Manny-Episodes 1/2 : Manny to the Rescue

Manny m’a tellement plu que j’ai décidé d’en faire des mini-récaps, au rythme de deux épisodes par article. L’histoire est très simple, pas de retournements de situations farfelues ni de grosses stars à l’affiche, mais un charme certain, un humour omniprésent et surtout des situations touchantes et bien écrites. Aucun personnage ne se prend trop au sérieux, et chacun accepte de jouer son rôle à fond sans se soucier aucunement de son apparence. Manny/Yi Han va être à la fois l’élément à la fois perturbateur et curateur de la drôle de famille de notre héroïne malgrée elle, Do Young, qui avait bien besoins d’une figure masculine pour mettre un peu d’ordre dans sa maisonnée. Jetons un œil à mon dernier coup de cœur…

Episode 1 : Envoyé par la providence ?

Le célèbre « Manny » (Man+Nanny, un homme-nounou) New-Yorkais, Kim Yi Han vient de publier un livre sur son métier et est de passage en Corée le temps d’une séance d’autographes. Seo Do Young est une mère divorcée qui a du mal à gérer toute seule ses deux enfants, entre le petit Jung Min qui supporte mal l’absence de son père et Eun Bi, sur le point de faire sa crise de (pré ?) adolescence. Elle est couturière et styliste, et  sa petite famille habite dans un bel appartement grâce à la grande sœur de Do Young, Janice, manager pour une agence de mannequins.

Suite à un concours de circonstance Yi Han se retrouve endetté auprès de Do Young, et elle s’intéresse à lui pour prendre le relais des nounous qui ont démissionnées les unes après les autres, ses deux petits anges n’étant pas exactement tendres avec elles. Héberger un homme chez elle ne la rassure pas, mais l’idée lui plaît.

Au même instant Yi Han a des ennuis à cause de son dernier emploi aux Etats-Unis. La mère de famille avait des vues sur lui, et tel Joseph chassé de la maison de Putiphar après avoir été agressé par sa vipère de femme il est contraint de recommencer à zéro pour survivre. Il répond à une annonce de Janice, qui cherche quelqu’un pour lui apprendre l’Anglais. L’entretiens se passe mal, et lorsque Janice se moque un peu de son métier Yi Han lui répond qu’apprendre à des gens comment marcher n’est pas plus valorisant. Elle l’envoie balader, et pour se venger il laisse une belle trace de chaussure en plein sur sa photo et affiche de l’agence. La guerre entre Janice et Manny est déclarée ! (ça va être le ressort comique principal, et ça fonctionne très bien). 

Do Young veut recruter Yi Han, mais elle entend des rumeurs sur son passé aux States et reviens sur sa décision. Yi Han rencontre ensuite Jung Min, qui le prend de dos pour son père. Janice passe par là et pense qu’il est en train d’enlever le petit garçon. Yi Han finit au poste de police, mais Do Young réalise en parlant à son fils qu’il y a méprise et s’excuse auprès de lui. Elle en profite pour l’embaucher une bonne fois pour toute. En apprenant que Janice habite avec Do Young il veut repartir, mais se ravise en comprenant que Jung Min a besoins de lui. Commence la joyeuse cohabitation !

Min-récap du second épisode : Les talents multiples du Manny

Yi Han a finit par conquérir Jung Min, et prend  le rôle d’une figure paternelle auprès du petit garçon. Mais Eun Bi a plus de difficultés à accepter cet intrus dans son espace, même si elle veut bien qu’il l’aide à dézinguer ses adversaires sur Tekken. C’est pareil pour tata Janice, furieuse de se voir celui qu’elle considère comme son ennemi s’installer dans son dressing.

Maman Do Young de son côté est bien embarrassée par la reine du conseil des mères de famille, mère d’un camarade de classe d’Eun Bi. Lorsque Do Young envoie Yi Han pour la remplacer lors d’une réunion, elle est furieuse de voir ce dernier critiquer ses choix concernant les enfants, et répand de fausses rumeurs sur Do Young, jetant sur elle la disgrâce. Les deux mères interdissent à leurs enfants de jouer ensemble, et Eun Bi en souffre beaucoup.

