regardé le pilote d’Ikemen  plutôt dans l’idée de faire un constat des dégâts en m’attendant à quelque chose d’hystérique et de ridicule , mais finalement c’est devant un autre problème que je me suis retrouvée.

Le principal reproche que j’ai à faire concerne la fidélité quasi mimétique par rapport à l’œuvre originelle. Je suis contente qu’ils aient conservé l’esprit du drama Coréen, mais de là à nous sortir un copié-collé scène par scène, parfois même plan par plan, costume par costume, décor par décor ? IKemen a visiblement un gros problème d’identité, et plutôt que d’utiliser le même concept à leur profit en essayant de faire mieux, ils n’ont pas pris de risques. Comme le scénario des sœurs Hong est vraiment bien ficelé ça fonctionne, mais au final on se retrouve à jouer au jeu des sept erreurs. Ils ont même repris les chansons de l’OST et le nom du Boys Band ! Bref même personnages, même dialogues, même situations, mêmes chansons…on nage en terrain connu et reconnu.

Le drama essaie bien de créer quelques histoires de son cru, mais on tombe sur des mini problèmes à surmonter très prévisibles. Par exemple le coup du directeur de l’orphelinat qui refuse le concert de charité des A.N.JELL parce qu’il ne pense pas que « des idoles comme eux puisse comprendre ce que ressentent les petits orphelins » (har har har de une qu’est ce qu’il en sait, de deux ce n’est pas comme si des Yakuzas leur donnaient de l’argent pour acheter leur place au paradis) pour que Mio puisse nous sortir un joli discours bien niaiseux touchant sur son expérience, je l’avais vu venir à des kilomètres. Les soeurs Hong ont fait un travail de pro sur ce drama et j’ai peur des idées perso de cette équipe, si elles sont aussi mauvaise que celle-là. On a bien une pseudo justification du directeur comme quoi l’attitude d’un chanteur qui avait fait un concert pour eux n’avait pas souri après sa représentation et blessé les sentiments des enfants et sa fierté, mais je suis déjà exaspérée par ce prétexte scénaristique bidon (sans compter qu’au final c’est le directeur de l’orphelinat qui devient insultant et même menaçant). Je ne vais pas examiner dans le détail les moindres scènes ou répliques qui m’ont posé problème, mais cette histoire facile m’inquiète beaucoup sur la suite du scénario. Au final les A.N.JELL doivent bien interagir avec les enfants pour éviter d’être trollés par les internautes et les paparazzis. Comment sommes-nous arrivés à suivre une story-line aussi cliché avec un scénario de base en or ? Idem pour la promesse des jumeaux, dont le sort tragique est beaucoup trop martelé à mon goût. J’ai peur qu’ils ne soulignent avec force la grosse faiblesse de YAB : le mic-mac familial de Mi Nam et de Tae Kyung, déjà bien insipide à l’origine et qui aurait pu largement être évincé dans cette version.

D’autres modifications font couler le drama au lieu de mettre en valeur une quelconque originalité. Deux choses m’ont frappées : la « censure » ou atténuation des éléments subversifs du drama Coréen, et second élément qui en découle : c’est beaucoup moins drôle. Il s’agit de petit détails comme le bruit que fait Mio (Mi Nam) lorsqu’elle vomis dans la bouche de Ren (Tae Kyung) qui disparaît dans cette version, le fait qu’elle ne crache pas sur la bougie pour l’éteindre mais qu’elle souffle dessus, ou bien encore le fait qu’elle ne nettoie pas le derrière des statues de dieux grecs nus mais plutôt un buste tout à fait chaste. Et les danseurs ne sont pas nus dans les vestiaires ! L’humour subversif et décalé passe à la trappe pour laisser place à quelque chose de plus propre, qui perd au passage la saveur de ces scènes. L’autre élément qui m’a frappé est cette propension à rendre des scènes absolument hilarantes vraiment déprimantes. Dans YAB lorsque Mi  Nam rentre dans la chambre de Tae Kyung et renverse tous ses CD en se prenant sur le dos son étagère, Tae Kyung fond sur elle, un trophée lui tombe sur la tête, elle s’évanouit et tout le monde débarque lorsqu’il se penche vers elle avec le trophée à la main. Il se défend d’un air suspect en disant « c’est pas moi ! »  et je suis morte de rire.

