Best Love : Premières impressions


C’est avec le cœur battant que j’ai lancé le pilote de Best Love, incertaine du résultat. Le drama n’a pas décollé instantanément et il a fallu que j’arrive à la dernière scène pour être vraiment conquise, quand bien même plusieurs scènes déjà très drôles avaient préparées le terrain. Mon premier cri du cœur est plus que positif : Ouf ! les sœurs Hong ne sont pas perdues pour moi, ze fous rires are back !

Nous suivons le quotidien de Gu Ae Jung, l’ex leader de l’idol band « National Treasure Girls » populaire au début des années 2000. Le groupe s’est séparé (pour des raisons que nous apprendrons probablement plus tard) et Ae Jung s’est retrouvée la cible de divers scandales qui l’ont discréditée aux yeux de l’opinion générale. La plus jeune des membres de son groupe, Se Ri est devenue programmatrice d’émissions télévisées à succès, et même si elle a rompu officieusement avec lui elle « sort » avec Dokko Jin, l’un des acteurs les plus populaires du moment. Si la vie semble sourire à ce dernier, il a son propre lot de problèmes. Il est de nature peu confidente et la réception de ses films par le grand public provoque chez lui des poussées d’angoisse et de l’hypertension. Suite à plusieurs concours de circonstances (hilarants) la star montante croise le chemin de la star déchue, et c’est parti pour le fun !

Le premier argument (de poid) de Best Love est son acteur principal, Cha Seung Won. Qu’il incarne un politicien ambitieux, le boss d’un groupe terroriste ou en l’occurrence une célébrité  à la fois prétentieuse et tourmentée, cet acteur ne failli jamais à me captiver. Il déploie ici ses plus belles grimaces et expressions (il parle comme un vieil homme ivre XD) et bouffe l’écran comme peu sont capables de le faire. Gong Hyo Jin est presque éclipsée par son charisme, et cela me rappelle qu’il n’avait fallu pas moins que Kim Sun Ah pour parvenir à lui tenir tête dans City Hall ! Par exemple Lee Seung Ki était littéralement dévoré tout cru par le charisme de Shin Min Ah dans Gumiho Girfriend, et j’avais un peu peur de voir ce scénario se répéter. Heureusement Hyo Jin n’est pas la première venue, a déjà un bagage solide et ne va certainement pas se laisser impressionner par Cha (il y a de quoi).

Le second aspect très agréable de Best Love, c’est son ton léger et la fluidité avec laquelle s’enchaînent les scènes. Le drama passe assez facilement, et même si je n’ai pas été exactement collée à mon écran (j’ai fait quelques petites pauses et il y a des dialogues dont je me serais bien passée), c’est le genre de drama qui vous donne envie d’enchaîner avec la suite immédiatement.  Dans l’ensemble j’aime beaucoup, mais mon intérêt se résume à peu près à ça :

Sans Cha : (^_^)

Avec Cha : (>_<)

Avec Yoon : (*o*)

Autant dire tout de suite que lorsque les deux vont apparaître ensemble dans le champ de la caméra, mon cerveau va bugger.

J’étais plutôt réservée sur Gong Hyo Jin. Je n’ai terminé aucun des dramas que j’ai commencé avec elle. Elle est loin de m’irriter comme peuvent le faire parfois Lee Da Hae ou Han Chea Young (et voilà vous saurez tout sur mes bêtes noires, ça allait bien ressortir un jour où l’autre) mais elle a tendance à me laisser indifférente. Et puis au cours du second épisode je me suis souvenue à quelle point je l’avais appréciée dans Crush & Blush… et à partir de là en faisant le lien avec son personnage de prof décalée, empotée et rougissante je l’ai acceptée comme héroïne et j’ai pu l’apprécier à sa juste valeur !

