Lie To Me : Premières impressions

Ahlala, Lie To Me, Lie To Me, qu’est ce qu’on va bien pouvoir faire de toi !

S’il fallait comparer les quatre propositions romantiques de ce mois de mai aux élèves d’une classe qui devaient plancher sur le sujet « créez une comédie romantique rafraichissante, drôle et touchante » Romance Town serait le premier de la classe qui repart avec les félicitation du jury, Best Love serait le clown de service plein de bonnes idées mais un peu brouillon, Baby-Faced Beauty la grande rêveuse maladroite et timide pas si niaise que ça qui fait beaucoup d’efforts et qui touche par sa bonne volonté, et enfin Lie To Me serait l’élève plein de capacités mais mou du genou qui a visiblement louché sur les copies de ses voisins et essayé de faire illusion en bourrant son introduction d’un maximum d’idées, sans parvenir à les développer à fond. 

Heureusement que les deux acteurs principaux sont là ! Juste pour eux je vais pousser l’expérience plus loin. Pour l’instant c’est juste divertissant, vite vu vite oublié, espérons qu’ils se débrouillent pour viser plus haut. 

Vous aurez compris que je ne suis pas vraiment en train de crier au génie. J’ai regardé les deux premiers épisodes d’un œil distrait, parfois amusée, parfois déstabilisée, souvent incrédule. Je ne me prononce pas encore définitivement sur le potentiel de LTM, les choses peuvent encore évoluer et le couple n’est pas encore installé, mais pour l’instant c’est un euphémisme de dire que je ne suis pas impressionnée. Je vais faire bête et méchant et aborder en premier ce qui me déplaît pour ensuite me pencher sur les points positifs et le potentiel du drama.

Pas Bien

C’est parti pour le réquisitoire ^^

Les essentiels, je veux bien, encore faut-il savoir innover…


Mes deux griefs principaux contre LTM sont en premier lieu son manque d’originalité et en second lieu sa dispersion. Manque d’originalité parce que tout a un goût de déjà-vu. Franchement j’ai l’impression d’avoir vu tous les clichés d’une RomCom coréenne de base balancés dans un mixeur. Eculé le coup du chaebol prétentieux autoritaire et maniaque de l’ordre, qui cache une blessure secrète, éculé le coup de la jeune femme orpheline de mère tête en l’air et « clueless » qui ne voit pas ce qui se passe sous ses yeux et qui prend des décisions sans penser aux conséquences, éculé le coup du petit frère fugueur qui laisse son grand frère gérer seul les responsabilités de la famille et de l’entreprise, éculé le coup du mensonge embarrassé qui sert de cache-misère à celle qui n’assume pas son célibat…vu, revu et rerevu. Si encore l’angle adopté était original (par exemple les soeurs Hong excellent à détourner ce genre de clichés) mais non, ils adoptent une voie médiane, c’est-à-dire qu’on utilise ces stéréotypes sans vraiment les assumer. La seule grosse innovation apportée est l’origine de la cohabitation : la faire reposer sur un mensonge plutôt que sur un manque d’argent, une dette etc est le gros point fort du scénario. Mais Ki Joon ne prend pas encore part au secret, alors ne crions pas victoire trop tôt. 

Concernant cette histoire de mensonge qui dégénère, je pense qu’il y avait plus de matière à exploiter que ce qu’on nous montre pour l’instant. J’ai vu récemment un chick flick qui m’a beaucoup plu sur le sujet, Easy A (the rumor-filled totally false account of how I ruined my flawless reputation). J’aurais apprécié retrouver la même insolence légèrement cynique de l’héroïne dans le personnage d’Ah Jung, mais je suppose que j’avais placé la barre trop haut. Enfin le rôle de Ki Joon ne représente pas un challenge passionnant pour Ji Hwan. Nous avons un cliché sur pattes très sous-exploité, et j’aimerais bien voir son personnage faire quelques crises de nerfs ou impertinences comme il sait si bien le faire…je veux mon KJH playboy back T_T.

Qui trop embrasse mal étreint

C’est quoi tous ces personnages secondaires ?! Ont-ils oubliés qu’ils n’ont que 16 épisodes pour boucler la série ? J’ai été surprise de découvrir quasiment à chaque scène de nouveaux personnages qui semblent tous avoir une importance dans le scénario. Le problème c’est qu’au final ça nous donne une galerie entière de rivales interchangeables (et encore la rivale N°1 n’est même pas encore apparue !), de collègues de bureau, d’employés, d’amis, de premiers amours, de parents…la dernière fois que je me suis sentie aussi dépassée par le nombre de personnages secondaires c’était au cours du pilote de Tales of Gisaeng, qui prend le temps de bien expliquer les relations et le rôle de chacun…avec  50 épisodes pour développer tout ça ! j’ai peur que Lie To Me ne soit trop ambitieux et ne parvienne pas à faire face correctement à tout ce qu’il a lancé comme développements potentiels . Et puis j’ai envie de leur rappeler qu’on est dans une comédie romantique avec Yoon Eun Hye et Kang Ji Hwan, et qu’on a d’autres choses à faire que de se concentrer sur des sides-stories à n’en plus finir. Dans tous les cas j’ai bien peur que nous soyons perdants : soit ils se focalisent sur le couple principal, et laissent de côté cette galerie interminable (ce qui ne manquera pas de laisser un goût d’inachevé à la fin comme pour It’s Okay Daddy’s Girl qui avait le même problème) soit ils développent tout ce qu’ils ont lancé et donnent un rôle clé à tout ce petit monde, auquel cas je leur souhaite bon courage pour ne pas se perdre en route (et nous avec). 