Yi Han décide d’intervenir et avec l’aide de Jung In et d’un camarade d’Eun Bi qui en pince pour elle, il monte un stratagème pour ouvrir le dialogue entre Eun Bi, le fils de Bitch N°1 et leurs mamans respectives. Le plan est une réussite, et les mamans autorisent leurs enfants à jouer ensemble. Mission Eun Bi accomplie !

Mais Do Young et Eun Bi  ne sont pas les seules à avoir des problèmes : Janice est confrontée à un client exigeant. Aucun des mannequins de son agence ne lui plaît, mais lorsqu’il croise Yi Han, il le prend pour un membre et le choisit pour son défilé. Yi Han accepte la demande de Janice, à condition qu’elle enlève tous les appareils dangereux pour les enfants de sa chambre (ce qui n’est pas pour lui plaire). Il prend la pose pour les photo-shoots, et va se doucher (Mmmmh…MANny !). Janice décide d’en profiter pour se venger des humiliations qu’il lui a fait subir (au cours du premier épisode il lui avait tendu un petit piège hilarant) et lui pique ses vêtements…pour lui donner à la place un accoutrement ridicule (indice : lac des cygnes). Elle prend des photos et le lendemain, Yi Han est la nouvelle attraction publique, dans le mauvais sens du terme.

Bonus (au début de l’épisode) : Yi Han a des courbatures et demande à Do Young de lui appliquer un patch dans le dos. Do Young est troublée, et finit par goûter sa soupe avec une paire de ciseaux (LOL), mais Yi Han la rassure en lui disant que son contrat stipule qu’il ne tentera rien envers elle. C’est sa « loi de fer ». Nous verrons cela…

Bla-Bla

C’est pas juste. Il devrait y avoir des lois, un seuil de mignonnitude autorisé !

Je n’ai pas bien encore mis le doigt sur ce qui me plaît tellement dans Manny, mais beaucoup d’argument se présentent à moi : D’abord Calinours est parfait (qui en doutait ?) et avant d’avoir à en dire plus je voudrais juste préciser que je suis tout à fait consciente que c’est un acteur limité, qui n’est pas toujours au poil lorsqu’il s’agit de donner la réplique. Le fait est qu’il dégage quelque chose qui me rend complètement gaga et cette espèce de maladresse typique fait partie de son charme. C’est mon doudou, un point c’est tout. Ensuite il y a les enfants. Pour une fois ils ne sont pas traités de façon irréaliste (par exemple dans Pick the Stars ce qui m’avait rendue dingue était la manière assez niaise de traiter les relations entre adultes et enfants). J’avais vraiment peur d’avoir droit à des théories fumeuses sur l’éducation, mais pour l’instant je n’ai rien à dire. C’est mignon sans être sirupeux, et surtout nous n’avons pas l’impression désagréable que les enfants parlent comme des adultes tandis que les adultes se comportent comme des enfants (une tendance exaspérante qu’on voit aussi bien à la télévision qu’au cinéma). Les enfants agissent et parlent comme agiraient et parleraient des enfants de leur âge. Jung Min est en train de devenir un mini-clone de Calinours, et je suis à 100% pour, tandis qu’Eun Bi est en train de devenir mon personnage préféré. Non non, rien à voir avec le fait qu’elle joue à Tekken quand elle est un peu déprimée…(hum hum).

Ensuite il y la SIMPLICITE. Manny prouve qu’il n’est absolument pas nécessaire des quiproquos sans fin ou des situations impossibles pour maintenir l’attention du téléspectateur. On va droit au but sans passer par des détours alambiqués, et c’est rafraichissant. Adieu grandiloquence !