Dans Ikemen la scène tourne au vinaigre : tout le monde débarque immédiatement pour assister au discours furieux de Ren qui jette sa colère froide au visage de Mio. Ouch. C’est dur, et je ne pense pas que c’était nécessaire de durcir le ton à ce point. Mi Nam et Tae Kyung sont censés avoir une relation houleuse mais hilarante d’un point de vue extérieur, et Tae Kyung se retrouve très souvent comme le dindon de la farce pour notre plus grand plaisir. Ici Ren me rappelle plus le Sano de Shun Oguri dans HanaKimi. Epic Fail. Je savais que l’équivalent Japonais de Tae Kyung souffrirait beaucoup de la comparaison avec le Tae Kyung de Jang Geun Seok, mais là c’est presque énervant.

En ce qui concerne les acteurs, c’est plutôt une bonne surprise : je m’étais préparée à bien pire. C’est du bon travail pour des newbies, et même s’ils essaient visiblement trop fort de ressembler à Hong Ki, Jang Geun Seok, Park Shin Hye, UEE et Jung Yong Hwa (sans parler des acteurs secondaires), ils ont chacun leur charme. Plutôt un charme intérieur que physique d’ailleurs. L’actrice qui joue Mio (Mi Nam) est bien choisie et correspond bien à l’image du personnage, et l »énergie que chacun met à interpréter son rôle compense le manque d’originalité de leurs prestations. Pour la réalisation : on oublie vivacité des couleurs, dynamique des plans et de la musique pour une copie tristounette. Ceci dit les instrumentaux sont bien employés et agréable à l’oreille, bon point pour le dorama. Les écarts de budget se font tout de même sentir, en particulier pour la crédibilité de la popularité d’A.N.JELL. Engager les leaders des CN.BLUE et des FT. Island en plus de Jang Geun Soek est une chose, essayer de lancer un nouveau groupe de Johnny’s sans beaucoup d’expérience en est une autre. Leur faire chanter les mêmes chansons met en évidence les faiblesses de ces petits nouveaux.C’est particulièrement flagrant pour Ren (Yuta Tamamori) qui malheureusement pour mes oreilles chante légèrement faux lorsqu’il veut faire moduler sa voix. Pour le vocaliste du boy’s band N°1 du Japon, c’est moyen. Démonstration et comparaison :

La seule qui se défend mieux que son homologue Coréenne  au niveau du chant c’est l’actrice principale, Takimoto Miori. Si c’est bien sa voix lorsqu’elle chante (à vérifier, c’est plus une actrice qu’une chanteuse si l’on s’en tient à sa page Wiki).

Bref arrêtons-là l’hécatombe parce que plus j’y réfléchi et plus j’ai une vision négative de ce drama plutôt inoffensif, qui ne mérite pas de se faire descendre. Je pense que c’est préférable de ne pas avoir vu You’re Beautiful pour profiter pleinement d’Ikemen. La première partie de l’épisode était bonne parce que c’était YAB All Over Again, mais la seconde partie, basée sur une histoire nouvelle échoue à rester au même niveau. Est-ce qu’Ikemen est un mauvais drama ? Pas vraiment; mais ce n’est pas un bon drama non plus. Il n’a rien du ridicule que je craignais, et s’avère même plutôt divertissant la pluapart du temps. Si vous avez déjà vu YAB c’est comme boire de l’eau après avoir goûté à de la limonade. C’est la même chose, sans les bulles.

Jeremy, que t'ont-ils fait ? T_T

11 réflexions sur “Ikemen Desu Ne : Quelques pensées sur le pilote du YAB Japonais

  1. C’est toujours très difficile de juger les 2ème versions !

    Pour exemple, j’ai eu énormément de mal quand j’ai vu ce qu’avaient fait les coréens de Méteor Garden et HYD ! (J’étais outrée que le Domiouji soit Jun Pyo devienne une poule mouillée qui s’accroupie devant sa fiancée pour la supplier de le laisser aimer Tsukushi (Jandi) ! Mais c’était pas ça dans le manga, du tout, du tout !!! et que l’histoire soit pervertie pour les fans de Kim Hyun Joong car on avait plus de scènes avec lui et jandi que le héros et jandi !…bref…)
    Meteor Garden sera toujours la référence pour moi car le plus fidèle!
    Idem avec Hotelier version coréenne et japonaise (Aie!) !
    Pour nuancer…on m’a dit que The devil (Jo Ji Hyun) était pas mal en version japonaise (Maou)

    Je pense qu’effectivement quand on n’a pas vu la version originale…les « re » passent mieux car il ne souffrent pas de comparaison !

