Crime Squad/Detectives in Trouble : Premières impressions

Crime Squad est un drama coloré ! c’est la première chose qui me vient à l’esprit. ils auraient pu choisir des tons plus sombres à la H.I.T mais les choix vestimentaires suggèrent plutôt une génération un brin geek ou farfelue à l’image des T-shirts de Song Il Gook, des vestes colorées de Song Ji Hyo ou des cravates bigarrées de Kim Joon. Même les Bad guys ont sorti leurs vêtements du dimanche. Bon, après cette introduction un peu sortie de nulle part, venons-en aux choses sérieuses : Qu’en est-il du drama lui-même ?

Believe, T-Max

Le pilote de Crime Squad est très chargé en évènements, et d’autant plus efficace qu’il pose déjà les premiers enjeux majeurs du scénario. Park Se Hyuk (Song Il Gook) est un agent de la division criminelle à Kangnam. Impulsif et désabusé, il emploi des méthodes peu orthodoxes pour parvenir à ses fins. Ses éclats de colère lors des interrogatoires lui ont valu un dossier peu élogieux qui le recommande à ses supérieurs comme un individu dangereux. Il a un passé houleux :  il a grandi dans les rues (selon dramawiki), et pour ne rien arranger il a perdu sa fille unique dans un accident tragique causé indirectement par son nouveau chef, Jung Il Do (Lee Jung Hyuk). Il voudrait démissionner mais Jung Il Do ne l’entend pas de cette oreille.


Il croise le chemin de Jo Min Joo (Song Ji Hyo),  jeune reporter qui vient d’arriver en ville. La jeune femme possède un pendentif qui contient la photo de Se Hyuk et de sa fille, et sa relation avec l’agent n’est pas encore très claire. Ce qui est certain c’est qu’elle le rencontre visiblement pour la première fois au cours de ce pilote, qui se situe cinq ans après la mort de sa fille. Min Joo est une jeune femme vive et charmante sans histoires qui a bien du mal à joindre les deux bouts. Sa mère a la maladie d’Alzheimer, et apparemment en Corée du Sud quand vous ne pouvez pas payer les frais d’hôpital, on vous jette à la porte. D’autre part elle n’a pas les diplômes nécessaires pour se faire embaucher par une grande boîte et doit se contenter d’un site d’information tourné vers le scandale et la sensation, Shocking.com avec en prime des collègues peu amènes. Elle a eu son lot de difficultés mais ne se laisse pas facilement démonter, ce qui la rend facile à aimer. Elle stalke littéralement Se Hyuk : il a détruit la carte mémoire de son appareil photo, et après quelques altercations houleuses Se Hyuk finit par la laisser le suivre dans ses opérations, vaincu par son honnêteté et sa vivacité d’esprit.

La première chose qui a retenue mon attention dans Crime Squad ce sont les personnages, plus que le scénario lui-même.


Il faut saluer au passage le job formidable de Song Il Gook, et c’est un immense soulagement de le voir à nouveau dans un rôle sérieux et crédible après les frasques de Michael King aka Peter Pan…

…sincèrement, merci. Cet affront au bon goût a été réparé (screencaps de gauche piquée chez Thundie’s Prattle et son article hilarant sur Man Called God). Song Il Gook est investit à fond dans son personnage de flic désabusé et parfaitement crédible en père endeuillé, ce qui n’était pas gagné. Les autres acteurs ne sont pas en reste.


J’adore Song Ji Hyo. Non pas pour son rôle de rivale dans Goong, mais pour son rôle de Reine dans Frozen Flowers. C’est vraiment dommage qu’elle n’ait pas obtenu plus de propositions jusqu’ici, c’est une actrice remarquable, subtile, avec beaucoup de charisme et surtout cette belle voix cassée reconnaissable entre milles. Je suis enchantée qu’on lui donne l’occasion de briller à nouveau.

La seconde actrice est Sun Woo Sun, que vous avez peut-être déjà croisée dans Will It Snow For Christmas, Queen of Housewives ou le Drama Special Woman Next Door. Nous ne savons pas encore beaucoup de son rôle d’officier de police, si ce n’est que c’est une forte tête exaspérée par le dédain de ses collègues masculins. Sun Woo Sun ne manquera pas d’apporter au personnage son jeu nuancé.

