Heartstrings/You’ve Fallen For Me : Premières impressions

J’ai vu les deux premiers épisodes d’Heartstrings et…j’aime j’aime j’aime ! Heartstrings est exactement ce que j’attends d’un drama de type « scolaire » sur fond musical. Léger, enlevé, à la fois amusant et émouvant, et cette ambiance décontractée qui correspond si bien à la saison estivale qui bat son plein. A l’université de Lee Gyu Won (Park Shin Hye) et de Lee Shin (Jung Yong Hwa) c’est le temps des célébrations, des petits concerts de groupe…et c’est très rafraichissant d’entrer avec eux dans un environnement qu’il connaissent déjà, sans avoir à affronter les affres d’une nouvelle école. C’est exactement comme ça que j’aurais voulu Dream High : plus de réalisme dans la description de cette période délicate du passage à l’âge adulte, et beaucoup, beaucoup moins de prise de tête. L’enjeu est beaucoup plus intéressant qu’une carrière internationale à la clé pour ces jeunes artistes (en tout cas pour ma part ce twist ne m’intéresse gère) puisqu’il s’agit de remettre au goût du jour le conflit des Anciens et des Modernes. Finalement je n’étais pas loin de la vérité lorsque je voulais que le titre Anglais du drama soit « Guitar VS Gayageum » !

Lee Gyu Won est étudiante du département de musique classique de son université. Elle habite avec son grand-père, très à cheval sur les traditions. Il lui a enseigné l’art du Gayageum, cet instrument à cordes (d’où le parallèle avec la guitare) propice lui aussi à l’improvisation. Ce n’est pas du tout un hasard si la scénariste a choisi cet instrument pour son héroïne : le Gayageum a une place équivalente à la guitare électrique dans un groupe. Lee Gyu Won peut faire des petits solos, et le son se détache des autres instruments. Si c’est vraiment Park Shin Hye qui en joue tout le temps, je suis très impressionnée. De toute évidence elle a bien retenu la leçon, et le montage qui ne retient que ses meilleures performances rend tout à fait crédible la grande maîtrise de son personnage. Lee Shin de son côté est le leader, vocaliste et guitariste du groupe de Rock vedette du lycée, The Stupid. Naturellement comme dans toute université les affinités se créent au sein des membres du même département, et chaque groupe ne peut s’empêcher de vouloir surpasser les autres. Ça me rappelle un peu l’ambiance de mon lycée, les batailles de boules de neige internes VS externes…sauf qu’ici c’est tourné vers la performance artistique, et c’est tout de même plus mature et plus divertissant.

Heartstrings a quelques problèmes notables, notamment de réalisation (une caméra pas très stable et un montage un peu trop brusque (essayez seulement de prendre des screencaps, et vous vous rendrez compte à quel point l’image est floue), mais ce sont des détails qui disparaissent facilement devant une évidente maîtrise du scénario. L’histoire avance vite et j’étais surprise de voir autant de choses se passer en seulement deux épisodes. J’ai lu des avis assez négatifs sur le drama en général, la direction d’acteur et la réalisation, mais je pense que ce n’est pas d’une grande importance puisque c’est largement contrebalancé par le charme de l’ensemble. Oui d’accord Park Shin Hye et Jong Hwa mettent bien plusieurs scènes avant de trouver le bon rythme pour leurs répliques, et la direction d’acteur peut surprendre. Ceci dit j’avais beaucoup aimé ce que Mr. Pyo Min Soo avait réussi à faire faire à Rain dans Full House et j’espère qu’il en sera de même pour Yong Hwa.

Je retrouve dans Heartstring les éléments qui m’avaient plu dans Playful Kiss : une certaine justesse dans la description d’un environnement scolaire, filmé avec empathie et surtout le réel désir de raconter les petites déceptions et les petites joies, les grandes peines et les grand bonheurs des étudiants. Mais qu’en est-il de l’aspect musical du drama ? Personnellement je pense que c’est une réussite. Les concerts de musique traditionnelle sont un vrai délice pour n’importe quel amoureux de la musique. Et la contrepartie moderne représentée par le groupe de Shin assure ! C’est même difficile de choisir lequel l’emporte sur l’autre. Je brûle d’impatience à l’idée d’entendre une collaboration entre les deux (on nous met déjà l’eau à la bouche avec cette double interprétation du répertoire de Carmen). Pour l’instant c’est vraiment ce qui me plaît le plus et ça surpasse même Kim Bum dans Still, Marry Me et Jang Geun Seok dans M3. Peut-être pas encore No Min Woo, mais ceci est un autre débat. J’ai les refrains des morceaux principaux dans la tête, et je les fredonne déjà sans y penser !