    Je me demande ce que va donner la version taiwanaise de Skip Beat (avec Siwon) et si les coréens vont l’adapter à leur tour !
    Idem la version Taiwanaise de Brillant Legacy avec Jerry Han!

    • Le gros problème avec Ikemen c’est qu’ils ont vraiment pris chaque scène au pied de la lettre et au final c’est juste une pâle copie. J’aime bien lorsqu’un remake essaie de jeter une lumière nouvelle sur l’histoire et les personnages, mais en l’occurrence ça perds tout intérêt. J’avais complètement oublié que Brilliant Legacy allait être adapaté en Jdorama ! Pour le coup ça m’intéresse, j’ai trouvé le Kdrama beaucoup trop long alors pourquoi pas un format plus court à la Japonaise ?

  2. En effet Takimoto Miori est bien chanteuse/danseuse à l’origine~ elle était une membre du groupe SweetS de chez avex, séparé en 2006 mais très prometteur (on leur doit la première version de Love like candy floss)
    C’est donc bien elle qui chante dans le drama : )

  3. je ne suis pas vraiment d’accord avec toi, je trouve que le drama a son charme mais juste pr savoir as-tu bcp de jdramas à ton actif (car tu semblais dire ds ton article que tu ne faisais jamais d’articles sur les jdramas) ? Moi je trouve que malgré le début un peu trop copié collé, il commence à prendre ses marques et on ressent plus le côté drama jap (ça c’est plus ds le 2e épisode).
    Je te l’accord le lead est assez faible comparé à Jang Geun Suk et il chante pas très bien, mais ça passe, j’attends de voir les autres épisodes avt de me prononcer.
    J’aime bien l’actrice jouant Mio, elle fait moins ds le mignon tout plein comme Park Shin Hye en plus je trouve qu’elle passe mieux en garçon (on voit qd mm que c’est une fille), c’est juste que ça passe mieux étant donné que ce sont des jap’
    Tu vas me trouver bizarre ms je trouve que les chansons sonnent mieux en japonais en coréen, je ne dis pas que le lead chante mieux attention.

    • Je n’ai pas compté mais j’en ai vu assez et genres assez diversifiés pour me faire une idée précise, et j’ai quelques fiches en réserves que je pourrais ressortir un jour. Disons qu’après des années et des années d’immersion dans la pop culture Japonaise via mangas, animes et enfin doramas j’avais vraiment besoins de passer à autre chose pour éviter l’overdose.
      Ikemen en général n’est pas mauvais, mais je pense que j’ai vraiment été agacée de voir d’un côté You’re Beautiful copié-collé et de l’autre de le voir vidé de sa substance, et surtout des petits détails qui faisaient tout son charme. J’ai l’impression de regarder encore une autre RomCom conventionnelle et prévisible, et cette histoire d’orphelinat m’a tellement mise hors de moi que j’ai décidé de ne pas pousser plus loin avec ce scénariste. J’irai te lire si tu écris sur la suite parce que je suis tout de même curieuse de voir quelle direction ils vont prendre ^^

  4. Je suis parfaitement d’accord : Ikemen desu ne, c’est du You’re Beautiful mâché et recraché à la hâte. Je n’ai pas détesté, et à vrai dire j’attends même la suite avec impatience, mais c’est juste parce que YB est et restera sans doute mon drama favori de chez favori. Rien qu’en reregardant quelques extraits, j’ai envie de me le revisionner en entier !
    Bref, c’est pour ça que je regarderai sans doute IDS jusqu’au bout ; parce que c’est sympa et que ça rappelle de bons souvenirs. Mais comme tu l’as dit dans ton article, il y a quand mêmes pas mal de trucs ratés et c’est bien dommage. Pour ce qui est du fait qu’ils reprennent presque exactement les mêmes scènes, eh bien moi ça m’a plutôt soulagé, sentiment qui s’est consolidé en découvrant la scène catastrophique à l’orphelinat… Je me suis alors rappelé pourquoi je ne regardais plus de j-dramas : le sentimentalisme surrané, genre « je vais faire de mon mieux » avec poings en l’air, yeux brillants et violons en fond musical. I HATE THAT ! Et le fait que [SPOILER] Mio s’évanouisse parce qu’elle a trop travaillé… *gros soupir* Passons. Oui, le directeur est grotesque, pas crédible du tout, et le reste de la scène ne l’est d’ailleurs pas non plus. Qui se ressemble s’assemble comme on dit. Grosse déception donc pour ce qui est du côté novateur de ce drama, tout simplement raté.