En ce qui concerne les deux second rôles, j’aime beaucoup Yoo In Na, beaucoup plus que je ne m’y attendais. Pour l’instant elle a encore des traits agréables et j’espère sincèrement qu’elle ne va pas tourner en rivale imbuvable comme je l’ai vu tant de fois. Yoon n’a pas encore beaucoup de scènes ni de dialogues à se mettre sous la dent, mais sa simple présence rajoute un gros plus au drama. J’espère également que son rôle ne va pas être réduit au piquet qui tient la chandelle, il mérite mieux. Ce rôle est un peu une régression pour lui (il a déjà mené des projets bien plus ambitieux) mais ne faisons pas la fine bouche : Best Love n’est pas la première RomCom de base venue, et pour l’instant j’adore son Pil Joo !

J’avais peur de ne pas me dérider, mais les gags sont omniprésents, et ils fonctionnent. A mon grand soulagement on retrouve l’inventivité de You’re Beautiful, les références sont mieux pensées, le comique de situation fait mouche, le timing est OK (l’un de mes principaux griefs envers Gumiho Girlfriend était justement un problème de rythme et de timing…en plus de la lourdeur de certaines blagues). Bref les fous rires étaient de la partie, même si je n’en suis pas encore à me tenir les côtes.

Un petit apperçu du ton et des gags du drama grâce au MV de Charisnovax

 

Je n’ai pas encore vu grand-chose de la tournure que va prendre cette histoire, mais pour l’instant j’apprécie suffisamment la façon dont sont présentés les shows télévisés (puisque c’est bien de ça dont il va s’agir) pour y prendre plaisir. J’avais très peur de cet aspect : la télé-réalité, les guest-shows et moi ça fait cinq (et plus encore, j’ai horreur de ça) mais pour l’instant c’est plutôt bien géré et je n’ai pas encore vu de trop gros clichés. Si j’avais un reproche principal à formuler contre Best Love, c’est le manque de cohérence encore persistant entre les scènes. Les transitions sont très fluides sur le plan technique, mais sur le plan scénaristique j’ai parfois l’impression qu’on passe du coq à l’âne un peu arbitrairement. Cela dit je n’en suis qu’aux débuts du drama et je pense que les choses vont pouvoir se stabiliser rapidement.

Pour ce qui est de l’aspect technique, je suis loin d’être impressionnée : on retrouve un peu les mêmes bruitages que d’habitude (ce fichu bruit de goutte commence à sérieusement me lasser), la musique n’a rien d’exceptionnel, et ni les décors ni les costumes ne m’ont fait rêver ou soupirer d’envie. Néanmoins je dois tirer mon chapeau devant quelques effets spéciaux drôles et inventifs. Il ne faut pas oublier à quel point les sœurs Hong ont influencé l’évolution des RomComs, (leurs premiers dramas ont obtenus des chiffres d’audience considérables) et tous ces petits effets sont en quelque sorte leur signature personnelle (même si techniquement c’est le job du réalisateur). Matérialiser les commentaires et réactions des internautes permet de rendre justice à l’impact qu’ils peuvent avoir sur leur victime/idole et une petite réflexion comique qui nous permet d’en rire plutôt que d’en pleurer est tout à fait bienvenue.

Pour conclure je dirais que dans l’ensemble Best Love a été une très agréable (re)plongée dans l’univers des sœurs Hong, mais qu’il manque encore quelque chose pour rendre ce drama vraiment « Heavenly ». Je suis amusée, divertie, mais pas encore impliquée émotionnellement.

Casting : A+ (pouvaient-ils trouver mieux ?)

Scénario : B + (les dialogues sont vifs et les scènes bien écrites, mais l’ensemble manque encore de cohérence)

Réalisation : A (très vive, la mise en scène contribue beaucoup à l’humour du drama)

Verdict : Good Kimchi. Je ne suis pas encore à éprouver une quelconque frénésie, et le drama peut encore progresser. S’il le fait, ça pourrait devenir dangereusement addictif.

