Bilan de Février

Voilà mes notes prises au fur et à mesure de chaque mois sur les Kdramas que je regarde. Il y a plusieurs catégories :

Le Must : séries en cours que je considèrent comme les meilleures du mois
Coup de cœur : nouvelle série qui me plaît
Coup de foudre : nouvelle série que j’adore
Je continue : séries en cours
Bye Bye : série terminée ce mois-ci
Hello, goodbye : pilote qui m’a déçue
J’abandonne : série en cours que je décide de laisser tomber

Spoilers sur : Bye Bye, le must, je continue, j’abandonne.


Park Hye Kyung, Hello Honey

Le Must (et bye bye…)

My Princess après six episodes de pur bonheur était entré dans la période classique des conflits, mais un peu comme dans Prosecutor Princess rien ne se passe comme on l’attendrait dans une romcom de base (en tout cas rien de trop répétitif). Lee Seol et Hae Young après avoir développé une relation plus joueuse qu’autre chose commencent à se rendre compte des enjeux de leur situation politique. Boarf du moment que j’ai mon quota de grimaces entre mon couple préféré ça me va. Après quatre épisodes où le drama s’empêtre autour de la question à mon sens inutile de l’authenticité du fameux sachet royal, on retrouve avec plaisir notre couple préféré. Les quatres derniers épisodes sont excellents et on y retrouve le rythme rapide des premiers épisodes, jusqu’à un final inespéré (on peut pinailler en disant que c’est trop facile, mais pour moi c’est noël !)

Deux secondes chances, deux petits coups de cœur


Encore une preuve que parfois, la première impression n’est pas forcément la bonne. Je suis ravie d’avoir donné une seconde chance à Tales of Gisaengs, qui m’avait laissée tout d’abord dans l’indifférence. Les acteurs ont un jeu plus subtil qu’au premier abord, c’est intéressant d’avoir des têtes inconnues du show-biz coréen. Les décors, costumes sont sublimes, et c’est un drama fait pour les filles. La douce mélancolie qui s’en dégage nous entraîne doucement dans les aventures de Sa Ra et Da Mo, et les épisodes s’enchaînent rapidement sans qu’ont s’en rende compte.


Et encore un repentir pour le cavalier noir de SBS, Sign (on dit jamais deux sans trois, alors peut-être que je reprendrais Dream High, Believe in Love ou Paradise Ranch ? Naaaaan). En fait la première fois que j’ai regardé le premier épisode je n’étais vraiment pas dans le mood pour du forensic, des enquêtes et du sang, plutôt pour du sucre et de l’amouuur alors je me suis jetée sur My Princess ce que rien ne me fera regretter, parce que du coup je vais pouvoir regarder Sign en un trait de temps, adieux cliffhangers insoutenables ! En fait si Sign me branche c’est pour trois raisons principales : d’abord il se trouve que deux de mes actrices préférées jouent dedans (l’adorable Kim Ah Joong et la sublime Um Ji Won), ensuite les enquêtes, la médecine et moi c’est une grande histoire d’amour télévisuelle et enfin il paraît que le drama passe de médiocre au début (je confirme c’est sympa mais pas transcendant) à bon voire très bon au fur et à mesure. J’avais été frustrée par Hero qui se présentait un peu dans le même genre (une bande de marginaux à la quête de la vérité), et qui avait suivi le chemin inverse en passant d’un très bon début à une suite médiocre et une fin catastrophique. Finalement Janvier/février 2011 regorgent de surprises cachées.