    Par contre, j’ai bien aimé le fait qu’ils chantent les mêmes chansons et qu’ils aient repris le nom du groupe, parce que vu comment c’est quand ils innovent, je n’ose même pas imaginer ce que ça aurait pu être. Du coup je dis merci.

    Quant aux membres du groupes, enfin les acteurs quoi,… Niveau leader, ça peut encore le faire. J’aime beaucoup… je ne sais pas son nom, celui qui joue le rôle de Ren. C’est il me semble son premier rôle ? Il est d’après moi très réussi, il ne surjoue pas, il tient bien son rôle, rien à dire. Mio n’est pas mal non plus, très mignonne – mais je préfère contrairement à toi la voix de Park Shin Hye, qui, même si elle n’est pas inoubliable, a rendu la scène où Tae Kyung fait mine de déchirer le contrat juste énormissime. J’en ai encore des frissons partout.
    Ah oui, et je me pose une question en regardant IDS : est-ce un fait exprès, le coup du « Ren et Nana » ? o_o C’est quand même une sacrée coïncidence qu’ils nous aient ressortis les mêmes noms que le manga éponyme !

    Bref, dans l’ensemble j’aime, parce que comme je l’ai déjà dit, ça rappelle de bons souvenirs. Mais Ikemen desu ne ne tiendrait pas trois secondes si on essayait de le comparer à You’re Beautiful. Ce drama est parfait pour moi, et IDS est quant à lui bien loin de l’être.

    • AU CONTRAIRE
      je trouve que le plaisir qu’on a a voir « ikemen desu ne » vient justement du fait qu’il est très proche du drama original. On sait a l’avance cequi va se passer, mais on attend avec impatience de voir comment ils vont le réinterpréter dans la version japonaise. le coup des chansons qui sont les memes, desrépliques memes identiques donnent plutot un coté attendrissant et meme parfois mélancolique au drama, puisqu’il nous rappelle « you’re beautiful » qui a été vraiment très apprécié.
      Je pense que ce drama ne se veut pas quelque chose de mieux que YAB ou le surpasser, mais au contraire que le coté « copie » est recherché. c’est bien sa que voulaient les fans,non? retrouver YAB -mais avec de nouvelles émotions.. D’ailleurs le fait que jang geun seok apparaisse dans ikemen desu ne, avec une figure de « mentor », et à coté duquel les acteurs japonais ont presque l’air de gamins-et qui découvre tout de suite la vérité au sujet de mio/miko, montre bien la vocation d' »ikemen desu ne » de suivre les pas du drama antérieur.
      donc, au lieu de dire qu’ikemen desu ne est une pale copie, reconnaissez donc le plaisir que vous avez eu à retrouver YAB en regardant le remake japonais, étudiez les différences qui sont intéressantes et donnent une autre vision des choses, une nouvelle perception des caractères et des sentiments, surtout chez ren: il est en effet ici beaucoup plus enfantin et plus accessible, mais aussi plus blessé et bien plus réel. Un ren qui nous donne encore plus d’emotions que jang geun seok qui est une caricature, il faut le dire. dans Ikemen desu ne, la relation entre miko et ren est bien plus palpable, plus réelle, plus kawaii aussi.
      je trouve que le remake japonais n’est donc ni meilleur ni moins bon que YAB.Il n’y a comparaison que pour le plaisir de ses spectateurs. arretez de vous crisper sur une version qui vous a plu, et de partir méfiants regarder le remake en vous disant que de toute façon ce ne pourra pas etre aussi bien que le drama original. justement, l’essence meme de Ikemen desu neest d’etre un remake.
      si vous n’avez pas vu ce drama dans cet esprit, c’est normal que vous n’ayez pas aimé. Moi j’ai adoré :j’ai trouvé ça vraiment plein d’émotions et de souvenirs
      bsxxxx a tous!!
      amicalement

  5. Personnellement, j’ai vu « Ikemen desu ne » d’abord et je trouve la version coréenne très… perturbante et bizarre. Je ne dirais pas qu’elle est mauvaise, ce serait faux, mais les personnages me dérangent et je m’y attache beaucoup moins. Sans parler des chansons, qui en passant du japonais au coréen (dans l’ordre où j’ai vu les versions bien sûr), qui donnent un résultat très étrange. Bref… pour le moment, je n’en suis qu’à l’épisode 6 de « you’re beautiful », mais je préfère largement « ikemen desu ne ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s