A cet instant précis, mon cerveau a grillé

14 réflexions sur “Best Love : Premières impressions

  1. Best love Best love Best love!! C’est la fin de l’épisode 1 qui a définitivement remporté mon enthousiasme. Ce drama possède dans sa réalisation une petite touche de You’re beautiful très agréable, et puis que dire des acteurs qui explosent l’écran (quand on y réfléchi, rare sont les acteurs qui arrivent à investir leur personnage avec autant d’aisance dans les premiers épisodes): Cha seung won est juste parfait dans ce rôle et je suis plus enthousiaste que toi sur Gong Hyo Jin qui est une des actrices que j’affectionne le plus. Justement, je trouve qu’elle s’impose d’une autre manière que Seung won, avec une douceur qui lui appartient, et elle équilibre totalement le couple par ce même trait. Bref, même si je ne suis pas complètement scotché à mon écran, je sens un potentiel énorme pour ce drama!

    • Et apparemment le troisième épisode est encore meilleur que les deux premiers ! j’ai hâte de voir ça. C’est le genre de drama qui ne nous balance pas tout à la figure dès les premiers épisodes pour nous accrocher absolument, mais qui prend son temps pour virer à l’obsession (comme City Hall, Sungkyunkwan Scandal, Prosecutor Princess…)

  2. C’est mon premier drama de mai ,je n’ai pas pu résister à Cha Seung Won et j’adore Gong Hyu Jin.Comme toi sa façon de parler me fait exploser de rire: au lieu de se moquer et de se dire qu’il en fait trop ,je dis que c’est du pur génie.J’ai vu City Hall que j’ai adoré,javais trop mal au ventre tellement j’ai ri dans les premiers épisodes,j’avais hâte de le revoir dans le registre comiqueJ’attends le 4e épisode en ce moment ,c’est bien que ce soit lui qui soit attiré par la fille le premier,dans les autres dramas des 2 soeurs je crois que c’était plûtot la fille qui tombait la première amoureuse.On retrouve le gars à priori salaud mais avec un gros coeur bien caché,je suis contente que la fille ne soit pas trop niaise.
    J’étais un peu surprise par les 2 premiers épisodes ,on dirait un peu un tw drama dans la réalisation mais pourquoi pas ?Je me suis repassé la scène de pikachu plusieurs fois ,c’est trop tordant.
    Pour finir,j’espère que le drama ne sera pas qu’une rom -com légère

    • Le fait d’avoir embauché deux acteurs confirmés pour jouer les leads d’une comédie romantique est un gros plus ! J’ose à peine imaginer le résultat avec Lee Seung Ki, prévu à la base pour jouer Dokko Jin. Je n’ai rien contre lui, mais disons qu’il ne fait pas le poid contre Cha…qui décidément est un acteur à suivre, et sait jouer de son image pour se moquer de lui-même !

  3. Je m’attendais pas a ce qu’il soit aussi drôle! Même si c’est que le début, comme vous l’avez dit y’a un potentiel énorme! C’est pas encore l’addiction complète mais je suis déjà anxieuse dans l’attente des sous-titres! Par contre, je suis moins optimiste pour les personnages secondaires (surtout le personnage de yoo inna) mais j’espère être surprise.. J’adore déjà le personnage de CSW! Sa façon de parler, ses gestes, le fait qu’il connaisse le nom des personnages de dessins animes que moi j’ai déjà oublie! J’espère vraiment que ça va continuer sur cette lancée..

    • Ce qui me fait délirer c’est que j’avais la même peluche Pikachu que le neveu d’Ae Jung =D par contre les autres références j’avoue être dépassée. J’étais morte de rire devant la scène du jeu télévisé…la tête de ses collègues qui l’entendaient crier « ananas ! » « raisin !! » « pastèque !!! » au téléphone sans comprendre ce qui se passait….XD

  4. Pikachu? lol ah.. c’était y’a pas si longtemps je pensais, mais j’étais aussi dépassé: pororo.. c’est qui celui-là? pff moi qui pensais être une référence cartoon je me suis sentie bien nulle.. Oui la scène du jeu était tordante: cette façon de passer de l’état surexcité au « calme » de l’acteur modeste (ah bon? je suis le premier à avoir fait tout juste?).. les scènes de l’hôpital sont géniales aussi, mais ce qui m’a vraiment fait rire (et c’est vachement bête parce que c’est loin d’être le truc hyper marrant) c’est le père avec son training léopard pailleté vu dans Secret Garden.. c’était déjà ridicule sur Hyun Bin, mais ce vieux cinquantenaire un peu bidonnant, c’est juste d’un autre niveau!