Petites amertumes de dernière minute


Enfin deux regrets mineurs : les arrangements musicaux et pistes qui accompagnent le drama ne m’emballent pas vraiment. On a des « shoubidoubiwa » intrusifs, des petits morceaux acoustiques qui rappellent vaguement une musique type Hawaïenne qu’on peut entendre sur les répondeurs automatiques des entreprises, des morceaux dignes des vieux jeux vidéos des années 80…bref on dirait que quelqu’un s’est éclaté dans son studio avec des percussions et un vieux synthé, et a déclaré que ce serait parfait pour illustrer ce drama. On est pas sortis de l’auberge. Heureusement le drama se rattrape avec son générique de fin (Shameless Lie de Heo Ga Yun, petit coup de cœur perso >_<) et quelques pistes de guitare plus discrètes. Mon autre regret est plus personnel, je vais faire court : entre Song Joon et moi, ça va pas le faire. J’ai vraiment un problème avec les acteurs qui ont un sourire de psychopathe. Tous bons qu’ils soient, j’aurais toujours envie de fuir loin lorsqu’ils arrivent. Et le personnage en lui-même ne m’intéresse pas beaucoup. Était-il nécessaire de nous infliger encore une fois le coup des frères rivaux, qui tombent amoureux encore une fois pour la même femme ? 

Bien


Voilà, maintenant que je me suis débarrassée des points négatifs, on va pouvoir aborder ce qui fonctionne.

Des efforts payants sur le plan visuel

Le premier gros point fort du drama est son aspect visuel : une mise en scène simple et élégante, des couleurs douces (idéal pour se reposer les yeux après les kaléidoscopiques Baby-Faced Beauty et Best Love), des costumes soignés…et ma première obsession fashion-esque de l’année, avec les vêtements, chaussures et sacs (ce sac bleu….je veuuux) d’Ah Jung. Mettons de côté s’il vous plaît sa tenue de soirée de ‘joli serpent », c’est marrant pour la série mais immettable dans la réalité. Frivolités mises à part, Lie To Me est vraiment un drama lumineux et reposant visuellement. Je n’en suis pas à prendre des screencaps toutes les cinq secondes comme pour Romance Town, mais presque. Yoon Eun Hye en particulier est très bien mise en valeur, la caméra est littéralement obsédée par son visage et on finit par être fasciné par ses traits irréguliers mais charmant (l’un et l’autre vont ensemble comme souvent) sans compter la ligne parfaite de la mâchoire de Kang Ji Hwan…mais je m’égare. Vous l’avez compris, Lie To Me m’a séduite sur ce plan.

Les multiples visages de Gong Ah Jung

Quel plaisir de retrouver Yoon Eun Hye dans un rôle polyvalent qui s’adapte parfaitement au potentiel comique de son visage malléable. L’ex idole de Baby Vox n’a jamais failli à me divertir, même dans le boulgi-boulga indigeste qu’était Lady Castle (aka My fair Lady, aka…etc) malgré sa maladresse. Elle joue Ah Jung sans efforts, avec son habituel charme naturel et ses mimiques impayables qui sont sa marque de fabrique. Si j’ai quelques réserves sur KJH/Ki Joon (je pense que son rôle est en-deçà des ses capacités) le rôle de YEH a assez de faiblesses pour être vraiment attachant.

Vous reprendrez bien un peu de Coffee Couple ?

Lie To Me, c’est quand même la réunion de Kang Ji Hwan et de Yoon Eun Hye dans le même drama. Alors, plus fois plus égale moins ou…plus plus ? Plus plus ! Il me semble avoir dit que même si le drama s’avérait être une bou..euh médiocre, voir ces deux bombes de charisme interagir vaudrait son pesant de cacahuètes. Le drama n’est pas à proprement parler médiocre, c’est juste qu’il a un peu oublié son cerveau en route. Les deux acteurs réunis pallient pour beaucoup aux défauts du drama, si bien qu’on a des difficultés à s’imaginer ce que ça aurait donné avec des débutants ou des acteurs beaucoup moins doués (je préfère ne même pas essayer d’y penser). Bref que ce soit clair : je vais continuer pour eux. Pour Yoon Eun Hye, enfin de retour dans un rôle qui lui va, et pour Kang Ji Hwan et ses costumes impeccables. Je pense que ni l’un ni l’autre ne tienne des rôles majeurs de leur carrière, mais leurs deux précédents dramas et rôles m’ayant largement déçue (Lady Castle et Coffee House) je  suis plus que ravie de les voir retourner vers des personnages qui me sont, faute de mieux, sympathiques (du moment qu’on oublie l’indécis manipulateur de Coffee House et la maladresse de Yoonie en héritière insupportable, je suis contente).