Bye Bye


Et voilà il est temps de dire au revoir à la joyeuse bande de Gloria. Je termine avec satisfaction ma dernière série longue de 2010, et on ne peut finir une série de 50 épisodes sans un pincement au cœur, parce que lorsqu’on a tenu jusque-là c’est qu’on s’est vraiment attaché aux personnages, quoi qu’il arrive. Gloria a été pour moi un drôle de roller coaster, avec une montée crescendo de médiocre à du haut niveau, puis je suis retombée dans le doute avant de connaître une sorte d’âge d’or pendant lequel les épisodes de Gloria passaient avant toutes mes autres séries en cours (y compris Giant !), tout simplement parce que j’étais dans le même bateau que l’équipe et que je voulais aller avec eux jusqu’au bout. La fin souffre d’un gros problème de rythme qui donne l’impression que le scénariste s’est précipité pour faire rentrer le maximum de scènes de happy ends pour tout le monde, mais ça me va même si on a le droit pendant la dernière demi-heure à un torrent de leçons de morales, repentir et autres rédemptions de dernière minute (même Ji Suk et sa mère y passent). Néanmoins ce final n’est pas non plus tombé droit dans la niaiserie malgré les facilités prises (il reste des incertitudes). Moi du moment que le club des quatre est réuni, que Jin Jin plaisante comme avant et qu’elle se marie avec Kang Suk, je suis satisfaite au-delà de mes espérances. Le principal intérêt de Gloria réside dans l’évolution des quatre héros, ne venez pas chercher un scénario de qualité mais plutôt un moment de détente entre amis ou en famille autour d’un plat commun comme Jin Jin et ses nombreux colocataires. Hola pour l’une des séries les plus addictives de 2010.

J’abandonne


Je pense que ce genre de sageuk n’est pas vraiment ma tasse de thé. Les cinq premiers épisodes de King Geunchogo étaient très prometteurs, mais plus on avance et plus l’action se fait rare. Les débats politiques, trahisons, prises de pouvoir me passionnent mais pas quand c’est fait comme ça. Par certains points ça me rappelle pourquoi Braveheart m’avait saoulé. Ce qui me branche plus sont les histoires à la Mulan, ou alors atour de Robins des Bois. Bien sûr les fictions centrées autour de rois ayant réellement existés sont très intéressantes, mais je pense qu’à moins d’être coréen il y a forcément quelque chose avec laquelle on ne peut pas connecter. Par exemple si en France on avait une série du même type autour de Clovis, Vercingétorix, Saint Louis, tout de suite je m’y retrouverais plus. Dans le cas de King Geunchogo une fois qu’on y a goûté, on a envie de passer à autre chose.

Hello, Goodbye


Franchement, j’aurais pu aimer I Believe in Love si seulement tant de personnages n’étaient pas aussi exaspérants. Papi et Yun Hui sont adorables, j’aime beaucoup les filles de la famille et toute la première partie du pilote est assez charmante. Malheureusement le bât blesse dès qu’on nous présente les autres : des belles-mères insupportables, un mari tyrannique, une belle-fille qui délaisse son mari et ses enfants, un vieux couple préférant la séparation de corps hypocrite plutôt que le divorce qui passe son temps à s’étriper, un père et une fille dans une relation gâteau un peu trop poussée, bref comme pour It’s Okay Daddy’s Girl les bons côtés ne sont pas assez forts pour contrecarrer les mauvais. Et la suite n’annonce pas une amélioration, au contraire. J’espérais enfin tomber sur quelque chose de réconfortant, mais finalement…


L’hécatombe continue avec la déception de Paradise Ranch : je n’en attendais pas grand-chose, mais c’est presque aussi catastrophique que mes pires attentes. Je fais partie de ceux qui ne supportent pas de regarder un drama lorsque le héros est joué par un débutant qui ne correspond pas au rôle (il faut une certaine carrure pour jouer un chaebol), ce qui est ici le cas. Changmin aurait dû jouer un second rôle. D’autre part la série en elle-même n’a rien de particulièrement intéressant (sauf si vous voulez voir les poneys les plus mignons du monde), on reste dans du conventionnel ennuyeux. Je passe.

Le mot de la fin


Février a mis du temps à démarrer : en janvier j’avais encore Giant et Gloria, mais mi-février tout était bouclé. Au début les séries lancées ont été une avalanche de déceptions, et heureusement qu’il y avait My Princess pour me faire rire. Je pense ne pas donner de seconde chance ni à Paradise Ranch qui est bien en dessous de mes espérances, déjà pas très élevées à la base, ni à Dream High (pas mon truc), ni à Believe in Love qui malgré de bons côtés reste conventionnel et irritant. Je commençais à désespérer, mais j’ai donné une seconde chance à Tale of Gisaeng et découvert un joli drama bien meilleur que je ne le pensais. Le mois s’est terminé sur la redécouverte de Sign, un drama éclipsé par My Princess à sa sortie. En route pour mars…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s