Jung Yong Hwa – You’ve Fallen For Me

 


Les personnages secondaires ont beaucoup de potentiel. De Song Chang Ui à la jeune Woori, en passant par Min Hyk, tout sont déjà très attachants. Min Hyuk en particulier attire immédiatement toute l’attention. Je l’aime beaucoup pour des raisons (encore une fois) alimentaires…et lui et moi avons plusieurs points communs : le don de repérer le fumet des cuisines à plusieurs mètres à la ronde et de pouvoir identifier aussitôt la nature de l’aliment…(je ne sais pas si il y a de quoi se vanter =_=), un métabolisme trop friand en énergie qui nous cantonne à la minceur à la limite de la maigreur malgré tout ce que nous avalons (avec pour moi en contrepartie des problèmes d’hypotension et de vertiges), et je suis aussi une vraie pique-assiette, dans le sens le plus littéral du terme. Bref mettre en scène deux jeunes gens ayant un rapport compliqué avec la nourriture (Woori est vraisemblablement boulimique) ne peut que me rallier à leur cause, et c’est un gros bonus qui achève de me rendre ce drama sympathique. Et nous avons même droit à un triangle amoureux secondaire avec ces deux-là et une amie de Gyu Won !

L’alchimie entre Yong Hwa et Shin Hye est déjà bien présente. Je ne savais pas trop quel orientation allait prendre l’intrigue pour les rapprocher, mais dès le début du second épisode les dés sont jetés : Le coup vieux comme le monde du « si tu perd tu sera mon esclave pendant un mois » !  Ahlala, rien de mieux qu’une bonne gueguerre à l’ancienne avec soumissions des prisonniers en règle pour pimenter les choses. Ca doit être l’un  de mes stéréotypes favoris puisque j’accroche à chaque fois (pas étonnant que le seul drama Taïwanais que j’ai réussi à terminer à ce jour soit Devil Beside You…).

A l’origine ce drama était décrit comme un « mélodrame de jeunesse » et même si le ton dominant reste la comédie, les histoires des uns et des autres (le handicap de la professeur de danse, les parents des héros…)  appellent une certaine mélancolie qui pourrait plus tard prend la pas sur le ton enjoué. Je craignais cet aspect du scénario mais finalement c’est fait avec assez de discrétion et de subtilité pour éviter le pathétique. J’apprécie énormément que ces problèmes concernent de près ou de loin la musique. Ainsi l’ensemble reste cohérent, tout comme le message que voudra faire passer la scénariste. Un problème récurrent des histoires secondaires des Kdramas tient dans leur manque de pertinence par rapport à l’intrigue centrale. La délicatesse de Heartstrings est d’avoir su ainsi lier bonheur et mélancolie au même thème principal. C’est une force qui servira le drama par la suite. De plus la réalisation se fait beaucoup plus poétique lors de quelques scènes plus émouvantes. Ainsi le père alcoolique de Lee Shin qui attrape sa guitare pour jouer avec son fils, ou Min Hyk qui porte un toast à la lune…

Je ne pense pas que ce drama fera de bons chiffres d’audience, et je ne suis même pas certaine qu’il réussira à provoquer plus que l’intérêt d’une petite communauté de fans restreints, en raison de son absence de gimmicks. Vous me direz qu’il reste la popularité de Shin Hye et de CN Blue, mais il s’agit de Yong Hwa « Shin Woo », pas de Jang Geun Seok, ni même de Kim Bum qui avaient déjà plusieurs rôles très populaires à leur actif avant d’être lancés sur scène. Pourtant je suis déjà très attachée à cette histoire, à ses personnages, et l’ensemble fait résonner chez moi immédiatement cette fameuse corde sensible dont ils parlent. L’équipe derrière ce film est visiblement très motivée par l’aspect musical, et je pense sincèrement que n’importe qui ayant baigné un tant soit peu dans cette ambiance (que ce soit au conservatoire, dans une chorale, ceux qui ont été membre d’un groupe de rock au lycée, ceux qui ont appris seules ou accompagnés à jouer de la guitare…) peuvent s’y retrouver. Voilà pourquoi toutes les intrigues secondaires de Mary Stayed Out All Night étaient aussi rasantes, et voilà pourquoi l’ambiance ultra compétitive de Dream High me stressait. J’avais juste besoins qu’on me parle en toute simplicité de l’amour de la musique…

Casting : B+ Yong Hwa est encore un peu en décalage. Park Shin Hye est l’héroïne de Kdrama idéale, et tous les acteurs qui les entourent dégagent une aura charismatique non négligeable.