Enfin le dernier élément qui me motive à fond est la relation de Yi Han avec ses deux hôtesses. Suh Ji Seok a autant d’alchimie avec les deux femmes, et je suis impatiente de voir les choses se pimenter entre eux. Pour l’instant nous en somme encore au stade où notre Manny doit convaincre son entourage de ses capacités (ce qu’il fait très bien), mais plusieurs points restent à éclairer (par exemple l’enfance tourmenté de Yi Han et la raison pour laquelle il a choisit ce métier peu commun, ou encore le divorce de Do Young). J’espère que nous ne sommes pas parti pour un redux de Oh ! My Lady, mais je pense que Manny a le potentiel pour surpasser largement ce drama, lui-même tout à fait honnête. En route pour les épisodes 3 et 4 !

Publicités

5 réflexions sur “Manny-Episodes 1/2 : Manny to the Rescue

  1. Les grands esprits se rencontrent … au même moment ;) Comme toi, j’ai bien aimé ce double épisode pilote. C’est simple, attachant, et j’aime beaucoup le conflit entre la sœur de Seo Duk et le Manny. Bon parfois, je trouve que c’est un peu naïf quand même, surjoué voire mal joué (mon dieu les scènes en anglais sont catastrophiques), et puis les problèmes des enfants ne sont pas très originaux. En fait c’est un joli drama qui souffre de son manque d’ambition.
    Mais si j’ai le temps je vais essayer de le suivre, il est très attachant. Mais bon j’ai un programme beaucoup trop chargé pour les semaines à venir entre les nouveautés coréennes et les bilans de saison américaines…sans compter mes visionnages en cours.
    Enfin, ça aura au moins un bon côté, celui de me donner beaucoup de choses à écrire !

    • Ces fameuses scènes en Anglais m’ont beaucoup fait rire (aussi cliché qu’une émission de télé-achat), mais franchement j’ai vu bien bien pire. Ce qui me plaît bien est que pour une fois nous n’avons pas droit à une vision diabolisée des Etats-Unis, et l’idée derrière est plus que sympathique (de plus faire d’un noir-américain le père de substitution de notre héros est assez révolutionnaire lorsqu’on prend en compte la place qu’ils donnent habituellement aux étrangers, et particulièrement ceux de couleur).

      Je suis tout à fait d’accord pour le manque d’ambition, on ne sort pas de thèmes et d’enjeux déjà abordés à la télévision Coréenne, mais je trouve que l’approche se veut beaucoup plus directe et décomplexée que d’habitude. Par exemple le personnage de Janice ne se contente pas d’être un essai de femme de tête qui se ramollit au contact du héros comme on en voit souvent, elle tient à ses principes…illustrés dans le troisième épisode. Bref je pense que pour un public Coréen Manny est plus subversif que nous pouvons le concevoir.

      J’ai également un programme un peu chargé^^;…en ce moment je suis complètement dépassée entre les nouveautés qu’il va falloir tester, les séries à finir et les articles en attente de rédaction…j’espère qu’on va voir le bout du tunnel, mais en effet mieux vaut avoir matière à écrire que rien à se mettre sous la dent ^^Merci pour ta réaction !

  2. Je vais lancer l’épisode 3 dans quelques minutes et pour le moment, Manny me séduit énormément ! La série n’est pas extraordinaire ni non plus addictive mais une fois l’épisode terminé, on a un sourire aux lèvres et l’air de rien, on veut voir la suite ! Manny, c’est mignon, simple et tellement touchant ! ♥

  3. moi aussi je suis fane et je sais pas trop pourquoi en fait. Je trouve que ce drama a un ptit truc en plus. Manny est certes cute mais comme tu le dis son jeu d’acteur casse pas des briques, sinon j’aime bcp les enfants Eun Bi me fait penser à ma petite soeur plus jeune (tête à claque >.<).
    Même si la mère est un peu niaise ac ses enfants, ba oui c'est énervant au possible de la voir s'inquiéter pr 1 rien. Mais elle est attachante et tte mimi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s