  5. Je te rejoins. J’ai globalement aimé et je compte poursuivre mais ce n’est pas un énorme coup de cœur. Comme je l’ai dit, il manque de l’émotion, de quoi s’attacher aux personnages. Lie To me ou Baby faced beauty ont beau être moins peaufinés, ils ont réussi à m’accrocher en quelques scènes, par la proximité qu’on peut avoir avec ces personnages.
    Et contrairement à toi, j’ai bien aimé la BO. Certes elle n’est pas extraordinaire, mais elle se retient, et elle fait son job. On peut pas en dire autant des médiocres OSTs des dramas cités plus hauts.
    Bref, de toute façon, je suis bien embêté, car au final j’ai ces 3 dramas + Manny + The Legend à terminer tandis que la saison américaine se termine de façon intense. Je vais pas y arriver. « Chérie, tu veux pas décaler la date du mariage ? » ^^

    • C’est vrai que tu suis en même temps un nombre impressionnant de séries US ! Moi je me limite à un épisode de Game of Thrones le week-end, et pour le reste c’est du drama asiatique (si je compte le Taïwanais ça fait quand même six dramas…) ce qui m’inquiète c’est que je pense sérieusement suivre en plus les quatre dramas de mai…
      Pour y arriver il faudrait que je demande à l’administration de ma fac de repousser d’un mois les partiels.
      Et vraiment félicitations pour ton mariage, et c’est peut-être trop tôt mais tous mes vœux de bonheur ! En plus on rêve toutes de se marier pendant cette période de l’année, c’est super romantique !

  6. Bilan également positif en ce qui me concerne ! J’ai mis un peu de temps à me dérider, un instant désarçonnée par le côté très loufoque et les gags un peu burlesques des débuts alors que les personnages n’étaient pas encore vraiment installée. Puis, à mesure que j’ai progressé, à la fin du 2ème épisode, je n’avais qu’une envie : la suite ! Je ne suis pas forcément une grande amatrice des soeurs Hong a priori, mais le cocktail fonctionne et le background popculture/showbizz apporte un plus. Sinon, je ne peux qu’acquiescer tout ton paragraphe concernant Chae Seung Won qui impose une sacrée présence ! Mais j’aimais aussi beaucoup l’actrice principale a priori, ayant pris du plaisir l’an dernier devant Pasta. Et c’est là où je me rends compte que le casting est vraiment déterminant pour me faire accrocher à ce type de rom-com. ^_^
    Il reste à trouver un peu plus d’homogénéité dans l’intrigue encore en train de s’installer, mais je suis confiante pour que ce drama trouve progressivement un rythme de croisière des plus appréciables !

  7. Bilan positif mais pas franchement enthousiaste.
    Je veux dire, il y avait TOUT pour me séduire, absolument tout : les soeur Hong à l’écriture, Cha Seung Won qui m’a laissée tellement de bons souvenirs après City Hall (et qui avec Best Love confirme qu’il peut faire de la comédie, et de la bonne!), Gong Hyo Jin toujours pleine de naturel, Yoo In Na plutôt sympathique, Yoon Kye Sang qui a fait battre mon coeur dans Who are you, et pourtant….la saveur du drama n’est pas celle que j’espérais. Il n’est certainement pas mauvais (en fait non, il est BON), il y a des scènes à tomber et les acteurs font vraiment, vraiment du bon travail. Mais il manquait quelque chose pour que Best Love soit réellement le meilleur (pourtant je le voulais tellement!)…

    • Hello ^^)/ Merci pour ton commentaire =) j’ai dis ce que je pensais de la suite de ce drama dans d’autres bilans, et en effet il a manqué quelque chose. Je n’y ai pas cru (comme l’a dit KaedeJun, un homme de 40 ans qui n’a jamais connu l’amour ?! MOUAIS) et je ne me suis pas attachée aux personnages. Idem pour Protect The Boss, même si je pense que PTB a un meilleur scénario.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s