Réalisation : B Je détaille : « A » pour l’OST, les couleurs, décors et costumes, mais C pour le montage brutal et la réalisation technique aléatoire (la caméra est maladroite).

Scénario : A Vous ne pouvez pas savoir combien ça me fait plaisir de mettre une bonne note dans cette catégorie, absolument déterminante pour moi.

Verdict : Good Kimchi + Pour l’instant, c’est mon coup de cœur du mois.

Ces deux-là n'ont pas fini de se chamailler, pour notre plus grand plaisir !

11 réflexions sur “Heartstrings/You’ve Fallen For Me : Premières impressions

  1. Merci pour cette review détaillée qui laisse entrevoir un drama attachant. Tu sais aiguiser la curiosité, même si j’ai un peu peur que ce ne soit pas trop ma tasse de thé (Playful Kill n’avait par exemple pas été un drama dans lequel j’ai pu m’investir et je l’ai rapidement abandonné). Mais j’ai très envie de voir ce que va donner la dimension musicale, et en plus, comme tu le dis, c’est l’été, et quelque chose de léger est parfait pour cette période !

  2. Moi j’ai bien aimé les premiers épisodes, mais je suis pas autant emballée que toi. J’ai le sentiment qu’ils peuvent offrir plus que ça. Mais j’attend de voir la suite, je suis sure que ça deviendra plus intéressant. C’est un peu come lie to me, Au début j’étais déçus, puis après j’ai adoré.

  3. Un grand merci pour cette analyse détaillée. J’ai également fini les deux premiers épisodes et; bien que j’aimerai en faire une plus grande analyse, je vais m’arrêter là…! J’aimerai simplement te demander deux choses. La première est que je suis assez à cheval sur la cohérence et que j’ai zappé un détail qui a fait que je ne comprends pas quelque chose qui me chiffone. Visiblement, comme tu le dis, c’est original que les étudiants retrouvent un univers qu’ils connaissent sans devoir affronter la nouveauté d’une première rentrée. C’est plutôt un bon angle je dirai. Pourtant, bien qu’ils aient l’air  » anciens  » aussi bien Shin que Gyu Won, ils ont l’air de se rencontrer pour la première fois. J’ai dû zapper un détail mais vu qu’apparemment ils ont un cours en commun(ce que je trouve un peu bizarre pour certaines raisons mais je peux me tromper, je verrai ça à tête reposée), ils ont déjà dû se croiser avant, et vu l’engouement de toutes les filles de l’université pour le groupe  » The Stupid « , partagé également par ses amies qui ont l’air aussi d’avoir la même  » ancienneté  » au sein de l’université que nos deux protagonistes, Gyu Won aurait dû en avoir entendu parler, même en restant en dehors de toute cette agitation. Si tu savais m’éclairer…un détail malencontreux m’a peut-être échappé. Voilà, ça c’est dit, je vais maintenant me permettre une seconde chose: pourrait-on continuer à parler de ce drama au fur et à mesure ? Je sais que c’est ce que tu fais et que les commentaires mis à notre disposition installent un certain échange, néanmoins, je me dis que ce ne serait pas plus mal de s’en parler mutuellement, après, libre à toi d’accepter de continuer à me parler ou non, ce n’est qu’une proposition.

    Fin xD~~

    • Mmmh c’est vrai qu’elle aurait dû déjà le rencontrer, mais je me suis renseignée un peu et apparemment la rentrée en Corée du Sud c’est fin mars, et techniquement ils sont en vacances en ce moment (le premier semestre se déroule de mars à mi – juillet et le second commence fin août).

      Le drama se déroule visiblement peu après la rentrée des classes, ce qui expliquerait pourquoi elle n’a pas encore eu vraiment le temps de s’intéresser à Shin. D’autre part Gyu Won est très contrôlée par son grand-père et je me souviens que dans le synopsis du drama on nous l’avait présenté comme une étudiante très sérieuse. D’ailleurs dans le premier épisode ses amies sont étonnées qu’elle ne connaisse pas le groupe The Stupid et la regardent comme si elle tombait de la lune, et c’est clair qu’elle a eu d’autres préoccupations jusqu’ici. De plus si Shin dort en classe comme nous le voyons faire, elle n’a pas dû le remarquer plus que ça. Moi-même je suis un peu dans la même situation à l’université pour mes TD, et comme nous sommes répartis par hasard et que le contenu de la classe change pour chaque matière il arrive souvent que même à la fin de l’année je ne connaisse pas chaque membre de notre groupe, populaire ou pas. Par conséquent ça me paraît plausible.