Quand à Lee Jong Hyuk…disons que j’ai vraiment un problème avec cet acteur. Il fait partie de ceux qui m’irritent sans trop que je sache pourquoi. Ses rôles m’ont toujours agacés, de Hello God à Chuno, et j’en ai déduit qu’il entrait dans ma catégorie « bêtes noires ». Pour le moment Jung Il Do est un rôle que je peux facilement détester, et ça me va. Je pense toute de même que son personnage se révèlera plus subtil que prévu.


Le reste du casting regroupe les collègues de Se Hyuk, ses indics et bien sûr les criminels qu’il traque. L’intrigue de ce pilote est centrée autour de ce qu’on appelle en Anglais une « Vigilante », une milice privée, autrement dit des civils qui prennent les armes pour rendre eux-mêmes la justice lorsqu’ils estiment que l’Etat n’est plus en mesure d’assurer correctement son pouvoir de régulation. Le reste est très (trop !) inspiré du Dark Knight de Christopher Nolan avec des braqueurs déguisés en clowns et le fameux choix impossible « si tu sauves X, Y meurt et inversement », ce qui m’a légèrement agacée, et m’a empêchée d’apprécier pleinement  cet épisode mouvementé. Si on met de côté cet emprunt trop évident, le reste est plus que satisfaisant. Il se dégage de chaque scène une vraie préoccupation professionnelle, tournée vers la crédibilité, et le soin particulier apporté à la mise en scène permet une immersion facile. Le second épisode confirme ma bonne impression sur ce point. Nous savons aussi que les enquêtes vont se succéder raidement, et c’est un gros point fort pour un Kdrama de ce genre où les scénaristes ont trop tendance à faire trainer des affaires sur quatre, voire plus de cinq épisodes. Enfin un brin d’humour vient éclairer çà et là les scènes plus difficiles, ce qui rend le drama d’autant plus attachant.


Pour ma part je ne suis pas encore embarquée pour l’aventure à 100%, en raison du manque d’inventivité des intrigues, mais j’y suis presque. Ces deux heures étaient pleinement divertissantes, sans temps mort, une réalisation dynamique, des personnages attachants...C’est parti pour des aventures pleines de péripéties, des intrigues intrigantes et des luttes pleines de combats (je crois que c’est POC qui a dit ça ?)

Casting : A

Scénario : B (quelques emprunts déjà-vus, mais des histoires de fonds plus recherchées)

Réalisation : A (oubliée la caméra schizo de IRIS et les héros invincibles, une maîtrise bienvenue marque un retour vers le dynamisme sans prétention)

Verdict : Good Kimchi: Overall good production drama.

3 réflexions sur “Crime Squad/Detectives in Trouble : Premières impressions

  1. Pourquoi ne vois – t -on jamais de tel série en France on nous assome de série américaine et jamais de très bonne série coréenne, j’aime beaucoup leur cinéma hélas que très peu représenter en France, en tout cas, je suis une grande fan de Song ll Gook,

    • C’est vrai qu’en ce moment les séries américaines ont beaucoup de succès en France, mais peut-être que nous aurons un jour droit à des séries asiatiques sur nos écrans ? pour l’instant seule KZplay a tenté l’expérience avec Boys Before Flowers, mais je ne sais pas ce que ça a donné.

  2. « Il faut saluer au passage le job formidable de Song Il Gook, et c’est un immense soulagement de le voir à nouveau dans un rôle sérieux et crédible après les frasques de Michael King aka Peter Pan… »
    d’accord à 300% même plus^^

    J’aime vraiment beaucoup Song Il Gook depuis Jumong où OMG il a du charisme à revendre!!! et puis après j’ai essayé A man Called God et énorme déception!!
    et dans crime squad je retrouve un nouveau Song Il Gook et ça fait du bien!!

    Pour le drama on va dire que j’ai regardé les épisodes les uns après les autres, le fait que les enquêtes se terminent après deux épisodes c’était vraiment très bien^^
    par contre j’ai été déçue par la fin, c’était l’enquête que j’attendais le plus, mais la réalisation m’a ennuyé, on savait déjà tout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s