Au final, Lie To Me est un bon divertissement qui demande une certaine indulgence. Pour Yoonie  et Kang, je veux bien faire un effort

Casting : A (Yoon ! Eun ! Hye ! et Kang ! Ji ! Hwan ! et..euh…les autres)

Scénario : C (Presque rien qui ne ressort de l’ordinaire, même les scènes comiques ne cassent pas la baraque)

Réalisation : B + (C’est agréable à regarder et avec de jolies couleurs, mais je suis encore trop distraite par cette fichue musique d’ascenseur)

Verdict : Okay Kimchi. Sometimes good, sometimes bad. Lie To Me peut mieux faire ! Voyons ce que la suite a à nous offrir.

PS : Apparemment je ne suis pas la seule à baver devant le sac à main bleu ciel Louis Quatorze de Yoonie…quelques jours après la diffusion des premiers épisodes, il était en rupture de stock (images : YoonEunHye.net) et Yoonie est déjà surnommée la « Sold Out Girl ».



Advertisements

5 réflexions sur “Lie To Me : Premières impressions

  1. Avis corsé! Je t’avoue que si mon pilote est aussi court et peu développé c’est que j’ai ressenti un ennui assez marqué devant ces deux premiers épisodes. Mis à part les acteurs, je ne vois pas trop comment le drama va se construire avec des éléments de départs aussi communs. Pour les personnages secondaires, même s’ils sont assez nombreux, cela ne m’a pas choqué outre mesure mais j’ai vu ton commentaire et l’avis de Ockoala, en effet, j’ai l’impression que je ne vais pas miser beaucoup sur ce drama. J’ai lu le récap de l’épisode 3 et ça ne me tente pas du tout. Tu me diras ce que t’en penses?
    Par contre, autant la musique, qui par ailleurs n’a rien d’exceptionnel, ne m’a pas dérangé, autant je trouve que la réalisation est très lisse. Romance Town a une ambiance chaude et belle mais celle de Lie to me me parait assez banale (voire creuse). Après ce ne sont que des ressentis !
    Et personnellement, je trouve Song Joon très charmant (mais ça c’est surtout du au fait que je suis en extase devant White christmas ces derniers jours, en soi l’acteur n’a rien d’extraordinaire…)
    Merci pour ces premières impressions détaillées et j’aime bien ton petit classement de départ même si Best love serait pour moi celui qui part avec les félicitations! Bien que Romance Town les mérite également

    • En effet pour la réalisation j’ai vraiment hésité à mettre uniquement du positif, je te rejoins sur son côté trop lisse, mais comme les couleurs et les costumes me plaisent beaucoup, j’ai laissé passé. Pour Song Joon c’est vraiment moi, l’acteur lui-même n’est pas mauvais, c’est juste son sourire qui me fait dresser les cheveux sur la tête !
      Je te dirais ce que j’ai pensé de l’épi ce soir si j’ai le temps ^^ En tout cas pour l’instant ma principale frustration vient du manque de Kang Ji Hwan (on le voit assez peu en fait), mais s’il revient sur le devant de la scène, pourquoi pas ?

  2. « Casting : A (Yoon ! Eun ! Hye ! et Kang ! Ji ! Hwan ! et..euh…les autres) »
    oui c’est exactement ça!!!

    Bon sinon pour ce drama j’ai pas un avis aussi dur que le tien.
    bon c’est vrai que le scenario ne casse pas trois pattes à un canard, mais bon j’aime bien quand même.
    C’est vrai le coup du : deux frères rivaux jme suis dit QUOI ENCORE???

    mais bon jme dit un drama pleins de clichés c’est pas comme ça qu’on les aime???

    PS: ah toi aussi tu n’as pas été conquise par Coffee House? perso j’ai arreté vers le 8 pourtant j’aime KJH mais là jen pouvais plus
    Par contre j’ai bien aimé take care of the young lady^^

    • J’aurais bien continué Coffee House, mais de une la chanteuse de T-Ara m’a vraiment portée sur les nerfs et de deux j’ai eu du mal à supporter le caractère du personnage de KJH !
      Le principal problème de Lie To Me c’est que j’aimerais voir plus Yoon Eun Hye avec Ji Hwan, mais ils s’attardent beaucoup trop sur les personnages secondaires (surtout le frère et So Ran, l' »amie » insupportable d’Ah Jung…), mais bon je reprendrais quand ils seront « mariés » parce que quand même ces deux acteurs ensemble, ça ne se rate pas !

  3. Salut :)
    Dabord je suis daccord dans l’ensemble de ce que tu as dit les casting est LE POINT FORT :)
    mais en j’aime vraiment beaucoup ce drama (certes je ne suis pas experte) mais c’est un bon passe-temps sans trop se casser la tête . Ensuite j’aimerais vraiment si quelqun connais le titre de la piste a la guitar qui passe dans l’épisode 9 vers la 33emes minutes svp je galèrea trouver . Merci beaucoup d’avance !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s