      Je vais continuer de parler de Heartstrings, mais dans mon bilan de juillet que je suis en train de finaliser ! Si tu préfères vraiment que je publie les articles sur les épisodes 4 à 7 du drama séparément, je veux bien le faire, comme je l’ai fait pour Manny et 49 Days ^^ Merci pour ton commentaire, c’est en effet agréable de pouvoir discuter d’un drama comme ça =D

  4. Je viens de découvrir ton site totalement par hasard et c’est vraiment une bonne surprise !! Mais contrairement à toi je n’ai vraiment pas aimé ce drama, je l’ai commencé avant tout pour Park Shin Hye une actrice adorable que j’avais vraiment aimé dans You’re Beautiful mais elle même n’a pas réussi à sauver le drama. Pour moi, ce n’est qu’un centième coup marketing des producteurs, du même style que Dream High. Le scénario bien que frais et sans prises de tête (c’est un bon point !) reste cependant trop faible et pas assez poussé, certaines choses sont totalement zappées (ex: la boulimie de Woori). Mais le plus gros point faible pour moi reste Jung Yong Hwa. Alors comment dire … je le trouve vraiment médiocre, oui oui on ne peut nier son physique plutôt avantageux ;) mais pour moi il a autant de charisme qu’un poisson mort ! Je l’avais déjà repérer dans YB, mais bon il était débutant et avait un rôle secondaire donc il me dérangeait pas trop mais là catastrophe j’ai l’impression qu’il est encore pire ! Il me rappelle un peu Kim Hyun Joong, autant dans BOF malgré son jeu peu recherché, j’avais totalement craqué (**Il est trop beau !!**) mais dans Playfull Kiss … plus rien alors oui il était toujours aussi beau (et je l’aime tjs autant ^^) mais tout suite en rôle principal ben … toute ses failles sont ressorties. C’est pareil pour Yong Hwa, d’abord comme KHJ, il lui ont collé un perso froid, ce qui lui évite les expressions faciales mais même malgré ça, son visage reste mono-expressif, qu’il soit heureux, qu’il pleure ou qu’il soit en colère, c’est du pareil au même. Les autres persos ne me font ni chaud ni froid, Min Hyuk est trop mignon mais voilà c’est tout, il sert un peu à rien le pauvre et son running gag devient vite lassant, Woori, elle s’en sort plutôt pas mal en rôle de peste mais le meilleur est pour moi le metteur scène qui vraiment bon et j’ai bien aimé celui qui pendant l’audition c’est mis à chanter avec les instrus. Sinon le gros point fort du drama reste avant tout la musique et la dualité Tradi/Moderne. Etant fan de dramas historiques, quel plaisir de retrouver des morceaux traditionnels. Enfin bref, je me suis arrêtée à l’épisode 5 mais grâce à ton avis je le continuerai peut être :)
    Dsl pour le pavé ~~

    • Bienvenue ici Ellow ^^)/
      Mmmh si tu reste insensible aux charmes de Jung Yong Hwa je ne pense pas que continuer soit une bonne idée. J’ai succombé, mais je pars avec un préjugé plus que favorable pour les troubadours à guitare <3
      Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il est comme Kim Hyun joon : Kim Hyun Joon a vraiment un regard (presque) mort tandis que Yong Hwa exprime beaucoup de choses avec ses yeux. Il reste encore un peu coincé mais ces derniers temps j'ai trouvé qu'il faisait de plus en plus de progrès ! Le fait qu'il ait une excellente alchimie avec Park Shin Hye aide beaucoup (j'adore leurs scènes de couples *_*). Bref contrairement à toutes attentes j'ai complètement fondu. En ce qui concerne Min Hyuk ces derniers temps son personnage prend une autre dimension et il a lui aussi fait des progrès. Bref perso je suis totalement sous le charme du drama, mais il faut y être sensible. Par exemple le drama Lie To Me m'a laissée dans une froide indifférence à la limite de l'exaspération mais je connais des gens qui ont absolument adoré.
      Si ça ne fonctionne vraiment pas ce n'est pas indispensable d'insister, mais je pense que ça vaut la peine de pousser jusqu'à l'épisode 7 (le premier tournant du drama). Si après ça ton avis ne change pas arrête définitivement ^^ Merci pour ta réaction !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s